toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Hérault : opération anti-djihadiste à Lunel, 5 arrestations


Hérault : opération anti-djihadiste à Lunel, 5 arrestations

Cinq présumés djihadistes ont été arrêtés, soupçonnés d’appartenir à une filière de recrutement.

Le Raid et le GIPN ont lancé, à l’aube, mardi 27 janvier, une opération antiterroriste à Lunel, dans un immeuble du centre-ville, a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant une information du « Midi-Libre ».

Cinq personnes proches de personnes parties faire le djihad en Syrie ont été arrêtées et placées en garde à vue. Plusieurs quartiers sont bouclés. Selon le maire, Claude Arnaud (divers droite), interrogé par « France Bleu Hérault », les présumés djihadistes interpellés sont soupçonnés d’être impliqués dans des filières de recrutement.

Selon « Midi Libre », des perquisitions ont été effectuées à leur domicile. « Ce coup de filet était prévu depuis début janvier mais il avait été reporté à cause des attentats à Paris », ajoute le quotidien.

« Plusieurs voitures banalisées sont arrivées. Des hommes en sont sortis encagoulés et ont défoncé les portes des appartements de l’immeuble », a raconté un habitant de l’immeuble qui dit avoir été lui même menacé. « On m’a mis un fusil sur la tempe […] finalement ils ont interpellé le voisin du dessus, Saïd », a-t-il indiqué précisant « ne pas connaître son voisin plus que ça ».

Selon un autre témoin, dont le frère a été interpellé, les hommes « en tenue » avaient « une masse d’armes ». « Ils m’ont plaqué, m’ont mis par terre, m’ont tapé dessus . Ils ont embarqué mon frère », a-t-il dit.

Lunel, vivier de djihadistes

Lunel, commune de l’Hérault de 26.000 habitants, a vu, il y quelques mois, une vingtaine de ses jeunes partir pour la Syrie où six d’entre eux, âgés de 18 ans à 30 ans, sont morts depuis octobre. Certains des djihadistes fréquentaient la mosquée Al-Baraka, que le préfet de l’Hérault, Pierre de Bousquet, a jugée « préoccupante », le 7 janvier, en raison d' »un risque d’emprise fondamentaliste ». La mosquée, installée depuis six ans dans une zone commerciale, accueille plus de 800 musulmans pendant le ramadan.

Dans un programme de recherche sur l’enseignement de l’islam dans les écoles coraniques en 2010, l’Institut de l’islam et des sociétés du monde musulman et l’Ecole des hautes études en science sociales avaient considéré la mosquée de Lunel comme « proche du Tabligh », courant qui propose une lecture ultra-orthodoxe de l’islam et oeuvre pour la ré-islamisation des musulmans.

Une information judiciaire confiée aux magistrats antiterroristes à Paris a été ouverte.

 

Source

Learn Hebrew online




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *