toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Prise d’otages à Sydney : le forcené islamiste qui a pris en otage les clients du Lindt Chocolate Café a été abattu


Prise d’otages à Sydney : le forcené islamiste qui a pris en otage les clients du Lindt Chocolate Café a été abattu

VIDÉOS. Un islamiste ayant pris des clients en otage dans un café de Sydney a été abattu. La police a lancé l’assaut sur le café en pleine nuit, après plus de dix heures de prise d’otages. Plusieurs personnes seraient blessées.

La prise d’otages dans un café de Sydney a pris fin au terme de  d’angoisse, après un assaut des forces de l’ordre lors duquel deux personnes, dont le preneur d’otages, ont été tuées, et trois autres blessées, selon les médias. Vivez heure par heure le drame.

REGARDEZ l’assaut de la police :

 ( à Sydney). Deux personnes, dont le preneur d’otages, seraient mortes dans l’assaut et trois grièvement blessées, selon des médias australiens.

REGARDEZ ce portrait du preneur d’otages, Man Haron Monis :

 

 ( à Sydney). Un robot de déminage a pénétré dans le café.

 ( à Sydney). Le preneur d’otages aurait été tué, selon plusieurs médias locaux. La police n’a pas encore confirmé la mort de Man Haron Monis.

 ( à Sydney). L’assaut de la police vient d’avoir lieu. Une série de lourdes détonations a retenti au moment où des commandos de la police entraient par une porte latérale permettant l’accès à l’établissement. Des otages sortaient en courant du bâtiment tandis que d’autres étaient emmenés sur des brancards. Il y aurait plusieurs blessés. Des ambulances sont sur place.

Sydney siege is over. More details to follow.

 ( à Sydney). La police australienne a révélé l’identité du preneur d’otages. Il s’agit du Sheik Man Haron Monis, un réfugié iranien arrivé en Australie en 1996, selon le site 9News.com.au. De son vrai nom Manteghi Bourjerdi, l’homme est notamment connu pour avoir mené une campagne d’envoi de « lettres haineuses » aux familles de soldats australiens morts en Afghanistan. En avril 2009, il a comparu devant une cour en affirmant être un militant pacifiste. Mais il s’est par la suite enchaîné devant le palais de justice en protestation contre les poursuites contre lui. Man Haron Monis a échappé à la prison, mais a été condamné à 3 de travail d’intérêt général et placé deux ans sous contrôle judiciaire.

Learn Hebrew online

REGARDEZ des images d’archives de Man Haron Monis :

 

 ©  Cameron Richardson/News/REX/SIPA

 ( à Sydney). Des vidéos supposément des otages du café Lindt ont été postées sur YouTube, mais ont été presque immédiatement supprimées. Elles pourraient avoir été postées par l’un des otages, mais rien ne permet d’en vérifier l’authenticité. Trois otages y relayaient dans trois messages différents les annonces du preneur d’otages, lesquelles étaient déjà connues : rencontrer le Premier ministre australien, recevoir un drapeau de l’EI, et l’annonce selon laquelle quatre bombes seraient disséminées dans Sydney.

 ( à Sydney). Plus de 40 organisations musulmanes australiennes ont condamné lundi la prise d’otages. « Nous rejetons toute tentative pour ôter des vies innocentes de n’importe quel être humain et pour susciter la peur et la terreur dans les coeurs », ont déclaré ces organisations dans un communiqué commun, évoquant un « acte abject ». Ce communiqué met en garde contre tout amalgame entre cette prise d’otage et les musulmans en général. « Nous rappelons à tous que l’inscription arabe figurant sur le drapeau noir n’est pas un jugement politique, mais un témoignage de foi qui a été mal compris par des individus sous influence et qui ne représentent personne à part eux-mêmes. (…) C’est le moment pour les Australiens de se lever tous ensemble et de se soutenir les uns les autres », conclut le texte.

 

Sur Twitter, un hashtag Illridewithyou (je t’accompagne) a été lancé pour manifester la solidarité de la population envers les musulmans. Il est né du récit sur le réseau social d’une jeune femme qui, dans le train, a aperçu une femme enlever son foulard islamique. Elle lui a expliqué qu’elle pouvait le remettre et lui a proposé de marcher avec elle.

 

 ( à Sydney). La prise d’otage dure maintenant depuis plus de dix heures. Les lumières du café ont été éteintes par une employée retenue en otage.

A female hostage stands by the front entrance of the cafe as she turns the lights off in Sydney.#sydneysiege pic.twitter.com/qNfCMv9yZt

 ( à Sydney). L’homme armé aurait évoqué quatre bombes, selon la télévision australienne, et aurait réclamé un drapeau de l’État islamique. La police ne souhaite pas que les médias relaient les demandes du preneur d’otages. De même, elle aurait identifié cet homme, mais ne souhaite pas révéler son identité.

 ( à Sydney). Les négociations sont en cours. La police estime que les otages ne sont pas plus de 30, mais ne connaît pas leur nombre exact.

 ( à Sydney). Deux femmes portant des tabliers Lindt sont sorties du café en courant et se sont jetées dans les bras de policiers des unités d’intervention spécialisées. On ignore s’ils ont été libérés ou sont parvenus à s’échapper. La police les interroge pour connaître les motivations exactes de l’homme armé.

Photo du jour… #Sydney #SydneySiege pic.twitter.com/7eQjxUaAQH

 ( à Sydney). Trois personnes sortent du café en courant. La police ne sait pas si elles ont été libérées ou si elles se sont échappées.

 

 ( à Sydney). La police s’interroge toujours sur la signification d’un drapeau noir hissé sur le café.

 ( à Sydney). Stephen Harper, Premier ministre du Canada, a envoyé un tweet de soutien à l’Australie.

 ( à Sydney). La foule s’attroupe derrière les lignes de sécurité. Selon une journaliste de ABC, Barack Obama a été briefé sur les événements de Sydney.

 

 ( Sydney). Les médias évoquent un staff de 10 personnes prises en otage, auxquelles il faut ajouter les clients.

 © Peter Parks AFP

 (midi Sydney). Les négociateurs de la police tentent de prendre contact avec l’homme armé. De nombreux lieux sont évacués à proximité. Le café se situe dans le quartier d’affaire de Sydney et de nombreuses institutions sont à proximité.

 

 (, heure locale). Les autorités australiennes évacuent le quartier.

Minuit à Paris ( à Sydney). Un homme armé a pris en otage les clients du Lindt Chocolate Café, à Martin Place, le quartier d’affaires de Sydney. Martin Place est le centre financier de Sydney et compte de nombreuses administrations, dont les bureaux du Premier ministre de l’État de Nouvelle-Galles du Sud, Mike Baird, ainsi que le siège de la banque centrale.

 Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Prise d’otages à Sydney : le forcené islamiste qui a pris en otage les clients du Lindt Chocolate Café a été abattu

    1. yoniii

      hi

      c ‘est une tres bonne chose .. plus il y aura d’attentat en occident
      et moins les dhimmiphié pourront fiur la realié de l’islamoafscvhime

      et plus les citoyen de souche se leveront pour ce defendre arme a la
      main

      l’occident meurt parcequ’ils ne combat pas ses enemi de l’interiure et de l’exteruiuer

      lorsqu’ils les combattra reéllment , c’est la qu’ils commencera a ce sauver liu meme

      les dhimmiphié de service continueront a fiur le combatt mais les citoyen qui eux voillent le veritable danger . commenceront un beau matin par prendre les armes et livre bataille contre leur veritable ennemi

      c’est une question de temps

      a la guerre comme a la guerre

      combattre pour sa survie est une bonne chose
      combattre ses ennemi est une bonne chose
      vaincre tous ses ennemi et l’objectif ultime qu’il faut visé et atteindre

      c’est une question de survie

      nous sommes en guerre
      et en guerre il faut faire la guerre si ont veul vaincre celle ci

      by

    2. Laurence

      Malheureusement des personnes innocentes ont trouvés la mort à cause d’un terroriste qui revendiquait la paix et l’amour au nom d’Allah !

    3. Laurence

      C’était un récédiviste
      Si ils empéchaient de faire sortir les dangereux criminel cette attaque terroriste n’aurait peut etre pas eu lieux

    4. mandalay

      … « C’était un multi-récidiviste, et mentalement instable ».

      C’est bizarre cette épidémie d’instabilité mentale … à chaque fois qu’un attentat islamiste ou anti-sémite a lieu dans un pays occidental, l’instabilité mentale de (ou des) l’auteur(s) apparaît comme par magie.
      L’attentat de la place St-Lambert à Liège (Belgique) 13.12.2011, qui fit 4 morts (+ l’auteur) et 123 blessés … l’auteur, un instable !
      L’attentat du musée juif de Bruxelles (Belgique), … l’auteur, un instable !
      Et ce ne sont que deux exemples parmi d’autres.
      Tentative quasi-immédiate d’exonérer l’islam (lislamcépaca !), blabla de journaliste, ou épidémie relevant de la santé publique ?

    5. Marie l'Alsacienne

      …Et encore un consanguin….de moins de cette merveilleuse religion d’amour et de paix !

      Décidément elle en fait des dégâts, aucune autre Religion n’en à fait autant !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *