toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Non, tous les déséquilibrés ne crient pas « Allah akbar » !, par Benoît Rayski


Non, tous les déséquilibrés ne crient pas « Allah akbar » !, par Benoît Rayski

La gamme, déjà très riche, des pathologies répertoriées par la psychiatrie vient de s’enrichir. Comme la France, cette discipline est d’une fabuleuse diversité… L’individu qui a fauché une dizaine de piétons à Dijon était donc suivi psychiatriquement depuis longtemps. Ce n’est pas contestable et pas contesté. En revanche le fait qu’il portait une djellaba ne constitue aucunement un signe de dérèglement psychologique. Le fait qu’il ait crié « Allah akbar » en tentant de semer la mort sur son passage non plus.

Des déséquilibrés, il y en a à la pelle en France. Certains d’entre eux, sortis prématurément des unités de soins où ils auraient dû rester, tuent parfois, agressent, blessent.

On n’en parle pas trop. Juste ce qu’il faut.

Loading...

Si celui de Dijon fait la une des médias c’est précisément parce qu’il a crié « Allah akbar » et qu’il portait une djellaba. Il s’agit là d’un constat d’évidence. Et merci de n’y voir rien d’autre. Après, c’est comme on veut.

Si on est islamophobe on insiste sur son « Allah akbar » et sa djellaba.

Si on est islamophile on appuiera très fort sur le bouton qui affichera le mot « déséquilibré » en évitant soigneusement toute allusion à la djellaba et à « Allah akbar ».

Ainsi France Info, radio très peu casher mais très halal a beaucoup parlé du « déséquilibré » de Dijon.

Et, profitant de cet effet d’aubaine, la radio s’est gravement posée la question de savoir si peut-être l’islamiste de Joué-lès-Tours, abattu par la police, n’était pas lui aussi un « déséquilibré ». Dans la fabrique de l’info on fabrique de l’info selon une recette dont cette radio détient le secret.

Pour ma part soucieux d’équilibre (le contraire de déséquilibre !) et de modération, je serais enclin au compromis c’est-à-dire au cumul : On peut être déséquilibré et musulman. Ou musulman et déséquilibré.

Learn Hebrew online

Il faut noter qu’en France la majorité des déséquilibrés – c’est logiquement mathématique – est composée de chrétiens. On signalera aussi qu’il y a des déséquilibrés juifs, même peut-être beaucoup, car ces gens-là se tourmentent depuis 2000 ans…

Cependant, il n’a pas été porté à notre connaissance que des déséquilibrés chrétiens soient allés renverser des piétons ou attaquer à l’arme blanche des policiers en criant « gloire au Christ-Roi ».

On ne nous a pas fait savoir non plus que des déséquilibrés juifs se soient rendus dans une banlieue « sensible » dans le but de tuer et de blesser en hurlant « l’an prochain à Jérusalem ! ».

Loading...

C’est pourquoi il me semble que le cas de Dijon, et peut-être celui de Joué-lès-Tours (si les espoirs de France-Info se confirment), doivent être immédiatement retirés des mains de M. Cazeneuve pour être confié à celles, plus adéquates, de Marisol Touraine.

Il s’agit bien là d’une nouvelle pathologie, inconnue jusqu’à maintenant et que la France peut être fière de breveter. Une discipline parfaitement reconnue de la psychiatrie porte le nom d’ethnopsychiatrie. Elle postule, avec bon sens, que les manifestations psychotiques d’un guerrier Masaï ne sont pas tout à fait identiques à celles d’un berger corse.

Que la paranoïa d’un chercheur d’or d’Amazonie peut revêtir d’autres formes que les crises d’un chasseur de phoques eskimo.

Que les névroses d’un habitué des pagodes bouddhistes font appel à d’autres références inconscientes que celles d’un catholique confit en dévotion.

On pourrait imaginer que – déséquilibré pour déséquilibré – lire le Coran n’appelle pas tout à fait les mêmes réactions que la lecture de l’Ancien et du Nouveau Testament.

En conséquence de quoi on ne voit pas pourquoi on s’arrêterait aux cas de Dijon et peut-être de Joué-lès-Tours (toujours selon France Info que je me plais à citer pour le plaisir).

En effet, croit-on que les milliers de ressortissants européens qui partent égorger en Irak et en Syrie soient très équilibrés ?

Que des centaines de milliers d’autres, qui eux aussi, hurlent « Allah akbar » réclamant des fatwas contre les infidèles soient parfaitement sains d’esprit ?

Plus il y a de fous, moins on rit.

PS : Un désiquilibré a foncé avec sa camionnette dans la foule à Nantes. Il s’appelle Sébastien F. (ouf !).Il ne portait pas de djellaba (ouf !). Il n’a pas crié « Allah akbar » (ouf !). Suite à tous ces événements, Hollande a convoqué d’urgence pour ce mardi matin un conseil interministériel. Sans doute pour parler des déséquilibrés. De tous les déséquilibrés …

Source : Atlantico, par Benoît Rayski, historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Non, tous les déséquilibrés ne crient pas « Allah akbar » !, par Benoît Rayski

    1. Laurence

      Comme il est si bien dit dans l’article aucun Chrétiens déséquilibrés ni de Juifs déséquilibrés n’ont faient des exactions en criant au nom de D.ieu

    2. Jacques

      « Il s’appelle Sébastien F. »

      Comme tous les « Didier Moreau » ou autres qui nous appellent depuis des plate-formes téléphoniques, lesquelles ne sont pas basées à Brie-Comte-Robert si on en juge par leur accent à couper au couteau, lequel rappelle furieusement celui des ressortissants de certains pays d’Afrique du Nord ?

    3. Ratfucker

      Nous connaissons tous le syndrome de Jérusalem, qui frappe quelques centaines de victimes saisies de la certitude d’être le Messie dès leur arrivée à la gare routière de Jérusalem. Nous assistons à la naissance du syndrome de La Mecque, où il n’y a même pas besoin de faire le déplacement: une parabole branchée sur Al Jazeera ou la télé française suffit pour transformer une bique bêlante en loup solitaire hurlant.

    4. mathieu

      Dans la mesure où j’habite une des innombrables communes alsacienne où faute de prêtres il n’est plus tenue la sacro-sainte messe de minuit – las ! -, aussi ai-je le temps de partager un chouïa en ce qui concerne cet article bien mené :

      Bien que le fond évoqué soit évidement tragique, une intéressante note d’esprit le relève ;

      (sic) « Cependant, il n’a pas été porté à notre connaissance que des déséquilibrés chrétiens soient allés renverser des piétons ou attaquer à l’arme blanche des policiers en criant « gloire au Christ-Roi ». » ;

      Certes ! Et pour cause, un chrétien – comme moi par exemple – aurait tonné en prélude : « Mont Joie ! Saint Denis ! » voire, selon certaines circonstances précises : « Sus aux Sarrasins ! Mortecouilles !  »

      L’humour étant la politesse du désespoir, il me semble en outre que nos journalistes français sont des équilibristes peu enclins à la déontologie (sic) : » la radio s’est gravement posée la question de savoir si peut-être l’islamiste de Joué-lès-Tours, abattu par la police, n’était pas lui aussi un « déséquilibré ».

      Tss, tss ! L’on finit par se demander si ces journalistes soufrent de carence sémantique et s’ils sont dotés d’un esprit équilibré, car de toutes les manières envisageable  » l’islamiste de Joué-lès-Tours abattu par la police  » EST de facto déséquilibré. Ne fut-ce que par le fait d’être abattu !

      Joyeux Noël tout de même !

    5. Roban

      Tout d’abord, le « déséquilibré » de Dijon n’était pas sous suivi psychiatrique mais sous suivi psychologique pour alcoolisme, ce qui n’est pas la même chose.
      Ensuite, il parait évident que tous les fous d’Allah et les djihadistes sont des déséquilibrés mais pour être dans le politiquement correct, les merdias les appellent ainsi pour nous faire croire qu’ils n’ont aucun rapport avec l’islam !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *