toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat Charlie Hebdo: consternation de la classe politique israélienne


Attentat Charlie Hebdo: consternation de la classe politique israélienne

Paris, 12h30, conférence de rédaction dans les locaux parisiens de Charlie Hebdo. Tous les journalistes de l’hebdomadaire satirique sont réunis pour discuter du contenu du futur numéro lorsque deux hommes armés de Kalachnikov et de lance-roquettes pénètrent dans la salle de réunion et font feu de tout bois. Bilan, douze personnes tuées et une vingtaine d’autres blessées à des degrés divers. Les terroristes ont affirmé avoir « vengé l’honneur du prophète Mahomet » après que plusieurs caricatures aient été publiées en une du journal lors des dix dernières années.

L’onde de choc de cet attentat s’est fait ressentir jusqu’à Washington, Berlin, mais aussi à Jérusalem où les principaux chefs de partis de l’appareil politique israélien n’ont pas manqué de réagir à cet événement.

« Massacre », « tragédie », « horreur », « consternation » autant de termes partagés par l’ensemble des responsables politiques de la planète pour qualifier cet attentat survenu en plein Paris en plein jour. Les vidéos postées sur le Web et diffusées en boucle sur les chaînes d’informations en continu soulignent la violence et la cruauté de cette attaque. Un policier abattu à bout portant. Des « Allah Akbar » vociférés en pleine rue pour célébrer sa mort. L’Histoire de France et celle de Paris a soudainement rejoint celle d’Israël et de Jérusalem. Ainsi, les dirigeants des formations politiques du pays ont unanimement exprimé « leur compassion » avec le peuple français et transmit « leurs plus sincères condoléances » aux familles des victimes de cet attentat.

C’est le cas du chef d’Israël Beïteinou, Avigdor Lieberman, qui en tant que ministre des affaires étrangères de l’État d’Israël a été le premier « à s’identifier et partager la douleur de la France. » «Il faut tout entreprendre pour empêcher le terrorisme de menacer le monde libre et maintenir en éveil notre vigilance», a déclaré le chef de la diplomatie israélienne.

Loading...

twitter  @netanyahu

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a réagit sur son compte twitter à l’attentat parisien ayant frappé les locaux du journal satyrique « Charlie Hebdo » en affirmant: « Le terrorisme du fondamentalisme islamique ne connait pas de frontière, ainsi le combat contre lui ne doit pas en connaître non plus. Le monde libre et les peuple civilisés doivent s’unir et lutter contre le terrorisme. » Il a joint à un autre tweet un message sous forme de visuel en français dans lequel il exprime sa solidarité avec les Français.

Le Président Reuven Rivlin a envoyé au Président français, François Hollande, une lettre de condoléances suite à l’attaque perpétrée à Paris. « Je suis choqué et attristé d’apprendre la violente attaque terroriste perpétrée contre les locaux du magazine Charlie Hebdo à Paris. Au nom de tout le peuple d’Israël, je souhaiterais exprimer mes sincères condoléances au peuple français et à ses dirigeants. Nous tous, dans le monde libre, faisons face à la menace terroriste et devons rester unis dans le combat contre ceux qui souhaitent étouffer la liberté de penser et continuent de détruire des vies. Je connais trop bien, malheureusement, l’horreur et le chagrin qui suivent ces attaques meurtrières. Nous nous tenons au côté de la France et à sa détermination à protéger la liberté d’expression et la liberté de la presse, qui constituent les piliers de la démocratie. Transmettez mes plus sincères condoléances aux familles endeuillées et nos vœux deprompt rétablissement à tous les blessés« , a écrit le Président. 

Dans la foulée, le conseiller international du parti Yech Atid, Yaïr Zivan, a, lui aussi, réagi à l’attentat. « Nous envoyons nos condoléances au peuple français qui vient de vivre une horrible attaque. Cette dernière tragédie montre une fois de plus que la menace du terrorisme est globale, nous devons nous unir pour la combattre. Les islamistes ne font pas la différence entre Français, Israéliens, Américains, Européens et autres musulmans », a déclaré celui qui officie aussi en tant que conseiller auprès du responsable de la formation centriste Yaïr Lapid.

En outre, cette attaque sanglante a permis au responsable du Bayt Hayehoudi, Naftali Bennett de régler ses comptes avec l’ex-ministre de la Justice Tsipi Livni. La coresponsable de la liste Travailliste/Le mouvement a, tout d’abord, pris la parole devant un parterre d’une centaine d’étudiants et a déclaré à propos de cet attentat « que les autorités françaises commençaient à comprendre que face à l’Islam radical il était primordial renforcer les services de sécurité. » Et l’ancienne ministre des affaires étrangères de poursuivre « en revanche, les responsables français refusent de nous comprendre lorsque l’on persiste à construire des unités de logements dans des localités isolées de Judée-Samarie. »

Une déclaration qui a eu le don de provoquer l’ire de Naftali Bennett. Lors de sa prise de parole, le ministre de l’Économie en a donc profité pour lier à sa façon la tuerie de Charlie Hebdo à la situation diplomatique israélienne.

« Avant que je prenne la parole, Tsipi Livni était à ma place et je l’ai entendu parler d’occupation et d’isolement diplomatique d’Israël. Moi je lui proposerai plutôt de monter dans un avion et de se rendre à Paris pour aller négocier avec les terroristes et même s’excuser pour ces caricatures (…) nous sommes en 2015 et la gauche est toujours coincée dans les années 90, toujours les mêmes mots et les mêmes excuses », a, ainsi, déclaré le dirigeant de la formation sioniste religieuse.

Learn Hebrew online

Enfin, le député de la 8e circonscription des Français de l’étranger, Meyer Habib, a vu sa sécurité renforcée suite à cet attentat. Le parlementaire français a évoqué « une guerre mondiale contre les valeurs occidentales. »

© E.A Israpresse – Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Attentat Charlie Hebdo: consternation de la classe politique israélienne

    1. Red 13

      Consternation de quoi ? De qui ?

      Quand on le dit haut et fort, qu’il faut défendre LA Liberté d’expression, et pas « la liberté de s’exprimer comme ça nous arrange et qu’on aime l’entendre », mais ça c’est trop difficile à comprendre, ça demande un peu d’ouverture d’esprit et d’élévation de l’âme.

      TOUS les censeurs sont responsables de ce qui vient de se passer. TOUS. Quelque quoi leur religion, leur croyance, leur origine ou leur appartenance politique.

      TOUS !

    2. Mercedes Obadia

      C’est beau, très beau, parce que le peuple d’Israël comprend le peuple de France… Donc oui, nous peuple israélien condamnons cet attentat parce que nous sommes victimes du terrorisme et que nous comprenons votre douleur.

      M. Netanyahou, vous avez envoyé une lettre de soutien à M. Hollande : vous avez été très à la hauteur des événements. Mais objectivement, vous-meme combien de lettres avez-vous reçu du Président de la République française pour condamner le terrorisme en Israël ? Ce même terrorisme que François Hollande approuve en votant pour un Etat Palestinien.

      M. Netanyahou, combien de lettres avez-vous reçu du Président français condamnant ces pluies de missiles sur des civils israéliens ? Combien de lettres avez-vous reçu pour ce massacre abominable des Rabbanim à la synagogue de Har Nof ? (approuvé par le chef religieux de l’autorité palestinienne). Combien de lettres de soutien avez-vous reçu de la France pour le crime de tous nos enfants, de nos bébés, de nos femmes enceintes, de leurs frères, leurs pères, leurs fils ? Combien de lettres avez-vous reçu de M. Hollande pour condamner toutes ces attaques au couteau, à la hache, à la voiture bélier ?

      Pour ne prendre qu’un seul exemple : qu’a dit la France à Israël lorsque 27 jeunes sont morts lors de l’attentat de la boite de nuit Le Dolphinarium à Tel Aviv ? Imaginez la même chose à Paris….Le monde entier se serait mobilisé en disant « Je suis Dolphinarium »…

      M. Netanyahou, notre « Bibi » national, mais aussi peuple d’Israël, que votre beau geste vous soit rendu en mille par la République française.

      De la part de Meyer Habib à François Hollande : « Pour combattre le terrorisme, il faut soutenir Israël au lieu de s’occuper d’un Etat palestinien ».

    3. marcoall

      Pas le temps de tout lire ,,formalite pour lambdas ,les « charlis sont des blasphemateurs ,,je ne parle pas de Alla,,,,connaissez vous seulement leurs «  »oeuvres «  » »,,,Consternant ,des « juifs » » qui expriment leur solidarite avec les francais ,,,la bande a babylone ,,les adeptes de sodome ,de l avortement du gender ,du satanisme ,,,que Israel commence deja a faire le menage sur place ,gay pride ,gpa ,et autres sataneries ,car si on veut la protection de Hashem contre le danger mortel environnant on en chasse du pays les souillures sataniques et on s affranchit des liens avec oncle stan,et l occident decadent ,,au moins ideologiquement .apres on pourra toujours chouiner comme les payens du « NOM »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *