toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentats terroristes islamistes à Paris : Le Hamas et le Fatah trompent l’Europe


Attentats terroristes islamistes à Paris : Le Hamas et le Fatah trompent l’Europe

Le Hamas devrait être le dernier à dénoncer les agressions contre les journalistes et la liberté d’expression. Ses forces de sécurité dans la bande de Gaza continuent d’arrêter et d’intimider les journalistes arabes-palestiniens régulièrement. Quelques heures avant la déclaration du Hamas, un site Web affilié au Hamas, Al-Resalah, a tweeté une photo des trois terroristes français tués et les a décrits comme des « martyrs ».

La condamnation du terrorisme par le Hamas – qui, apparemment a trompé beaucoup de bonnes personnes qui espéraient sincèrement que peut-être « cette fois » le Hamas s’était effectivement réformé – et devrait être considéré seulement après des efforts pour apaiser l’UE et persuader ses gouvernements qu’ils ont eu raison de retirer le Hamas de la liste des organisations terroristes.

En français, le Hamas a déclaré : « Il condamne l’attaque … et insiste pour que les divergences d’opinion et de pensée ne peuvent justifier l’assassinat. » Le Hamas, cependant, était extrêmement attentif à ne pas condamner l’attaque terroriste sur le supermarché juif à Paris – parce que le Hamas croit que les attaques contre les Juifs sont légitimes.

Condamner le meurtre des Juifs aurait signifié que le Hamas aurait aussi dénoncé ses propres attaques terroristes contre les Juifs.

Au cas où vous penseriez que les abus ne s’appliquent qu’au Hamas, le Fatah a affiché un dessin sur sa page officielle de Facebook, montrant un tas de crânes et de squelettes avec des étoiles juives sur eux, en supprimant plus tard l’image.

Les deux groupes arabes palestiniens, le Hamas et le Fatah, font une fois de plus la preuve que lorsqu’il se agit de terrorisme, ils sont les maîtres de double langage, dire une chose pour la communauté internationale, qui a tout récemment été bonne pour eux, et pratiquer l’opposé à la maison.

La dénonciation par Mahmoud Abbas des attaques terroristes de Paris et de sa décision de participer à la manifestation anti-terrorisme dans la capitale française est aussi un signe d’hypocrisie qui constitue les doubles standards du Fatah et du Hamas.

Le Hamas devrait être le dernier à dénoncer les agressions contre les journalistes et la liberté d’expression. Ses forces de sécurité dans la bande de Gaza continuent d’arrêter et d’intimider les journalistes arabes-palestiniens à un rythme régulier.

Les deux groupes ont une longue histoire de dénoncer en même temps les attaques terroristes à l’étranger alors qu’à la maison tout leur possible pour réprimer et punir toute liberté d’expression. Les journalistes arabes-palestiniens ont été fréquemment ciblé par les forces de sécurité de « l’Autorité palestinienne » pour l’affichage des remarques critiques sur Facebook ou pour écrire des histoires qui reflètent négativement ​​Mahmoud Abbas et d’autres responsables arabes palestiniens.

Les deux groupes ont une longue histoire de dénoncer en même temps les terroristes attaques à l’étranger, faire tout leur possible pour réprimer et punir toute liberté d’expression. Les journalistes arabes palestiniens ont été fréquemment ciblés par « l’autorité palestinienne », les forces de sécurité pour l’affichage des remarques critiques sur Facebook ou pour écrire des histoires qui reflètent négativement sur Mahmoud Abbas et d’autres responsables arabes-palestiniens.

La condamnation du Hamas de l’attaque contre le magazine français Charlie Hebdo a coïncidé avec un rapport publié par le groupe de défense des droits des arabes-palestiniens Addameer, qui a accusé le mouvement islamiste d’avoir torturé plusieurs hauts dirigeants du Fatah dans la bande de Gaza.

Selon le rapport, les dirigeants du Fatah ont été dépouillés de leurs sous-vêtements et contraints de rester debout dans le froid pendant plusieurs heures. Le rapport a également déclaré que les inquisiteurs du Hamas les avaient battus avec des tuyaux en plastique et versé de l’eau glacée sur eux.

Dans la dernière année seulement, comme la possibilité d’être accepté par l’Union européenne se rapprochait, le Hamas et le Fatah ont effectivement intensifiés l’intimidation, les arrestations et la torture des journalistes en Judée et Samarie (occupée par les arabes) et dans la bande de Gaza. Leur intimidation et la suppression de la liberté d’expression à la maison, cependant, n’ont pas empêché le Hamas ou le Fatah de condamner le meurtre brutal des journalistes français au magazine satirique Charlie Hebdo.

Le Hamas, ironiquement, qui a effectué des centaines, sinon des milliers, d’attaques terroristes contre des civils au cours des 27 dernières années, n’a pas tardé à publier une déclaration condamnant le meurtre des journalistes français. Dans son communiqué, publié en français, le Hamas a déclaré qu’il « condamne l’attaque contre le magazine Charlie Hebdo et insiste sur le fait que les différences d’opinion et de pensée ne peuvent justifier l’assassinat. »

Le Hamas, cependant, a fait extrêmement attention à ne pas condamner l’attaque terroriste sur le supermarché casher juif à Paris – parce que le Hamas croit que les attaques contre les Juifs sont légitimes. Condamnant le meurtre des Juifs il aurait signifié que le Hamas devrait dénoncer ses propres attaques terroristes contre les Juifs en Israël.

Dans une autre Ironie du sort, quelques heures seulement avant la déclaration du Hamas ne soit livrée aux bureaux des médias étrangers dans la bande de Gaza, un site Web affilié au Hamas, Al-Resalah, a tweeté une photo des trois terroristes français tués et les décrit comme « des martyrs. »

876

Un tweet d’une filiale Hamas décrivant les terroristes Paris comme « martyrs ».

La photo a été supprimée plus tard pour ne pas causer d’embarras au Hamas, qui est en train de faire tout son possible pour montrer à la France et à d’autres pays européens qu’il est digne de la récente décision du tribunal de l’UE de supprimer le mouvement islamiste de la liste terroriste de l’UE.

La condamnation du Hamas du terrorisme – qui, apparemment a trompé beaucoup de bonnes personnes, qui espèrent sincèrement que peut-être « cette fois » Le Hamas s’est effectivement réformé – devrait être considérée seulement comme un effort pour apaiser l’UE et persuader son gouvernement qu’il a eu raison de retirer le mouvement de la liste terroriste.

Au cas où vous pensez que ces abus ne s’appliquent qu’au Hamas, des sources proches de M. Abbas ont déclaré que sa rapide condamnation des attaques terroristes Paris a été attribuée à l’appui de la France pour la récente offre publique d’un « Etat palestinien » au Conseil de sécurité des Nations Unies.

« Les Palestiniens sont redevables à la France pour son soutien à la résolution arabe palestinienne au Conseil de sécurité », ont indiqué les sources. « Nous espérons que le peuple français ne changera pas son attitude envers la question arabe palestinienne à la suite des récentes attaques terroristes de Paris. »

« L’Autorité palestinienne » dominée par le Fatah a aussi une histoire longue de réprimer et punir la liberté d’expression en Judée et Samarie. Plus tôt ce mois-ci, le Fatah d’Abbas a « célébré » le 50e anniversaire du lancement de sa première attaque terroriste contre Israël en affichant un dessin sur sa page officielle Facebook, montrant un gros tas de crânes et des squelettes d’étoiles juives sur eux.

Comme le Hamas, le Fatah aussi plus tard a enlevé l’image dans le cadre de sa tentative d’empêcher le monde de voir comment les arabes-palestiniens sont fiers du grand nombre de Juifs, qu’ils ont tué au cours des dernières décennies.

877

L’image du Fatah à partir de sa page officielle Facebook, célébrer leurs meurtres de Juifs.

Abbas est prêt à condamner les attaques terroristes que lorsqu’une telle démarche sert ses intérêts. Après l’attaque terroriste contre une synagogue de Jérusalem en Novembre dernier, c’est seulement après une forte pression que lui a appliquée le secrétaire d’État John Kerry qu’Abbas a été contraint d’émettre une déclaration de condamnation.

Les membres du Fatah d’Abbas ont admis plus tard que sa condamnation n’était pas du tout sincère et était venue uniquement comme le résultat de la pression internationale.

En réalité, les médias d’Abbas et des hauts fonctionnaires encore glorifient régulièrement les arabes-palestiniens qui commettent des attentats terroristes comme ceux perpétrés par les terroristes français. Ils ne manquent jamais encore pour décrire les hommes qui les commettent comme des « martyrs » et des « héros ». En dépit de sa condamnation d’attaques terroristes contre Israël, Abbas n’a ménagé aucun effort pour louer arabes-palestiniens qui ciblent Israéliens. Un bon exemple de double langage de M. Abbas a eu lieu Novembre dernier, quand il a envoyé une lettre de condoléances à la famille d’un arabe-palestinien qui a tiré et grièvement blessé un activiste juif, le rabbin Yehuda Glick, à Jérusalem. Dans sa lettre, M. Abbas a déclaré que l’agresseur, qui a été tué plus tard par une fusillade avec la police, « ira au ciel comme un martyr pour avoir défendu les droits de notre peuple et de ses lieux saints. »

Le Hamas et le Fatah ont une fois de plus essayer de tromper les Européens et le reste du monde en faisant semblant d’être du côté de ceux qui s’opposent à la violence et au terrorisme. Ce qui se passe à un moment où les deux groupes continuent de fermer les yeux sur le terrorisme et glorifier les terroristes.

Source : Par Bassam Tawil, adapté par Mordeh’aï pour malaassot.com





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Attentats terroristes islamistes à Paris : Le Hamas et le Fatah trompent l’Europe

    1. michel boissonneault

      quelle honte d’avoir accepté abbas a manifester avec les autres a Paris car lui-même encourage le terrorisme au moins avec le hamas il y a aucune hypocrisie car dans leurs constitution ils ne reconnaîssent pas Israel et veulent tuer tout les juifs……. Durant ce temp beaucoup de pays discute et font des rapprochement politique avec le hamas …..EX: UE …..
      c’est pour cela que je ne suis pas pro-arabe , pro-palestinien parce qu’il y a l’apologie de la violence car j’ai tellement vue de vidéo d’enfants palestinien entraîner a tuer et éduquer a haïr les juifs

    2. abraham

      Attentats terroristes islamistes à Paris : Le Hamas et le Fatah trompent l’Europe

      Comme je l’ai déjà écrit à plusieurs reprises ces deux organisations jouent la comédie du bon et du méchant. Ce cette façon la hotte des euros se déverse dans les poches des dirigeants du Fatah et les pétrodollars des états du golfe dans les poches des dirigeants du Hamas; Et le tour est joué, le peuple de Cisjordanie grève de faim et il vit dans la misère mains qu’importe pour les états de l’U.E. Malheureusement, pour nous élevons dans notre sein un monstre qui bientôt sera en mesure de nous dévorer tant son fanatisme et sa soif du pouvoir sont insatiables !.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap