toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Charlie Hebdo : Elsa Cayat abattue, était psy et Juive.


Charlie Hebdo : Elsa Cayat abattue, était psy et Juive.

Elle est la seule femme qui a été abattue….parce que juive.

elsa kayat

Ils ne tuent pas les femmes sauf si elles sont juives !
Alors qu’une contributrice du journal  Charlie Hebdo  a eu la vie sauve avec l’arme pointée sur elle  parce qu’elle a su réciter le Coran, Elsa n’a pas eu cette chance , elle aurait pu réciter Freud mais pas le Coran et en  plus elle était Juive.

La seule femme parmi les douze victimes des terroristes était psychiatre. Une tornade, le rire aux lèvres, la liberté comme un chemin de vie. Elle tenait deux fois par mois dans l’hebdomadaire satirique une chronique intitulée « Charlie Divan ».

Douze morts. Une femme. Une femme d’exception comme le sont les morts. Mais elle le fut de son vivant. Elsa Cayat, 54 ans, était psychiatre et psychalanyste. Juchée sur des talons vertigineux, la joie aux lèvres, le rire puissant, l’irrévérence comme une conquête, elle avait rejoint Charlie Hebdo, comme on tombe amoureuse, raconte sa tante, dans une lettre ouverte bouleversante.

Loading...

Dans Charlie Hebdo, elle tenait deux fois par mois la chronique « Charlie Divan », où elle traitait de sujets aussi divers que la genèse de la Shoah ou l’autorité parentale. Sa dernière chronique, parue dans le numéro d’hier et intitulée « Noël, ça fait vraiment chier », partait d’une réflexion que lui avait faite l’un de ses patients pendant les fêtes. Si elle auscultait le désir et la sexualité dans ses ouvrages, elle en arpentait les versants ensoleillés et les sens cachés comme dans Les enjeux cachés de la sexualité masculine, son dernier essai, publié chez Albin Michel. Cette sorte de guide sexuel abordait des questions telles que « Les mots sont-ils des objets sexuels ? », « L’argent est-il aphrodisiaque ? »…

Ces questions, ces variations sur le plaisir et la philosophie, c’était avant. Avant ce mercredi où elle avait retrouvé ses amis de Charlie.

« Je sais que les assassins ont demandé à leurs victimes de se lever et de décliner leur identité. Comme elle était juive, je ne peux m’empêcher de penser qu’elle a été tuée pour cette raison, et j’en éprouve des relents d’horreur », a confié sa cousine, la productrice de cinéma Sophie Bramly, dans Le Parisien.

«Une femme magnifique, libre, assassinée hier»
Mercredi, sa tante …Raul Duval lui a téléphoné. Pour la soutenir, la pensant effondrée par la perte de ses proches du journal satyrique. Effondrée. Pas morte. Dans une lettre ouverte pleine d’amour, elle a voulu raconter, une dernière fois Elsa: «Une femme que j’aime infiniment pour sa liberté d’esprit, son exigence intellectuelle, son extraordinaire gaieté. Elle rit en permanence même lorsqu’elle profère des vérités dures à entendre. Il faut tout dire, me répète-t-elle, n’ai peur de rien, affranchis-toi. Libère toutes tes forces. Eclate.»

Interne des hôpitaux de Paris à 22 ans, médecin psychiatre, elle s’est dès son installation constituée une énorme clientèle, des intellectuels fascinés par sa qualité d’écoute, son pouvoir d’analyse, sa fulgurance, raconte encore sa tante. Qui se souvient parfaitement «Quand, pour la première fois, elle me parle de Charlie-Hebdo auquel elle collabore depuis quelques années, j’ai l’impression qu’elle me confie une rencontre amoureuse, tous les superlatifs défilent, elle allume une autre cigarette, elle boit une gorgée de vin pour exalter plus encore les qualités de son directeur, Charb, de son équipe, quel talent, quel courage, aucune prudence ne freine leur volonté, leur impatience de dénoncer la bêtise, l’intolérance, l’exclusion»

Et cet esprit là a semble-t-il irradié ses patients qui témoignent ce jeudi sur le net.

Learn Hebrew online

« Je lui dis merci pour le bien qu’elle m’a fait »

« C’était une femme extraordinaire », confie Valérie, qui fréquentait depuis sept ans son cabinet situé avenue Mozart, dans le XVIe arrondissement de Paris. Elle nous a permis de reproduire le message qu’elle a publié sur Facebook en hommage « à une femme magnifique, libre, assassinée hier avec 12 autres » :
« Elle était la liberté de penser, de se conduire, de croire en soi et s’engager pour changer le monde. Dans son grand bureau foutoirdesque, croulant sous les livres annotés et les papiers froissés, la clope au bec et un petit noir à la main, toujours perchée sur ses talons vertigineux, elle m’aspirait pour des séances sans concessions qui démarraient invariablement par « Alooooooors, racontez moi ».

Je ne pourrai plus rien lui raconter, car des fanatiques l’ont tuée.

Loading...

Je pense à son mari, à sa fille adolescente, à son gros chien qui allait et venait, à ses patients qu’elle laisse sans miroir, à sa famille, à ses amis.

Je lui dis merci pour le bien qu’elle m’a fait et qu’elle me manque déjà terriblement, comme tous ces esprits libres victimes hier de la barbarie

 . – 8 janvier 2015

Source Madame LeFigaro







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Charlie Hebdo : Elsa Cayat abattue, était psy et Juive.

    1. yoniii

      hi

      paix a son ame …..:)
      d’autres patients l’attende aux paradis.

      helas etre juifs , c’est etre bien plus qu’une victim pour ses barbarre
      d’ou le faite que les juifs ont mions de chance d’echapée a une barbarie plus inhumaine , venant de leurs assaillant

      les 2000 ans de persecution nous l’ont largement demontré

      ce qui explique en partie que nous sommes tres tres ( trop ) souvent les 1er victime ou celle qui sont tué la plus sauvagement que les autres , dans un 1er temps

      by

    2. Ferreira

      Je ne suis pas juif, je ne serai évidemment jamais juif… Mais je peux aimer les juifs, j’aime les juifs. J’aime ce peuple, le peuple élu. Dieu a dit: celui qui touche à mon peuple touche à la prunelle de mes yeux. Malheur à celui qui porte la main sur mon peuple.
      De tous temps, depuis la nuit des temps, le monde entier a voulu décimer ce peuple. Avant Abraham, avant le déluge, avant….sans jamais y arriver, et jamais il n’y arrivera.
      Dieu, je l’ai dit plus haut, en a fait Son peuple, le peuple élu, et bien malgré lui, ce dernier est devenu la cible de tous ces pays, ces vautours, voulant s’approprier cette nation, ce Canaan où coule le lait et le miel.
      Aujourd’hui, 4 personnes appartenant à la prunelle de l’Eternel Dieu des Armées ont été tuées, massacrées par un fauve se targuant descendre de la lignée d’Ismael, le fils d’Agar, demi-frère du fils de la promesse.
      Les représailles divines vont être terribles. Je pense aussi aux 4 personnes décédées à Toulouse, mais aussi à toutes celles, innocentes qui chaque jour, laissent leurs vies sur l’autel de l’avidité d’un autre peuple voulant voler une partie de cette terre promise….
      Alors, shma Israël, le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est un!
      Vous les vies sacrifiées, nous ne vous oublierons pas. Il me semblait juste d’équilibrer les choses, les juifs étant, comme les chrétiens d’ailleurs, trop souvent les oubliés de ces massacres perpétrés par des fanatiques qui ne l’oublions pas, sont nos demi-frères….

    3. Samuel

      Charlie Hebdo : Elsa Cayat abattue, était psy et Juive.
      N’employez pas les mêmes termes que tous ces merdia.
      Dans de telle circonstance cette femme a été lâchement assassinée et non abattue.
      On abat les animaux mais on assassine un humain.

    4. Laurence

      Elle a été abattu car Juive , il yen avait une autre qui a récité le coran et qui ne l’a pas été
      OK !

    5. PRM

      En ces moments terribles et face aux épreuves à venir, ne perdons pas de vue l’essentiel : Dieu combat pour Israël à qui IL a donné mission d’être l’avant-garde du genre humain sur l’âpre chemin qui le conduit vers le Ciel et le partage de la vie divine pour l’Eternité :

      « Que tes tentes sont belles, Jacob ! et tes demeures, Israël !
      Comme des vallées qui s’étendent, comme des jardins au bord d’un fleuve, comme des aloès que le Seigneur a planté, comme des cèdres auprès des eaux ! Un héros grandit dans sa descendance, il domine sur des peuples nombreux. Son roi est plus grand qu’Agag, sa royauté s’élève.
      Dieu le fait sortir d’Egypte, il est pour lui comme des cornes de buffle. Il dévore le cadavre de ses adversaires, il leur brise les os.
      Il s’est accroupi, il s’est couché, comme un lion, comme une lionne : qui le fera se lever ?
      Béni soit qui te bénit, et maudit qui te maudit !  »

      La Bible, Livre des Nombres, chapitre 24 versets 5 à 9

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *