toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentats et Grand-Messe : G.W. Goldnadel constate la duperie du gouvernement et de certains médias.


Attentats et Grand-Messe : G.W. Goldnadel constate la duperie du gouvernement et de certains médias.

Entretien avec , Avocat et essayiste. – Président de Avocats sans frontières.
Image à la Une : « Je ne vais pas à la messe le dimanche »

Avec le recul, quelle est votre analyse sur les attentats de la semaine dernière à Charlie Hebdo, Montrouge et porte de Vincennes ?

Je ne suis malheureusement pas étonné de ces attentats qui étaient prévisibles et dont je subodore qu’ils devraient resurgir à plus ou moins long terme. Non seulement certaines têtes bien pensantes se sont acharnées à dénoncer les écrits pessimistes de Finkielkraut, Houellebecq ou encore Zemmour parce qu’ils ont le tort d’avoir raison, mais je suis persuadé que d’autres attaques sont programmées. À l’intérieur même de nos frontières, dans nos banlieues devenues véritables zones de non-droit, il existe de nombreux Kouachi et Coulibaly, prêts à prendre les armes pour accomplir leurs basses œuvres. Ces personnes ne représentent qu’une minorité, cependant loin d’être négligeable, mais elles sont prêtes à passer à l’acte, quand elles le veulent.

Pourquoi n’avez-vous pas pris part à la manifestation de dimanche 11 janvier ?

Loading...

Le dimanche, je ne vais pas à la messe. Entendez par là que, si je comprends cette démarche, et que je la respecte, je ne souhaite en aucun cas répondre à la pression, d’où quelle vienne. Contre les prêcheurs de haine, le prêchi-prêcha ne m’intéresse pas. Cela ne veut en aucun cas dire que la compassion n’est pas nécessaire dans de tels moments. Je suis bien sûr solidaire de toutes les victimes de ces attentats aussi aveugles qu’abjects. La seule et nécessaire compassion pour les victimes ne suffit pas. Elle devient hypocrite et même contre-productive lorsque l’on n’ose pas nommer le nom de leurs assassins.

Je constate qu’avant même cette manifestation, nos politiques et certains médias ont banni ce mot « islamiste » de leur vocabulaire. Ils ne l’emploient plus, comme s’il était devenu tabou. On va jusqu’à taire le nom du bras armé des assassins : l’islamisme radical, lui-même bourreau de l’islam pacifique.

Je n’y participe pas non plus parce que ces grand-messes constituent autant de duperies. Après les attentats de la rue Copernic (1980) et de la rue des Rosiers (1982), l’idéologie en place avait appelé à manifester contre l’extrême droite, alors même que les islamistes étaient déjà à la manœuvre. De même, après l’assassinat d’Ilan Halimi (2006), SOS Racisme avait expulsé du cortège Philippe de Villiers qui a toujours été exemplaire contre le racisme et l’antisémitisme.

Dès l’instant où les socialistes ont commencé à vouloir faire le tri entre les partis qui pouvaient être invités et les autres, ils ont rompu l’unité nationale. Dès lors, la présence de tous les autres s’en trouve validée a contrario. Comment voulez-vous que je défile, dans ces conditions, à côté des maires communistes de Bezons ou d’Aubervilliers qui ont fait citoyens d’honneur de leur ville des terroristes palestiniens, aux côtés des Indigènes de la République qui ont traité mon ami Charb de « sale chien » ou encore de Guy Bedos qui avait dit à Var Matin : « Charlie Hebdo, ce n’est pas mes copains. Qu’ils crèvent ! »

Pensez-vous que ces attentats puissent accélérer l’exil des juifs de France vers Israël ?

Pensez-vous franchement que l’attentat de la porte de Vincennes soit de nature à freiner un processus déjà en marche ? Le mouvement risque même de s’accélérer. À la vérité, les assassinats de juifs sont entrés dans une phase de banalisation. Imaginez qu’il a fallu plus de 24 heures avant de connaître les noms des quatre victimes du supermarché de la porte de Vincennes. Heureusement que Manuel Valls s’est exprimé et a rompu le silence pour éviter que les médias ne se focalisent uniquement que sur la mort des trois terroristes. Les juifs de France sont aujourd’hui lassés des condoléances même s’ils savent gré au gouvernement et aux Français de leurs paroles consolatrices.

Learn Hebrew online

Quelles sont, selon vous, les mesures concrètes à mettre en œuvre ?

C’est moins la République qui est en cause que la France en tant qu’État-nation, que j’ai toujours considérée comme le premier rempart contre la barbarie. Et ce n’est pas cette grand-messe républicaine qui changera les choses. En ce qui concerne l’État, j’ai confiance car nous avons une police et des forces de l’ordre exemplaires. Je n’en dirai pas autant de la justice. Songez que M. Coulibaly avait été condamné à cinq ans de prison, en décembre 2013, dans le dossier du projet d’évasion de l’islamiste Smaïn Aït Ali Belkacem. Je n’aurai pas la malhonnêteté d’incriminer Mme Taubira, même si son arrivée Place Vendôme n’a fait qu’aggraver les choses.

En ce qui concerne la nation, seule une nécessaire pause migratoire serait de nature à réparer une intégration ratée pour cause de conformisme intellectuel ambiant qui a laissé croire aux immigrés que les Français n’étaient que des franchouillards bas du front.

Loading...

L’idée de déchoir automatiquement les binationaux de la nationalité française s’ils partent faire le djihad est un projet intéressant, qui ne me paraîtrait pas choquant. Reste à savoir qui aura le courage d’entreprendre de telles réformes…

Propos recueillis par Henri Saint-Amand  – http://www.bvoltaire.fr

Israël a le droit de ne pas jouer son sort aux dés !Français et catholiques ont compris que le mot “identité” n’était pas honteux !L’arbre Dieudonné cache la forêt entière de l’antisionisme…

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Attentats et Grand-Messe : G.W. Goldnadel constate la duperie du gouvernement et de certains médias.

    1. madeleine

      William Goldnadel est une des rares personnes a dire les choses telles qu’elles le sont réellement, sans langue de bois. Rien ne changera en France, qui ne connaît rien des caractéristiques mentales des arabo-musulmans qui sont la duplicité, l’hypocrisie, la manipulation, la ruse et le mensonge. Face à ce danger, la France — et surtout ses dirigeants — parasites entretenus par le Qatar, ne font pas le poids. Les gouvernements français successifs ont donné des pouvoirs en nommant à des postes-clé beaucoup de musulmans. Une Belkacem à l’Education française, on croît réver ! et la Taubira à la Justice ! La première disposition que devait prendre Hollande, pour protéger ses citoyens grâce auxquels il a été élu, c’était de déchoir de la nationalité française tous ceux qui sont partis faire le djihad, et surtout les empêcher de remettre les pieds en France. Beaucoup (dont moi-même) lui ont écrit pour lui demander de prendre cette disposition. Mais il pratique la politique de l’autruche, ne protège pas ses citoyens et il est directement responsable et coupable de la mort des victimes innocentes. Les familles endeuillées devraient traîner devant la justice Hollande et le renégat/traître Fabius, courtisan et larbin en titre du Qatar et de l’Arabie saoudite et ennemi acharné d’Israël. Ces bons à rien devraient démissionner. En France, rien ne changera et cela va aller de mal en pis. Hollande démission !

    2. Le Pog

      Madeleine je trouve votre analyse simple mais lucide, je pense également que rien ne changera pour la bonne raison que se sont les mêmes politicards qui restent aux pouvoir et se sont eux qui depuis 50 ans trahissent notre pays et notre identité. C’est du peuple que peut venir l’espoir, mais maintenant nous sommes dans une société de communautés, alors cela devient plus difficile de fédérer les communautés et le calcul des ces traites est bien là.

    3. Cyrano

      MR GOLDNADEL sait qu’un chat n’a jamais aboyé , seuls les politicards à la recherche d’électeurs ne savent pas qu’un chat et un chat , ou qu’un chien est un chien . A vouloir caresser les scorpions on joue à la roulette russe et vous le paierez cher un jour ou l’autre .
      Tout comme vous Mr GOLDNADEL je n’ai pas défilé , il y avait trop d’hypocrites dans le cortège . Les mêmes qui criaient  » mort aux juifs  » l’été dernier .

    4. Etoi2334

      « Reste à savoir qui aura le courage d’entreprendre de telles réformes… » Et c’est bien là qu’il faudra faire attention au « double langage ». Nicolas Sarkozy a toujours été proche du Qatar et sur l’ouverture sur la Méditerranée. Ce matin encore sur Fb, il le défend ! Donc étudions de près les prochains sur la liste si nous voulons pouvoir rester encore un peu en France ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *