toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Livni révèle le rôle pivot de Mahmoud Abbas dans le sabotage des pourparlers de paix parrainés par les américains.


Livni révèle le rôle pivot de Mahmoud Abbas dans le sabotage des pourparlers de paix parrainés par les américains.

Image à la Une : « Votre choix à la fin était de ne rien obtenir » aurait dit une Tzipi Livni frustrée, à Mahmoud Abbas. Photo: Twitter

Tzipi Livni, l’ancien ministre israélien de la Justice et négociateur en chef avec les palestiniens, qui est maintenant en lice comme candidate au poste de Premier ministre lors des prochaines élections de mars en Israël, a révélé que la direction palestinienne « a provoqué l’échec » des pourparlers de paix parrainés par les américains « à un moment crucial. »

Hatnua, le parti centriste de Livni se présente aux élections en alliance avec le Parti travailliste. Dans le cas où le bloc remporte le scrutin, Livni se relaiera au poste de Premier ministre avec le leader travailliste Isaac Herzog tous les deux ans.

S’adressant au reporter du New York Times, Roger Cohen, [Speaking to New York Times reporter Roger Cohen], Livni a déclaré qu’un accord cadre américain avait été présenté au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, lors d’une réunion à Washington DC le 17 mars. Le cadre – qui n’a pas été rendu publique – énonçait les points de vue de l’administration sur les grandes questions, y compris les frontières, la sécurité, les implantations, les réfugiés palestiniens et Jérusalem.

« Livni a estimé que c’était un cadre équitable et [le Premier ministre Benjamin] Netanyahu avait indiqué sa volonté de poursuivre sur cette base tout en disant qu’il avait des réserves, » a écrit Cohen. « Mais Abbas a refusé de donner une réponse dans ce que son principal négociateur, Saeb Erekat, a décrit plus tard comme une réunion «difficile» avec Obama. Abbas est resté évasif sur le cadre de travail ».

De l’avis de Livni, a déclaré Cohen, cet accord  » qui a constitué une occasion importante manquée par les palestiniens, pour le moins parce qu’il obtenait l’acceptation par Netanyahu d’une négociation sur la base des frontières de 1967 avec des échanges de territoires convenus – une idée qu’Obama avait retenue en 2011 – aurait marqué un changement majeur « .

Néanmoins, les négociations se sont poursuivies. Le 1er Avril, du côté israélien on était prêt à publier un projet de déclaration « disant qu’une dernière tranche de plusieurs centaines de prisonniers palestiniens serait libérée. Les États-Unis libérerait Jonathan Pollard, un Américain reconnu coupable d’espionnage pour Israël il y a plus de 25 ans; et les négociations se poursuivraient au-delà de la date limite du 29 avril, avec un ralentissement ou le gel des implantations juives en Cisjordanie « .

C’est à ce moment qu’Abbas a lâché sa bombe.

Selon Cohen, Livni regardait des informations télévisées en attendant une réunion du cabinet. Elle a vu « Abbas signer des lettres dans le cadre d’un processus pour rejoindre 15 agences internationales – chose qu’il s’était engagé à ne pas faire  avant la date limite. »

Livni a immédiatement contacté Saeb Erakat, lui demandant d’arrêter la démarche unilatérale palestinienne. Selon Cohen, Erakat, « lui a envoyé un texto le lendemain pour lui dire qu’il ne pouvait pas. Ils se sont rencontrés le 3 avril. Livni a demandé pourquoi Abbas avait fait cela. Erekat a déclaré que les palestiniens pensaient qu’Israël était en train de caler. Un proche collaborateur de Livni, Tal Becker, a écrit un seul mot sur un morceau de papier et l’a poussé à travers la table vers elle : ‘Tragédie’ »

Livni qui a rencontré Abbas à Londres le 15 mai, relate son entretien à Cohen : « Je lui ai dit : «le choix n’est pas entre tout et rien. Et votre choix à la fin était de ne rien obtenir» ».

Le compte rendu de Livni de la façon dont Abbas a provoqué l’effondrement des négociations contraste fortement avec les affirmations fréquentes de l’administration Obama que l’intransigeance apparente de Netanyahu était le principal facteur derrière l’échec.

À cet égard, le titre de l’article de Cohen – «Pourquoi la paix israélo-palestinienne a échoué» – est instructif, car il n’indique en aucune manière la culpabilité de M. Abbas en ce que les négociations sont remplacées par sa stratégie unilatérale. Tant le titre que l’introduction de l’article déplace l’accent sur Netanyahu. Avant même que le lecteur ne soit informé des tactiques de sabotage d’Abbas, Cohen souligne l’antagonisme entre Livni et Netanyahu.

  « Sur mon mur est écrit : État démocratique juif, deux Etats pour deux peuples », dit Livni. « Sur le mur du Likoud, est écrit : Etat juif, le Grand Israël. »

Source : The Algemeiner – 24 décembre 2014 –
Ben Cohen
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Livni révèle le rôle pivot de Mahmoud Abbas dans le sabotage des pourparlers de paix parrainés par les américains.

    1. robert haim

      Abbas sale pourriture tu n’es que le fruit du mensonge,le palestien arabe
      n’a jamais existe,tu es le menteur arabe que l’occident gobe parce que antisemite comme toi CRAPULE Tu n’auras aucune terre d’Israel et la Jordanie viendra son tour bientôt,

    2. Saraiol

      Elle a mis du temps à comprendre.
      Mais tant mieux, c’est fait.
      La seule différence entre le Hamas et l’AP est une différence de tactique. Abbas veut faire croire qu’il est « modéré » et qu’il accepte l’état israélien à coté d’un état « palestinien » pour mieux détruire Israël en le rendant fragile, attaquable et indéfendable.

    3. Robert Davis

      De cette stupide tsipipi livni et de abbas le plus dangereux pour Israel c’est …tsipipi et pas pour son incontinence! Heuresement qu’elle n’a aucune chance de devenir jamais PM car avec elle on aurait un françois hollande en jupons! D’un côté un abbas qui a la bonne idée de faire de son mieux pour ne jamais rien obtenir et de l’autre cette folle qui veut absolumment débarrasser le peuple Juif …d’Israel! Qui est PIRE?

    4. Alain Y. Cerf

      Qui disait que les Palestiniens n’ont jamais perdu une occasion de perdre une occasion ? L’adage se confirme de plus belle avec Mahmoud Abbas.

    5. Simonai ongué

      MON ENNEMI CELUI D’ISRAEL N’EST PA ABBAS MAIS CETTE FEMME DE LIVNI CROYEZ -MOI, LES JUIFS ET AMIS DES JUIFS DEVRAIENT SE MÉFIER DE CETTE FEMME.
      ELLE.ELLE VEUT ACCOMPLIR LA MISSION D’OBAMA ET U.E. SA STRATÉGIE EST SIMPLE :
      SI SON GOUVERNEMENT EST  »ÉLU » ELLE DEVIENDRA EN PREMIER LE PM. POUR FONCTIONNER AVEC OBAMA PUISQUE, LE MANDAT D’OBAMA PRENDRA FIN EN NOVEMBRE 2016 ALORS ELLE POURRA BIEN DÉMANTELER ISRAEL .
      NON NE VOTER PAS CETTE FEMME C’EST POISON DIABOLIQUE POUR ISRAËL,ISRAËL POURRA RAPIDEMENT REGRETTER BIBI
      OBAMA QUI N’AIME PAS BIBI ..JE COMPRENDS BIEN IL CROISE LES DOIGTS EN SOUHAITANT LES PARTIS DE LIVNI PRENDRE LE POUVOIR U.E. VONT EUX TOUS AVEC LE ZEL DE DÉTRUIRE ISRAEL VA ALORS COMMENCER .MAIS RAPIDEMENT , CEUX QUI ONT ÉLU LIVNI REGRETTERONT RAPIDEMENT JE DIS ADVENANT ;IL Y AURA UNE GRANDE MANIFESTATION EN ISRAEL QUI VA ÉBRANLER LE FAUX GOUVERNEMENT AU POUVOIR.
      CELA CAUSERA TORT A ISRAEL ET SON PEUPLE! CELA VA TELLEMENT DÉSTABILISER ISRAEL , FAIBLE , LE POUVOIR D’INFLUENCE TOMBÉ DANS L’EAU, NON JE NE VEUX PAS LIVNI Ô MON DIEU DESCEND ET ÉCARTE CETTE MISSIONNAIRE DE SATAN À ISRAËL..POUR MOI ,TU NE PEUT PAS DIRE AIMER ISRAËL ET NÉGOCIER LA MORT D’ISRAEL EN VISANT JÉRUSALEM DE DONNER UN FAUX PAYS AUX ARABE ET DIRE QUE TU FAIS CELA POUR LA PAIX QUELLE PAIX?QUI A VU UN JOUR UN ARABE AVEC UN BÂTON DE PAIX DANS SA MAIN. OBAMA N.EST PAS PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS MAIS ENVOYÉ SPÉCIALE POUR DÉTRUIRE ISRAEL MAIS MON DIEU QUE JE SERT EST PLUS PUISANT QUE LE DIABLE . DIEU ,LUI PEUT SE PROMENER PARTOUT MÊME AU 2IEME CIEL LE LIEU OU HABITE SATAN MAIS SATAN,LUI, IL EST INCAPABLE DE SE RENDRE AU 3IEME CIEL LE LIEU OU HABITE LE CRÉATEUR DES CIEUX ET LA TERRE ALORS DIEU VA TOUT FAIRE, COMBATTRE LE PALN D’OBAMA ET SON GROUPE.

      POUR LE CAS DE LIVNI ,DIEU METTRA TERME À SON ACHARNEMENT CONTRE LA VITALITÉ ET L’HONNEUR QUE DIEU A ACCORDÉ À ISRAËL. SURTOUT, ELLE COMBAT CONTRE LE NOM DU DIEU TRÈS HAUT EN ISRAËL.
      LIVNI, LE TEMPS NOUS DIRA. À COURT TERME PAS À LONG TERME .
      CAR ,LE PEUPLE DE DIEU PRIE!!! AMEN DIEU EST GRAND!

    6. Andrew Liberty,

      Même si tous les pourris d’Europpeens antisémites reconnaissent un Etat palestiniens, il n’y aura jamais de paix. Le terroriste Mahmerd Abbas ne reconnaîtra jamais un Etat juif. Arafat et lui ont toujours fait échouer toutes les tentatives de paix. Les Européens ne veulent pas voir la vérité pourtant si flagrante. Pour se faire du crédit et récupérer un électorat de merde, ils n’hésitent pas à sacrifier Israel. Ils auront beau s’aplatir, baisser leurs froques, ils n’obtiendront rien de ces gens-là qui continueront à les considérer comme mécréants infideles. D’ailleurs il n’y a qu’à voir les incidents de dingos de ces derniers jours, et ce n’est que le commencement.

    7. Kravi

      Tout le monde connaît la duplicité desArabes de Palestine. Depuis Arafat leur tactique est la même et ils ne veulent à aucun prix d’une paix qui leur arracherait leurs subsides européens et feraient assassiner les dirigeants qui signeraient une paix.
      Quand je dis tout le monde, il faut comprendre les lecteurs informés, i.e. les soutiens d’Israël. Les autres leur signent des chèques en blanc sur la sécurité israélienne.

    8. Robert Davis

      Liberty :la « reconnaissance » des européens n’a AUCUNE VALEUR JURIDIQUE,c’est comme si je me déclarais propriétaire de la Tour Eiffel! Quel chance aurais-je d’être reconnu tel en DROIT? il est facile pour Israel de répondre ; FOUTAISES et basta! d’ailleurs eux-même le disent que ce n’est que symolique,le symbole de leur c.! Quant à cette conne de livni ELLE EST SI BETE QU ELLE NE PEUT MEME PAS TROMPER LES GAUCHISTES ISRAELIENS pourtant la gauche la plus bête du monde!

    9. Ixiane

      Imaginons Jérusalem s’appeler du jour au lendemain Al Qods !!!!
      Impossible… plus de peuple Hébreu , plus de Bible non plus ( Jérusalem y est nommé 800 fois ) et bien sûr plus de chrétiens ….

    10. Aaron Sandrine

      Israël il ne faut pas voter pour cette femme est ce que tu as compris !ELLE VA TE TUER . UNE ISRAËL DOIT VOTER POUR LE LIKOUD ET TU AS INTÉRÊT TU DOIT RIEN AUX PALESTINIENS. ILS VEULENT TE DÉTRUIRA C’EST ÇA QUE TU VEUX. ÉCOUTE TON PÈRE ET CEUX QUI TAIMENT. JÉRUSALEM ET TES TERRES VONT DEVENIR PALESTINIENS C’EST ÇA QUE TU VEUX POUR DOIT D’ISRAËL UNE PAIX CEST ÇA. NON ALORS SÉCOUE TOI

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap