toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le djihad ou la sanctification du mal


Le djihad ou la sanctification du mal

Thérèse Zrihen-Dvir -L’étymologie du terme DJIHAD selon Wikipédia nous révèle que Le djihad ou jihad, également épelé djihâd ou jihâd, (جهاد en arabe) est un devoir religieux des musulmans. En arabe, le mot jihâd est un nom qui signifie « lutte », « résistance », voire « guerre menée au nom d’un idéal religieux ». Le mot jihâd est employé à plusieurs reprises dans le Coran, souvent dans l’expression idiomatique « al-ǧihād bi amwalikum wa anfusikum » qui se traduit par « lutter avec vos biens et vos âmes ». Ainsi, le djihad est parfois défini par « faites un effort dans le chemin de Dieu ».

Le concept de djihad a varié au cours du temps, ce qui n’en facilite pas l’étude. Ses interprétations successives ont souvent été en concurrence parmi les sphères intellectuelles musulmanes. Au sein du sunnisme, le djihad est parfois considéré comme le sixième pilier de l’Islam bien qu’il n’en ait pas le statut officiel. Dans le chiisme duodécimain, il est considéré comme une des dix pratiques religieuses du culte.

L’islam compte quatre types de djihad : par le cœur, par la langue, par la main et par l’épée. Le djihad par le cœur invite les musulmans à « combattre afin de s’améliorer ou d’améliorer la société ». De nombreux savants musulmans interprètent le djihad comme une lutte dans un sens spirituel. Néanmoins, le plus connu des sens du djihad est celui par l’épée. Il a servi d’argument à différents groupes musulmans à travers l’histoire pour promouvoir leurs guerres contre des musulmans ou contre des « mécréants ».

Loading...

Fondamentalement manipulés par des chefs d’état qu’appuyaient des ecclésiastiques – imams, le sens et la direction du djihad se sont dramatiquement radicalisés au fil des ans. Ainsi, le djihad, étant considéré comme un pilier de l’islam est implémenté dans l’esprit du musulman dès sa naissance.

Mais cet aspect ne nous est toutefois pas inconnu… L’église catholique au Moyen-âge, lorsqu’elle avait pris pour mission de convertir les peuples mécréants, avait engendré les croisés, lesquels prenaient pour un saint devoir de tuer tous les réticents à la conversion.  Ce ne fut qu’après d’âpres luttes entre l’église et les chefs d’état en l’occurrence, des rois, qu’il y eut une scission entre la religion et le régime au pouvoir.

Ainsi, l’homme à travers l’usage et la manipulation de sa foi, a créé la sanctification du mal, sans l’avouer, ni se l’avouer.

Pour le musulman des temps modernes, l’Islam n’a non seulement pas progressé, il a régressé, affutant les présumées prédispositions du djihad. La sanctification du mal est complètement méconnue, au contraire, elle se présente sous l’atout de la sanctification de la mort.

La mort n’est plus crainte, ni appréhendée. Elle est devenue le désir ardent du musulman auquel la vie terrestre n’a aucun attrait, sinon, qu’elle lui octroie une occurrence de prouver son attachement à sa foi, au prophète et au divin. Il est la parole, l’arme  et guerrier d’Allah… Il est plus que dangereux à toute civilisation et communauté.

Le musulman, auquel, le paradis avec 72 vierges, est promis s’il réussit à porter atteinte aux infidèles, se rue explicitement vers l’assassinat pur et simple de l’autre, tout en souhaitant sa propre mort qui concrétiserait son aspiration absurde de devenir un Shahid- martyr. L’autre, la véritable victime, devient dans ce cas à ses yeux, une opportunité d’atteindre son objectif : Sa clef/passeport pour le paradis.

Learn Hebrew online

Rappelons ici, que les dirigeants iraniens distribuaient cyniquement aux nouvelles recrues, des clefs en plastic pour le paradis, fabriquées au Taiwan, lors de la guerre entre l’Iraq et l’Iran.

En fait, ce n’est non seulement l’exécution d’un crime odieux injustifié, c’est aussi l’outrage d’une révolte contre les lois juridiques officielles de l’état. Pour le musulman, ces lois n’ont aucune valeur, ni portée… Ces lois appartiennent à l’homme alors que celles qu’il applique proviennent d’Allah et de son prophète Mahomet.

Le criminel, ne se croit pas criminel. Il exécute les ordres saints du Coran, lequel, selon les musulmans, représente la parole d’Allah.

Loading...

Et c’est ainsi, que nul d’entre nous ne doit s’étonner, de voir soudain surgir, un fou furieux armé d’un couteau, poignardant tous ceux qui se trouvent sur son chemin… L’exemple le plus flagrant nous a été offert hier à Tel-Aviv avec plus de 21 blessés, dont trois grièvement…

Cessez de creuser chers amis, c’est le fonds qui manque le moins…

Thérèse Zrihen-Dvir © Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le djihad ou la sanctification du mal

    1. dorylée50

      Dans un pays civilisé comme ISRAËL, le djihad est forcément une horreur condamnable à combattre absolument. En france, ce n’est pas une infraction (dixit caseneuve) puisque c’est prévu dans le petit livre vert de mao met et qu’il faut respecter les différences, ne pas stigmatiser, ça n’a rien à voir avec l’islam (c’est pas du breton djihad ? Du basque, alors…).

    2. MisterClarvoyant

      Il y a quelque chose de toxique dans sa religion, qui les rend fous téléguidés vers un objectif de politique criminel. Mais en Occident ne comprennent rien jusqu’au au jour que cela se passe chez eux.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *