toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Dans l’Hypercacher: «Goy» parmi les otages, il se sent aujourd’hui «terriblement juif» il raconte l’agonie, le prêche, l’assaut


Dans l’Hypercacher: «Goy» parmi les otages, il se sent aujourd’hui «terriblement juif» il raconte l’agonie, le prêche, l’assaut

«Goy» parmi les otages de l’Hyper Cacher, il se sent aujourd’hui «terriblement juif »: un haut fonctionnaire à la retraite a raconté mardi ses longues heures d’impuissance face à l’agonie d’une victime et à un tueur déterminé qui «pérorait» sur les juifs et la Palestine.

Ce jour-là, cet homme de 67 ans, qui a souhaité conserver son anonymat, client occasionnel du supermarché casher, voulait acheter du houmous. «J’étais dans le fond du magasin quand j’ai entendu une détonation.» Pour avoir été en poste dans des pays en guerre, il comprend tout de suite, «au bruit caractéristique que fait la Kalachnikov», qu’il s’agit d’une prise d’otages. «Puis ça a été la panique, les gens se sont précipités vers un escalier en colimaçon» qui menait au sous-sol.

Il se réfugie alors dans une des chambres froides. Une pièce de 10 m2, encombrée de colis où se tapissent également une femme et son nourrisson. Il fait -5° dans le «frigo», ce qui n’impressionne pas notre homme, qui a connu des -40° en Sibérie. Au bout d’une demi-heure, un otage descend leur dire: «Remontez tous ou il tue tout le monde.» «J’ai hésité. Puis je me suis dit: tant qu’à faire je préfère mourir à l’air libre que dans une cave». En haut de l’escalier, il tombe «sur le cadavre du malheureux – je l’ai su après-coup – qui avait essayé de prendre l’arme du terroriste. Il gisait dans une mare de sang, visage contre terre». –

Loading...

Du foie gras avant de mourir

 «Venez, monsieur», lui dit Amédy Coulibaly et il rejoint une douzaine d’otages, regroupés dans une travée proche de la sortie du magasin: le coin des alcools et des produits de luxe, comme le foie gras. «Il m’a effleuré que je pourrai, avant de mourir, en manger». Mais cette pensée frivole est vite chassée par une vision terrible. «J’étais juste en face de trois cadavres, à l’entrée du magasin. Deux étaient face contre terre, baignant dans leur sang. Mais le plus pénible c’était qu’il y avait contre le mur un troisième qui agonisait. Il avait perdu conscience mais il hoquetait encore…» Le jihadiste propose de l’achever. Les otages l’en dissuadent.

Les heures passent. Coulibaly demande à chaque otage de décliner nom, âge, profession et origine. «J’ai dit: « français ». Il m’a demandé: « catholique? ». J’ai dit oui.» «Pour lui, l’origine c’était forcément la religion. Or réduire quelqu’un à sa religion de naissance, c’est le summum du racisme», commente ce serviteur de l’Etat, qui a vécu dans plusieurs pays musulmans, apprend l’arabe et s’initie à la lecture du Coran.

Le jihadiste fait des «va-et-vient» dans le fond du magasin où il craint une irruption des policiers. Il demande que l’on bouche l’accès avec des palettes. L’homme, qui a confisqué les portables des otages, s’en sert pour passer de nombreux coups de fil, dont à la chaîne d’information BFMTV. «Il nous a dit que c’était lui qui avait tué la policière de Montrouge, qu’il s’était coordonné avec les frères Kouachi et qu’il avait été obligé de passer plus vite que prévu à l’attaque» du supermarché car l’étau policier se resserrait autour de lui.

 Talion et vengeance

Avait-il des revendications? «Il s’est mis à pérorer». Invoquant «la loi du Talion» et le désir de «vengeance», il a dressé un tableau des persécutions dont sont victimes les musulmans, «de la Birmanie jusqu’au Mali en passant par la Palestine et la Syrie», raconte l’otage. «Ce qui m’a frappé, c’est qu’il a parlé des persécutions des musulmans en Birmanie – qu’on appelle les Rohingyas – par les bouddhistes: c’est pointu. On voyait que c’était un militant, pas un amateur. Et ça se voyait aussi à sa façon de manier les armes».

Learn Hebrew online

Certains tentent un dialogue avec le jihadiste, pas lui. «Je suis resté dans mon coin à essayer de faire le vide en moi, en attendant que ça passe.» Soudain, une explosion retentit dans le fond du magasin, à l’opposé de l’endroit où sont rassemblés les otages. Coulibaly s’y précipite, quand une seconde déflagration secoue la devanture. «Je vois le rideau se soulever, je me couche par terre, avec mon sac sur la tête. Coulibaly se précipite vers la sortie principale…»

A l’Hôtel-Dieu, où il est conduit avec les autres otages, un cadre de la communauté juive lui demande s’il a besoin d’aide, il répond qu’il va bien et qu’il n’est pas juif. Puis, se reprenant: «Je ne suis pas juif, mais, aujourd’hui, je me sens terriblement juif.»

Dimanche, il a défilé avec sa femme contre le terrorisme.

Loading...

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Dans l’Hypercacher: «Goy» parmi les otages, il se sent aujourd’hui «terriblement juif» il raconte l’agonie, le prêche, l’assaut

    1. yoniii

      hi

      brave homme , … 🙂

      neanmoins , il serait bon de rappeller que les chretien sont des juifs
      les 1er chretien etaient une secte juives , docn des juifs

      by

    2. Jeannine Drouvin

      Je suis chrétienne (protestante) donc je ne suis pas juive, jusqu’ici j’ai toujours respecté le peuple juif comme étant les descendants de la terre promise. Mais depuis peut temps suite à certaine information qu’un juif à posté sur mon fb il m’a fait comprendre que j’étais une goyim.
      Si c’est le cas faites-le moi savoir ainsi je saurai à quoi m’en tenir et j’aurai compris pourquoi il y a temps de haine envers votre peuple
      .
      Jésus condamne les pharisiens et les spécialistes de la loi (Luc 11.37-12.12)
      37 Pendant que Jésus parlait, un pharisien l’invita à dîner chez lui. Il entra et se mit à table. 38 Le pharisien vit avec étonnement qu’il ne s’était pas lavé avant le repas.
      39 Mais le Seigneur lui dit: «Vous, pharisiens, vous nettoyez l’extérieur de la coupe et du plat, mais à l’intérieur vous êtes pleins d’avidité et de méchanceté.
      40 Hommes dépourvus de bon sens! Celui qui a fait l’extérieur n’a-t-il pas fait aussi l’intérieur?
      41 Faites plutôt don de ce que vous avez à l’intérieur, et alors tout sera pur pour vous.
      42 Mais malheur à vous, pharisiens, parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue et de chaque plante et que vous négligez la justice et l’amour de Dieu; voilà ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger le reste.
      43 Malheur à vous, pharisiens, parce que vous aimez occuper les sièges d’honneur dans les synagogues et être salués sur les places publiques.
      44 Malheur à vous, [spécialistes de la loi et pharisiens hypocrites,] parce que vous êtes comme des tombeaux qu’on ne remarque pas et sur lesquels on marche sans le savoir.»
      45 Un des professeurs de la loi prit la parole et lui dit: «Maître, en parlant ainsi, c’est aussi nous que tu insultes.»
      46 Jésus répondit: «Malheur à vous aussi, professeurs de la loi, parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, que vous ne touchez pas vous-mêmes d’un seul doigt. 47 Malheur à vous, parce que vous construisez les tombeaux des prophètes que vos ancêtres ont tués.
      48 Vous rendez donc témoignage aux actes de vos ancêtres et vous les approuvez, car eux, ils ont tué les prophètes et vous, vous construisez [leurs tombeaux].
      49 C’est pourquoi la sagesse de Dieu a dit: ‘Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, ils tueront les uns et persécuteront les autres’, 50 afin qu’il soit demandé compte à cette génération du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la création du monde,
      51 depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie, tué entre l’autel et le temple. Oui, je vous le dis, il en sera demandé compte à cette génération.
      52 Malheur à vous, professeurs de la loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance; vous n’êtes pas entrés vous-mêmes et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés.» 53 Comme il leur disait cela, les spécialistes de la loi et les pharisiens commencèrent à s’acharner contre lui et à le faire parler sur bien des sujets;
      54 ils lui tendaient des pièges pour surprendre une parole sortie de sa bouche [afin de pouvoir l’accuser].

    3. Christian - Europe-Israel.org Post author

      @ Jeannine Drouvin

      Je crois que vous déformez les choses Jeannine: « goyims » est un mot qui veut dire « non juif » et rien d’autre

      Certains abrutis utilisent ce mot sans savoir ce qu’il veut dire et font croire qu’il aurait une connotation péjorative. Comme Soral et d’autres antisémites

      Mais cela veut juste dire « non juif » et sans aucune connotation !

    4. macvv

      il a rejoins tous les otages a l’hotel , a ça, certainement pas , car il y en a un qui file a l’anglaise a la fin de la liberation , avec l’accord d’un homme de l’intervention , il longe le magazin tranquilou et traverse la rue a droite et disparait. une casquette sur la tete les epaules en arriere et grand manteau un peu dodu, facile a reconnaitre , on le voit a l’arriere boutique sur les photos. on peut pas le rater……depuis qd un otage peu patir sans probleme avant toutes les verifications d’identités , c’est la règle d’or…
      Et bien c’est jamais arrivé , donc c’est une première, on est plus a ça pres, maintenant.. le comble des combles , ca n’a surpris aucun commentateur , ben voyons?????
      Certains ont le droit a une protection super rapprochée, arme a la main marchant en reculant…………et lui et deux femmes , woulou disparaissent dans paris sans personne pour les accompagner….impeccable tout va bien …………mdr……

    5. Christian - Europe-Israel.org Post author

      @macvv: voil typiquement le genre de commentaire de l’abruti qui voit de complot partout !!! Et vous complotiste donc de la bande à Soral le dégénéré…

      Déduction stupide d’un décérébré: dans TOUTES les vidéo on ne voit el cadrage QUE de l’Hyper Cacher et non de toute la place mais comme vous ne réfléchissez qu’avec vos orteils pour vous c’est donc un complot !
      Or non seulement toute la place deva,t était bouclée par les forces de l’ordre mais toutes les rues dans un périmètre de 800m autour de l’Hyper Cacher !!! Et loin sur le Cour de Vincennes

      Donc qu’un otage sorte du champ de la caméra à droite ou à gauche tout seul ne prouve rien d’autre que la certitude qu’il rejoignait d’autres forces de l’ordre puisqu’il y en avait partout

    6. brabra

      l homme a la casquette qui sur les videos de l interieur de l hyper semble donner des ordres et qui part tout tranquillement a l opposé de tous les autres otages une fois l assault donné …

    7. brabra

      et ne dites pas que tout etait bouclé , quand lassana sort du magasin y a un clochard avec son chien en plein milieu

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *