toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Golan: l’Iran promet d’ouvrir un nouveau front en Cisjordanie (Judée Samarie). pour attaquer Israël


Golan: l’Iran promet d’ouvrir un nouveau front en Cisjordanie (Judée Samarie). pour attaquer Israël

Le Hezbollah affirme que ses ripostes ne se feront pas depuis le territoire libanais.

L’Iran a menacé samedi de mener des attaques contre Israël depuis la Cisjordanie (NDLR de son vrai nom Judée Samarie), en représailles au raid présumé de l’aviation israélienne en Syrie dimanche tuant 6 membres de l’organisation terroriste chiite libanaise Hezbillah, dont Djihad Moughniyeh et 6 ressortissants iraniens dont un général du corps des Gardiens de la Révolution, selon le Times of Israel.

Le chef d’état-major adjoint de l’armée iranienne, le général Hossein Salami, a promis samedi d’ouvrir « de nouveaux fronts (contre Israël) et de bouleverser l’équilibre du pouvoir« .

Le responsable iranien a indiqué que Téhéran et le Hezbollah lanceraient des « représailles spéciales », selon l’agence Tasnim, précisant que l’ouverture d’un front en Cisjordanie (NDLR Judée Samarie) était en préparation.

« L’ouverture d’un front en Cisjordanie (NDLR Judée Samarie), territoire faisant partie de notre chère Palestine, sera très certainement à l’ordre du jour, et il devrait progressivement émerger« , a déclaré Salami lors d’une interview pour la chaîne Al-Alam.

De son côté, l’organisation terroriste chiite libanaise a fait savoir samedi au gouvernement libanais que ses représailles contre Israël à la suite du raid de dimanche dernier ne se feront pas à partir du territoire libanais, rapporte samedi un journal koweïtien, citant un ministre libanais.

Le Hezbollah et l’Iran accusent Israël d’être responsable des frappes,tandis que Jérusalem n’a pas confirmé l’information.

Jeudi, un journal koweïtien a assuré que l’Etat hébreu savait que le général iranien Mohammad Ali Allah Dadi se trouvait dans le convoi qui a été attaqué dimanche dans le Golan, au cours duquel il a été tué.

Cette information contredisait les déclarations d’Israël qui avait envoyé des messages d’apaisement en direction de Téhéran, affirmant par le biais de sources sécuritaires, que le général iranien n’était pas visé par le raid.

Depuis dimanche, l’armée israélienne est en état d’alerte préventive à ses frontières avec le Liban et la Syrie et a envoyé des renforts de blindés. Plusieurs routes longeant la frontière avec le Liban sont interdites à la circulation. Plusieurs batteries de Dôme de fer ont également été installées au nord d’Israël afin d’intercepter d’éventuels missiles tirés depuis le Liban et la Syrie.

Dans une interview exclusive à i24news, le ministre israélien de la Défense Moshé Ya’alon avait confié lundi ne pas s’attendre à ce que les tensions entre Israël et le Hezbollah dégénèrent en guerre.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap