toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tout est hors contrôle au Moyen-Orient, par Mordechai Kedar,


Tout est hors contrôle au Moyen-Orient, par Mordechai Kedar,

Au Moyen-Orient, partout où vous tournez votre regard, il y a le chaos, certains sont sanglants, d’autres sont économiques ou politiques.

L’atmosphère qui prévaut ces derniers jours, quand il s’agit du Moyen-Orient, c’est une situation qui est hors de contrôle dans toutes sortes de sphères non connectées.

L’autonomie palestinienne se précipite pour obtenir la reconnaissance de son statut d’Etat au Conseil de sécurité, le Parlement européen, la Cour internationale et de nombreuses autres institutions internationales, dans une étape qui est une violation claire et flagrante des Accords d’Oslo qui ont créé l’Autorité elle-même.

Loading...

Israël n’a pas encore réagi à ces mesures sérieuses palestiniennes, et maintenant a émergé une ministre Livni, idéologiquement et politiquement dans le camp des architectes d’Oslo qui avait reçu la responsabilité de négociations avec l’Autorité palestinienne (AP).

Quelqu’un en Israël s’est endormi pendant son service de garde des terres que la Société des Nations avait accordée au peuple juif dès la Conférence de 1920 de San Remo.

La conséquence des efforts de l’Autorité palestinienne, c’est qu’il peut surgir encore un autre pays arabe dans la région de la Judée-Samarie, celui qui, sans le moindre doute se transformera en  état du Hamas. Ce changement pour le Hamas peut se produire soit au travers d’élections comme en 2006 ou par une prise de contrôle violente comme celle de Gaza en Juin 2007.

Les sondages d’opinion de la population arabe de Judée-Samarie montrent que le Hamas est beaucoup plus populaire que le Fatah. C’est pourquoi les Israéliens, ou tout autre d’ailleurs, qui soutient un Etat palestinien en Judée-Samarie, appelle en fait à un autre Etat terroriste comme celui qui a surgi dans la bande de Gaza. Le lancement d’une guerre majeure et sanglante entre cette entité Hamas et la Maison d’Israël ne sera qu’une question de temps – et pas beaucoup plus que cela, non plus.

ISIS a assassiné 150 femmes dans Fallouja, en Irak pour avoir refusé de se soumettre aux diktats humiliants de l’organisation islamique.

A Peshawar, au Pakistan, 141 élèves et enseignants ont été tué dans une école ciblée par des assassins talibans.

Learn Hebrew online

Au Sud-Soudan, une guerre intertribale est menée et des milliers de personnes ont été tuées récemment dans le jeune pays.

La Libye est noyée dans un bain de sang, dans une guerre illimitée entre les milices tribales, tandis qu’une organisation chiite qui est un front pour l’Iran a pris plus de la moitié du Yémen, y compris la capitale de Sanaa.

La bataille livrée par le gouvernement égyptien aux djihadistes dans la péninsule du Sinaï continue d’imposer un prix élevé en morts des deux côtés, avec le régime étendant sa zone tampon le long de sa frontière avec Gaza à une profondeur d’un kilomètre (5/8e d’un mile), détruisant des centaines de maisons habitées à Rafiah d’Egypte.

Loading...

Où sont les organisations des droits humains ?

Où sont les amis de Rachel Corrie ?

Pourquoi n’entendons-nous pas ou ne voyons-nous pas les bulldozers égyptiens arrêter de leur corps comme ils le faisaient quand Israël a fait beaucoup, beaucoup moins dans le corridor Philadephia ?

Pourquoi n’y a-t-il pas d’église appelant à boycotter Caterpillar dont les bulldozers sont utilisés pour détruire ces maisons et la vie tranquille des milliers de personnes qui y vivaient ?

La crise économique de la Russie influence la situation au Moyen-Orient ainsi : L’effondrement du rouble et les questions concernant l’économie russe mettent des limites à l’aide militaire russe au régime Assad. Cela peut être vu dans les défaites subies par le régime dans le nord-ouest de la Syrie au cours des derniers jours.

Deux grandes bases de l’armée à Idlib tombèrent entre les mains de Jabhat al Nusra, un allié d’Al-Qaïda, et près de 100 soldats et officiers de l’armée syrienne ont été tué et 120 autres faits prisonniers. Les prisonniers peuvent être utilisés dans les négociations d’échanges de prisonniers djihadistes détenus par le régime afin qu’ils puissent revenir à la mêlée et ajouter un feu ardent en Syrie depuis près de quatre années sanglantes.

Les Combattants islamistes font des efforts spéciaux dans la région d’Idlib pour deux raisons principales : L’une est leur désir de se rendre dans la région Allawite à proximité pour anéantir physiquement la minorité Allawite, considérés comme des hérétiques et des adorateurs d’idoles par les islamistes, et en même temps venger les massacres de Hafez et de Bachar al-Assad perpétrés sur la majorité sunnite commencés pendant le règne Hafez el-Assad en 1970, et continuant avec le massacre de Hama en 1982 et se terminant par la boucherie qui se passe là-bas en ce moment depuis 2011.

La deuxième raison pour ces grands efforts déployés par les islamistes de Jabhat al Nusra à Idlib c’est de satisfaire leur désir d’atteindre la mer Méditerranée. Le Contrôle de la côte leur rendra possible d’attaquer les bastions du régime dans les villes côtières de la mer et d’attaquer les navires apportant des armes et des fournitures. En sous-jacence, cela leur permettra d’exporter leurs membres, leurs militants et leur Jihad en Europe.

Un autre facteur qui ajoute au sentiment d’instabilité dans la région c’est l’activité de l’Arabie saoudite. Ne s’impliquant pas dans les armes, pas à la guerre, mais par le biais du prix du pétrole. Les Saoudiens ont augmenté la production de pétrole récemment de manière à inonder le marché et baisser les prix. La raison immédiate de cette étape, probablement les plans des saoudiens de mettre en concurrence la production pétrolière à la production du pétrole par fracturation – qui se développe rapidement aux Etats-Unis – d’une entreprise non rentable économiquement et donc non compétitive.

Sauf que l’étape Saoudienne a fait des vagues sur d’autres rivages : L’Iran est très inquiet au sujet des prix du pétrole qui baissent, car il a besoin d’argent désespérément et la crise économique russe provient aussi en partie des bénéfices inférieurs de ce pays obtenus pour ses exportations de gaz et de pétrole.

Peut-on s’attendre à ce que des pays comme l’Iran se croisent tranquillement les bras tandis que l’Arabie Saoudite fait mal à leur économie de façon si radicale ?

Tout le monde se rend compte qu’un missile iranien sur une plate-forme pétrolière en Arabie ne mènera pas nécessairement à la guerre, mais il peut certainement faire augmenter grimper au ciel le prix des produits de base.

Les décideurs iraniens, ennemis de longue date des Saoudiens, sont fortement tentés de le faire. Il est intéressant de noter que l’Arabie saoudite a été blessée par la baisse des revenus tirés des exportations de pétrole, mais que la monarchie saoudienne a d’énormes magasins financiers qui lui donnent un espace de respiration financier presque illimité. Les Saoudiens peuvent distribuer le pétrole qu’ils produisent sans frais pendant un an sans aucun dommage grave pour leur économie.

Israël, l’île de la stabilité au Moyen-Orient, est maintenant pris dans le tourbillon d’une campagne électorale, ce qui conduit naturellement à un certain degré d’incertitude à l’égard de l’avenir :

Sera-ce une coalition de centre-Droit ou de centre -Gauche qui se dégagera des élections ?

Sera-ce la coalition à venir qui cédera aux chimères de ceux en Israël et à l’extérieur de celui-ci qui croient encore en l’illusion à deux Etats, ou vont-ils apporter un élément rationnel dans la pensée politique israélienne qui refuse d’envisager une politique qui peut permettre la mise en place d’un autre Etat terroriste au Moyen-Orient cette fois sur les hauteurs de Judée-Samarie, le berceau du peuple juif ?

Avec Hanoukka, que nous célébrons cette semaine, nous rappelons les miracles que nos ancêtres ont connus lors de leur guerre physique contre les conquérants grecs – et dans leur guerre culturelle menée contre les hellénistes juifs et leur milieu qui s’était rallié à l’ennemi. Les défis auxquels ils ont été confronté qui sont étrangement similaires à ceux auxquels le peuple juif fait face aujourd’hui.

Puisse D.ieu accorder la victoire à ceux qui Lui sont fidèles aujourd’hui, tout comme Il l’a fait alors.

Source, Mordechai Kedar, adaptation par Mordeh’aï pour malaassot.com





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Tout est hors contrôle au Moyen-Orient, par Mordechai Kedar,

    1. naftali

      on a vraiment pas de bol,nous les juifs,depuis la nuit des temps jusqu’au moment ou ces lignes sont ecrites,on a été accusé de tout et son contraire,c’est les romains qui ont crucifiés jesus,et pas nous,on nous aura tout fait,pogroms,guettos,mellah,vols,persecutions,renvois de pays,intedictions de faire tel et tel metier,jusqu’a ce qu’on arrive au paroxysme de la bestialité,la shoah,jamais un genocide n’a été aussi planifié,administré,organisé dans ces moindre details,contre un petit peuple.ensuite on tombe sur une region,de fous a lier qui eux aussi nous aurons tout fait,la liste est interminable,ce qui fait dire a « wafa sultan »super psychiatre syrienne tapant sur les muzz jusqu’a plus soif et defendant ardemment les israeliens (voir google) elle avait dit les pauvres juifs pacifiques adorables qu’ils sont se retrouvent a cotés de ces porcs de muzz,(une nation de porc qui mange pas de porcs,curieux ! midnight exp)ils risquent de leur ressembler car la sauvagerie des muzz est contagieuse enfin j’espere qu’on verra un jour la fin de ce tunnel amen

    2. Gianni

      Commentaire très bien défini ,pour cette région qui est a feu et a sang et n’a sûrement pas fini de l’être , mais il n’y a pas de fumer sans feu la famille Assad qui a réprimer et d’autre ,la roue a fini par tourné pour eux sans oublier Kadafi,Saddam harriri ex…tous ces dirigents qu’ils étaient bon ou méchant on payés de leur vies . J’ai l’impression que tout est pris dans un tourillon et qu’ils ont reculé de 1000 ans en arrière se trouvent aujourd’hui au moyen âge sans loi ni foi . Qu’elle régressions constaté dans cette région devenu folle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *