toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’évidente stratégie d’Abou Mazen


L’évidente stratégie d’Abou Mazen

Tous les analystes et observateurs politiques, nombre de dirigeants politiques, n’ont pas manqué de remarquer que Mahmoud Abbas commettait des erreurs politiques qui se soldaient par de semi échecs. Elles sont improductives et vont à l’encontre de l’objectif des arabes-palestiniens d’atteindre leur objectif majeur : Avoir enfin un Etat indépendant. Tout le monde a été surpris de sa décision de faire voter le Conseil de Sécurité avant la nouvelle année qui lui aurait pourtant permis facilement d’obtenir un vote majoritaire en sa faveur. Certains, même, se demandent si Abbas ne subirait pas les atteintes de l’âge.

 

Nous pensons au contraire qu’Abbas sait parfaitement ce qu’il fait et si on comprend sa stratégie, tout devient limpide. Sa stratégie n’est surtout pas d’obtenir en effet son Etat palestinien.

Il faudrait pour cela qu’il renonce au retour au moins de l’essentiel des réfugiés et aussi qu’il laisse à Israël la possession du « Mur-des-Lamentations » et du Mont des Oliviers.

Loading...

Ces deux conditions sont-elles vitales pour les Palestiniens ? Evidemment non. Alors ?

La réponse est dans la question : Elles sont vitales pour les Israéliens!

Donc un accord de paix n’est pas possible. C’est exactement son objectif : Un accord de paix mettrait fin à d’autres revendications contre Israël, ce qui rendrait permanente l’existence de l’État juif.

L’objectif d’Abbas est la fin de l’État d’Israël par la paix et non par la guerre, contrairement au Hamas, au Hezbollah ou à l’Iran.

Abbas a reçu 5/5 la formule du Général soudanais Nemeyri : « Israël ne sera pas détruit par la guerre, mais par la paix. »

Il y a à cela une raison majeure : Si Israël risquait de succomber et de disparaître, alors il lui faudra bien utiliser l’arme atomique. Certes Rafsandjani, alors le plus puissant des Ayatollahs a bien osé trouver une solution mathématique au problème : Il y a, a-t-il dit, près d’un milliard et demi de musulmans : La mort de la moitié d’entre eux serait une « bonne affaire » puisqu’Israël et les Juifs auraient disparu !

Learn Hebrew online

 

Donc, Abbas ne veut pas d’une solution définitive, sauf une solution définitive de l’Etat juif. Alors on comprend sa stratégie : Il faut détruire l’État juif en le rendant odieux au monde, jusqu’à ce que sa vie devienne de trop pour le monde, tant pour les dirigeants que pour l’opinion publique.

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose !

Ou encore « Un mensonge mille fois répété devient une vérité » et « Plus c’est gros, plus ça passe », deux maximes de Goebbels, le maître de la propagande moderne.

Loading...

C’est très exactement ce qui se passe et c’est ainsi que l’on faisait au Moyen âge : Premier temps, on marque les Juifs pour les distinguer (Chapeau ou étoile jaune, brassard nazi), deuxième temps, on les rassemble et on les sépare (ghetto, camps), troisième on les massacre.

Déjà, l’Etat islamique appelle au massacre des civils. Des criminels, des génocidaires ?

Pas du tout dit notre gouvernement (français) qui combat, dit-il, l’antisémitisme : Mais il n’y voit que des malades mentaux.

Mais tous les SS, les terroristes islamistes, les coupeurs de têtes djihadistes sont quelque part des malades mentaux ! Simplement, il y a une épidémie…

 

Qui sait, se dit Abbas, avec ma méthode, pas besoin de détruire les Juifs et leur Etat. Laissons le monde se salir les mains. Vous croyez qu’Abbas finira par « libérer » Jérusalem et les « colonies ». Erreur !

Avec le temps la France et les USA « libèreront » enfin ces « territoires occupés ». Au nom des droits de l’homme, bien sûr…

 

Source : Par Robert Cotta, Lettre du Lien Israël-Diaspora du 5/1/15, via Malaassot.over-blog.com





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’évidente stratégie d’Abou Mazen

    1. Robert Davis

      Je ne pense pas que abbas cherche à utiliser « l’arme du ragot » car elle est ridicule! L’arme de la propagande à la goebbels? je n’y crois pas non plus car elle suppose LA SUPERIORITE MILITAIRE. C’était facile pour goebbels qui disposait de l’armée la plus puissante de l’époque contre…des civils,pas pour les FAUXstiniens qui n’ont pas d’armée du tout.Quant à ce con d’iranien il est le plus bête de tous car croire qu’une guerre nucléaire tuerait tous les juifs(sic) et …la moitié des mus est faux ce serait même plutôt le contraire! C’est juste une question de comptabilité des bombes 10-100-500-1000?Pour en revenir à « l’arme du ragot » qui mettrait « le monde » (plutôt la gauche) contre Israel c’est déjà fait mais même les gauchistes les plus radicaux n’y croient pas il agissent comme des robots en faisant semblant d’y croire et en prenant leurs désirs pour des réalités! EN FAIT C EST MEME LE CONTRAIRE QUAND ILS EN AURONT MARRE ILS LAISSERONT TOMBER LE PO. Mais cela peut durer encore quelques années,je préfère la solution du transfert qui prendra 6 jours ragots compris.

    2. Andrew Liberty,

      Et qui dit qu’europeens et occidentaux n’attisent pas le feu entre Arabes et Israelens pour se debarasser des deux a la fois !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *