toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Maccabim : 5776 ! Joyeux H’anoukka à tous !


Maccabim : 5776 ! Joyeux H’anoukka à tous !

En cette veille de H’anoukka, je relis le Livre des Maccabim*. Certes ! Il s’agit d’un livre apocryphe… mais c’est également un écrit qui retrace une épopée des annales de notre peuple, époque où nos pères ont secoué le joug que voulait lui imposer la nation dominante d’alors et où, fier de notre attitude, Hachem a prouvé par un miracle son appréciation. On dit que l’Histoire ne repasse pas les plats mais elle bégaye souvent et la ressemblance avec l’actualité saute aux yeux de tout qui n’est point aveugle !

Dans le remake du péplum d’alors, c’est Obama** qui tient le premier rôle. Tel Antiochus Epimane, lui aussi veut imposer que « tous ne fissent qu’un seul peuple, et que chacun abandonnât sa loi particulière » (1 Macc. I, 41) : aujourd’hui, cela se nomme « le mondialisme » !

Lui aussi nous a envoyé « dans les villes de Yéhoudah un surintendant des tributs, qui vint à Jérusalem avec une grande suite (et qui) adressa de fausses paroles de paix » (1Macc. I, 30) et ce missi dominici porte pour nom John Kerry. Comme en ces temps lointains, « plusieurs le crurent »(1 Macc. I,30) :« En ces jours-là, des vauriens surgirent d’Israël et ils séduisirent beaucoup de gens en disant : Allons, faisons alliance avec les Nations qui nous environnent car, depuis que nous nous sommes retirés d’elles, beaucoup de maux nous ont atteint. Ce discours leur plût et quelques-uns du peuple furent députés et allèrent trouver le roi (métamorphosé, en ce 21ème siècle, en  « Président des Etats-Unis » ) qui leur donna le pouvoir d’observer les pratiques des Nations, selon les usages de celles-ci. Et ils bâtirent un gymnase à Jérusalem, à la manière des nations;  ils dissimulèrent leur circoncision, se séparèrent de l’Alliance sainte, et se joignirent aux Nations, et ils se vendirent pour faire le mal. (1 Macc. I, 11-15)…

Toutes similitudes ou ressemblances avec Meretz, l’Avoda, Hatnouah, voire Yech Atid, ne sont pas fortuite, d’autant que de nombreux partisans de ces tendances – comme alors – « acquiescèrent volontiers à son culte » (1 Macc. I, 43 – Il est en effet à noter que l’engouement de la gauche pour Obama confine à l’idolâtrie !), faisant fi de la sacralisation du Mont du Temple, du respect du Shabbath et des Fêtes (1 Macc. I, 45), souillant le Har Habayth en y autorisant le sanctuaire d’un culte étranger (1 Macc. I, 46), développant en Israël le commerce alimentaire d’animaux tarefs (1 Macc. I, 47), etc.

Ailleurs et aujourd’hui, chez les héritiers de la civilisation gréco-romaine, comme aux jours de l’immonde séleucide certains veulent nous interdire (1 Macc. I, 47-48) de pratiquer la circoncision, nous empêchent la cheh’ita (abattage rituel selon la halakha) et veulent nous imposer d’admettre toutes sortes d’abominations, de profanations (euthanasie, avortement non justifié par un danger réel, homosexualité, débauches sexuelles, piercing…) !

Faute de l’arrivée imminente du Machiah’ Ben David – Puisse-t-il se révéler avant même que paraisse cet article ! – se lèvera-t-il, à l’instar de Mattityahou, l’un de nos dirigeants pour déclarer au satrape de Washington et à ses envoyés : « Quand toutes les nations obéiraient aux USA, de sorte que chacun abandonnerait la loi de ses pères et se soumettrait à leurs ordres, moi, mes fils et mes frères, nous marcherons dans l’Alliance de nos pères. Que HaChem nous soit propice ! Il ne nous est pas utile d’abandonner Sa Torah et Ses Mitzvoth. Nous n’écouterons pas les paroles d’Obama, et nous ne sacrifierons pas, violant les Commandements de notre Torah pour aller dans une autre voie » (1 Macc. II, 19-22) « Que quiconque est zélé pour la Loi, et veut maintenir l’Alliance, me suive » (1 Macc.II, 27) ?

Vous me direz que « les temps ont changé », que nous ne pouvons « jouer la survie d’Israël sur un coup de tête » et même, comme l’establishment helléniste juif de jadis, « Allons, faisons alliance avec les Nations qui nous environnent car, depuis que nous nous sommes retirés d’elles, beaucoup de maux nous ont atteint » !

Hommes de peu de foi, aurait dit un Juif bien connu, à quoi vous sert-il de célébrer H’anoukka si vous n’en saisissez pas l’essence du message ? Cet anniversaire n’est pas une simple « festivité » où il suffit d’allumer quelques loupiotes, d’offrir moult cadeaux, de se goinfrer de soufganioth (« beignets ») au pied – chez certains Juifs d’Occident – d’un arbre de Noël qui sent déjà le sapin d’un judaïsme en voie de disparition. Bien au contraire, c’est le symbole de la victoire de notre peuple sur ceux qui veulent notre mort spirituelle par assimilation… et les temps n’ont pas changé ! Les Maccabim aussi risquaient de passer de vie à trépas, faisaient face à ce qui était (à l’époque) « le monde entier », et pourtant…

Au nom de tous ceux des nôtres qui ont tout affronté, même souvent la mort, pour « rester Juifs », je vous en conjure : Maccabim, levez-vous ! Alors, comme des millions de H’anoukkioth, Israël – « Lumière des Nations » – brillera à jamais dans l’univers, alors Hachem fortifiera nos bras pour chasser nos ennemis, alors notre Saint Temple – lien mystique privilégié entre le Ciel et la Terre – sera enfin reconstruit et purifié, alors nous connaîtrons la Paix annoncée par nos Prophètes !

H’anoukka saméah’

© Yéh’ezkel Ben Avraham pour Europe Israël

* Ce récit a été préservé par les catholiques dans ce qu’ils nomment « Ancien Testament ».

** Successeur d’Antio-Bush le Grand, premier Président noir des States, certains n’hésitent pas à le qualifier de « happy man »… homonyme de « Epimane » (« le Fou »), sobriquet par lequel nos Sages ont transformé la qualification (« Epiphane ») d’Antiochus IV. Plus sérieusement, il est à noter que « Epiphane » vient du grec Ἐπιφάνεια (Epiphaneia) qui signifie « manifestation » ou « apparition » du verbe φαίνω (phaïnò), « se manifester, apparaître, être évident » et que  « l’Épiphanie » (6 janvier – http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89piphanie#.C3.89tymologie), fait partie du cycle de Noël et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière. Nous avons donc symboliquement « la manifestation des Lumières païennes » qui est, à H’anoukka, vaincue par « la manifestation des Lumières juives » !





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Maccabim : 5776 ! Joyeux H’anoukka à tous !

    1. Disraeli

      Ne mélangez pas tout ! L’homosexualité est l’état d’une personne et cela n’a rien à voir avec des profanations ou abominations que personne ne cherche à imposer.
      Et si vous relisiez les Prophètes, vous sauriez qu’ils parlent aussi d’abomination « toeva » à propos de l’attitude des riches envers les pauvres.

    2. yaakova

      Merci pour cet article avec lequel je suis en accord profond. Bien vu. Merci Hashem de nous éclairer afin que l’on voit et entende par Ta Parole ce que tu veux nous dire aujourd’hui.
      Quant à Disraeli, en ce qui concerne l’homosexualité ,les nations aujourd’hui forcent les peuples à admettre comme une chose bonne l’homosexualité par la reconnaissance du mariage » gay ». Et bien, nous disons non à ceci, et non aussi à la mondialisation (pensée unique) qui est un second babel !!! Qu’Israël et chaque Juif soient une Lumière qui brille dans l’obscurité des Nations pour montrer la route, et que nous soyons fidèles à la Fidélité d’Amour de Hashem !!! Qu’Il suscite en Eretz en 2015, des nouveaux « Abraham », « Moshé », « David » et « Josué » pour diriger le Pays et Hashem fera le reste et « les Nations seront dans la stupeur en voyant ce qu’Il fait pour Son Peuple ». Belle fête de Hanouka !!!

    3. Yéh'ezkel ben Avraham

      @ DISRAELI ! Libre à vous de faire votre propre « religion » basée sur la perversité et/ou la permissivité de certains Goyim (ou Juifs hellénisés, comme au temps des Maccabim) qui en reviennent aux débauches de Rome. Ce n’est pas à moi de vous juger, il existe Hachem pour cela. MAIS LA TORAH RESTE ET RESTERA TOUJOURS LA TORAH QUE NOUS AVONS RECUE AU SINAI, QUE NOUS NOUS SOMMES ENGAGES A « FAIRE » et rien ne vous autorise à remplacer les Commandement que Hachem nous a donné. Vouloir imposer à tous VOTRE façon de penser (ce que n’a jamais essayé de faire le judaïsme qui n’est pas prosélyrte) s’appelle du fascisme… et cela aussi est une abomination !

    4. Charles DALGER

      Hormis, la dispute inopportune et hors sujet, avec DISRAELI, Yehezkiel Ben Abraham est excellent.

      Et puisqu’il parle bien et qu’il n’hésite pas à se disputer, alors justement, qu’il se dispute avec les déjections smolani qui infestent Israël aujourd’hui. Ces pourritures sont exactement la réincarnation des Hébreux qui collaborèrent avec les occupant Grecs au temps des Maccabim.

      A l’exception d’Europe-Israël,Les média soi-disant juifs francophones refusent de traiter ces saletés comme il faut. A l’approche des élections, cette propagande qui se prétend juive, nous rabâche les oreilles, avec des des tordus inconnus, en les présentant comme des futurs élus important. Mais en même temps, pas un mot sur les mouvements et les personnalités israéliennes qui veulent abolir la malédiction d’Oslo.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap