toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nouveau cas psychiatrique à Metz: il étrangle un policier en hurlant Allah Akbar. La maladie du « allahuakbarisme » a encore frappé…


Nouveau cas psychiatrique à Metz: il étrangle un policier en hurlant Allah Akbar. La maladie du « allahuakbarisme » a encore frappé…

La maladie psychiatrique du « allahuakbarisme » a encore frappé ! Au cri d’«Allahu Akbar», un homme de 23 ans en garde à vue s’est jeté vendredi après-midi sur un policier pour tenter de l’étrangler à mains nues dans l’enceinte de l’hôtel de police de Metz (Lorraine). 

Le policier a eu la vie sauve grâce à l’intervention de ses collègues.

Il a fallu cinq hommes de la Section d’intervention pour maîtriser le jihadiste, euh pardon le « déséquilibré » (nouvelle appellation contrôlée par le Ministère de la désinformation).

Selon le site du journal l‘Est Républicain qui rapporte l’information, le jeune homme était placé en garde à vue depuis le vendredi matin au commissariat central de Metz pour une banale histoire de volcommis dans le quartier de la gare. L’homme, qui pourrait avoir des antécédents psychiatriques, «paraissait très calme» au moment où il a commis son agression, en début d’après-midi, rapporte le quotidien régional.

«Il s’en est fallu de quelques secondes»

Le gardé à vue a demandé à se désaltérer et, lorsque le policier a ouvert la porte de sa geôle, «il lui a sauté dessus», déclare le commissaire Dominique Rodriguez, directeur départemental adjoint de la Sécurité publique de Moselle. L’homme aurait crié au moment de l’agression «Allaouh Akbar» selon une note transmise, vendredi soir, à la direction centrale de la police nationale, révèle l’Est Républicain. Par chance ,un autre policier a pu secourir son collègue à terre lorsqu’il a vu la scène sur les images de vidéosurveillance du commissariat.

Le policier étranglé s’en sort avec cinq jours d’interruption temporaire de travail. « D’après le médecin, qui l’a vu, il s’en est fallu de quelques secondes », pour que le gentil jeune homme n’exhausse les ordres de l’Etat islamique de tuer des mécréants, assure Michaël Philippart (SGP Police FO). L’agresseur est poursuivi pour violences aggravées et a été placé à l’hôpital spécialisé de Jury.

Le 20 décembre, Bertrand Nzohabonayo, 20 ans, a été tué le 21 décembre par des policiers qu’il avait agressés au couteau à Joué-les-Tours (Indre-et-Loire). Des sources proches de l’enquête avaient rapporté que ce jeune homme converti à l’islam, qui n’était pas fiché par les services spécialisés, avait également crié «Allaouh Akbar» au moment des faits.

Par le plus grand des hasards, selon l’Est Republicain l’individu aurait eu lui aussi des antécédents psychiatriques: « il avait des antécédents psychiatriques » écrit le quotidien ! Ils ont de l’humour, les journalistes.

« L’agent s’est retrouvé sur le dos. Et l’individu s’est mis à l’étrangler à mains nues », ajoute le commissaire. «… Un collègue a [vu] des images de vidéosurveillance transmises à deux endroits différents [et a] envoyé une équipe pour secourir la victime. »

L’Est Republicain très politiquement correct se gardera bien d’utiliser l’appellation non conforme « aux ordres » du Ministère de « Djihadiste ». Mais ne faut-il pas résolument être psychiatriquement atteint pour être un « djihadiste » ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante :

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Nouveau cas psychiatrique à Metz: il étrangle un policier en hurlant Allah Akbar. La maladie du « allahuakbarisme » a encore frappé…

    1. MOLIERE

      Et un de plus , quand je vous dis que je plains les policier dans l’exercice de leur fonction ,ils ne sont pas aidés par leur hiérarchie et encore moins par la justice . Il faudra combien de fadas pour commencer a appeler un chat un chat. Je veux bien qu’il ne faut pas faire d’amalgame mais jusqu’à présent je n’ai pas vu ni entendu un juif crier  » Monjoie le Seigneur est mon Dieu  » et étrangler un policier . Celui la il faudra l’enfermer et il sera fou pour de vrai .

    2. capucine

      ces tarés là sont réellement malades , leur cerveau ne fonctionne pas et ils n’ont pas de neurones …
      je pense que les hôpitaux psychiatrique vont être débordés de muzz détraqués !
      que va faire la justice avec la loi Taubira ? je pense que le ministre de l’intérieur n’est pas assez ferme avec les racailles …

    3. HENRIETTE Irène

      Il s’agit d’une « folie » bien organisée, c.à.d. bien consciente et cela, depuis des lustres déjà. Personne n’a rien vu venir, surtout pas les socialistes. Voir les commentaires de Charles de Gaulle à propos des « socialistes » !
      Si je les retrouve dans mes papiers, je les mettrai dans des commentaires !
      C’était quand même un « clairvoyant » ce grand homme…..

      Cela nous manque car il aurait mené la France autrement et mieux

    4. Paul

      Je ne suis pas psychiatre, mais je trouve que beaucoup d’actes terroristes que j’aurais qualifiés d’islamistes ou djihadistes sont commis par des « malades psychiatriques ». En d’autres termes, pourquoi les patients psychotiques ou déments sont-ils musulmans?

    5. Mandalay

      L’avantage, pour les croyants en l’islam, c’est que l’épidémie psychiatrique de allahuakbarisme mortifère n’est pas dirigée contre eux, … et n’atteint pas les croyants en d’autres religions !

      Imaginez que les catholiques en soient eux-aussi atteints, et se mettent à « allauakbariser » un imam ou une femme voilée de la tête aux pieds, en hurlant « viva il papa » … pire encore qu’un juif soit lui-aussi contaminé par cette épidémie de déséquilibre psy ravageur et se mette à vouloir jouer du couteau « égorgeur », … ou comble de l’horreur, que le dalaï-lama incite les bouddhistes à égorger (avec ou sans décapitation optionnelle) un quelconque quidam barbu et en babouches, sortant d’une mosquée …
      Compte tenu du nombre de catholiques, de juifs, de bouddhistes, de protestants, etc…, les musulmans devraient vraiment être inquiets et porter des écharpes en kevlar, ou des cottes de mailles tout inox !

      Heureusement, ne pas être croyant en l’islam semble être une excellente prévention et/ou une thérapie efficace.
      Les autorités des pays atteints par cette épidémie galopante de « allauakbarisme mortifère » (France, UK, Belgique, … ) devraient peut-être y réfléchir et en tirer des conclusions qui tiennent -enfin- debout.

    6. Geoland

      A Madrid, avant-hier vendredi, c’est un policier qui a été jeté sous les roues du métro, par un individu qui refusait de se faire contrôler l’identité.
      Prénommé Ali Raba Yode, d’origine Ivoirienne et âgé de 28 ans, était en train d’insulter et crier sur des policiers se trouvant sur le quai, quand ceux-ci se sont approché de cet individu pour vérifier ses papiers. l’individu a déclenché une bagarre contre les agents de police.
      Alors qu’une rame de métro entrait dans la station, Ali Raba Yode a poussé un des policiers sur la voie… et est également tombé en contrebas, emporté dans son élan.
      Malheureusement le policier est mort sous le choc, tandis que l’agresseur est à l’hôpital, avec un pronostic sévère.

      Ali Raba Yode est déjà bien connu de la Justice Espagnole. Il est impliqué dans pas moins de 9 affaires Judiciaires allant du refus d’obtempérer au forces de police a plusieurs vols avec violence.
      Il est également en situation irrégulière sur le territoire Espagnol, a été arrêté par deux fois pour violer la loi d’immigration, et était en situation de réclamation afin de le conduire devant la Justice.

      N.B. près de 40% de la population Ivoirienne est de confession religieuse Musulmane.

      http://www.abc.es/madrid/20150102/abci-muere-policia-tren-embajadores-201501021236.html
      http://www.elmundo.es/madrid/2015/01/03/54a79e8ae2704e654a8b456b.html

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap