toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Livre: « Islam, les vérités interdites » de Jean-Jacques Walter un livre « explosif »


Livre: « Islam, les vérités interdites » de Jean-Jacques Walter un livre « explosif »

Dans un livre à paraître prochainement, Islam, les vérités interdites, le docteur en islamologie Jean-Jacques Walter le rappelle : « Pour les musulmans, le projet de répandre l’islam par la force reste toujours l’objectif à atteindre. Il ne s’agit nullement d’une déformation de l’islam par les extrémistes.

Mahomet a déclaré : “On demanda à l’envoyé d’Allah quel était l’homme le plus méritant. Il répondit : c’est le musulman qui pratique le djihad.” » (Hadith 56, 2-1.) Et : « Un homme vint trouver l’envoyé d’Allah et lui dit : “Indique-moi une oeuvre qui ait la valeur du djihad.” “Je n’en trouve pas”, répondit le Prophète. » (Hadith 56, 1-4.) « Combattez ceux qui ne croient pas en Allah et au jour dernier, écrit le Coran ; ceux qui ne déclarent pas illicites ce qu’Allah et son prophète ont déclaré illicite ; ceux qui, parmi les gens du Livre [les chrétiens et les juifs, ne pratiquent pas la vraie religion. » (Sourate 9, verset 29.)

Dans le Coran, « l’injonction d’obéir aux prophètes apparaît 76 fois […] ; l’obligation d’avoir peur d’Allah apparaît 150 fois ; les menaces contre les insoumis apparaissent 849 fois — menaces de sanctions “atroces”, “terribles”, “douloureuses”, “humiliantes” ; à l’inverse les mots tendresse, amour, aimer au sens occidental n’ont strictement aucune occurrence ».

Loading...

Source: Valeurs actuelles





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Livre: « Islam, les vérités interdites » de Jean-Jacques Walter un livre « explosif »

    1. perez

      Je suis entièrement d’accord avec ce qui précède.
      Il faudrait que nos gens de la politique lisent seulement la sourate « beugra » de la vache et ils verront le sort réservé aux juifs et aux chrétiens.
      Une religion, isuue d’une compilation et d’une attribution des autres religions monotheistes, qui ne connait que des représailles et qui ne donne aucun amour en échange de la foi, cette religion devrait êtrre mise au même rang que la religion décrite dans « MEIN KAMPF » par un certain adolf Hitler.
      Je me demande si cet abruti n’étai pas plus tolérant.

    2. dorylée50

      Je suis un imbécile puisqu’il n’y a qu’eux qui ne changent pas d’avis. Mais je persiste à regretter que le livre vert ne soit pas imprimé sur ouate de cellulose…

    3. Ame reposé

      Bonjour à vous,
      Si le Coran est tant une menace pour les religions chrétienne et juive, pourquoi son auteur en ferait il mention? et pourquoi le nom de Jésus serait il cité plus de fois dans ce livre que Muhammad??
      Moi si j’avais à monter un business religieux je ne citerai pas les autres prophètes, et je démontrerai l’escroquerie des autres livres sains non?

      Ce qui est troublant tout de même si l’on prend en compte l’architecture numérique du Coran et qu’on prenne le soin de s’y pencher sans apriori, il est extrêmement difficile de s’imaginer qu’un livre de plus de 700 pages est été écrit sur 200 ans par plus de 30 auteurs sachant que ce livre repose sur une architecture orthographique (rime, nombre de lettre mot, palindrome….) et numérique complexe (tout le monde scientifique s’accorde à dire cela).

      Je n’ai pas de partie pris mais c’est comme de dire qu’une peinture de picasso est était réalisé par 30 peintres différents sur 200 ans?? ce qui difficile a entendre non?

      Maintenant est ce que ce Monsieur WALTER n’a pas cherché à se faire un nom en basant sa thèse sur une étude statistique quand on sait à quel point les statistique sont fiables:
      Exemple du quotidien : le nombre de participant dans les manifestation qui varie de plusieurs milliers selon les sources statistiques…..

      Ce que je pense c’est que ce monsieur WALTER me semble très prétentieux. On fait dire ce que l’on veut à des statistiques c’est comme le lotto, on s’arrange de faire sortir les boules qui nous arrangent le mieux?bussiness rentable non?

      Bonne journée.

    4. Christian De Lablatinière

      @ Ame reposé:

      Deux remarques:

      1/ La Coran n’a pas été rédigé en arabe, car la langue n’existait pas à cette époque. Mais en aramnéen et d’autres langages… D’où de nombreuses incohérences dans la compréhension de nombreux passages du Coran. Donc vos études « de numérisation » n’ont guère de sens…

      2/ Plusieurs dirigeants et imams islamistes ont clairement une vision de l’Islam moins « bisounours » que vous. Ils disent clairement que l’Islam n’a jamais été une religion de paix, mais une religion de conquête :
      A commencer par Baghdadi, le Calife de l’Etat islamique : Abu Bakr al-Baghdadi : « L’islam n’a jamais été une religion de paix. C’est une religion de guerre. C’est la guerre des musulmans contre les infidèles » http://www.europe-israel.org/2015/07/abu-bakr-al-baghdadi-lislam-na-jamais-ete-une-religion-de-paix-cest-une-religion-de-guerre-cest-la-guerre-des-musulmans-contre-les-infideles/

      Walid Shoebat l’un des chefs de l’OLP : « L’Islam n’est pas une religion de paix… » discours d’un ancien terroriste de l’OLP http://www.europe-israel.org/2010/10/lislam-nest-pas-une-religion-de-paix-discours-dun-terroriste-repentit-de-lolp/

      Vous pouvez parcourir les archives et vous trouverez des dizaines d’imams et dirigeants qui affirment la même chose…

      Alors est-ce vous, gentil français bisounours, qui n’est pas musulman qui avez raison ? Ou ces imams et dirigeants islamistes ?

    5. Alauda

      De nombreux ex-musulmans font des analyses qui vont dans le sens de Jean-Jacques Walter.
      La méthode du comptage statistique des mots n’est pas contestable. « Les menaces contre les insoumis apparaissent 849 fois », personnellement je ne les ai pas comptés, n’ayant pas ni logiciel, ni l’édition numérique, mais ma version papier du coran (édition La Pléiade) m’a donné la même impression : à savoir que ceux qui refusent cette voie totalitaire de Mahomet sont mal barrés.

      Comme dit @perez, la sourate de la Vache est éclairante pour les juifs et les chrétiens : leur sort est scellé d’emblée. Sans parler du Butin, et de bien d’autres. Le problème des muz, c’est qu’ils ignorent tout de ce qui les précède et qu’ils prétendent tout récupérer.
      Quiconque a un minimum de culture religieuse biblique est à même de constater le fossé, sinon le gouffre séparant ce dernier livre de la somme des livres juifs et chrétiens.

    6. Ame reposé

      @Christian De Lablatinière,
      Bonjour à vous:
      Dans un soucis de débattre de manière la plus objective possible, je souhaite revoir quelques points avec vous:
      1)Existe-t-il des Coran(s) retrouvé à ce jour qui serait en Araméen ou autres langues comme vous l’énoncez? et ou peut on trouvez ces ouvrages?
      Ce que j’ai voulu expliquer par l’emploi du terme « numérique » et que de nombreuses études du Coran ont mis en exergue une structure algébrique relativement complexe au sein de ce Livre: l’emploi des mots, l’utilisation des lettres (leur nombre etc…), les palindromes (relativement difficile voir impossible a réaliser après une traduction puisqu’il s’agit de phrases complètes et non uniquement de mot comme nous pourrions le retrouver dans notre langue). Vous m’excuserez mais il y a tellement d’exemples de similitudes et d’oppositions de mots dans cette ouvrage que cela à attirer mon attention d’ou mes recherches approfondies sur le sujet.

      2)Je ne suis moi même pas musulman, mais il est à noter qu’un grand nombre de prêcheur musulman se sont autoproclamé Imam, j’ai l’impression ne serait ce qu’en France sans même avoir réalisé d’études sur le sujet. Demander à un passant de vous expliquer un texte philosophique et ce dernier l’interprétera comme bon lui semble. On ne s’improvise pas philosophe ou Imam.
      (Vous m’excuserez ce parallèle simpliste mais pas tant que cela: Ce n’est pas parce qu’une personne porte le maillot du Real Madrid qu’elle en fait partie, c’est de l’humour)

      L’ouvrage et linguistiquement parlant extrêmement complexe (rime, sens premier, structure grammatical, vocabulaire très soutenu…).

      Ceci est très troublant. Je m’explique, pourquoi son ou ses auteurs capables de rédiger un tel papier n’en n’ont pas écrit d’autres? quel objectif sensé. Les musulmans de l’époque auraient bien pu se passer de rédiger un document falsifiant la Thora ou la Bible? et tout simplement de déconstruire leur contenu? sans pour autant s’inventer un prophète?

      ——————————-

      @Alauda:
      Bonjour à vous,
      Ce qui me chiffonne voyez vous, vous nous expliquez que « La méthode du comptage statistique des mots n’est pas contestable. « Les menaces contre les insoumis apparaissent 849 fois « …

      Je me dis que j’ai lu de nombreux ouvrages sur le sujet des redondances numériques (de chiffres cités dans le Coran, de nombre de mots présents dans les sourates, verset etc..) mais aussi lexicales orthographiques (supprenantes!)….

      Mon questionnement repose sur le fait qu’elle légitimité aurait de plus l’étude de monsieur Walter qui repose sur un comptage alors que des centaines de comptages existent déjà dans ce Livre? Naviguez sur le net pour en lire. Elles sont en français et bien que certaines explications soient maladroite la majeur partie est exacte pour l’avoir vérifié moi même. Je dis « la majeur partie » parce que malgré certaines interprétation tirées par les cheveux, le reste ne peut être le fruit du hasard ou les auteurs doivent jouer au Lotto.

      En vous remerciant chaleureusement pour ces échanges sur ce débat religieux sujet aux polémiques mais néanmoins sociétal plus que jamais.

      Israellement votre.

    7. Alauda

      @Ame reposé,

      Quelle légitimité aurait de plus l’étude de monsieur Walter ? Telle est votre question.

      Je cherche sur le web et je trouve un article portant sur un livre de M. Walter, ‘Le Coran révélé par la Théorie des codes’ (Editions de Paris, coll. Studia Arabica XXII).
      Que dit-on de ce livre ? « Les méthodes et les résultats ont valu à son auteur le titre de Docteur d’État en Islamologie de l’université de Toulouse en 2013 ». « L’université de Toulouse s’est trouvée contrainte de constituer un jury exceptionnel formé d’islamologues très qualifiés et d’éminents mathématiciens pour apprécier ce grand travail. »

      Bien que je n’aime pas recourir à l’argument d’autorité, le fait que la thèse de M. Walter a été reçue par ses pairs dans les deux domaines concernés (islamologie + mathématiques) lors d’une réception au plus haut grade universitaire français est un gage de qualité et de sérieux, sauf exceptions extrêmement rares.

      Un Doctorat ne se décroche pas en claquant dans ses doigts, il est le fruit d’un long et patient travail d’une bonne dizaine d’années, en moyenne. Donc je ne m’interroge pas sur la légitimité d’un travail validé par l’expertise de savants du même niveau que son auteur.
      Bien à vous

    8. Alauda

      Suite /source de l’article consulté :
      http://ripostelaique.com/lautopsie-du-coran-par-jean-jacques-walter.html

      Un extrait m’intéresse plus particulièrement dans cet article :
      « Il s’est avéré « qu’un unique auteur, différent de ceux qui ont écrit le reste du Coran, y a introduit à la fois le monothéisme et la condamnation des «associateurs» qui sont exclusivement les chrétiens. Cette hostilité antichrétienne vient d’un contresens, puisque le Coran lui-même confond la Trinité avec le trithéisme. »

      En feuilletant le Coran, j’ai souhaité pouvoir compter ce mot d »associateurs », parce que ce concept coranique est évidemment une source de conflit entre le christianisme et l’islam.

    9. Jacques

      « L’ouvrage et linguistiquement parlant extrêmement complexe (rime, sens premier, structure grammatical, vocabulaire très soutenu…).

      Ceci est très troublant. »

      La Torah, la Bible sont au moins aussi complexes, et bien plus riches à tous les niveaux : littéraire, scientifique (si, si), historique, et surtout : moral et spirituel.
      Elles ont aussi été écrites sur des siècles, tout en ayant une unité de sens unique.

      Moi, ce qui me trouble, c’est la différence entre le contenu du Coran et celui de la Torah, de la Bible : leur conception radicalement différente de D.ieu, de l’humanité, de la vie, de la mort.
      Dans le premier, le culte de la mort, de l’oppression de l’homme par l’homme, de quelque atour qu’il se pare (vengeance envers les infidèles etc.), du fatalisme etc.
      Dans les secondes, l’amour de la vie sous toutes ses formes, le respect et même l’amour mutuel demandé par D.ieu aux hommes, un sens très précis de la justice, l’encouragement à la réflexion, la créativité, etc etc.

      il suffit (et il faut ! et ça demande du temps) de lire avec à la fois son intelligence mais aussi son coeur, son bon sens, et de comparer. Et comme on dit, y’a pas photo.
      Mais il se trouve toujours des gens soit très mal informés (et à notre époque, avec le net c’est difficilement pardonnable), soit d’une mauvaise foi crasse, soit sérieusement déséquilibrés, pour venir nous expliquer que le Coran est d’origine divine, qu’il véhicule un message de paix blablabla.
      A d’autres ! Cette idéologie autant politique que religieuse, qui a produit tant de souffrances et de désastres au cours de son histoire, est criminelle, elle devrait être interdite, point.

    10. Ame reposé

      Rebonjour à tous,

      Content de voir que le débat progresse, j’aurai aimé dans un soucis de transparence comprendre de manière très précise la méthodologie utilisée par cet auteur? Je m’explique est ce que cet auteur a réalisé des études comparatives avec d’autres ouvrages (en arabe, et voir dans tous les styles de langues connues) pour rendre fiable son processus de travail. Il eut été intéressant de procéder à la même analyse sur la Thora et la Bible? qu’en pensez vous? voir avec des livres de littératures dans plusieurs langues?

      @Jacques,
      Vous reconnaitrez que vos impressions ne sont pas très objectives sur votre comparaison entre ces Livres. J’ai lu, dans le Coran, des verset citant la Bible et la Thora preuve qu’il s’agit bien là d’une continuité. Le Coran cite d’ailleurs ces Livres Saints.

      A l’heure du numérique, il est très simple d’utiliser des logiciels pour réaliser ces études comparatives avec la méthode de Monsieur Walter. Je pense plus particulièrement au logiciel Word et Acces voir Tex et accès ou autres.

      Quel intérêt de plagier des Livres déjà écrits par son ou ses auteurs?

      Parce que si cette méthodes est fiables, pourquoi ne l’appliquerons pas au travaux des universitaires (thèses falsifiés et autres). Il existe effectivement des logicels plus ou moins fiables de détection de plagiat qu’utilisent certaines université, Ces logiciels montrent des limites et les universitaires le reconnaissent eux mêmes, et ce même en réalisant du copier-coller.

      Il s’agit du découverte majeur dans ce cas si l’on peut dater non pas au carbone 14 les ouvrages mais à l’aide de statistique des oeuvres littéraires. Je serai curieux de mener ce genre de recherche sur un livre pour comparer les résultats. Comment des statistique peuvent tenir compte des changements de styles d’un même auteur et toute autre variation stylistique manuscrite d’un auteur?

      Vola pourquoi je suis très septique :

      Imaginez vous que la graphologie (étude de l’écriture manuscrite donc assez précise enfin on pourrait penser) n’est pas reconnu bien qu’utiliser dans plusieurs cas alors sa méthodologie a-t-elle était appliqué sur un livre original?

      (regardez sur Wikipédia, le terme graphologie)

      Je sais que Monsieur Walter n’est pas graphologue et que l’objet de sa thèse n’était pas l’étude de son écriture manuscrite mais en graphologie, nous étudions également la composition et les structures orthographiques, voca…. en plus il y a l’écriture qui révèle davantage de choses.

      enfin, ne pensez vous pas que l’on peut faire dire ce que l’on veut à des statistiques?
      Pourquoi aucun auteur ne sait jamais essayer à reproduire un coran II pour démontrer la supercherie? avec la puissances de calculs des machines informatiques actuelles?

      Un verset du Livre des musulmans nous dit : « reproduisez des sourates identiques si vous pouvez et faites vous aidez si besoin…. »
      Pourquoi personne ne sait jamais essayer? parce que c’est risqué et un peu prétentieux de la part de son auteur d’écrire cela vous ne trouvez pas. On n’est pas à l’abri qu’une personne ou qu’un groupe d’individus en fassent un autre bien mieux rédiger et ainsi démontre le contraire?

      Amicalement.
      israellement votre.

    11. Jacques

      « J’ai lu, dans le Coran, des verset citant la Bible et la Thora preuve qu’il s’agit bien là d’une continuité. Le Coran cite d’ailleurs ces Livres Saints. »

      Tu parles d’une preuve, mouarf !

      Je crois que les millions de victimes que ce fascisme religieux a fait et fait encore de par le monde ne seront pas impressionnées par ce genre de preuve, pas plus que par une quelconque étude se présentant comme scientifiquement infaillible et prétendant démontrer que le coran serait d’origine divine…
      « On reconnaît l’arbre à ses fruits » : parole de profond bon sens, prononcée par qui déjà ?
      Un minimum de cohérence, pour ne pas dire d’honnêteté intellectuelle, ne fait pas de mal.
      Le reste n’est que littérature et perte de temps.

    12. Ame reposé

      @Jacques,
      je pense que vous avez raison, il s’agit bien d’un livre comme un autre. Je vais m’atteler a en écrire un et a leur vendre,
      J’espère que le mien ne causera pas des milliards de morts si des débiles mentaux l’interprètent de travers. XPTDR

      Bonne continuation a vous Jacques.

    13. Jacques

      « Je vais m’atteler a en écrire un et a leur vendre,
      J’espère que le mien ne causera pas des milliards de morts si des débiles mentaux l’interprètent de travers. XPTDR »

      Comme c’est drôle… A vouloir prendre les gens pour des imbéciles, on passe soi-même pour un imbécile.

      Il y a de très nombreux articles, y compris sur ce site, qui montrent de façon claire et indiscutable que les musulmans fondamentalistes comme ceux de Daesh ou ceux d’Arabie saoudite ou bien d’autres ne font qu’interpréter littéralement le coran, le prendre à la lettre lui obéir fidèlement. Aucune interprétation « de travers », bien au contraire.
      Il n’est pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre que beaucoup de versets du coran appellent au meurtre, à la haine, au mépris, au mensonge etc.
      Il suffit de lire, ce que je doute que vous ayez fait, vu vos arguments complètement bidon.
      Rien que le crime d’apostasie devrait interpeller très sérieusement toute personne honnête.
      Donc la provocation, ça va deux minutes. Quant aux sigles d’adolescents pour ponctuer ses phrases, ils montrent juste le niveau de leur auteur.

    14. Alauda

      @Ame reposé,

      « Moi si j’avais à monter un business religieux » etc etc (votre message 4) : telle semble en fait votre seule réelle préoccupation. Du reste la manière dont vous dénigrez M. Walter qui vous « semble très prétentieux » était déjà une provocation dès le départ, comme le souligne la question finale de ce quatrième message « bussiness rentable non? »

      Si vous cherchez la rentabilité, il vaut mieux essayer le loto.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *