toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bravo les Grecs ! Comment Syriza a déjoué le « complot juif de Hannoucah »


Bravo les Grecs ! Comment Syriza a déjoué le « complot juif de Hannoucah »

OPINION

Les nouveaux dirigeants grecs doivent être félicités pour leur vigilance. Qui sait ce que sans eux serait devenue la patrie de Platon et de Socrate ?

De bonnes, d’excellentes nouvelles nous parviennent d’Athènes. Aussitôt nommé le gouvernement du parti Syriza a pris une série de mesures que seuls de fieffés rétrogrades pourraient refuser de qualifier d’historiques. Il va augmenter le SMIC de près de 200 euros par mois (c’est l’Europe qui paiera?). Il va stopper la privatisation des ports de Salonique et du Pirée (les Chinois qui s’y connaissent en exploitation de l’homme par l’homme lorgnaient dessus). Il a décidé de baisser les impôts et de relever le niveau des retraites (c’est l’Europe qui…).

Dans ce flot d’annonces qui ont fait souffler un vent d’enthousiasme sur les peuples opprimés et souffrants de la planète, l’une d’entre elles est passée inaperçue. C’est regrettable car elle est en tous points intéressante. Le gouvernement Syriza s’apprête à redonner une nouvelle virginité à la télévision publique souillée par le précédent gouvernement conservateur. Elle va retrouver son ancien et beau nom de ERT.

Le précédent pouvoir l’avait honteusement débaptisée. Pour des raisons d’économie et d’austérité le premier ministre de l’époque, M. Samaras, s’était résolu a fermer la chaine et à en virer ses journalistes. Il remplaça alors ERT par une nouvelle chaine nommée NERIT.  Nous n’avons pas cherché, par paresse, à savoir ce que ca voulait dire en grec. Mais nous savons ce que ca veut dire en hébreu.

Et ce grâce à Théodoros Karypidis un des pontes du parti qui fera passer la Grèce des ténèbres à la lumière. Fin connaisseur de la Bible et hébraïsant distingué, il s’est avisé que NERIT correspondait à l’hébreu « ner » qui veut dire « bougie ». À juste titre horrifié par ce « ner », M. Karypidis a déclaré que « Samaras avait allumé les bougies du candélabre à sept branches des Juifs pour mettre le feu à la Grèce » Et, toujours très féru en Histoire juive, il a précisé qu’on voulait ainsi « organiser un nouveau Hannoucah contre les Grecs ».

Cette fête juive, où on allume en effet les bougies, commémore la révolte des Macchabées contre l’envahisseur grec. C’est pourquoi la presse grecque qui a relayé les propos de M. Karypidis a parlé du « complot de Hannoucah « . Maintenant qu’il a été heureusement déjoué, des questions se posent. Car les Juifs allument des bougies non seulement pour Hannoucah mais une fois par semaine. Que pense le nouveau gouvernement grec du « complot du vendredi soir »?

L’autre question concerne directement M. Karypidis. Le gouvernement conservateur avait procédé à des coupes drastiques dans les fonds alloués aux hôpitaux. Le système hospitalier grec est un champ de ruines. Et notamment les services d’urgence psychiatrique qui ont presque tous mis la clé sous la porte. En conséquence de quoi, et  faute d’une consultation adéquate, nous sommes tenus de considérer M. Karypidis comme sain d’esprit.

l y a des jours comme ça où on a envie de dire aux Grecs d’aller se faire… par les Turcs. Ce que par expérience, ils n’aiment pas trop.

Benoit Rayski pour Atlantico





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Bravo les Grecs ! Comment Syriza a déjoué le « complot juif de Hannoucah »

    1. Robert Davis

      Ce crétin de grec est aussi féru d’Histoire,que linguiste ou économiste! La s Macchabées s’étaient revoltés contre les ROMAINS pas contre les grecs! A l’époque des Macchabézes les grecs d’Antioche n’étaient plus qu’un…gros tas comme les grecs d’aujourd’hui. Les grecs ne se battaient plus contre les Juifs pour la bonne raison qu’ils n’étaient plus de taille à affronter ni les Juifs et encore moins les romains. Pauvres grecs arrogants, prétentieux, antisémites et mendiants. Sans l’europe ils ne pourraient rien avaler d’autre que leur arrogance et leurs olives!

    2. dorylée50

      « ….Il va augmenter le SMIC de près de 200 euros par mois ….. Il a décidé de baisser les impôts et de relever le niveau des retraites…… » et demain, on rase gratis. Je ne savais pas qu’on avait trouvé du pétrole, des diamants et de l’uranium en Grèce. Je ne dois pas être assez assidu au JT de France2..

    3. Robert Davis

      Erratum : j’ai fais une erreur en disant qu’en 160 avant l’ère commune les Macchabées se sont révoltés contre les romains. En fait c’état bien contre les grecs séleucides qui occupaient la syrie et la turquie actuelle jusqu’en irak par suite des victoires d’alexandre le grand. Ils étaient perpétuellement en guerre contre les rois de Judée et Samarie et tantôt ils gagnaient tantôt ils perdaient. A l’époque des Macchabées les grecs essuyaient défaite sur défaite aux mains des rois Juifs.

    4. HENRIETTE Irène

      J’ai vécu parmi des Grecs, au travail, dans la vie courante. Bien sûr ce n’étaient pas les meilleurs, mais même, les meilleurs ne me semblaient pas posséder un cerveau. L’ignorance faisait partie de leur caractère. Ils aimaient l’argent, étaient terriblement susceptibles et orgueilleux.

      J’avais un ami grec qui n’aimait pas ses compatriotes allant jusqu’à dire que c’était une « sale race » !!!!!! Je n’irai pas dire çà, mais pendant la guerre de 40/45 ils ont énoncé des juifs en masse. Quelques uns ont été sauvé par des Italiens à la barbe et au nez des Fridolins (Allemands)

      Le peuple était le plus ignorant que je n’ai jamais rencontré ! C’est dommage, un si beau pays avec les philosophes, médecins, architectes de l’Antiquité, c’était vraiment une chute à la verticale……

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap