toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La lourde responsabilité de Christiane Taubira : Sa dernière loi laxiste lâche dans la nature des criminels et djihadistes aguerris comme Coulibaly.


La lourde responsabilité de Christiane Taubira : Sa dernière loi laxiste lâche dans la nature des criminels et djihadistes aguerris comme Coulibaly.

Coulibaly, l’auteur de la prise d’otages à l’Hypercacher de Vincennes, devait être en prison mais grâce aux lois Taubira, il en est sorti et a assassiné de sang froid 4 Juifs et une policière. Bravo Madame !

Taubira

Nous pourrions poser la question autrement : jusqu’où ne devons-nous pas nous laisser mener ? Nous suicidera-t-elle ? Telle est en effet une des graves questions du jour. Elle vient, tout naturellement, après la dernière circulaire adressée aux Procureurs-généraux. On y invite à la clémence systématique, systémique oserai-je dire – en alignant, sur le traitement des primo-délinquants, les récidivistes et les multirécidivistes, pour ce qui concerne le régime des réductions de peines.

La circulaire taubiriste est sortie… le jour où un multi-délinquant devenu djihadiste, -commandité par DAESH-Etat islamique ou califat al Baghdâdî-, a fusillé quatre Juifs, clients de l’hypercasher de la porte de Vincennes.

L’émoi s’est emparé de la conscience de nombre de procureurs-généraux, d’autant que, si le fusilleur de juifs n’avait pas bénéficié de semblables dispositions existantes mais non systématiques en droit, il n’aurait pu faire équipe, à ce moment précis, avec les deux autres einsatzgruppen djihadistes, fusilleurs dans les locaux de la rédaction de Charlie hebdo.

C’est un fait, sans l’indulgence taubiriste, Coulibaly n’aurait pu fusiller, ni à Montrouge la jeune stagiaire martiniquaise, ni à la porte de Vincennes les quatre Juifs clients de l’Hypercasher.

Plus tard, si n’est pas brisée la guerre déclarée par DAESH et Al qaida adossés aux réseaux de prédicateurs djihadistes et d’habitués des mosquées salafistes, l’assassin fanatique aurait-il exécuté d’autres humains de ce pays ? On ne peut répondre affirmativement à cette interrogation, mais il est par contre certain que ceux qui ont péri à Montrouge et à la porte de Vincennes seraient en vie, ce 16 janvier 2015.

De l’air, j’étouffe, ont semblé crier plusieurs de ces magistrats auxquels la circulaire était adressée.

Comme chacun aujourd’hui, les Procureurs-généraux réfléchissent. Ils sont plusieurs, à dire déjà : que la responsabilité du ministre est engagée directement, personnellement, dans les trois tueries. Avec la circulaire, ce sont de nombreux candidats au crime djihadiste que la Justice va remettre en circulation. C’est toute la magistrature qui se voit ainsi sommée de procurer, dans les jours, les semaines et les mois qui viennent, de nouvelles centaines de combattants du djihad, tous chauds supporters des tueries parisiennes, bruxelloises, irako-syriennes et nigérianes.

Clarissa, la jeune Martiniquaise stagiaire de police et les quatre Juifs clients de l’Hypercasher devraient n’être que les premiers d’une longue liste, pour complaire aux lubies idéologiques d’une gardienne des sceaux paraissant, de plus en plus, se vouloir, d’autres l’ont déjà dit : la garde des sots.

Incompétence, irresponsabilité, obstination idéologique ?

Je ne saurai dire. L’Histoire y répondra. Notons, ce jour, de la part de cette femme politique : un acharnement anti-thérapeutique contre les fonctions régaliennes de l’Etat, cela au moment même où la guerre déclarée -à toute la nation française, tous groupes humains confondus- nécessite un renforcement et une sanctuarisation des instruments humains incarnant les fonctions régaliennes.

Et ce n’est pas l’attaque à la voiture-bélier, contre une policière en faction devant le palais de l’Élysée, qui démentira mon propos. Deux jeunes hommes de 19 ans, venus tout exprès de l’Essonne, ont ainsi mis en œuvre, devant le palais présidentiel, au cœur de paris, les consignes lancées par DAESH, notamment celle consistant à recourir au procédé utilisé, à Jérusalem, contre les Juifs par les fanatiques organisés par le Hamas et approuvés par le Fatah de Mahmoud Abbas.

« Ma collègue a affirmé que le conducteur l’a regardé dans les yeux. C’est ce qui nous permet d’affirmer qu’il a fait ce geste délibérément», explique Stéphanie Weber-Bors du syndicat alliance (…). Mais si la policière n’avait pas vu le fanatique chercher son regard, au moment ou il tentait de la tuer, ne pourrait-on pas affirmer, que l’assassin a jeté délibérément son véhicule sue la policière de garde, alors que Daesh-Etat islamique comme le Hamas et comme le Fatah, ont appelé à recourir à ce moyen de meurtre commode, facile à se procurer et difficile à détecter avant la mise en œuvre des actions fanatiques criminelles envisagées, que l’on était venu de l’Essonne pour tuer du « flic » comme les prédicateurs du djihad ainsi que ces rappeurs sympathisants invitent régulièrement à le faire ?

Faisons comme si tout cela ne se passait pas ?

Continuons, comme la garde des sots, faisons comme si tout ira de mieux en mieux grâce à la mansuétude ? Ou, à l’inverse, ne devons-nous pas demander, à Dame Taubira, ce qu’elle aurait dû déjà faire, au moins depuis vendredi passé : qu’elle retire sa circulaire irresponsable, remette au plus vite sa démission et qu’elle aille vivre, comme bon lui semble : consacrer sa modique retraite de ministre d’Etat à voyager ou faire collection de papillons d’espèces non menacées d’extinction ?

Srulik Klinger le 16 janvier 2015







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “La lourde responsabilité de Christiane Taubira : Sa dernière loi laxiste lâche dans la nature des criminels et djihadistes aguerris comme Coulibaly.

    1. michel boissonneault

      ce texte explique très bien la situation pas juste en France mais partout dans le monde lorsqu’il faut se protéger des islamistes car notre mentalité veut un retour dans la société après avoir été incarcérer sauf que avec les islamistes cela ne fonctionne pas…..comme preuve 30% des jihadistes sortie de la prison de guantanamo de Cuba car ont les pensaient sécuritaire et non-violent ont recommencer le jihad donc lorsqu’une politicienne comme Taubira continue et fait les mêmes erreurs que obama alors des drames comme le marché Hypercacher se produit

    2. pactole

      Si Tautau aime tant les détenus, c’est que son fils aussi est en prison.
      Tautau est une guenon immonde qui ne donne pas la banane et qui est maligne comme un singe pour avoir fait cracher 10 000€ au journal Minute pour ces petites phrases. Elle profite de sa belle couleur de peau pour casser tout ce qui ne lui plait pas, et ne parlons pas de son mari terroriste….shalom

    3. Lisabeth

      Bonjour
      Votre article souligne, avec justesse,la triste dérive des actions de cette femme.
      Ce com’ pour relever une erreur de votre part. La policière martiniquaise s’appelait Clarissa (et non Patricia)

    4. Lisabeth

      Mon com précedent était juste pr vs informer personnellement ,avec tte ma sympathie, d’une erreur sur le prénom de la policière .Je ne vs demande pas de publier mon commentaire . Amitiés

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap