toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Charlie Hebdo, Hypercasher, Montrouge : qui est responsable ?


Charlie Hebdo, Hypercasher, Montrouge : qui est responsable ?

Depuis les attentats de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l’hypercacher de Vincennes, la société française s’interroge sur les origines du mal. On rappelle les actes de Mohamed Merah, de Mehdi Nemmouche et on cherche le dénominateur commun, l’élément déclencheur qui permettrait d’expliquer comment ces jeunes français d’origine maghrébine ou africaine et de culture musulmane tombent dans la délinquance puis versent dans la radicalisation religieuse.

Cité du Colonel Fabien en Seine Saint-Denis, dans les années 60

La réponse semble déjà toute trouvée selon de nombreux penseurs, sociologues, politiciens, journalistes, historiens, économistes : l’échec du modèle français d’intégration, dû en grande partie au racisme et aux amalgames de la société française traditionnelle, sous-entendu blanche, de droite et chrétienne, envers les français d’origine étrangère et principalement d’origine africaine ou maghrébine et musulmane.

Le regroupement et le confinement de ces populations dans les cités de banlieues, l’inefficacité des politiques de la ville pour développer économiquement ces banlieues, les carences du modèle éducatif débouchant sur une sous-qualification de ces populations, le chômage qui s’en suit inévitablement avec son corolaire de frustration et d’absence d’épanouissement, le racisme stigmatisant qui fait des amalgames coupables et débouche, de facto, sur un apartheid entre français qui se prétendent « de souche » et les français d’origine immigrée, voilà le cocktail explosif qui mène à la délinquance qui elle-même mène, par la désaffection de la parole républicaine et son remplacement par les discours extrémistes prosélytes, dans les banlieues ou les prisons, à une radicalisation islamiste qui incite au djihad et au terrorisme.

villeRéponse logique à apporter, donc ? Arrêter d’être raciste, arrêter de stigmatiser, être tolérants des autres cultures, changer le modèle éducatif et de formation professionnelle pour prendre en compte les spécificités de ces populations, investir de façon très étatique dans l’économie de ces banlieues, dans les infrastructures, dans l’habitat, dans les aides sociales au développement, au logement et à l’emploi. Lorsque les jeunes de cités seront respectés, intégrés, auront un emploi, un logement et une situation sociale leur permettant de planifier leur avenir dans une société française humaniste et tolérante, ils n’auront plus besoin de recourir à la délinquance pour survivre et au Djihad pour réclamer le respect. Recourrons donc évidemment aux politiques keynésiennes d’orientation de la politique socio-économique par la planification et la redistribution des richesses et recourrons aux méthodes marxistes d’influence des médias et de l’éducation pour combattre les préjugés honteux de la bourgeoisie chrétienne raciste de la vieille France, agrémentées d’un petit arsenal juridique pour faire taire de force les plus récalcitrants. Et tout ira bien dans le meilleur des mondes !

Le Ghetto de Venise

Le Ghetto de Venise

Le Ghetto de Venise

Problème : il existe une population qui, dans l’histoire, a également été parquée en cités avec immeubles de grande hauteur, comme le ghetto de Venise qui s’étendait verticalement puisqu’il ne pouvait s’étendre horizontalement, qui a subi un racisme stigmatisant débouchant sur des violences régulières, appelées « pogroms » dans la Russie Tsariste, qui ne pouvait avoir aucune terre, qui ne pouvait faire que les métiers jugés honteux par les français, qui a subi des amalgames à répétition comme dans l’Affaire Dreyfus, qui a été accusée par la bonne société chrétienne française de tous les maux de la France, des famines à la Grande Peste Noire, qui a été bannie à six reprises par les rois de France, qui a perdu ses droits de citoyenneté pour causes raciales avec le Statut des Juifs de Vichy et qui a même été partiellement livrée à une puissance étrangère, déportée et exterminée.

Photos d'incarcération d'Alfred Dreyfus, après sa dégradation, dont il porte encore l'uniforme  déshonoré.

Photos d’incarcération d’Alfred Dreyfus, après sa dégradation, dont il porte encore l’uniforme déshonoré.

Pourtant, il n’existe aucune trace d’une délinquance issue des ghettos juifs créant un sentiment d’insécurité nationale ni d’une radicalisation religieuse israélite débouchant sur un terrorisme agressif. Même le ghetto de Varsovie en révolte n’a pas versé dans la radicalisation religieuse et n’était qu’une légitime défense qui n’est pas sortie du Ghetto et qui ne s’en est pris qu’aux forces d’occupation allemandes et leurs supplétifs juifs ou polonais. Pendant l’affaire Dreyfus, les juifs de France ont été respectueux des lois et de la société française, jusqu’à Alfred Dreyfus lui-même qui a toujours clamé son patriotisme, sa loyauté pour l’Armée qui l’avait dégradé et sa confiance en la justice de son pays. Même stigmatisés par Vichy et déportés pour être exterminés, les Juifs dans leur grande majorité n’ont jamais pris prétexte de leurs souffrances pour s’en prendre à des français innocents.

Les Juifs prouvent, par leur histoire en Europe et même par leur histoire en Palestine mandataire ou les groupes terroristes juifs étaient marginaux, très peu soutenus et ont été dissous parfois violemment par l’Etat d’Israël (attaque du cargo Altalena affrêté par l’Irgun en 1948) que l’on peut être stigmatisé racialement et culturellement, que l’on peut vivre en cité, que l’on peut être maintenu dans un apartheid professionnel, que l’on peut être persécuté et même assassiné, sans pour autant que tout ça soit une justification à la délinquance et à la radicalisation religieuse violente.

affiche_solidarite_avec_georges_abdallah-2Il va donc falloir trouver une autre explication pour justifier le terrorisme islamique français en France et accessoirement, il va falloir trouver un autre prétexte pour nous imposer une politique socio-économique qui n’a rien à voir avec la situation des banlieues mais qui a tout à voir avec une idéologie basée sur l’omniscience de l’Etat-Providence et la haine de la France patriote et judéo-chrétienne. Serait-ce pour ça que se développe de plus en plus l’antisémitisme de gauche, parce que les Juifs, par leur simple existence, dynamitent les théories progressistes et internationalistes?

Pug

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Charlie Hebdo, Hypercasher, Montrouge : qui est responsable ?

    1. Cyrano

      Dans toutes les réunions des amités judéo-chrétiennes je n’ai jamais entendu d’appel au meurtre de musulmans . Quand je vois des sites sur youtube de prêches d’immams dans des mosquées appelant au meurtre de juifs cachés derrière des arbres ou des pierres et jusqu’au dernier , sans compter les meurtres de chrétiens et incendies d’églises , je me dis QUELLE BELLE RELIGION D’AMOUR ET DE TOLERANCE ! Et on continue à nous prendre pour des cons

    2. david

      L’extrême gauche et Eelv sont les coupables du nouvel antisémitisme. Lire Goldnadel sur les frustrés du Levant nourris par les pervers du Couchant.
      Les 2 credos de l’extrême gauche sont : l’Etat-Providence et la confusion savamment entretenue entre anti-israëlien et anti-juif depuis 20 ans.

      Syriza, un parti antisémite européen est en passe de prendre le pouvoir. Voir Theodoros Karypidis.

    3. daniel

      Syriza, parti antisioniste et antisémite, prend le pouvoir en Grèce : l’Europe est une honte pour le reste du monde. Qu’elle meure phagocytée par l’islam radical d’une quasi-majorité de musulmans européens. Les contribuables européens juifs ne comptent pas payer les dettes de grecs antisémites qui ont voté pour ce parti. J’ai payé ma maison même dans les moments difficiles et je n’ai demandé à personne de réduire ou de rééchelonner ma dette : que l’Etat grec fasse la même chose et coupe les allocations de ses faux aveugles vivant dans ses îles (voir sur le web l’histoire de ces faux aveugles grecs)..Nous donnerons tout notre argent à nos enfants qui vivent en Amérique du Nord ou en Israël avant de nous le faire piquer par cette vermine.

    4. abraham

      Charlie Hebdo, Hypercasher, Montrouge : qui est responsable ?

      Certains d’entre nous sont des complices silencieux de certains agissements de la gauche pluriel. C’est pourquoi, il ne faut pas compter sur ce genre d’individus qui jouent sur deux tableaux. Nous devons balayer devant notre porte en commençant par dénoncer leurs actes ou leur silence complice.

      Peut-être qu’il se décideront à ouvrir les yeux et ne plus servir d’alibi par leur comportement servile.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap