toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentats de Paris : Des juifs ? Quels juifs ?


Attentats de Paris : Des juifs ? Quels juifs ?

Tuer des juifs dans Paris en 2015, ça ne fait pas un titre dans les médias

Causeur y a pensé avant moi. « Je suis casher », affiche le site, dans les mêmes caractères que ceux que l’on voit partout pour « Charlie ».

Car hier vendredi, à Paris, un homme est entré dans un  magasin casher et a fait feu sur des gens qui s’y trouvaient. Pour quelle raison selon vous ? Qu’est-ce qui désignait ces personnes à sa vindicte ?

Loading...

Rien d’autre, évidemment, que le fait qu’elles étaient juives, comme leur présence dans ce magasin pouvait autoriser à le présumer.

Si vous avez consulté les médias, ce samedi passé, vous n’en saurez rien.

Il n’est question que de « Charlie », ou plus récemment d’Ahmed Merabet, le policier achevé mercredi sur un trottoir par ceux qui venaient d’assassiner les collaborateurs de l’hebdomadaire.

On a tué des juifs au hasard dans une rue de Paris le vendredi 9 janvier 2015 ?

Silence quasi-général.

Le « live » du Monde parle d’ « otages » qui ont été tués.

Learn Hebrew online

Quels otages ?

Des « otages » pour quoi faire, pour négocier ou obtenir quoi ?

Il n’y a eu aucune prise d’otage par Amedy Coulibaly, mais une tuerie de juifs, d’emblée, dès son entrée dans le magasin. Le Monde ne vous dit pas qu’il s’agissait de juifs.

Loading...

Tuer des juifs dans Paris en 2015,  ça ne fait pas un titre dans les médias. C’est banal comme de tuer des enfants juifs dans une école à Toulouse en 2012, ou des gens dans un musée juif à Bruxelles l’an dernier, ou de crier « mort aux juifs » dans les rues de Paris, ou d’agresser une famille juive dans un immeuble à Créteil.

Il va peut-être se trouver un journaliste pour dire que si Coulibaly s’est attaqué à un magasin casher, c’est juste parce que les juifs sont riches, comme chacun sait, et qu’il voulait piquer la caisse.

Il y aurait à dire sur la dégoulinade larmoyante que l’on subit depuis trois jours « en hommage » aux collaborateurs de Charlie Hebdo, présentés comme incarnant l’âme de la France. Or, on peut être révolté par l’assassinat de ces hommes et femmes, on peut être déterminé à combattre ceux qui les ont tués, sans se reconnaître pour autant dans les idées et le style de ce journal, ni même dans sa décision de publier des « caricatures » désignant les musulmans  comme adeptes d’une foi intrinsèquement meurtrière.

Plutôt que de répéter jusqu’à plus soif « je suis Charlie », sur le modèle des campagnes « contre le sida » ou « pour le Téléthon », ne faudrait-il pas plutôt prendre conscience de la situation dans laquelle nous sommes et des dangers qui nous menacent ?

N’est-il pas temps de se mobiliser contre l’ennemi qui harcèle nos sociétés depuis les années 1990 ?

Le moment n’est-il pas venu de choisir son camp au lieu de se réfugier dans une sorte de « pas nous ! pas nous ! » Pathétique ?

L’histoire a montré la tendance d’un grand nombre de Français à se planquer en attendant que ça se passe. Cela leur a plutôt bien réussi. La plupart sont ainsi passés entre les gouttes au prix, pour quelques-uns, de séjours imprévus mais pas mortels dans les usines et les fermes allemandes et, pour le plus grand nombre, de substitutions alimentaires regrettables (mais le rutabaga est aujourd’hui à  la mode).

« Je suis Charlie » traduit aujourd’hui une attitude de repli, quasi-victimaire, avec laquelle on croit se donner bonne conscience en évitant les questions qui fâchent. Ce n’est pas cela qui fera peur aux djihadistes.

Source : Causeur, par Patrick Jarreau.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Attentats de Paris : Des juifs ? Quels juifs ?

    1. Ofek

      Paris 2015, capitale de la soumission mondiale : grande mosquée de Paris ouverte, grande synagogue fermée. On entend des choses folles, des parents juifs n’enverront pas leurs enfants à l’école lundi et il se pourrait que certaines écoles juives soient fermées.
      On vit une époque formidable au pays des droits de l’homme.
      Les médias sont super indignés qu’on leur dispute si violemment leur droit à désinformer librement, le cortège de tous les responsables indignés est très représentatif de l’état du pays et les conclusions pour les juifs de France sont évidentes dans la mesure où ils vivent aujourd’hui ce qu’ils prédisaient hier encore.

    2. Red 13

      Vous savez Laurence, la seule chose que m’inspire l’effacement sommaire de mes propos est que leur censeur n’à ni le courage, ni l’intelligence, ni les arguments, pour en débattre.

      En clair : j’ai raison, et j’ai un lâche en face.

      Bah, il en existe même chez ses « frères ».

    3. nicolas

      Quelle mauvaise foi!

      Quelle tristesse votre article: alors qu’enfin, une majorité de français prend conscience, ensemble, des dérives actuelles et défile ensemble (moi même chrétien, j’étais dans la manif avec des amis juifs et musulmans) pour dire non à toutes les dérives, dont la dérive anti juive, il y a toujours des oiseaux de mauvaises augure comme vous qui visiblement ne veulent voir que ce qui peut diviser les gens et continuer à les pousser les uns contre les autres.
      Votre article est mensonger, personne ‘a caché ni masqué l’aspect antisémiste de la tuerie de coulibaly: Le nier n’est que de la manipulation victimaire: pathétique. Les islamistes ne font pas mieux en manipulant à leur fin le sort des victimes civiles palestiniennes

    4. Christian - Europe-Israel.org Post author

      @ nicolas c’est vous qui êtes pathétique et surtout bisounours !

      Votre « réveil » tardif en dit long mais il sera encore plus douloureux dans quelques temps…

      Car si pour vous qui « prenez conscience » de ces dérives, que nous appelons nous par leur vrai nom « l’Islam radical », les Juifs de France étaient bien seuls à pleurer les morts de Merah, vous n’avez pas défilé à leurs côtés… Comme vous n’avez pas défilé lors de la mort d’Ilan Halimi ou Sébastien Sellam…
      Il ne s’agit pas de « victimisation » mais de votre cécité à vous chrétien qui dormez tranquillement pendant qu’on tue des Juifs en France depuis des années…

      C’est vous qui êtes endormi voire décérébré !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *