toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Il serait faux de ne pas considérer l’hégémonie insidieuse musulmane de par le monde


Il serait faux de ne pas considérer l’hégémonie insidieuse musulmane de par le monde

Thérèse Zrihen-Dvir – Charlie Hebdo ne cesse d’être à la une des médias internationaux, non seulement à cause de l’attentat sanglant du 11 Janvier dernier à Paris, dont il fut la victime principale, mais aussi à cause de sa nouvelle édition sur Mahomet.

 L’absurde est qu’en principe une caricature ne devrait pas peser si lourd sur la conscience musulmane ou toute autre conscience, et pourtant le monde islamique, s’insurge, brûle, saccage et menace l’équilibre ténu de notre planète.

 l existe bien entendu, plusieurs raisons à cet état particulier de réaction. La cause primordiale est un manque élémentaire de pragmatisme chez les adeptes de cette religion. La seconde, non moins importante, est l’affront perçu à travers des publications de caricatures d’un prophète ou d’une déité. N’oublions pas que le musulman n’adopte pas sa religion par choix ou par logique, mais qu’il la reçoit en général en héritage de ses parents. S’ensuivent, l’atteinte à la dignité, à la sainteté, la profanation, l’outrage – caractéristiques distinctes des populations arriérées, incultes et frustrées.

Loading...

 Il y a aussi deux catégories de musulmans : Ceux qui se sont appliqués à étudier la religion dans tous ses aspects et la conservent surtout par manque de libre choix, et ceux qui l’exécutent sans vraiment la connaitre, l’étudier profondément ou poser des questions nécessaires pour mieux comprendre ses portées.

 Ayant vécu personnellement dans un pays musulman, j’ai eu l’opportunité de côtoyer cette religion dans tous ses aspects. J’ai réussi sans trop de difficulté à établir un classement de cette communauté. La classe riche est généralement émancipée, peu religieuse et ouverte à l’import de l’occidentalisme dans la mesure qu’il n’interfère pas à ses us et coutumes. Dans son sein, on comptera des opportunistes, des manipulateurs de la foi dans des buts lucratifs et autoritaires et des dictateurs.

 La classe moyenne plus ou moins endoctrinée, gravite entre le modernisme et sa vulnérabilité au sein de sa communauté. La classe pauvre, soumise et majoritairement peu éduquée, applique la religion et ses lois à la lettre. Elle est empreinte de fétichisme, de superstition, de peur de punition et croit ingénument à son élitisme…

Mais parmi toutes ces classes, nous rencontrons souvent, ceux qui appliquent la religion surtout par crainte des autorités.  L’Islam n’est pas une religion optionnelle, il est imposé par des gouvernements musulmans au pouvoir. Ainsi, au sein de toutes les trois classes, nous pouvons observer ceux qui ne consommeront pas d’alcool en public, mais le feront derrière les murs sécurisés de leurs habitations… Ou prétendront jeûner durant le Ramadan à l’extérieur de leur demeure, mais se nourriront dans l’intimité.

 Il y a donc, hypocrisie, jeu de cache-cache, crainte de représailles par les autorités en fonction et par la dénonciation des gens du cru. Ce qui fait que l’Islam est en quelque sorte un joug qui contraint un grand nombre de ses adeptes à laisser entendre qu’il y croit fermement et qu’il l’applique à la lettre.

 Il semble toutefois qu’une brèche s’est créée récemment lors de certaines entrevues dirigées par des speakers musulmans qui s’étaient entretenus avec des imams.

Learn Hebrew online

« Voulez-vous dire que l’arbre dénoncera le juif qui se cache derrière lui… Ou que la pierre qui cache le juif, elle aussi criera ‘Il y a un juif qui se cache derrière-moi, viens et tues-le ? ».

Et l’imam donna son affirmation au pauvre stupéfié qui l’interrogeait,

« Bien sûr. Tous les arbres ne dénonceront pas les juifs… L’olivier est un arbre juif et donc il ne le trahira pas… ».  

Inutile de vous décrire le regard sceptique et ahuri du speaker qui devait bien se demander sur quelle planète il se trouve… Ou dans quel siècle de l’histoire ce scénario a lieu.

 Ce qui me ramène à énoncer un extrait de mon étude sur Jésus,  » Comment Jésus fut créé »*

Loading...

:

 La religion est un capital personnel, une communion de l’esprit avec le créateur. Elle est individuelle, elle ne peut être imposée, elle ne doit être jamais manipulée.

DIEU a-t-il besoin d’être aimé par son œuvre ? C’est un aspect que très peu ont tenté d’approfondir ! Mais en principe, Dieu n’exige rien de l’homme, sinon d’être bon et juste envers ses semblables. Soumission, amour et fidélité sont des dérivés du besoin de l’homme de prouver sa gratitude au Divin, allant parfois jusqu’à la transgression des Dix commandements qui ni ne conditionnent, ni ne menacent l’homme de punition, hormis dans le troisième commandement qui défend l’usage vain du nom du créateur. Et c’est justement là où l’être humain a outrageusement fauté. Il a tué en son nom, menti, blasphémé et a manqué à l’élémentaire de ce commandement. Les Dix commandements ont pour but d’aider l’être humain à se défaire de l’idolâtrie et à épouser le monothéisme. Mieux encore, Dieu a créé l’homme à son image, lui octroyant la liberté de choisir la vie qu’il préférerait vivre, tout en conservant sa dignité.

Thérèse Zrihen-Dvir © Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 

Présentation de l’éditeur

Pourquoi l’Eternel qui se dit « Dieu Unique » et intime à Ses croyants à ne croire qu’en LUI, et qu’en Lui seulement, enfante un fils en se servant d’une dite jeune fille humaine vierge pour créer un autre dieu, LUI qui décrète dans les Dix Commandements : « Tu n’auras d’autres Dieux devant ma face. » ? Le mal de quelques « envoyés de Dieu » autoproclamés est qu’à un certain moment, ils ont cessé d’être des messagers pour se substituer au créateur. Ce n’était plus la parole du créateur qu’ils énonçaient, c’était leur parole pesée et coordonnée à laquelle ils avaient eu l’audace et même l’effronterie d’attribuer une prérogative de puissance Divine. Ni les chrétiens, ni les musulmans ne semblent réaliser qu’ils se sont éloignés de la véritable parole de Dieu pour ne devenir que des vassaux de ceux qui ont usurpé et phagocyté un rôle et des fonctions à des millions d’années-lumière de ce qu’elles devaient être…

Biographie de l’auteur

Thérèse Zrihen-Dvir, née au Maroc, petite-fille du président de la communauté juive de Marrakech, Rabbi Moshé Zrihen, Rabbin-juge. Après la guerre des Six Jours, elle s’installe en Israël avec sa famille. Elle suit son époux au Canada en 1981 où elle réside jusqu’en 1985. Au terme d’une carrière professionnelle brillante, elle reprend l’écriture de ses oeuvres qui couvrent généralement le mode de vie de la communauté juive au Maroc, leurs luttes de survie, leur isolement et surtout leur riche legs de traditions qui à ce jour nous émerveillent.

 

 

 

Comment Jésus fut créé







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Il serait faux de ne pas considérer l’hégémonie insidieuse musulmane de par le monde

    1. moka

      Les musulmans s offusquent à cause de ridicules caricatures de mohamet qui n avait que fait que répandre le sang et la désolation partout où il passait.Cet homme soit disant saint lui n a sans cesse pas hésité à nous insulter juifs et chrétiens. Il n y qu à voir de la manière dont les juifs sont décrits dans leur livre religieux comme étant des descendants de porcs et de singes qu allah aurait transformé à cause de leur entêtement à rester fidèle à leur Dieu . Jamais mohamet n a supporté cet affront qu il a fait payer cher aux juifs , en ordonnant de les tuer.Insulter et ordonner tuer des juifs et chrétiens dans un livre soit disant descendu du ciel ne les offusquent point.

    2. Robert Davis

      Les mus sont manipulés par leurs autorités autant que nous eux par la politique extérieure et intérieure nous par la politique interne que la gauche favorise. Les mus ne s’offusquent QUE PAR PROVOCATION ET POUSSES PAR LEURS REGIMES CRIMINELS. Tout est pretexte D’abord les Juifs,ensuite les caricaturistes demain quoi? les fabricants de chaussures qui devront être remplacées par des BABOUCHES. ILS VEULENT MONTRER QU ILS SONT LES MAITRES ET NOUS LES ESCLAVES ET PLUS ON OBEIT A LEURS LOIS PLUS ILS VOIENT LA CONFIRMATION QUE NOUS SOMMES LEURS ESCLAVES ET PLUS ILS SONT AGRESSIFS. fh surtout et ses gauchistes.

    3. yaakova

      Il est vrai que mahomet est un homme tout simplement, et, pour moi, le blasphème n’existe que s’il est dirigé contre D. Ce qui prouve que les musulmans en réalité ne prient pas D. Mais bien mahomet ! Idôlatrie donc !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *