toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Goldnadel: «Je le confesse, je ne suis pas allé marcher»


Goldnadel: «Je le confesse, je ne suis pas allé marcher»

OPINION

Je le confesse, je ne me suis pas rendu dimanche à la grand-messe républicaine. Je ne jette pas la pierre sur ceux qui s’y sont rendus, je ne veux pas jouer les empêcheurs de marcher en rond, mais je ne marche pas. Je n’ai jamais marché au pas cadencé des pyromanes qui pleurent après l’incendie.

La nécessaire compassion pour les victimes devient hypocrite et même contre-productive si l’on n’a pas le courage élémentaire de donner le nom de leurs assassins. La régression politique et intellectuelle à laquelle on a assisté au cours de cette semaine infernale est désespérante.

Aux prêcheurs de haine, on a répondu par le prêchi-prêcha du tous ensemble. Même le mot «islamiste» aura été soigneusement proscrit pour cause de substantif amalgamant. Surtout pas d’amalgame! Mantra stupide et incapacitant quand on voit la manière impeccable avec laquelle, tous partis réunis, les Français ont réagi à l’égard de cette grande majorité de musulmans pacifiques.
Est-ce si difficile de pointer du doigt l’islam radical, bourreau de l’islam pacifique, mais dont le nombre de partisans et de sympathisants n’a rien de négligeable dans nos banlieues surarmées? Quel niais n’aurait osé incriminer le nazisme de peur d’être taxé de raciste anti-allemand? Était- ce si difficile d’appeler à manifester contre le terrorisme islamiste et ses victimes en France, mais aussi dans le monde? Pour la liberté d’expression en France mais aussi pour les chrétiens accusés de blasphème en Turquie, dans les pays arabes, en Afrique ou au Pakistan?

Ils ne m’ont pas fait marcher. J’ai trop l’expérience de ces manifestation monstres contre le racisme, l’antisémitisme et le terrorisme dont les Français, juifs ou non, auront été les dupes.

Après Copernic et la rue des rosiers ou l’idéologie faussement antiraciste a fait descendre dans la rue des centaines de milliers de braves gens contre l’extrême droite, alors que la radicalité islamique était déjà à la manoeuvre. Après l’assassinat d’Ilan Halimi , où, alors que peu de politiques s’étaient déplacés, Philippe de Villiers, fils de résistant et irréprochable sur le sujet, s’était fait expulser du cortège par un petit chefaillon de SOS-Racisme. Je ne l’ai pas oublié.

C’est plus fort qu’eux. Marcher sur leurs propres principes. Célébrer la liberté d’expression alors qu’il n’y a pas 15 jours, ils exigeaient la mort civile par le baillon de ces salauds de «pessimistes» qui ont eu le tort d’avoir raison. Chanter l’union nationale, mais décréter, sans doute au nom de leur incompétence avérée, de leur immoralité démontrée, que tel parti n’était pas digne d’en faire partie.

Dès lors, qu’ a contrario, la présence de tous les autres était légitimée, il n’était plus question pour moi de défiler à côté des maires communistes de Bezons ou d’ Aubervilliers qui ont fait citoyen d’honneur de leur ville des tueurs palestiniens de juifs. À côté du maire Vert d’un arrondissement parisien, présent lors de cette manifestation de juillet où on a crié «mort aux juifs»! et arboré les drapeaux terroristes du Hamas et du Hezbollah. De croiser peut-être les Indigènes de la République et l’UOIF qui traitaient Charlie hebdo et mon cher Charb d’islamophobe. De marcher à côté des rappeurs de «La Marche», qui qualifiaient Charlie hebdo de salaud, de crier «Je suis Charlie»! à côté de Guy Bedos qui souhaitait au lendemain des caricatures du prophète, dans les colonnes de Var Matin,que ceux de Charlie hebdo «crèvent». Au passage, je n’ose imaginer la réaction de nos vétilleuses consciences , si, par hypothèse absurde, un homme de droite avait formulé un voeu aussi funestement prémonitoire. Peut-être l’auraient ils piétiné avec leurs gros sabots.

Demain, quand les derniers martyrs de la barbarie islamiste reposeront dedans la terre froide, la France se réveillera avec la gueule de bois des lendemains d’ivresse. Avec les mêmes problèmes d’intégration, d’islamisation, d’immigration forcée. Avec un antisémitisme et un antisionisme pathologiques qui viennent encore de frapper durement et qui commencent tellement à se banaliser, qu’il aura fallu 24 heures pour connaître le nom de leurs nouvelles victimes. Avec le retour des mêmes belles âmes lacrymales qui empêcheront l’État-nation de fourbir ses armes, en matière de sécurité , de renseignement et de respect des lois républicaines sur les flux migratoires. Avec de nouveaux Kouachi prêts à assassiner de nouveaux Charlie, de nouveaux flics ou à nouveau des juifs. Avec les tenants médiatiques et politique de cette idéologie qui traitaient dédaigneusement ceux qui osaient suggérer que l’immigration n’est pas une chance pour la France, l’intégration à la française un échec cuisant, l’antisémitisme et la christianophobie islamique un racisme barbare, l’insécurité grandissante, une terrible évidence .

Des idéologues qui devraient raser les murs de la réalité, mais qui toujours plastronnent, décrètent et admonestent.

Learn Hebrew online

Mais avec des Français qui marcheront toujours moins sur la pointe des pieds

Gilles-William Goldnadel

FIGAROVOX/CHRONIQUE-







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Goldnadel: «Je le confesse, je ne suis pas allé marcher»

    1. yoniii

      hi

      bravo bravo mr Gilles-William Goldnadel

      vous avez eut raison de ne pas marcher avec des applaventrsite , des laches , des faux cu , des dhimmiphié ,

      la reponse sera sur le champ de bataille

      pas dans des manifestation biaisé , et vide

      by

    2. Laurence

      Défiler au coté de la droite constructeur de mosquées, amie du quatar qui leur a vendu la France, et qui a continuer de mettre la France dans la mouise c’est pas mieux
      Droite Gauche meme combat et le FN je n’en parle meme pas

    3. paul

      Monsieur Goldnadel a raison.
      Les pyromanes etaient tous presents
      Une intense hypocrisie anime ce defilé des notables qui ont peur d »appeler un chat,un chat.
      Quand Charlie Hebdo avait besoin d’aide pas une voix ne s’est elevée ni à gauche ni à droite alors que dans la meme periode Liberation ,Le Nouvel Obs recevait des subsides pour se maintenir.
      Nous avons eu pendant une semaine une demonstration de ce se qu’est aujourd’hui la Com politique.
      Mais la foule qui s’est deplacée n’est pas dupe et attend la suite sereinement.

    4. Claudio

      Cher Monsieur Goldnadel,

      J’avoue, que malgré ma peine pour les victimes, que malgré ma colère envers leurs assassins et ceux qui les guident, je ne suis pas allé marcher.

      Je craignais de ne pouvoir supporter le sempiternel discours : pas d’amalgame, il ne faut pas stigmatiser, l’Islam n’a rien n’a voir avec ces attentats…

    5. yohanam

      Moi aussi je ne suis pas allé marcher et même pas j’ai regardé, même pas. J’ai préféré changer l’eau des olives sur cette manif plein de terroriste : le front de gauche qui on défilé cet été avec le drapeau de la Palestine (un pays fantôme), les autres pro-gauchiste, le Erdogan, le c..de Habbas qui riait, lenazi Dieudonné et Sorral. Aller prenons tous nos valises et rentrons au pays que H. nous a donné

    6. blabla

      je n’ai pas défilé dans cette manif avec des vrais morceaux de faux_culs dedans, j’ai préféré manifester ma solidarité avec les victimes en restant chez moi à déguster un bon pinard accompagné de saucisson d’excellente qualité .

    7. de Villiers Patrick

      Moi non plus je n’a, pas été défilé…..
      Trois fois BRAVO !!! pour votre article, et mille remerciements, Excellent, je le conserve dans mes documents..;
      Avec mes meilleures salutations,
      J’apprécie toujours vos articles dans « Valeurs Actuelles »

    8. Robert Davis

      Cette marche des GOGOS et de leurs chefs les politiciens du nouveau nazisme socialiste comme l’ancien n’était qu’une HIPOCRISIE ET UNE MENSONGE DE PLUS dans l’encyclopédie des mensonges de la gauche. Marchons pour quoi faire? augmenter la population des ENVAHISSEURS qui sont déjà presque une majorité dans les classes enfantines? c’est peut-être une bonne affaire de bakchiches qatariens pour certains mais le remplacement de la population française par la population arabe ne l’est sûrement pas pour la première et ce n’est pas en marchant comme des imbéciles dans la rue ou en bêlant la marseillaise que cela va s’arranger…

    9. Aaron

      Ni marche ni intoxication par la télévision socialaud….Et la récupération politicienne par les sbires de M.Hollande est d’une indécence abyssale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *