toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, Michel Cymes publie un livre sur les médecins nazis


70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, Michel Cymes publie un livre sur les médecins nazis

À l’occasion du 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, Michel Cymes, le célèbre ORL du PAF, publie un livre sur les médecins nazis. Un hommage discret à ses deux grands-pères déportés.

« Eteignez vos portables! » Une classe chahute sous la bruine de décembre. Les lycéens aux pouces frénétiques n’écoutent que d’une oreille leurs profs introduire la visite au Mémorial de la Shoah, à Paris. À deux pas, Michel Cymes, animateur multicasquette sur France Télévisions et médecin ORL à temps partiel dans un CHU parisien, pointe l’index vers le patronyme de son grand-père. Chaim Cymes (1902-1942). Un nom parmi 76.000 autres gravé sur le mur beige érigé en hommage aux juifs de France déportés durant la Seconde Guerre mondiale. « Ça fait du monde, hein? »

Les téléspectateurs du Magazine de la santé l’aiment aussi pour ses vannes : en plus d’être un vulgarisateur-né, le garnement de 57 ans distribue trois fois par émission des petits bras d’honneur à la mort et à la maladie. Rire, c’est l’assurance d’être vivants, et ensemble. Ce matin-là, un des ados en visite obligatoire remarque soudain la présence de la star. « Tu as vu, c’est le docteur de la télé. Mais qu’est-ce qu’il fait ici? »

Loading...

Les grands-parents de Michel Cymes sont des Juifs polonais ayant émigré en France en 1922. Ses deux grands-pères sont morts en déportation à Auschwitz durant la Seconde Guerre mondiale. Ses parents, Nathan et Anna, étaient tailleurs à domicile, puis son père devient soldeur et sa mère négociatrice en immobilier. Il a un frère, Franck, de 9 ans son cadet, qui est, en 2011, directeur des Droits dérivés et Événements à France Télévisions

Ce livre est une pierre posée sur le fragile édifice de la mémoire de la Shoah, précise le plus célèbre docteur du PAF.

« Les médecins ont été parmi les premiers malades atteints de la Peste Brune : à Auschwitz, à Dachau, à Buchenwald ou à Strasbourg, les pires atrocités ont été commises par ceux qui avaient prêté le serment d’Hippocrate. Si le nom de Mengele est encore connu, il ne faut pas oublier les actes et les victimes de Rascher, Clauberg, Heim et Hirt : c’est à cet exercice de mémoire que nous convie Michel Cymes, qui jette son regard de médecin d’aujourd’hui sur une facette moins connue de la barbarie nazie, les expérimentations médicales pratiquées sans consentement sur les détenus. S’appuyant sur de nombreux témoignages ainsi que sur une documentation récente voire inédite, révélant des vérités qui ne sont pas toujours bonnes à entendre, Michel Cymes raconte avec franchise et passion comment Hippocrate est descendu aux enfers ».

Pour acheter le livre de Michel Cymes « Hippocrate aux enfers«  cliquez sur le lien. Vous bénéficierez d’une remise de 5%



Michel Cymès : « Dieudonné est un psychopathe… par cdmanon

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, Michel Cymes publie un livre sur les médecins nazis

    1. germon

      Merci docteur Cymes; il était temps de publier en français les « expériences » nazies; dans les années 60, j’avais acheté un livre en allemand intitulé: MEDEZIN OHNE MENSHLICHKEITE avec photos d’expérimentations sur les Juifs et les prisonniers Russes à Stuthof à Dachau et bien sûr à Auschwitz. En ces jours du SOUVENIR de la Shoah, je ne manquerai pas de penser à vos parents assassinés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *