toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Ce que vous coûte d’être athée sous l’Autorité palestinienne


[Vidéo] Ce que vous coûte d’être athée sous l’Autorité palestinienne

Image à la Une : Waleed Al Husseini

 Waleed Al Husseini a passé 10 mois en prison palestinienne parce qu’il est un blogueur athée. Il se demande pourquoi les non-croyants comme lui sont abandonnés par le monde.

« Comme beaucoup de gens non-religieux dans le monde, j’utilise Internet pour exprimer mes pensées. Il fournit un moyen relativement sûr de parler librement, surtout dans un pays où la grande majorité croient en une religion et n’aiment pas entendre la critique. Ou du moins c’est ce que j’ai cru.

Je tenais un blog en arabe appelé « Nour Alakl » et avais une page Facebook satirique sous le pseudonyme d’ « Allah. » Mais en Octobre 2010, les forces de sécurité palestiniennes ont fait irruption dans un café Internet et m’ont arrêté. Jusque-là, j’avais eu l’impression que j’avais le droit à la liberté d’expression et à la liberté de croyance. Mais en prison, on m’a dit que mes écrits en ligne sur la religion et l’Islam étaient illégaux. On m’a dit que la société n’acceptait pas ces critiques.

J’ai été battu par des gardiens de prison qui ont exigé de savoir qui m’avait fait écrire contre l’islam. Dans leur esprit, je ne pouvais dire ces choses qu’au sein d’un complot, une conspiration. L’idée que je pouvais juste vouloir simplement exprimer mes pensées indépendantes leur était étrangère.

Les 10 mois que j’ai passés en prison palestinienne ont été les pires de ma vie. J’ai fait face à une pression constante pour me rétracter et nier mes déclarations. On m’a dit qu’ils avaient supprimé mon blog et que je devais m’excuser de l’avoir publié. Même après ma libération libéré, on m’a dit que je ne devais plus jamais utiliser Internet, ni rencontrer les médias.

Pendant des mois après ma libération, j’ai été harcelé par les services de sécurité, qui m’ont également interrogé et m’ont détenu sans motif. J’ai reçu des lettres de gens disant qu’ils voulaient me tuer.

Mon point de vue, cependant, ne peut être modifié par une peine de prison ou par la persécution. Je crois toujours que l’Islam est le plus souvent en opposition avec les droits humains et les droits des femmes. Je pense que le Coran propage la volonté de Mahomet de donner la mort aux non-croyants. Beaucoup de musulmans peuvent être en désaccord avec mon point de vue, ou interpréter l’islam d’une manière plus modérée, mais je ne peux pas accepter cette religion moi-même. C’est ce que ma conscience me dit.

Je suis un athée. Je crois dans les droits humains. J’ai le droit de dire ces choses.

A qui la faute quand j’ai été traité injustement? L’islam est une religion, mais c’est aussi une culture. Certes, certaines personnes ne peuvent tout simplement pas supporter de vivre avec quelqu’un qui ne se conforme pas à leurs vues.

Learn Hebrew online

J’ai finalement quitté la rive occidentale pour la Jordanie avec un visa que j’ai obtenu à l’ambassade française. Je suis maintenant à Paris, et j’ai demandé l’asile. Après six mois, j’attends toujours une réponse, et ça devient plus difficile, plus le temps passe.

D’ici, j’ai la chance de blogger en arabe et en anglais comme « athée fier, » mais je suis maintenant effectivement en exil. Je vis seul dans une ville étrangère, coupé de mes amis et de ma famille, à cause de mes paroles.

Je ne me sens toujours pas en sécurité. Si je ne peux pas rester ici, et si je ne suis pas protégé, alors il y a des chances pour que l’Autorité palestinienne m’arrête à nouveau. C’est ma crainte. Je veux être actif, mais la sécurité est ma priorité.

Mon espoir est que la communauté internationale se soucie de gens comme moi qui sont persécutés simplement parce qu’ils s’expriment, parce qu’ils s’élèvent fermement  contre les lois de tout pays qui limite les libertés fondamentales de pensée et d’expression. Nous sommes des êtres humains, et la liberté, c’est vivre nos vies sans blesser les autres. Malheureusement, les lois à travers le Moyen-Orient-de l’Afrique du Nord jusqu’aux pays du Golfe, limite les droits des minorités religieuses et des non-croyants.

La communauté internationale devrait faire davantage pour protéger la situation de ces personnes. Beaucoup d’entre nous ont besoin de parler espèrent une main tendue, même si nous utilisons de faux comptes Facebook pour notre sécurité. Nous devons exprimer nos pensées et nous-mêmes. Nous voulons tout simplement qu’on nous accorde cette liberté fondamentale. »

Waleed Al-Husseini, Fondateur du  Conseil des ex-musulmans de France, 6 Juillet 2013

 

8 décembre 2014

Waleed al-HusseiniMovements.Org
Movements.org est une plateforme créée par Advancing Human Rights qui met en relation les militants vivant sous des  dictatures avec des gens du monde entier capables de les aider.

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “[Vidéo] Ce que vous coûte d’être athée sous l’Autorité palestinienne

    1. Laurence

      Qu’il se lève pour faire entendre sa voix en faveur d’Israel ,qu’il rétablisse la vérité qui est ocultée par les pallos

    2. Cyrano

      Ils se ressemblent tous , peut être mais il n’empêche qu’il est arrivé ici , ses propres compatriotes sont tellement cons qu’ils sont capable de le tuer même ici , il n’aura peut être pas l’asile politique car non bigote, non criminel , non voleur . Il ne demande qu’à vivre . Il pourrait commencer par connaître ses anciens voisins, les israéliens et voir que ce sont des gens qui aiment la vie et pas la mort comme ses frères palestiniens .

    3. Marise Paradis

      Bravo pour votre courage à tous les deux!
      Peut-être d’autres ex-musulmans oseront-ils prendre la parole eux aussi.
      Vous avez mon admiration.

      Une ex-catholique.

    4. patricia

      La France a vote pour un etat de palestine, super ils accueillent leur premier refugie poltique, c est quand meme un exemple vivant de ce qu il se passe en enfer, je doute que les medias traitres et complices des barbares vont l avoir a la bonne.

    5. moka

      Waleed, je vous souhaite vraiment beaucoup de courage. Vous êtes un exemple pour tout les arabo musulmans.Ne baissez jamais les bras face à vos détracteurs. Contunuez le combat ,vous n êtes pas seul.

    6. Nemo

      Il est né du mauvais côté de la barrière, en Israël il aurait été heureux et n’aurait pas passé autant de temps en prison à subir toutes ces pressions et ces sévices.
      Bravo et honneur à son courage !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *