toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Informations actualisées : Carnage après une attaque terroriste à Paris au siège de Charlie-Hebdo


Informations actualisées : Carnage après une attaque terroriste à Paris au siège de Charlie-Hebdo

Une fusillade qui aurait duré une dizaine de minutes a éclaté dans l’immeuble qui abrite l’hebdomadaire satirique « Charlie-Hebdo », symbole de l’innsoumission et qui refuse le politiquement correct dominant en France, dans le 11e arrondissement de Paris, rue Nicolas Appert  ce mercredi matin vers 11h30.

Les informations sont encore imprécises et incomplètes, des témoins décrivent deux à trois hommes en noirs et cagoulés, lourdement armés (attaque à la kalachnikov et au lance-roquette) , qui auraient fait feu dans l’immeuble.

Le mercredi est le jour de la conférence de rédaction à Charlie, ce qui laisse supposer que les assaillants avaient planifié leur attaque.

L’un des assaillants, selon des témoins, aurait crié « le prophète a été vengé » et « Allahou Akbar ».

Sur des images filmées par le journaliste Martin Boudot, de l’agence « Premières Lignes », on entend des coups de feu et des voix, dont une criant «Allahou Akbar ». Au loin, on distingue au moins deux personnes semblant en fuite.

terroristes

Photo de deux des terroristes

Voir ce lien vidéo

Sur ces quelques images vidéo, nous pouvons constater que nous avons à faire à des individus aguerris, non seulement du fait de leur armement sophistiqué, mais aussi par le sang froid et la détermination méthodique dont ils font preuve dans le déroulement de leur attaque, et lorsque l’on voit l’un deux faire feu à bout portant sur un policier blessé au sol. C’est une gestuelle qui rappelle ce que des vidéos exhibent sur le net, des exécutations pratiquées par les jihadistes de « l’Etat islamique » en Syrie ou en Irak.

Une impression qui pourrait être corroborée par une information non encore confirmée publiée par le site JSS et qui rapporte que selon Pierre Martinet, ancien agent du Service action de la DGSE, les terroristes qui ont attaqué Charlie Hebdo aujourd’hui sont identifiés. Il s’agirait pour deux d’entre eux de franco-algériens revenus cet été du djihad en Syrie.

Learn Hebrew online

Il sera difficile cette fois-ci d’invoquer le « déséquilibre mental » des assaillants pour expliquer cette action barbare. Bien que déjà, certains insinuent que « Charlie-Hebdo » l’a un peu cherché, à force de blasphémations contre la « religion d’amour ».

Ça a été un véritable carnage, selon les premiers témoignages et c’est l’un des attentats le plus meurtrier qu’ait jamais connu la France.

On parle déjà d’un bilan provisoire de 12 morts, parmi lesquelles les dessinateurs Cabu, Charb (directeur de la publication), Tignous et Wolinski.

10347725_10152497798125703_8484403262941421728_n

On dénombre également onze personnes grièvement blessées, dont quatre en état d’« urgence absolue ».

Les tireurs ont pris la fuite avec leur arsenal et sont susceptibles de commettre à nouveau la désolation sur leur passage. Ils seraient trois et se seraient enfuis vers le nord de la capitale après avoir fait feu à Porte de Pantin. Puis dans leur fuite, après avoir abattu un policier à bout portant, boulevard Richard-Lenoir, ils ont crié : « Nous avons tué Charlie Hebdo ». 

Rapporté par le média « 20minutes », un témoin raconte : « Tout s’est passé très calmement, sans cris, sans insultes. » Le témoin rapportent que deux hommes sont sortis d’une voiture noire, armés d’un lance-roquettes et ont braqué la voiture d’une personne d’une soixantaine d’années, selon lui. Il raconte que « deux grands blacks habillés de façon militaire en sont sortis, dont un avec un lance-roquettes. Ils ont sorti un homme de la voiture qui était derrière. Et ils sont montés en disant « vous direz aux médias que c’est Al-Qaïda au Yémen ».

Selon le témoin, les deux hommes sont repartis au volant de ce qu’il croit être une Clio II grise. Le propriétaire du véhicule a été très rapidement entendu par les forces de l’ordre. Il leur a même dit « attendez, laissez-moi mon chien ! » Et ils l’ont laissé sortir. 

Nous sommes donc sans conteste face à une offensive généralisée du terrorisme islamiste contre l’Occident et ses valeurs, particulièrement contre la liberté d’expression.

Que ce soit à Sydney, à Paris ou en Israël, c’est la même barbarie qui monte à l’assaut des démocraties. Le terrorisme islamiste ne connaît pas de frontières, il vise la conquête du monde libre pour instaurer la tyrannie de l’islam.  Ceux, naïfs, qui croyaient et faisaient croire que l’islamisme ce n’est que le problème d’Israël, paient leur réveil au prix fort.

Notons encore en relation avec ce barbare attentat, à l’instar de ce qui se passe après chaque attentat islamiste en Israël,  que des tirs de joie dans le camp palestinien de Aïn el-Heloué, au Liban-sud, ont été entendus mercredi, en « célébration »de l’attaque du journal  « Charlie Hebdo », rapporte la chaîne LBCI. L’information a également été rapportée par la télévision al-Jadeed et le journal L’Orient-le-Jour.

Claude Salomon LAGRANGE, pour Europe-Israël.

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif.





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Informations actualisées : Carnage après une attaque terroriste à Paris au siège de Charlie-Hebdo

    1. michel boissonneault

      il y a eu des attaques aux couteaux , auto-béliers ,dans un poste de police et maintenant les muzz attaquent la liberté d’expression …..bientôt la france sera sur le même tension que vive de façon quotidienne les israeliens

    2. COLLET Gérard

      Surtout souhaiter une merveilleuse année à tous ces journalistes qui persistent à nous parler de « loup solitaire » ou de déséquilibré.
      Surtout leur souhaiter bien du bonheur à eux qui estiment qu’il faut être d’extrème droite pour craindre l’islam.

    3. yohannah

      ALORS Monsieur le futur candidat à la présidentielle de 2017, toujours tenté de dérouler le tapis rouge à ces amis pour avoir leurs voix et la place ?

      Peut-être peut on le dire maintenant ? En 1939 on aurait appelé ça vendre la France à l’adversaire, avec les conséquences administratives prévues.

    4. MOLIERE

      Je disais à mes amis , cela ne va pas tarder en France , rappelez vous ce que je vous disais il y a peu , avec tous ces apprentis qui ont passé les examens chez leurs cousins , ils ne vont pas tarder pour les mettre en pratique ici dans pas longtemps , Je ne me trompais que sur le temps , je pensais plus tard , mais non avec toute cette vermine . Et cela ne fait que commencer , vous allez voir tous les défilés hypocrites ( pas en mon nom ) et compagnie .

    5. Frank Adam

      « La Republique nous appelle – » assez de perir – et pas pour la premiere fois; sachons vaincre ou tout le monde va sombrer dans la miasme de la stagnation medievale. Dans les annees 1990 les enrages des GIA Algeriennes ont tue ou exile la moitie des journalistes et auteurs du pays mais se sont termines detruits comes les chiens fous qu’ils furent et sont. Nous en avons assez d’experiences avec le petit Adolf et Joe Stalin sans en parler des Puritains de Cromwell et les monstes saces de Deasch que les idealogues ne font asd es societies heureuses et les prieres aussi sinceres qu’ils soient ne constuisent pas ni utilites sociales ni service publiques.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *