toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Parlement européen botte en touche sur la Palestine


Le Parlement européen botte en touche sur la Palestine

Pas de vote solennel, mais une simple motion reconnaissant « en principe l’État Palestinien ». Une prise de position uniquement symbolique. De plus, la reconnaissance doit, selon le Parlement, «aller de pair avec le processus de paix» ce qui renvoie les palestiniens à la table des négociations.

Le Parlement européen ne s’est pas prononcé sur la reconnaissance de l’État palestinien, mais a seulement reconnu « en principe » un tel État, qui jouit déjà du statut d’État non-membre à l’ONU. Un choix qui a pour objectif de ne froisser personne.

Selon Reuters  « le Parlement européen soutient le principe de la reconnaissance d’un Etat palestinien et d’une solution à deux Etats mais estime que ceux-ci devraient aller de pair avec le développement des pourparlers de paix négociés par les deux » selon la résolution adoptée par 498 voix contre 88.. Il n’y aura donc finalement pas de vote sur la reconnaissance d’un Etat palestinien mercredi à Strasbourg mais les eurodéputés se prononceront sur un compromis qui appuie une solution négociée à deux Etats.

L’eurodéputé Italien Fulvio Martusiciello a déclaré : « Il serait intéressant que ce débat s’occupe  de la reconnaissance de la Palestine et de la sécurité du peuple israélien. Il est inadmissible qu’un citoyen israélien ne puisse pas sortir de chez lui sans courir le risque d’être blessé à l’acide, d’être la victime d’un attentat ou d’être renversé par une voiture ».

En cela, le Parlement européen n’a pas été aussi loin que la gauche française résolument anti-israélienne qui a fait voter un texte scandaleux qui n’a pour seul objectif que de tenter de reconquérir les voix musulmanes en attisant les tensions entre israéliens et palestiniens.

Les socialistes, les Verts et la gauche radicale souhaitaient appeler les Etats membres à reconnaître l’Etat palestinien, mais le PPE (droite), principale formation politique du Parlement, a pesé pour lier cette perspective à une relance des pourparlers de paix. Ces différentes approches, entre ceux qui voient dans la reconnaissance de l’Etat palestinien un catalyseur pour la paix et ceux pour qui la paix doit être une condition préalable, avaient déjà conduit les eurodéputés à reporter leur vote en novembre.

«Il n’y a pas de reconnaissance immédiate sans condition», a affirmé le président du groupe PPE, Manfred Weber. Son homologue socialiste, Gianni Pittella, a salué «une décision historique» et une«victoire de l’ensemble du Parlement».

Le Parlement a décidé «d’engager une initiative intitulée « Parlementaires pour la paix » visant à rapprocher les parlementaires européens, israéliens et palestiniens»pour faire progresser les perspectives de paix.

C’est une bonne nouvelle pour Israël.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël

 

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Le Parlement européen botte en touche sur la Palestine

    1. didier

      « Le Parlement a décidé «d’engager une initiative intitulée « Parlementaires pour la paix » visant à rapprocher les parlementaires européens, israéliens et palestiniens» » :
      Drôle de parlement palestinien qui n’a pas vu d’élections depuis 2006 et d’où émane quelle entité terroriste, celle du Hamas ou celle du Fatah dont le chef est le négationniste et assassin d’enfants Abou Mazen. ?

    2. Laurence

      L’eurodéputé Italien Fulvio Martusiciello a déclaré : « Il serait intéressant que ce débat s’occupe de la reconnaissance de la Palestine et de la sécurité du peuple israélien. Ce doit etre le seul avoir dit celà
      Ils veulent imposer un etat palestinien coute que coute de toute façon ils mettent tout en oeuvre pour qu’Israel soit isolé de plus en plus
      et pandant tout ça les terroristes vont bien faire leur chemin en europe
      ils se foutent de penser que tout ça va hatiser la populasse muzzs en europe envers les Juifs , mais ça , ils s’en foutent !!!!!!!!!!!

    3. abraham

      Le Parlement européen botte en touche sur la Palestine
      Ce sont les partis de la gauche israélienne à la tête de laquelle se trouve le parti AVODA qui ont font pression sur le parti socialiste français pour qu’il exerce une pression tant sur le parlement que sur les gouvernements européens. Il faut se rendre à l’évidence et balayer devant sa porte avant de porter des accusations. Les inspirateurs de la politique en faveur des palestiniens se trouvent pas en Europe mais en Israël.

    4. Saraiol

      Bonne nouvelle pour une fois. Je n’en espérais pas temps. La France restera donc championne dans la soumission et l’ignominie comme il y a 70 ans.

    5. Robert Davis

      Je suis entièrement d’accord avec Abrahamles pires ennemis d’Israel et les instigateurs de tous les problèmes politiques sont les gauchistes ISRAELIENS! Tant que la grande majorité des israéliens n’aura pas compris que la POLITIQUE EST ?UNE GUERRE EXACTEMENT COMME DES ATTAQUES MILITAIRES DE SOLDATS ENNEMIS(dans ce cas la 5ème colonne de la gauche israélienne) Israel RISQUE D ETRE DEMEMBRE ET DETRUIT PAR DIVERS MOYENS POLITIQUE,MILITAIRES ET ECONOMIQUES CAR C EST UNE NATION FRAGILE. ISRAEL NE DOIT COMPTER QUE SUR LUI MEME POUR RESOUDRE LE PROBLEME DES FAUX PALESTINIENS OU FAKE-STINIANS. Et ils doivent aussi comprendre que les NEGOCIATIONS NE SONT PAS PREFERABLES AU DIKTAT au CONTRAIRE CAR LE DIKTAT EST ILLEGAL ET PEUT ETRE CONTESTE ALORS QUE LES NEGOCIATIONS IMPLIQUENT UN ACCORD QUI LUI EST CONTRAIGNANT EN DROIT INTERNATIONAL. Ce n’est pas sans raison que les ennemis d’Israel veulent des négociations truquées puisque dans la formulation de ces négociations TOUT EST FAVORABLE AUX ARABES ET DEFAVORABLE A ISRAEL. Pour être équilibrées ces négociations devraient porter SUR LE DEPART DES ARABES non sur leur …maintien! La politique est une GUERRE et doit être traitée comme telle. Durant la guerre desd 6 jours Israel a-t-il demandé à la froooonce ou à jer ne sais quel parlement pourri d’envoyer des troupes défendre Israel??? Il faut AGIR sans rien demander à personne si on veut s’en SORTIR!

    6. ralph

      Si j’en avais le pouvoir ( mais la « liberté d’expression » ne le permet pas) je ferais voter une loi prévoyant de déchoir de la nationalité israélienne toute personne mettant en danger la sécurité d’Israël .

    7. yacov

      Bravo Ralph ! je vote pour vous.

      – Il faudrait aussi limiter les pouvoirs de la cour suprême: que 12 juges, qui s’élisent eux mêmes, puissent défaire les lois votées par la Knesset ce n’est pas de la démocratie, c’est le balagan !

      – il faudrait aussi passer au régime majoritaire pour sortir les futurs gouvernement du merdier des coalitions

    8. madeleine

      ILS SONT 800 JUIFS ISRAELIENS GAUCHISTES A AVOIR APPUYE (PAR TELEPHONE, LETTRES, ETC..) LES VOTES EUROPEENS POUR UN ETAT PALESTINIEN. Parmi eux Amos Oz et toutes les autres pourritures qui nuisent, de l’intérieur, à l’Etat d’Israël. Bibi, fais voter une loi pour les déchoir de la nationalité israélienne et fous-les dehors ! ils ne méritent pas Israël, ils crachent dans la soupe trop bonne pour ces ordures. Envoie-les à Berlin manger de la choucroute !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap