toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Aux prises avec la guerre terroriste sur son sol, la France s’enfonce dans un cauchemar


Aux prises avec la guerre terroriste sur son sol, la France s’enfonce dans un cauchemar

Pendant que des unités d’élite encerclaient une imprimerie près de Villers-Cotterêts où les frères Kouachi, en fuite depuis l’attentat le plus meurtrier en France en 50 ans étaient retranchés avec un otage, une nouvelle fusillade éclatait vendredi peu après 13h00, à la porte de Vincennes dans un magasin Hyper cacher, à la sortie est de Paris.

La question qui se pose, et qu’il faudra poser aux responsables gouvernementaux français le jour d’après, c’est qu’est-ce qui a été fait, ou qu’est-ce qui n’a pas été fait pour anticiper et prévenir ces tragédies.

Car nous apprenons que les frères Kouachi se trouvaient depuis des années sur la liste noire américaine du terrorisme.

Comme nous apprenons que les services de renseignements libanais, algériens, voire syriens et britanniques avaient alerté la France de ces risques terroristes sur son sol.

La question qui se pose, et qu’il faudra poser aux responsables gouvernementaux français le jour d’après, c’est qu’est-ce qui a été fait, ou qu’est-ce qui n’a pas été fait pour anticiper et prévenir ces tragédies.

La France s’enfonce dans un cauchemar, comme impuissante et incrédule face aux évènements comme personne n’a voulu les imaginer.

Il y a eu le massacre au journal Charlie hebdo ; il y a eu l’assassinat de sang-froid d’une policière à Montrouge ; il y a eu (on peut à peine en parler au passé) la prise d’otages de ce vendredi dans un commerce casher dans le sud de Paris, avec ses 17 otages, et la mort de quatre d’entre elles – Yohan HATTAB, Philippe, BRAHAM, Yoav COHEN et François-Michel SAADA -, et de nombreux blessés, victimes de la barbarie islamiste.

Ils ont été abattus UNIQUEMENT parce que Juifs par un musulman au nom de l’islam, par le même terroriste suspecté d’avoir tué une policière et blessé un agent municipal lors d’une fusillade jeudi à Montrouge. Il s’agit d’Amedy Coulibaly, également soupçonné de liens avec les frères Kouachi, jihadistes accusés du carnage de Charlie Hebdo, finalement traqués et éliminés par des unités d’élite dans une imprimerie près de Villers-Cotterêts et qui ont procédé à la libération de l’otage.

Il est à redouter que la liste des attentats islamistes, déjà longue, ne s’allonge encore.

Learn Hebrew online

Les enquêteurs français ont établi une « connexion » entre, Amedy Coulibaly, et les deux les frères Kouachi, jihadistes accusés de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts mercredi et plongé le pays dans l’horreur.

Selon une source proche du dossier, il avait été repéré en 2010 (!) avec Chérif Kouachi.

Liste noire

A Washington, des responsables américains ont révélé que les frères Kouachi, d’origine algérienne, Chérif, 32 ans, et Saïd, 34 ans, se trouvaient depuis des années sur la liste noire américaine du terrorisme, et que Saïd Kouachi s’était entraîné au maniement des armes au Yémen en 2011. Les deux hommes étaient notamment sur la « No Fly List » qui interdit à ceux qui y figurent de prendre des vols au départ ou à destination des Etats-Unis.

Pourtant ces terroristes en puissance se déplaçaient librement sur le territoire français !

On apprend encore qu’« un groupe de terroristes d’el-Qaëda en Syrie projette des attentats de grande ampleur contre l’Occident », avait prévenu jeudi le chef du service de renseignements intérieurs britanniques (MI5), Andrew Parker.

Qu’ont fait les pouvoirs français de toutes ces informations ?

Comment expliquer ce dépourvu apparent ?

En attendant et de manière obscène – ceux-là même qui ont fait ces dernières décennies la promotion de « cette chance pour la France », de la « politique de l’excuse », qui ont chherché des excuses à l’inexcusable, qui ont refusé de nommer le danger venant de la lie de l’islam au prétexte de ne pas « faire d’amalgames » et par crétinisme politique, malgré et en déni de la gravité de la situation qui justifie l’appel à une manifestation de solidarité nationale pour ce dimanche à la mémoire de TOUTES les victimes ! -, ces idéocrates ne peuvent résister à leurs pulsions d’idéologie  en développant une polémique irresponsable sur l’éventuelle présence du Front national !

Quoique l’on pense par ailleurs du Front national, s’il faut tergiverser sur le sens de la présence de ce parti et de ses symthisants à ce rassemblement, il faut alors, également, s’interroger sur le rôle et sur la justification de la présence des partis de gauche et d’extrême gauche, y compris les Verts, à ce rassemblement national. Car depuis longtemps et pas plus tard que l’été 2014, c’est la gauche et l’extrême gauche, y compris les Verts,  qui défilaient dans les villes de France parmi les porteurs de drapeaux du Hamas, du Hezbollah, de l’Etat islamique, des brûleurs de drapeaux français, au milieu des cris « morts aux Juifs » et des « nique la France », en assistant passifs et collusifs aux mini pogroms contre les établissements juifs à Paris et à Sarcelles !

Des mini pogroms aux vrais massacres de Juifs, nous y sommes !

On peut donc aussi légitimement se poser la question de savoir si la communauté juive, qui vient de connaître un nouveau massacre en son sein doit, elle aussi, se mêler dans une éventuelle même manifestation avec les supplétifs et les alliés de ceux qui, dans les banlieues, sur le Web, à l’occasion devant les caméras de télévision, fêtent impunément les attentats auxquels nous assistons !

Toutes ces pousses-aux-crimes devront, tôt ou tard, rendre des comptes. Et le plus tôt sera le mieux.

Claude Salomon LAGRANGE, pour Europe-Israël.

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif.





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *