toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La colère des Israéliens contre la France


La colère des Israéliens contre la France

OPINION

La passion l’emporte une fois encore dans les relations franco-israéliennes. En jugeant les nombreuses réactions officielles et celles diffusées sur les sites internet, les Israéliens sont vraiment en colère contre la décision surprenante de la France de soutenir le projet de résolution des Palestiniens au Conseil de sécurité.

Ce n’est pas la première fois que les Israéliens s’emportent violemment contre la politique française. Pour mémoire, rappelons les insultes contre de Gaulle et Pompidou « ces antisémites ! », celle de Rabin sur « les salopards de Français », et les manchettes de la presse israélienne criant au scandale après la rencontre Arafat- Sauvagnarges à Beyrouth, ainsi que les commentaires et caricatures suite à l’affaire Abou Daoud : « La France a perdu son âme et son honneur pour du pétrole », « Beau succès pour la diplomatie française ! Presque aussi grand que celui, historique, qu’elle avait emporté à Munich », etc.

A lire: « Un siècle de trahison: La diplomatie française et les Juifs, 1894-2007« 

Aujourd’hui, certains observateurs politiques évoquent « la trahison » et « l’hypocrisie » de la France. La convocation par le Ministère israélien des Affaires étrangères de l’ambassadeur de France était sans doute justifiée même si celle-ci est rare dans les annales des deux pays.

Nous suivons de longue date la « politique arabe » de Paris et sa position aveugle à l’égard des Palestiniens et nous constatons en effet qu’elle n’a pas vraiment changé depuis 1974. Cependant, ce qui choque et met en colère cette fois-ci, ce sont les fermes promesses françaises non tenues. Jusqu’à la dernière minute, les représentants français déclaraient sans ambages qu’ils proposeraient leur propre projet de texte ou du moins s’abstiendraient.

Loading...

La France socialiste, celle de Hollande et de Fabius a bien déçu ! Les paroles chaleureuses d’amitié et de franchise, les garanties sur la sécurité d’Israël dans « des frontières sûres et reconnues » que tous les dirigeants français ont souvent prononcées à Jérusalem, devant la Knesset, restent toujours fugaces et partent à chaque fois en fumée. Elles sont désormais incompatibles avec la réalité sur le terrain. Le dernier comportement est vraiment incompréhensif !

Les froides explications et les justifications forcées des officiels français ont approfondi l’hypocrisie et l’embarras. L’ambiguïté devrait être levée car les sentiments de frustration ne peuvent plus nous convaincre. On ne supporte plus les politesses exagérées, les salamalecs !

Comment peut-on trahir un ami dans un moment crucial, quand on a vraiment besoin de lui ? Pourquoi la France n’a-t-elle pas choisi l’abstention comme le Royaume-Uni ? Pourquoi s’est-elle détachée du camp occidental pour combattre contre les Américains en faveur de la supercherie palestinienne, au moment même où Paris lutte justement contre le terrorisme international sur son propre territoire et contre Daesh ?

Le monde a donc changé avec l’effondrement des frontières étatiques et la mondialisation. Les nouvelles relations internationales ne permettent plus de compter que sur de vagues promesses européennes et en particulier françaises. Le vieux continent demeure aigri, fatigué et toujours mercantile. Il a du mal à affronter les menaces intérieures, économiques, sociales et islamistes. Sans bien entendu couper nos excellentes relations bilatérales, il est temps de disqualifier l’Europe, et en particulier la France, afin de régler le conflit israélo-palestinien. L’Europe a choisi aveuglement le camp adverse, celui de la cause palestinienne. Comment peut-elle encore jouer le rôle d’arbitre ?

Cette conduite honteuse encourage les initiatives unilatérales des Palestiniens ! Elle renforce l’amertume, cette tristesse mêlée de rancœur, cette forte déception des Juifs de France et des francophones, fidèles depuis toujours aux valeurs de la civilisation française. Comment donc expliquer cette vague antisémite anti-juive et anti-israélienne ? Le départ sans retour de plus de 6 000 Juifs en 2014 pour s’installer en Israël?

L’abstention au Conseil de sécurité de pays africains comme l’Angola et le Rwanda prouvent qu’Israël devrait réviser sa politique étrangère. Nous devrions intensifier nos liens avec l’Afrique et poursuivre nos efforts avec les Etats émergents en Asie et en Amérique latine. Bien que certains pays étaient auparavant hostiles à notre politique, ils comprennent aujourd’hui que l’Etat juif est bien placé pour les aider à se développer et à venir à leur secours dans les moments de détresse. Concernant les Nations unies et les instances internationales, soulignons qu’un petit pays ou une grande puissance ont le même pouvoir et le même droit de vote.

Learn Hebrew online

Enfin, il est regrettable et triste de constater que d’anciens diplomates israéliens, dont certains furent nos représentants en France, encouragent et félicitent la position française. Ils s’obstinent à croire détenir le monopole de la « juste cause d’Israël » sans pour autant reconnaître la naïveté de leur démarche et leurs graves erreurs du passé. Chez certains, les raisons politiques et personnelles prévalent hélas sur les intérêts de l’Etat même au moment où Israël traverse une campagne électorale agitée et imprévisible.

Freddy Eytan
JCPA Le CAPE







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 20 thoughts on “La colère des Israéliens contre la France

    1. Michele KERTESZ-GROSS

      HOLLANDE n’est qu’une sale pute, qui ne pense qu’à sa réélection et pas à la FRANCE. Il est aussi dangereux pour la FRANCE que pour ISRAEL ! Et les Français en ont marre !

    2. Danou

      Excellent article et analyse de la politique française vis à vis d’Israël.

      Oui c’est vrai, Israël doit diversifier ses appuis et ne plus compter sur les Français dont l’attitude trouble ne laisse présager rien de bon. Sans vouloir jouer les pyromanes, je crois qu’il est du devoir de tout juif en France, de se préparer une porte de sortie.

    3. Steeve

      Bien dit Danou ! On a besoin de patriotes aimant leur pays, la France ! Les autres peuvent dégager ! La pleuniche ca suffit ! En arrivant la bas, vous trouverez la communauté ashkénaze qui vous accueillera a bras ouverts j en suis sur. Pour celui qui a son diplome de femme de menage ou d éboueur c est parfait, ils ont besoin de main d oeuvre la bas.

    4. Laurence

      T’es un homme de ménage steeve ?
      T’as besoin d’adresse en France si tu veux je te trouverais des employeurs à condition que tu ais une carte d’identitée valide !
      mais maintenant il faut certaines capacités je doute que tu les ais

    5. loulou

      la france est désormais au quatar et l’arabie saoudite – la tour eiffel est a qui maintenant ? vendue au quatar – le monument national emblématique de la france est au quatar – le concorde lafayette toutes mes condoléances est maintenant le whyatt régence – oui la france a été vendue

    6. Laurence

      Et oui la France a été vendu petit à petit aux arabes
      Et cerise sur le gateau la France a vendu Israel aux arabes
      Pourtant ce n’est pas une colonie
      Triste costat!

    7. Laurence

      Déjà essayez de faire un comm français je vous prie , je n’y comprends rien
      Que vous ont fait ces gens que vous citez ?
      La cisjordanie n’existe pas , vous parlez de Judée Samarie
      La palestine n’existe plus depuis 1948 , depuis c’est devenu Israel
      Nous sommes en France et vous ne pouvez pas empécher certains d’avoir un cerveau et de s’en sevir pour exprimer l’amour d’une Terre et le Droit au Retour des Juifs sur leur Terre Ancestrale
      Quelque chose vous dérange?

    8. Gianni

      Il faut pas s’énerver comme ça ce n’ai pas la fin du monde si la France a voté pour car l’ Europe la fait , et135 pays on reconnus la Palestine a l’ONU , s’est comme cela aussi qu’en 1947 l’Onu a voté pour un état juif et ARABE en PARTAGEANT la Palestine ,seulement les Palestiniens on dus retard et se sont réveillés en 1967 qu’en il se sont fait envahir par Israël pour réclamer leur état partagé et déclaré le 29 novembre 1947 ,mais Israël est amnésique ,elle a oublié que la Palestine a été partagé par l’ONU en 2 états et qu’aujourd’hui elle ré reconnaît par 135 pays plus l’Europe . Israël doit si faire s’est juste 1question d’adaptation .le contraire se transformera en État Bi-Nationnal au change Israël sera perdante par la démographie supérieure palestinienne ,boire ou conduire il faut choisir.

    9. Gianni

      Il ne faut pas oublier que le complot a l’insut du général Degaulle de certain politiciens de cette époque a offert à Israël la formule nucléaire pour fabriquer la bombe Atomique et contribué à la construction d’un site nucléaire se qui pour le dévoilement de la formule pour la fabrication de bombes Atomiques est strictement interdit par la convention international sur la prolifération de l’arme Atomique .s’est l’hopitale qui se fout de la charité . La France a trahit les conventions sur l’arme Atomique pour aider Israël qui n’a. Pas le droit d’en possèdé . Hier s’était avé Israël aujourd’hui s’est avé Palestine tout ça s’est que que le jeu de la Politique. Comprendo ?

    10. Patrick

      La France est gangrennée par ses propres politicards. Tous les dirigeants ont été achetés par le qatar et les autres arabes. Une onte que l’on vit en France!
      Il faut bien se dire qu’à part acheter les gens, ces connards d’arabes ne peuvent faire autrement. Une race de débiles ne peut attirer la sympathie des gens qu’en agissant différemment
      Tous des vendus en France. Le pire est que les Français ne comprennent pas le danger de cette race et continuent, pour une grande partie, à la défendre. Ils vont vite déchanter

    11. Mathias Corvin

      l’Histoire pour la gauche Francaise est un éternel recommencement….!
      Beaucoup dans cette formation politique ne sont que les enfants de
      garçons coiffeurs résistants ….! Vous savez , ces volontaires de la
      derniére heure dont les cibles étaient principalement féminines…..
      Ces mêmes volontaires qui ont pratiqué  » la crosse en l’air »et ont
      sabotés les productions militaires pour ne pas nuire à leurs copains d’alors
      les nationaux Socialistes ……
      Nous sommes aujourd’hui en situation identique……les amis des socialos
      sont les envahisseurs de la cinquiéme colonne islamo-fachiste…pour cause
      de grand remplacement urgent de l’électorat…..qui renacle…
      Cet exercice de style exige bien évidemment de larguer les vrais Amis de
      la FRANCEen étant copain comme cochon….avec ses pires ennemis !!

      Les Patriotes savent combien le combat d’ISRAEL est notre COMBAT , car
      ISRAEL est aux avant-postes de la guerre de conquéte qu’est le djiad

    12. saurat

      Ces gens là ne sont pas la France , ils sont le gouvernement de la France , elus par a peine 25 pour cent du corps electoral , ils ne representent pas  » la France « 

    13. Paul

      Ce vote avait une valeur non contraignante. Quoi qu’il en soit, la position du gouvernement, des gouvernements français, du quai d’orsay, a toujours été anti-israélienne. Rien de neuf et ce gouvernement a trahi la démocratie israélienne minablement, misérablement, pitoyablement. Et combien les investissements qataris seront obtenus par notre pays en échange de ce vote inique et combien les quartiers de banlieues connaîtront la paix sociale et civile et combien « les jeunes des banlieues » voteront correctement aux prochaines élections???

    14. Pilou

      @ Gianni,

      Vous semblez aimer à tourner les coins ronds concernant le Proche-Orient historique.

      Vos fallacieuses citations frôlent la désinformation.

      Le fait que 135 pays reconnaissent un peuple inventé « Palestinien », n’acquitte pas la France de sa prise de position pro-squatters arabes, qui sont de la supercherie de Yasser Arafat ( Abou Ammar ), des revendicateurs d’une fabulation territoriale.

      La création d’Israël fut établie par la résolution de San Remo en 1920, sous Mandat Britannique, confirmant la Déclaration Balfour du 8 nov. 1917 pour la création d’un foyer national pour les Juifs alors connus sous le nom de Palestiniens.

      C’est le Mandat Britannique et non l’ONU qui partage le territoire en un Juif du nom d’Israël et d’un autre arabe du nom de Jordanie.

      Sachez qu’Israël n’est pas signataire du, Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, sous le mandat de, l’agence internationale de l’énergie atomique.

      Je vous cite au texte :« …les Palestiniens on dus retard et se sont réveillés en 1967 qu’en il se sont fait envahir par Israël pour réclamer leur état partagé et déclaré le 29 novembre 1947…». Mensonge ! la réalité est qu’en 1967 à la guerre de six jours, les arabes ont subi la riposte militaire d’Israël pour l’agression militaire collective des ; Liban, Jordanie, Syrie, Irak, Égypte, envers Israël.

      Vous aurez beau utiliser une narration de désinformation subtile, l’histoire sera toujours là, à être témoin et reconnue.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *