toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Leïla Shahid/ambassadrice de la Palestine UE : «Ce sont les musulmans qui sont agressés» !


Leïla Shahid/ambassadrice de la Palestine UE : «Ce sont les musulmans qui sont agressés» !

 

NDLR : Leila Shahid est L’ambassadrice de la Palestine auprès de l’Union européenne et une descendante directe du grand mufti de Jérusalem, le religieux musulman allié d’Hitler, le grand Nazi de Jérusalem.


Lorsqu’on affirme que ces attentats ont été perpétrés pour venger le prophète « c’est une insulte pour les musulmans, pour les pratiquants, qu’ils soient indonésiens, malaisiens, turcs ou arabes. C’est terrible parce que c’est aussi une prise d’otage de l’islam et du prophète que l’on prétend venger » poursuit-elle.

« Il y a eu un amalgame au sujet des victimes juives : Amedy Coulibaly a prétendu qu’il défendait les pays musulmans et la Palestine. Merah a dit la même chose à Toulouse, et Nemmouche à Bruxelles également en tuant des visiteurs du musée juif ».

Selon Leïla Shahid, la communauté musulmane souffre d’un « malaise très profond et elle a souvent été victime de discriminations. Pour l’aider, il faut voir qu’il y a aussi des raisons sociales, culturelles de non-intégration et de non-assimilation, et du sentiment de rejet » que les musulmans éprouvent. « Il y a une méconnaissance totale de la civilisation et de la culture musulmane. Je pense qu’il faut commencer par l’école ».

Elle appelle aussi les musulmans de Belgique à s’exprimer encore plus fort « parce que c’est eux qui sont agressés ».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 49 thoughts on “Leïla Shahid/ambassadrice de la Palestine UE : «Ce sont les musulmans qui sont agressés» !

    1. ZAZA

      Elle ne va pas vivre avec ses frères ??? Qu’a-t-elle fait dans sa vie ? Vivre avec l’argent des européens ???

    2. Et si......

      Mais les juifs qui sont assassinés par ceux qui sont « agressés »

      Leïla Shahid, vous avez la tête que vous méritez!

    3. Laurence

      Il y a certaines personnes sur terre qu’il vaut mieux éliminées et elle en fait parti
      La Démocratie c’est bien , mais parfois une élimination ça fait pas de male

    4. Daniel

      Faut s’y faire ma bonne dame .. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir eu un grand père mufti de Jérusalem et ami d’Hitler ..

    5. Juju

      Sans très bien connaître Leila Shahid, je trouve, pour le coup, son propos assez juste. Il est vrai qu’une partie significative des musulmans de France, et d’Europe plus généralement, se sent écartée du débat public et de la sphère médiatique.
      Cela peut malheureusement mener à une stigmatisation puisque le sujet de l’Islam est alors abordé sans consultation de cette communauté. C’est ce qu’elle appelle « les raisons sociales, culturelles de la non-intégration ».

      De plus, la parole d’Amedy Coulibaly (terroriste et fondamentaliste de l’Islam) ne correspond pas au discours que semble porter aujourd’hui la communauté musulmane : celle-ci n’a, jusque là, jamais appelé majoritairement à la vengeance de Mahomet par la violence contre « Charlie Hebdo » et à la vengeance des événements qui se déroulent en Israël/Palestine par la violence contre l’État d’Israël. C’est pour cela qu’elle parle d’une « insulte » et d’une « prise d’otage » pour les musulmans (le terroriste a utilisé leur religion pour commettre des crimes auxquels elle n’appelle pas).
      Enfin, Amedy Coulibaly a choisi de faire allégeance à l’État islamique (DAESH) qui, contrairement à Al-Qaïda, considère l’Iran et les Chiites comme ennemis principaux, et non Israël. L’État islamique ne se veut pas défenseur des Palestiniens ou des autres pays arabes voisins.

    6. michel boissonneault

      bon selon Elle c’est encore les muzz qui sont des victimes……
      Elle oublie que 70 % des prisonniers sont muzz….
      Elle oublie que si la ministre Toubira aurait pas fait sa loi , il y en aurait plus de muzz en prison
      Elle oublie que si le tueur de Hypercacher aurait fait sa peine complète…
      ce massacre aurait jamais eu lieu
      Elle oublie tout les véhicules incendié a chaque année
      Elle oublie tout les victimes et commerces juif qui sont attaquer par des muzz
      non mais qu’elle ferme sa gueule

    7. Juju

      À vrai dire, Amedy Coulibaly a effectué une très large partie de sa peine, celle que la loi prévoyait. On parle actuellement de quelques mois. C’est en fait faux. On oublie que le terroriste avait été placé en détention dés son interpellation le 23 mai 2010, condamné en décembre 2013 et libéré le 4 mars 2014. Il a donc effectué 4 ans de détention.

      Votre argument selon lequel la loi, sans la réforme Taubira, permettrait d’envoyer plus de musulmans en prison semble assez absurde puisqu’il impliquerait que la loi contienne un article précisant que l’appartenance ethnique ou religieuse d’une personne jouerait un rôle dans son parcours judiciaire. Encore une fois, ceci est interdit en France. Une telle loi n’existait donc pas avant la réforme Taubira.

      Par ailleurs, il n’existe aucun chiffre officiel sur la représentation des musulmans en milieu carcéral, pour la simple et bonne raison que les fichages ethniques et religieux sont interdits en France, tout comme les spécification dans la loi que j’évoquais plus haut. Ce chiffre de 70% vient en fait d’une étude du Washington Post réalisée par Bolly Moore en 2008. Celui-ci s’appuie sur l’exemple de la maison d’arrêt de Sédequin à Lille où il s’est entretenu avec des aumôniers qui lui ont rapporté que 60 à 70% des détenus sont de confessions musulmanes. Il commet néanmoins l’erreur d’étendre ce chiffre au territoire national sans justification fondée.

      Enfin, le nombre de véhicules incendiés chaque année ne semble pas présenter un rapport de causalité avec la religion de ceux qui les brûlent mais seulement un rapport de corrélation. Je m’explique : ces véhicules sont brulés dans les banlieues difficiles et sont une des manières qu’ont les jeunes les plus défavorisés, les moins écoutés de se faire remarquer, qu’ils soient musulmans ou non. Il s’avère que ces banlieues difficiles sont majoritairement habitées par des populations issues de l’immigration, déjà pauvres à leur arrivée : ces populations se retrouvent en difficulté face à la mauvaise qualité de l’enseignement dans ces zones, à leur mauvaise intégration dans la société due au manque d’accompagnement, à la ghettoïsation de la pauvreté. Or ces population issues de l’immigration se trouvent être de confession musulmane puisqu’elles émigrent de pays dont les populations sont majoritairement musulmanes comme la Tunisie, l’Algérie, le Maroc mais aussi les pays subsahariens.
      L’Islam en elle même n’explique donc pas les voitures brûlées : corrélation et pas causalité. C’est simplement parce que ces populations sont en difficultés mais elles auraient pu être bouddhistes ou prôner n’importe quelle autre croyance.
      De plus, vous étendez un phénomène très localisé (presque exclusivement observé dans les banlieues difficiles) à l’ensemble du territoire et donc à l’ensemble des citoyens de confession musulmane qui ne sont pas majoritairement dans cette situation.

    8. Laurence

      juju

      Les musulmans de France et d’Europe se sentent écartés du débat public et de la sphère médiatique où vous voyez ça ???
      leila shadid , son grand pere , mufti de Jérusalem et ami inconditionnel de hitler ,donc ça peut en dire beaucoup sur le personnage
      Les voitures qui sont brulées pour le nouvel an , le sont dans tout les quartiers de France et sont fait par des petites frappes
      Comme par hasard , ce sont toujours la meme population qui commet des actes criminels et ne me dites pas que c’est leur manière d’etre écouté, c’est bizzare , d’autres personnes défavorisées n’ont pas le besoin de se faire remarquée en faisant des crimes
      Combien de personnes au chomage , avec des problèmes sociétale , ne comettent pas de crimes ?
      Les quartiers défavorisés ont des subventions pour aider les jeunes , mais ce que vous ne voulez pas voir c’est que ce sont ces jeunes issus de l’immigration qui ne veulent pas apprendre , arreter de leur trouver des excuses
      Combien de personnes ont immigrées en France et se sont insérés dans la société Française, sans que leurs enfant commettent des crimes ?
      La majorité , sauf une partie de cette immigration qui ne veulent pas les valeurs de la République
      Ils rejettent tout ce qui fait notre société
      Alors votre discours à d’autre
      Ce n’est pas parce que des personnes sont immigrées et défavorisées qu’elle font des crimes , c’est malheureux mais c’est toujours la meme population qui commet des crimes , ils reportent la faute sur la société qui ne fait que les aidés et eux en retour font des crimes
      Elle est pas belle la vie ?????

    9. yacov

      Allez voir dans les commissariats
      92% des méfaits sont commis par des musulmans
      Ils volent et crient au voleur
      Ils tuent et crient a l assassin
      C est le mal dans toute sa cruauté
      Ils ont 52 pays ou ils s entretuent
      Ils sont la mort et la malédiction du monde
      C est la nuit de la civilisation
      Au dessous de l animal
      Au dessous du vegetal
      Existe une race a forme humaine qu on appelle L ISLAM

      .

    10. Cyrano

      Mr JUJU : Vous êtes un malhonnête , Pour avoir travaillé toute ma carrière dans ces banlieues dites difficiles je vous certifie que les registres de garde à vue dans les commissariats ont une très grande majorité de noms maghrébins et non pas bretons ou corses . De plus vous êtes sans doute de la ville . Je vous certifie que dans nos campagnes le quart monde existe et la misère est flagrante dans certaines régions alors qu’on se gargarise de G 8 / de G 20 ou autre pays riche . Nos concitoyens pauvres ne brûlent pas les voitures ni le drapeau national , ne crachent pas sur la marseillaise et n’injurie pas l’enseignant quand il fait un exposé sur la shoa ou sur le respect de toute la composante nationale . C’est à cause de couillons comme vous que des enseignants reculent devant ces racailles qui ne fait que les intimider en n’omettant pas de crever les pneus de leur voiture ou de la brûler éventuellement le premier de l’an . L’autorité ne fait pas de mal , elle cadre bien les jeunes on en est pas mort de l’école ni du service militaire . C’était un creuset collectif de la République et un vivre ensemble qui n’était pas si mal, il a traversé plusieurs générations de Français , de vrais ceux qui ont toujours voulu vivre ensemble . J’ai de nombreux amis musulmans qui ne sont pas du même avis que vous et ne jouent pas les martyrs bien au contraire il savent que ce sont des tordus que vous défendez et non des gens normaux . Croyez vous que le policier Amed serait de votre avis ?
      Ce pauvre policier ( D…. ait son ame ) était comme les autres il devait avoir honte de voir ses coreligionnaires dans la voyoucratie . Il avait eu les mêmes chances que les autres à l’école, seulement il avait fait comme les autres : il avait bossé , s’était marié et eu des gosses , bref être un citoyen Français normal. Et que dites vous de la jeune CLARISSA , la malheureuse stagiaire non armée qui faisait sortir les enfants des écoles , Elle aussi était-elle dans votre chapitre des excusables ?. Pour vous les victimes de la supercaher étaient des privilégiés et méritaient d’être tuer ?. ARRETEZ DE TROUVER DES EXCUSES CE SONT DES CRIMINELS .

    11. Cyrano

      Cette laila chaid : Elle ose parler ? elle devrait se cacher dans un trou de souris et se taire surtout . Se faire oublier et empocher l’argent de l’Europe ( nos impots ) on me m’a pas demandé si j’étais d’accord de lui refiler mon pognon .

    12. Juju

      Laurence :

      Comme je l’ai dit, je ne connais pas bien Leïla Shahid mais je ne vois pas pourquoi nous nous permettrions de juger cette personne ses parents, grands-parents ou autres ascendants… Malheureusement, aujourd’hui, une partie des français sont nés des barbaries et viols commis par les nazis lors de la Seconde Guerre Mondiale, nous ne leur reprochons pas. On peut décliner ce raisonnement pour beaucoup de personnalités et on peut même dire que les actes que l’on commet a un moment donné ne conditionnent pas le restant de notre vie : Nelson Mandela a par exemple longtemps prôné le terrorisme avant de devenir le pacifiste que l’on connait si bien.
      De plus, comme je le dis, je ne connais pas bien Leïla Shehid et cela importe peu : je m’intéresse à ce qu’elle dit. Or son nom ou son ascendance ne suffise pas, selon moi, à discréditer son raisonnement.
      D’ailleurs, dans ses « Réflexions sur la question juive », Jean-Paul Sartre montre très bien que ce mode de pensée est en fait celui des antisémites qui pensent que les Juifs portent une caractéristique innée qui explique le mal qu’ils contiennent en eux. Cette caractéristique se transmettrait par la mère. Les antisémites jugent donc les Juifs en fonction de leurs ascendants, eux-mêmes Juifs, et expliquent leur haine par ce raisonnement. On sait tous a quel point il est erroné et dangereux.
      C’est pourquoi je pense qu’il faut être très prudent avec ce genre d’argument.

      Personnellement, lorsque j’allume la télévision, que j’ouvre un journal, je trouve que la représentation de la communauté musulmane est très faible par rapport aux autres religions. Le CRIF et ses figures emblématiques que l’on connait se veulent par exemple souvent représenter la communauté juive. Il n’y a pas d’équivalent pour les musulmans.

      Je pense que vous vous intéressez au phénomène des véhicules brulés. Vous devez donc connaitre le chiffre de voitures incendiées cette année : il est de 940, soit près de 66 000 fois moins que la population française (ici, je ne minimise pas, je relativise votre propos). Si les voitures étaient brulées dans tous les quartiers, ce chiffre serait bien plus élevé.
      Par ailleurs, cette année il n’y a eu aucune voiture brûlée dans ma cité par exemple. Cela prouve également que cela n’arrive pas partout et que ce phénomène ne concerne donc seulement que quelques quartiers difficiles (mais dont nous parlons beaucoup).
      Je n’ai jamais dit que les voitures étaient incendiées par des « petites frappes » (telle est votre expression), je pense au contraire que ce sont les plus violents qui commettent ces dégradations. Mais encore une fois, on trouve des gens violents dans toute les populations, sans distinction d’ethnie ou de religion. Ce n’est pas propre à l’Islam et d’ailleurs, les individus qui brûlent les voitures ne sont pas exclusivement musulmans. Il le sont (peut-être) majoritairement. Mais je le répète, ce n’est pas leur religion qui est la cause de leur comportement. C’est un peu comme le cas de l’obésité, qui touche en très grande majorité les populations blanches : ce n’est pas parce que ces gens sont blancs qu’ils sont obèses mais parce que ce sont majoritairement des populations blanches qui vivent dans les pays les plus riches, victimes de la sur-nutrition. D’ailleurs, il y a des obèses qui ne sont pas blancs comme il y a des casseurs qui ne sont pas musulman.

      Évidemment et heureusement, certains se font entendre dans la non-violence (et chez les musulmans également !). Mais c’est uniquement parce qu’ils ont les outils de cette expression et ont pu faire murir ces outils dans des conditions de vie dignes. Or, on sait aujourd’hui que ces populations vivent, malgré elle et à cause du prix du logement, dans des cités très mal aménagées. Le sentiment de rejet accentue de plus le repli communautaire. Tout ces facteurs favorisent la monté de la délinquance dans ces quartiers difficiles.
      Je veux reprendre l’exemple de ma cité où ma ville a choisi de favoriser les jeunes par des activités multiculturelles comme le cinéma, le sport… C’est bien pour cela que la violence y est quasiment absente ! Et cela reste extrêmement rare dans les autres cités malheureusement… Ici, nous avons prouver qu’avec un accompagnement, les plus jeunes s’intéressent et se projettent hors d’un quotidien qui ne les fait pas rêver. Finalement, ce n’est pas que ces populations ne veulent pas des valeurs de la République, c’est que celle-ci ne fait pas assez d’efforts pour les leur enseigner.

      Personnellement, je suis enfant d’immigré et je n’ai commis aucun crime au délit à ce jour. Ceci, notamment grâce à l’école de la République.

      Ce discours que je porte et que vous dénoncez fait parti d’un choix de philosophie politique précis, muri, et réfléchi qui consiste à se baser sur les faits pour tenter de comprendre les problèmes sociaux, sans discrimination ethnique ou religieuse, sans violence. Mais je comprends que vous puissiez le refuser.

    13. Juju

      Cyrano :

      Je pense qu’il y a un malentendu ici : je hais ces terroristes.
      – Je défends les musulmans innocents qui en sont les victimes stigmatisées et trop souvent pointées du doigt.
      – Je défends Mme Taubira qui est accusée à tord par Michel Boissonneault d’une réforme qui n’avait pas été votée lors de la libération de Coulibaly.
      Mais je dénonce fermement cette tuerie atroce qui a pris 17 innocents dont une grande partie de mes dessinateurs préférés, des policiers qui nous protégeaient et des membres de la communauté juive.
      J’ai dû mal me faire comprendre : ceux que je défends sont les musulmans français et républicain que tente de défendre Leïla Shahid.
      Moi je parle des musulmans pacifistes, qui portent le vrai Islam, vous parlez des terroristes qui les prennent en otage.

      Pour vous répondre :

      Il est assez logique que les registre soient remplis de nom maghrébins là ou la majorité de la population est maghrébine… C’est comme aller justement en Bretagne et me dire que le registre est plein de noms bretons…

      Il est assez normal que la population française issue des milieux ruraux ne soit pas source de violences puisqu’elle est très peu stigmatisée dans les médias : lorsqu’un fils d’immigré maghrébin commet un délit ou crime, les médias se réjouissent de préciser son origine (alors qu’il est français comme les autres), s’il est auvergnat, languedocien ou breton, cette information n’est jamais donnée. Assez étrange.

      Encore une fois, et je me répète, mais s’ils crachent sur la Shoah et « La Marseillaise » (acte que je désapprouve par ailleurs totalement), c’est justement parce que ces lieux sont oubliés par la République et l’enseignement national, qui n’investit pas assez, selon moi, dans ces quartiers.

    14. Laurence

      Juju

      Vous interprétez mes propos à votre manière de pensée
      Renseignez vous sur shadid et ses propos et vous verrez que ce n’est absolument pas une question d’ascendance comme vous dites qui sont une réplique antisémite , je vous laisse vos propos pour vous
      Les petite frappes qui comettent des crimes ont le choix dans leur vie soit ,faire du bien soit faire du mal
      Vous venez d’une cité donc vous savez de quoi je parle , et en plus fils d’immigré , vous n’avez pas sombrez dans la délinquence , vous n’avez pas bruler des voitures pour le plaisir etc..
      Donc vous avez eu le choix
      Maintenant ça fait des années que tous les gouvernement nous bassinnent avec les quartiers défavorisés , des milliards sont débloquer , quest ce qu’ils en font , vous allez dans les cités ils cassent , ils deals etc…(c’était mon travail de visiter les quartiers de ma ville, et les cités aussi)
      alors NON NON et NON , ce sont des genns qui rejettent tous simplement les valeurs de la République
      Prenez le cas des écoles pour la minute de silence pour les victimes assassinées par les terroristes, ils se sont opposés fermement à la faire et en plus en manquant de respect pour les victimes décédées atrocement

    15. Juju

      Laurence :

      Encore un fois, on ne peut pas contredire les arguments de quelqu’un en utilisant des propos que cette personne aurait tenu avant : et si elle avait raison cette fois là et pas les autre ? Nous aurions manquer un raisonnement intéressant.

      Bien sûr qu’ils ont le choix et heureusement ! Mais ce choix là est conditionné par l’éducation que leur est donnée : si l’école ne montre pas à ces enfants, adolescents et adultes les chemins vers le vivre-ensemble, les valeurs qui lui sont essentielles, si elle n’insiste pas et laisse ces enfants tomber, c’est bien normal qu’ils fassent le mauvais choix. Selon moi, il faut moins d’enfants par classe (si vous observer ces cités vous savez que les élèves sont 30 à 40 par professeur, comment transmettre quoi que ce soit dans ces conditions ?), plus d’heures de cours, du soutien, des professeurs plus expérimentés et qualifiés (vous savez surement aussi qui ce sont les jeunes diplômés qui sont affectés à ces zones et se retrouve désarmés), etc.

      Vous vous référez à moi : la ville dans laquelle je vis est une ville de gauche depuis près de 50 ans. Elle a fortement investi dans les quartiers difficiles, favorisant les activités qui pouvaient guider les habitants vers ce vivre-ensemble. Ce n’est que grâce à cela que mes amis, mes connaissances et moi-mêmes ne sommes pas tombés dans la délinquance.
      Vous parlez des milliards débloqués. C’est bien le noeud du problème : la ville voisine de la mienne reçoit elle aussi ces milliards, pourtant elle n’investit pas dans les mêmes domaines. Ainsi, les logements sociaux s’élève chez moi à plus de 40% quand à côté il ne sont que de 5% (sachant que la loi oblige chaque commune à présenter 20% de logement sociaux).
      Tout dépend de la volonté de certains politiques à s’engager dans l’avenir des populations.

      Vous me feriez peur si vous me répondiez que ces jeunes rejettent les valeurs Républicaines par essence, dés leur naissance.Ils ne présentent pas un gène anti-républicain, ou un gène du mal (je vous renvoie encore une fois à Sartre, ce raisonnement est celui des antisémites vis-à-vis des Juifs). Il faut donc privilégier une explication rationnelle. Il parait assez probable que ces jeunes sombrent dans la violence par manque d’éducation, une éducation qu’est chargée de leur fournir l’école, bien délaissées dans ces milieux.

    16. Laurence

      Juju

      L’éducation ce n’est pas l’école qui la donne ce sont les parents et l’ecole se charge d’apprendre ce n’est pas pareil , ne cofondez pas tout
      les 30à 40 par classes c’est de partout allez vous etes comme tous les autres vous victimisez
      C’est sùr qu’avec des gens comme vous le monde tourne à l’envers

      http://www.europe-israel.org/2015/01/ahmed-aboutaleb-maire-de-rotterdam-aux-musulmans-si-vous-naimez-pas-la-liberte-de-leurope-foutez-le-camp/

      Chèr ami les enfants sont conditionnés par les parents
      vous avez des pensée antisémites où quoi ?

    17. Juju

      Laurence :

      Il est évident que l’éducation des parents est première chez l’enfant et plus tard l’adolescent et l’adulte mais lorsque Ferry, entre 1879 et 1882, promulgue les lois d’obligation, de gratuité et de laïcité c’est bien pour faire contre-poids à l’éducation des parents, qui privilégie trop les valeurs de la religion catholique (à l’époque) par rapport au valeurs du régime républicain (longtemps en forte opposition avec les valeurs religieuses).

      L’école n’a jamais quitté ce rôle et quand les parents musulmans éduquent leurs enfants, il est normal qu’ils leur parlent des valeurs de l’Islam et du contenu du Coran comme des parents juifs parleraient à leurs enfants des valeurs du judaïsme et du contenu de la Torah.
      L’école est là pour dire : « Il y a des différences dans la société. Ces différences sont marquées par des rites différents, des prières différentes, des Livres différents, des couleurs de peau différentes, mais ces différences indénombrables sont la source d’une richesse, d’une diversité, car au sein de la République, tout ces gens peuvent cohabiter, s’aimer, etc. ». Elle incite à regarder son voisin et à remarquer les similarités que nous partageons malgré nos différences. L’école est là pour ouvrir le cadre. Voila pourquoi je pense qu’elle est si importante.

      D’une part les classes ne présentent pas le même nombre d’élèves partout. Je n’ai jamais, jusqu’à mon passage dans le supérieur, dépassé la trentaine d’élèves dans mes classes. J’ai pu bénéficier de petites classes qui permettaient aux professeurs d’être plus attentifs à chaque individu et de pouvoir parler plus longuement avec chacun. Ceci n’est possible que grâce à des politiques menées en faveur de l’intégration de tous.
      D’autre part, lorsque la situation économique d’un lieu est bonne, les jeunes qui y vivent sombrent rarement dans la délinquance car ils n’ont pas de difficultés à vivre, et c’est ce qui doit être recherché pour tous les Français, quelque soient leurs appartenances.
      Dans ces quartiers plus pauvres, les jeunes ont plus de mal à vivre selon les standards que nous, la société, leur promettons par la pub, par exemple. C’est pourquoi la délinquance est plus importante et c’est pourquoi l’école doit y être d’autant plus renforcée.

      Pour ce qui est de votre accusation de pensées antisémites, auriez-vous l’obligation de me donner ne serait-ce qu’un exemple d’un de mes arguments qui ait pu insinuer une infériorité, une malhonnêteté particulière ou un caractère spécifique des Juifs.
      C’est maintenant votre responsabilité de répondre car ces derniers propos que vous tenez à mon égard, s’ils sont fondés, sont très graves.

    18. Laurence

      Juju
      l’école , n’est pas là pour compenser les ratés de l’éducation des parents
      Quel age avez vous ?
      Toutes les classes sont toutes entre 40et 30 écoliers
      si je vous suis bien pour vous à partir du moment où la personne est dans un milieu favorisé , la personne tombe pas dans la délinquance ?
      si je vous suis bien pour vous ,dans ces quartiers plus pauvres, les jeunes ont plus de mal à vivre selon les standards que nous, la société, leur promettons par la pub, par exemple. C’est pourquoi la délinquance est plus importante et c’est pourquoi l’école doit y être d’autant plus renforcée.
      Encore une fois vous mélangez tout , c’et toujours au parents d’expliquer aux enfants tout cela
      Maintenant , c’est vous qui vous sentez accusez d’antisémite , moi je n’ai fait que vous posez la question
      C’est pas de ma faute si vous vous sentez coupable

    19. Juju

      Je n’ai jamais parlé de raté de l’éducation des parents. Je dis que les parents et l’école n’enseignent pas les mêmes choses. L’école est pour l’enfant, la première expérience des différences, il faut qu’elle se passe bien.

      Si toutes les classes font 30 à 40 élèves alors expliquez moi mes années de scolarité… Et même si c’était le cas, les professeurs de ZEP et de quartiers sensibles sont toujours ceux qui sortent de la fac, sans expérience, totalement désarmés face au travail que ces écoles représentent (encore une fois je me répète, je l’ai déjà dis dans mes commentaires précédents). Ces écoles ne sont pas favorisées du tout.

      Maintenant, prenez un adolescent qui vit dans une cité. Ses parents ne peuvent pas l’aider pour ses devoirs en français ou dans les autres matières car ils ne sont pas aller à l’école, étant issus de la première génération d’immigrés. Cet adolescent voit tous les jours une série de panneaux publicitaires pour l’iPhone 6 et d’autres produits qui sont sensé correspondre à un idéal de société (idéal très contestable selon moi). À l’école, il ne réussit pas étant peu suivi et ne bénéficiant pas de l’aide de ses parents et de l’écoute des professeurs, jeunes diplômés, submergés par la quantité de travail dans ce quartier difficile. Aucun débouché professionnel ne se présente à lui. Je ne parle même pas du racisme et de l’islamophobie de certains chefs d’entreprises qui ne prennent même pas la peine de regarder un dossier en voyant un nom étranger.
      Pourtant on lui promet toute ces choses qu’il voit à la télévision, sur les affiches dans la rue. La mécompréhension créé une frustration chez ces jeunes qui se retrouvent dans l’impasse, sans aucun avenir devant eux.

      Certains (comme par exemple le rappeur et philosophe Abd Al Malik, interviewer sur France 2 récemment auprès de Jean d’Ormesson) ont la chance de rencontrer des professeurs qui décèlent en eux des capacités à exploiter mais cela reste rare car les professeurs qualifiés et expérimentés qui savent repérer ces capacités sont très peu présents dans ces quartiers.

      Enfin, je vois que vous n’avez rien relevez de mes dires, j’en conclus que vous n’avez rien trouvez. C’est normal, je suis de confession judaïque.

    20. Cyrano

      A monsieur JUJU dit la tomate qui parle si bien , comme on dit à la campagne , a vouloir tourner du cul pour chier droit on fini par ne pas faire dans le trou .

    21. Juju

      Cyrano :

      Qu’est ce que vous n’avez pas saisi ? Je peux reformuler mon idée ou développer.

      Non, je viens de le préciser. Je suis Juif.

    22. Laurence

      Cyrano
      C’est excellent votre citation

      Juju
      Vous vivez à quelle époque , vous n’écoutez pas les infos pour savoir que dans toutes les écoles , il y a maintenant des cours de rattrapage , je crois que ça s »appel comme ça
      Quant à l’iphone 6 , c’est au parent d’expliquer que ce n’est pas nécéssaire , et meme dans les milieux favorisé

      Cyrano et moi vous posons toujours la meme question
      Etes vous antisémite ?

    23. Marie l'Alsacienne

      juju, le parfait socialiste bisounours,

      J’ai lue vos messages et je me demandais si vous ne faisiez pas de l’écossaise !!!

      Combien de milliards ont été dépensés pour les « quartchiers » ? et pour quel résultat ?

      I y à des jeunes Français de souches pauvres qui vivent dans des endroits isolés dans notre pays, il n’y à jamais de voitures incendiées, pourquoi d’après vous ?
      Tout simplement parce que ces jeunes là (les nôtres) ont une autre éducation , ils ont le respect du bien d’autrui et du bien public !!!

      Moi même, j’ai élevée mes 3 enfants dans le respect des autre et du bien d’autrui, j’ai travaillée dur, mais je n’ai jamais eu ce genre de problème et aujourd’hui tous les 3 ont un métier et travaille.

      Voilà monsieur le bisounours juju !!!

    24. Juju

      Pour la troisième fois, je ne suis pas antisémite. Je suis Juif.

      Sinon, cela ne s’appelle pas du rattrapage mais du « soutien scolaire » et justement, ces cours sont loin d’être mis en place dans toutes les zones sensibles. C’est dommage car je pense que c’est un bon moyen d’améliorer l’efficacité de l’école.

      Mais nous pourrions également parler de toute les activités que les écoles organisent habituellement (multiples activités sportives le mercredi généralement, concours photo, ciné-club…). Toutes ces activités sont très absentes des ZEP par exemple. Elles sont pourtant si enrichissante pour l’élève.

      Enfin, les parents, comme les enfants, sont réceptifs à ce modèle que la société leur propose et ne sont donc pas en position d’en prévenir leurs enfants.

    25. michel boissonneault

      M.Juju merci de prendre pour les musulmans innocent mais moi ceux qui me fatigue se sont les muzz aggressifs , violents , voleurs , vandales et violeurs donc pour répondre a ta question mentionner plus haut concernant le pourcentage de muzz incarcérer dans les prisons française …..c’est justement sur ce site la première fois que j’avais pris connaîssance de ce triste record et après vérification sur d’autre sites ….les chiffres sont les mêmes et concernant la décision de Mme Toubira de modifier la loi qui a pour concéquence que les jeunes muzz vandales peuvent maintenant faire plus de méfait et être moins pénalisé ……je sais que vous refuser de répondre si vous êtes antisemite mais ma question est : si les juifs seraient 70% de prisonnier a cause de violence , meurtres , viols contre des citoyens de la communauté musulmane….est-ce que vous seriez autant tolérant avec vos précédent propos …..pour moi il faut que les muzz ce regarde dans le miroir et regarde les défauts a corriger de certain de vos membres ….
      amicalement vôtre Michel Boissonneault

    26. Juju

      Marie l’Alsacienne :

      Si vous aviez lu mes messages, vous auriez vu que je développe l’idée que les populations rurales, par exemple, font moins preuve de violences car elles sont moins stigmatisées, notamment par leur traitement dans les médias.

      Votre situation, tous les Français la souhaitent, c’est selon moi un bel idéal. Malheureusement, aujourd’hui, tous n’en n’ont pas les moyens.

      Attention, je ne force personne à être d’accord avec moi.

    27. Juju

      michel boissonneault :

      Monsieur, pour la quatrième fois, je ne suis pas antisémite. Je suis Juif (je serai donc très triste si ma communauté était la plus présente en prison). Lisez mes précédents commentaires.

      Vous pouvez relire le développement de mon idée mais ce chiffre n’a été donné que par le Washington Post en 2008 et basé sur une seule prison. Il a ensuite été généralisé à l’ensemble de la France, sans justification ou raison apparente. Comme c’est le seul chiffre c’est évidemment le seul qui circule dans les médias. Il n’en existe aucun officiel, car en France, le fichage ethnique et religieux est interdit.

      Ce qui m’étonne c’est pourquoi les autres délinquants ne vous fatiguent pas ? Vous savez qu’une loi ne peu pas s’appliquer à une partie de la population déterminée par son origine ou sa religion ? Donc la loi Taubira, si comme vous dites, ouvre la possibilité des crimes et délits, elle le fait pour toutes les populations françaises qu’elles soient chrétiennes, musulmanes, juives, bouddhistes…

    28. Marie l'Alsacienne

      Votre situation, tous les Français la souhaitent, c’est selon moi un bel idéal. Malheureusement, aujourd’hui, tous n’en n’ont pas les moyens.

      juju,

      Ce n’était pas une question de moyen financier, mais uniquement d’éducation, j’étais seule pour élever 3 enfants et j’ai due travailler très dur, j’étais aussi très ferme avec eux, d’où les résultats aujourd’hui !

      Autre chose, vous dite que les jeunes des milieux campagnards sont moins stigmatisés,eh ben non, ils sont carrément oubliés et les millions d’aides vont dans les grandes villes où qu’ils y à pleins de pépites et dès qu’on leurs construit une belles salle de sports où autres, ça part en fumée (pour s’amuser) et c’est le con-tribuable vous et moi qui payons !

      juju, ça ne vous emmerde pas de payer des impôts à fond perdu ? moi si !

      S’il vos plait, arrêtez de prendre fait et cause pour de la racaille qui n’en vaut as la peine !!!

    29. Juju

      Marie l’Alsacienne :

      Cette « racaille » ce sont des hommes, des femmes, ils ne doivent pas être oubliés au bord du chemin. Il font partie intégrante de la Nation et la plupart doivent encore trouver leur place. Si une partie du pays va mal, c’est tout le pays qui est pénalisé. Je ne dis en aucun cas que c’est la seul population à souffrir, mais je pense qu’elle est largement incomprise.

      Je ne remets certainement pas en question ce que vous avez vécu. Je ne veux pas spéculer sur votre vie privée mais j’imagine que vous vous attendiez (lorsque vous vous êtes retrouvez seule) à devoir travaillez durement, à vous confronter à la difficulté de l’éducation des enfants seule ? (Si vous ne souhaitez pas répondre je comprendrais, chacun à le droit de conserver sa vie privée d’Internet et des nombreux internautes potentiels). J’admire d’ailleurs le courage qu’il vous a fallu pour mener à bien l’éducation de vos enfants et ne sous-estime absolument pas les efforts que vous avez dû produire.
      Ce qui différencie les populations issues de la première génération de l’immigration est qu’en arrivant, ils n’ont qu’une image d’un paradis où la misère n’existe pas. Ce qu’ils vivent par la suite est une désillusion totale et ces populations sont désarçonnées face à leur nouvelle situation, loin d’être paradisiaque.
      En somme, nous leur avons offert une illusion qu’ils perdent en arrivant.

      Par rapport aux aides, je reprends l’exemple de ma cité car je pense qu’il est significatif. La ville y a construit un salle de cinéma d’art et essai qui offre des coup très bas pour des films de grande qualité. Ce cinéma est entièrement subventionné par la mairie et n’a jamais subit de dégradation.
      Cette grande place qui est faite à la culture participe également à l’éducation.

      De plus vous parlez de gymnases neufs brûlés. Or, la plupart du temps, ce sont les vieux locaux, très peu entretenus qui sont vandalisés et brûlés justement car ils sont laissés à l’abandon par les pouvoirs publics parfois au profit de quartiers plus riches.

      Enfin, je ne déments pas le situation de certains ruraux oubliés mais les jeunes de banlieues défavorisées sont à la fois ignorés, oubliés puis stigmatisés dans les médias lorsque leur raz-le-bol éclate.

    30. Marie l'Alsacienne

      juju,

      Vous êtes un indécrottable bisounours, vous n’arrêtez pas de trouver des excuses à ces pépites, allez donc voir sur d’autres sites, ce qui se passe tous les jours en France, comme je vous l’ai dit plus haut, ils brûlent des bâtiments neufs, les seuls instituts qu’ils ne brûlent pas, c’est les CAF, les Sécurités Sociales et les Mairies, sinon ils ne pourront plus aller mendier l’argent venant de nos impôts (nous les couffars) qui leurs permet de construire de belles maisons au Bled pour y aller en vacances !

    31. Juju

      Marie l’Alsacienne :

      Je ne leur cherche pas d’excuse. Les personnes qui brûlent ces bâtiments sont des criminels, c’est une évidence, et je pense qu’ils doivent être puni pour leurs actes.

      J’essaye simplement de faire comprendre une situation qui est souvent tue dans les médias et qui peut expliquer (pas pardonner !) les actes qui sont commis dans certains quartiers.
      Et je tente également de déconstruire l’idée que c’est parce que ces jeunes sont musulmans qu’ils sont délinquants. Cette idée relève d’une construction islamophobe de la pensée, malsaine selon moi.

      Encore une fois, je ne cherche qu’a ouvrir le débat et ne prétends pas détenir de vérité universelle et absolue (si tenté qu’il en existe). Ainsi, je tente, par l’examen des faits d’expliquer une situation. Mais des milliers d’autres explications existent et c’est bien l’intérêt de la politique et du pluripartisme : nous pouvons en démocratie proposer plusieurs interprétations d’un phénomène et y fournir plusieurs solutions.
      C’est pour cela que je ne force personne à être d’accord. Le désaccord et la contradiction sont plus productif d’idées, d’arguments et de confrontation de système de pensée.

    32. Prince

      Juju moi je suis tout a fais d’accord avec vous ,donc vous n’êtes pas tous seul et d’ailleurs je rajouterais qu’on ne fait pas de FUME sans FEU . A lire tous les commentaires HAINEUX des autres on croirait que la guerre d’ ALGÉRIE n’est toujours pas fini et que l’oas est toujours en activité ,il faut tourner la page avec plus de respects dans vos commentaires honteux car il s y a eu assez de morts innocents comme ça surtout en Algérie a ne pas oublier comme la shoa pour ne pas répéter cette histoire sombre,triste et honteuse que les mauvaises consciences ont crée en répandant la mauvaise parole,la haine de l’autre qui a abouti dans la misère ,le sang et la mort.

    33. Prince

      Je rajouterais que le gouvernement poursuit toutes personnes qui incitent a la haine de l’autre par les insultes graves que vous commentés qui peuvent crée l’ordre public.

    34. michel boissonneault

      a mon ami Juju , bravo pour ouvrir le débat mais il y a aussi une réalité …..
      la jeunesse muzz a un profond malaise car oui la société en général prend ses distances avec les musulmans mais il faut l’avouer qu’ils ne s’aident pas EX: suite aux massacres de Charlie Hebdo , des enseignants ont voulu faire 1 minute de silence et pourtant beaucoup de jeunes ont refuser et même plusieurs ont perturber ce moment…… il y a un malaise , il y a une différence culturel , il y a différence de valeur + il ne faut pas minimiser tout les acts criminel fait par ses racailles qui brise beaucoup de vie

    35. Juju

      michel boissonneault :

      D’une part il faut faire une très grande différence, selon moi, entre les terroristes jihadistes qui ont frappé à Charlie Hebdo et à Vincennes la semaine dernière et les simples délinquants dans les cités.
      Ces jihadistes sont très poussés dans un logique liberticide, meurtrière et semblent souvent ne jamais renoncer à leurs idées fondamentalistes en prison.

      D’autre part, j’ai déjà tenté d’expliquer pourquoi les minutes de silence n’étaient pas respectées dans certains quartiers, pourquoi certains sifflaient « La Marseillaise » : la différence culturelle et la différence de valeurs dont vous parlez existe mais elle n’est pas une fatalité. C’est le rôle de l’école que de prendre une « Une » de journal (satirique par exemple) et d’expliquer pourquoi un dessin, une phrase ou une certaines façon de traiter l’information ne doit pas être pris au 1er degré, de dire pourquoi non avons le droit de dessiner tous les prophètes en France sans être inquiété par la Justice… Bref, l’école doit clairement illustrer, rendre palpable la liberté d’expression française.
      Il en est de même pour « La Marseillaise » : les parole de ce chant sont très violentes. Je vous rappelle qu’elle contient les termes « sang impur »… Sans contextualisation de ce chant, celui-ci peut paraitre totalement intolérable, inacceptable… Il faut expliquer à nos enfants et à ces jeunes d’où vient cette violence, qu’elle a été constitutive de la longue bataille que le peuple français à mené pour ses droits et ces valeurs.

    36. Laurence

      Prince

      Ca va pas la tete vous mettez la guerre d’Algérie au meme rang que la Shoah , normal que ce pays parte en biberine
      Si vous ne faites pas la difference entre des comm haineux , vos repère son en sens inverse
      Pauvre vous !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    37. madeleine

      A tous mes frères et soeurs juifs : ne perdez pas votre temps et votre énergie (donc votre santé) à répondre à des provocateurs qui s’appellent Mohamed ou Ali et qui sont ici sous des faux noms, ou de ceux du FN.

      Avant que les arabo-musulmans ne viennent s’installer en France, les Français vivaient très bien. Logement, travail, bonheur. Nous vivions sans voitures et écoles ou bibliothèques brûlées, sans violence, sans tueries. Une vie normale quoi ! Leur arrivée en France, c’est l’Enfer qui a commencé. Les politiques sont coupables et responsables. Décidément, entre les deux guerres (14-18 et 39-45) il n’y aura eu que 20 ans de tranquillité. Ensuite, de 1950 à 1960 encore de la tranquillité. A partir de 1962 jusqu’à présent, on a assisté à la montée d’une espèce d’autre nazisme : l’islamisme. Aujourd’hui on est en plein dedans. La faute aux crétins politiques qui se sont succédés en France et qui ont pris les mauvaises décisions. Question : quel est leur Q.I. ?

    38. Juju

      Laurence :

      Je crois que Prince n’a pas voulu vous heurter. Il semble évident que les nombres de morts de la Shoah et de la guerre d’Algérie sont très différents, tout comme les situations des deux conflits (l’un étant mondial par exemple). Néanmoins ce qu’il veut mettre en avant est la même présence de groupes comme qui pousse à la haine de l’autre. En France, dans les années 1930, les ligues d’extrême droite (renforcé par des formations politiques comme l’Action française) poussent à la haine des Juifs comme les nazis en Allemagne (avec moins de succès heureusement). Durant la guerre d’Algérie, un groupe comme l’OAS pousse à la même haine mais envers la population algérienne, victime de la colonisation française.
      Prince ne compare pas les conséquences de chaque conflit mais met en valeur un point commun précis : les groupes poussant à la haine de l’autre et accélérant le sort tragique des populations populations (juive entre 1939 et 1945 et algérienne entre 1954 et 1962).

      madeleine :

      Si mon pseudo est Juju, c’est parce que je m’appelle Julien.

      Contrairement à l’idée d’un entre-deux-guerres apaisé, ces années sont marquées par la montée des totalitarismes et fascismes en Europe et en URSS. Ainsi, dés 1933, Hitler est au pouvoir en Allemagne. Dés la fin des années 1920, Staline est au pouvoir en URSS. De plus, les 20 années d’entre-deux-guerres sont caractérisées par une montée de la tension entre les Nations d’Europe et les Juifs connaissent notamment des discriminations de plus en plus importantes et sont choisis comme boucs-émissaires des problèmes que les pays connaissent. Ce n’est donc pas ce que j’appellerai une période prospère, apaisée ou de tranquillité.

      Les populations immigrées d’Afrique du Nord sont en effet arrivées après la Seconde Guerre Mondiale. C’était la volonté des politiques français car le pays avait besoin d’une main d’oeuvre pour reconstruire une France ravagée par la guerre. C’est notamment grâce à ces populations qu’une très grande partie des délogés ont pu retrouver un toit dans les années d’après-guerre.

      Aujourd’hui, ces populations sont les premières affectées au travaux les plus difficiles comme l’entretien de la voirie, les métiers du bâtiment, le ramassage des ordures. Autrement dit, c’est en partie grâce à ces populations que nos routes sont en bon état en France, que nos déchets sont traités ou que nous continuons à construire pour loger. Ces métiers sont par ailleurs très souvent refusés par les Français dits « de souche », qui ne sont pas issus de l’immigration.
      Donc, si la France n’avait pas affecté ces populations, le pays aurait un visage bien différent et n’aurait pas pu se relever aussi vite du conflit ultra-violent qu’a été la Seconde Guerre Mondiale.

      Enfin, j’ai l’impression que vous faites l’amalgame entre les musulmans et les islamistes. Si les islamistes se réclament de l’Islam, la quasi-totalité des musulmans ne partagent pas leur idéologie violente et guerrière. Je vous renvoie au rappeur et philosophe Abd Al Malik ou aux très récentes interviews de l’imam de Drancy qui dénonce avec grande fermeté les actes qui ont été commis la semaine dernière par les frère Kouachi et Amedy Coulibaly.

    39. Juju

      Oui ! Il faut signer des pétitions pour montrer l’engagement des citoyens dans la lutte antiterroriste ! 🙂

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap