toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Etat islamique décapite un combattant kurde et menace de faire exploser des voitures piégées en Belgique et en France


L’Etat islamique décapite un combattant kurde et menace de faire exploser des voitures piégées en Belgique et en France

L’Etat islamique décapite un combattant kurde, menace de décapiter Obama, le président du Kurdistan Massoud Barzani, de commettre des attentats à la voiture piégée en France et en Belgique.

Le 26 janvier 2015, le bureau d’information de l’Etat islamique (EI) dans la province de Ninive (région de Mossoul) en Irak a publié une vidéo [1] intitulée « Bombardement de musulmans pacifiques dans la ville de Mossoul ».

La vidéo montre les dommages causés à la ville après son bombardement par les Peshmergas kurdes fin janvier 2015, puis un combattant de l’EI décapiter un soldat kurde capturé en représailles.

Avant d’exécuter le soldat, le combattant profère des menaces contre les Etats-Unis, la France, la Belgique et les Kurdes. Il prévient que lui et ses camarades atteindront l’Amérique et décapiteront Obama à la Maison Blanche ; ils prendront pour cible la France et la Belgique avec des voitures piégées et des charges explosives, et décapiteront le président du Gouvernement régional du Kurdistan Masoud Barzani.

Loading...

La vidéo commence avec une légende détaillant les actions des Peshmergas contre le peuple de Mossoul, soulignant que les Peshmergas « bombardent les musulmans pacifiques de Mossoul avec des bombes américaines croisées, et ont empoisonné des dizaines d’entre eux avec des gaz asphyxiants ». [2]

Ensuite, la vidéo montre des images des ravages causés par les bombardements, des images de corps calcinés, ainsi que d’enfants hospitalisés. Un résident raconte comment un obus est tombé sur sa maison, tuant des nourrissons et des enfants.

Dans la deuxième partie du film, un groupe de combattants armés et masqués de l’EI entoure dans une rue de Mossoul un soldat kurde à genoux sur le sol. Face à lui, les restes d’un missile apparemment tiré par des Peshmergas. Avant la décapitation du captif, un combattant de l’EI émet « un message au monde entier » en kurde (sous-titré en arabe), dans lequel il menace virulemment les États-Unis et Obama, la France et la Belgique et les Kurdes.

Il dit : « C’est le sort de quiconque s’oppose à l’islam. Sache, ô Obama, que nous atteindrons l’Amérique. Sache aussi que nous te couperons la tête à la Maison Blanche et transformerons l’Amérique en province musulmane. Et c’est mon message à la France et à sa sœur, la Belgique. Nous vous informons que nous vous atteindrons avec des voitures piégées et des charges explosives et nous vous couperons la tête ».

S’adressant au président du Kurdistan, Barzani, il dit : « Mais toi, ô Massoud, chien, nous allons te trancher la tête et te jeter dans la poubelle de l’histoire. Sache que nous sommes des hommes qui ne craignons personne. Nous allons instituer les lois d’Allah, qu’Il soit exalté et loué. Voici le sort réservé à l’un de tes soldats, et chaque fois que tu lances un missile, nous te renverrons la tête de l’un de tes soldats. Tu tues des enfants et bombardes des civils, tout en affirmant que c’est interdit dans ta constitution ».

A la fin du film, le combattant décapite en criant le prisonnier avec un couteau, sous les acclamations de personnes rassemblées pour regarder.

Learn Hebrew online

Notes :

[1] Alplatformmedia.com, 26 janvier 2015.

[2] Notons que, selon des sources autres que l’EI, un dépôt de stockage de chlore a été pris pour cible dans un bombardement peshmerga de la ville, libérant des gaz toxiques (Twitter.com/sonawa1, 24 janvier 2015).

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’Etat islamique décapite un combattant kurde et menace de faire exploser des voitures piégées en Belgique et en France

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *