toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

ONU: le Hamas dénonce l’échec du président palestinien Abbas. Le leader palestinien contesté par toutes les factions palestiniennes.


ONU: le Hamas dénonce l’échec du président palestinien Abbas. Le leader palestinien contesté par toutes les factions palestiniennes.

Le mouvement islamiste terroriste Hamas a dénoncé mercredi l’échec de Mahmoud Abbas après le rejet à l’ONU d’une résolution réclamant la fin de l’occupation israélienne. Toutes les factions palestinienne, y compris le Fatah dont est issu Mahmoud Abbas, contestent la résolution palestinienne à l’ONU.

« Le Hamas n’acceptera rien de moins que toutes les terres occupées en 1948 » : Le chef du Hamas Mahmoud Zahar.

Il est ironique que  le Président Mahmoud Abbas de l’autorité palestinienne [PA] ait travaillé dur pour gagner le soutien de la communauté internationale pour sa demande d’Etat au Conseil de sécurité de l’ONU, et qu’il ait échoué à convaincre beaucoup d’arabes-palestiniens.

Les arabes-palestiniens représentant diverses factions, y compris le Fatah, faction d’Abbas, se sont publiquement opposés au projet de résolution qui a été présenté par la Jordanie aux Nations Unies, plus tôt cette semaine, et qui n’a pas pu passer hier au vote du Conseil de sécurité.

Leur principal argument est que la résolution compromet les droits des arabes-palestiniens et inclut des concessions à Israël qui sont inacceptables pour la plupart des arabes-palestiniens.

L’opposition farouche à la résolution montre qu’Abbas n’a pas le mandat de son peuple de se lancer dans une telle démarche. Les critiques contre Abbas l’accusent, lui et plusieurs de ses conseillers, de « détournement » de la prise de décisions et d’agir de leurs propres initiatives.

Les dirigeants du Fatah et de l’OLP disent qu’ils n’ont jamais été consultés sur la résolution, qui appelle à fixer un calendrier pour un retrait israélien aux lignes d’avant 1967.

Les dirigeants du Fatah et de l’OLP disent qu’ils n’ont jamais été consultés sur la résolution

Jamal Muheissen, membre du Comité Central du Fatah, a déclaré que lui et ses collègues ont appris le projet de résolution sur internet. Ils font valoir qu’Abbas et ses principaux conseillers n’avaient jamais présenté la résolution aux dirigeants de l’OLP et du Fatah avant de la soumettre au Conseil de sécurité.

Plusieurs factions palestiniennes ont même lancé un appel à Abbas pour qu’il retire la résolution du Conseil de sécurité – un appel qui est tombé dans l’oreille d’un sourd.

Plusieurs factions palestiniennes ont lancé un appel pour qu’il retire la résolution du Conseil de sécurité 

Des heures après que la résolution ait été présentée au Conseil de sécurité à New York lundi, six groupes arabes-palestiniens ont émis un appel urgent à Abbas de la retirer immédiatement, prétendant qu’elle compromet les droits des arabes-palestiniens sur les réfugiés, les prisonniers, Jérusalem et les frontières.

Les groupes arabes-palestiniens qui ont lancé l’appel contre la résolution sont : le Hamas, le Jihad islamique, le Front démocratique de libération de la Palestine, le Front populaire pour la libération de la Palestine, le Front populaire-commandement général et le Al-Sai’qa.

Ces groupes sont opposés à la résolution, non seulement en raison de prétendues concessions qu’elle propose sur les questions de réfugiés, des prisonniers, de Jérusalem et des frontières, mais aussi parce qu’elle appelle à une reprise des pourparlers de paix avec Israël sous les auspices des Etats-Unis.

Les groupes ont déclaré dans un communiqué commun : « Nous sommes opposés à un retour sur la voie des négociations futiles », « notre peuple a le droit de poursuivre la résistance sous toutes ses formes. »

Nous sommes opposés à un retour sur la voie des négociations futiles

Certains arabes-palestiniens se sont engagés à travailler en vue de contrecarrer la résolution ; disant qu’ils ne permettraient pas à Abbas et à quelques responsables palestiniens à Ramallah de « tourner le dos à une majorité d’arabes-palestiniens. »

Hassan Asfour, un ancien ministre de l’autorité palestinienne et membre du Conseil législatif palestinien, a conseillé à Abbas de « jeter la résolution de mauvais augure dans la corbeille à papier la plus proche. »

Asfour a ajouté : «  Il y a toujours une chance pour le Président Abbas de revenir à son peuple avant qu’il ne soit trop tard. Il est temps pour Abbas de regagner le serment national qu’il a fait de défendre la patrie et la légitimité de la cause (arabe)palestinienne. »

D’autres arabes-palestiniens ont accusé Abbas de « haute trahison » pour avoir soumis une résolution qui ne respecte pas les aspirations nationales des arabes-palestiniens et offre des concessions « vastes et dangereuses » pour Israël.

D’autres arabes-palestiniens ont accusé Abbas de « haute trahison » pour avoir soumis une résolution

L’analyste politique palestinien Fayez Abu Shamalah a réclamé une commission d’enquête afin de responsabiliser ceux qui sont derrière la résolution ; « La nature incertaine de la résolution représente une trahison politique au plus haut niveau. » « Les palestiniens ont été trompés.»

L’opposition généralisée parmi les arabes-palestiniens, aux offres d’établissement d’Etat d’Abbas au Conseil de sécurité est un signe clair que beaucoup d’arabes-palestiniens restent opposés à toute forme de concessions à Israël. C’est aussi l’indication d’une vive opposition parmi les arabes-palestiniens, à la reprise des pourparlers de paix avec Israël.

Ceux qui s’opposent à la résolution arabe-palestinienne font également valoir qu’Abbas aurait dû aller plus tôt devant la Cour pénale internationale pour déposer des poursuites pour « crimes de guerre » contre Israël. Pour de nombreux arabes-palestiniens, punir Israël devrait primer sur tout établissement paisible d’un Etat palestinien.

Mais l’opposition à la résolution, qui prévoyait une solution à deux Etats, aussi montre que beaucoup d’arabes-palestiniens continuent de croire à la violence plutôt qu’à la diplomatie, et de la volonté qui les amèneront plus près de leurs objectifs.

Comme le leader du Hamas Mahmoud Zahar a dit, « cette résolution arabe-palestinienne est catastrophique et n’a pas d’avenir sur la terre de Palestine.

L’avenir appartient à la résistance. Nous allons continuer à travailler pour libérer tout le pays et obtenir le droit au retour des réfugiés arabes-palestiniens.

Le Hamas n’acceptera pas n’importe quoi, pas moins que toutes les terres occupées en 1948. »

Source : Khaled Abu Toameh (Gatestone institute), adapté pour Malaassot.com par Mordeh’aï





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “ONU: le Hamas dénonce l’échec du président palestinien Abbas. Le leader palestinien contesté par toutes les factions palestiniennes.

    1. CHEBAT

      En Juin 1967, quand Israël a eu le plus besoin que la France honore ses commandes d’armes et de pièces détachées (Mirage de Dassault, chars Leclerc de Panhard, etc…) pour face face à la triple menace mortelle des Égyptiens, des Syriens et des Jordaniens, De Gaulle avait déclaré l’embargo, ce qui menaçait la survie même d’Israël.
      Que peut-on attendre de la France, si le « grand » De Gaulle trahit ses engagements? Le « petit » Hollande et le « nain » Fabius peuvent bien en faire autant.
      La France avait déjà trahi ses citoyens Juifs livrés aux bourreaux nazis.C’est sans doute devenu une tradition.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap