toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La volte-face de Marion Maréchal-Le Pen sur la reconnaissance de l’Etat Palestinien


La volte-face de Marion Maréchal-Le Pen sur la reconnaissance de l’Etat Palestinien

Initialement, la benjamine de l’Assemblée nationale avait évoqué l’idée de voter en faveur de la reconnaissance d’un Etat palestinien. Finalement, elle devrait s’abstenir.

Le sujet divise de nombreux députés. Y compris au Front national. Ce mardi, les députés français doivent adopter une résolution sur la reconnaissance de l’Etat palestinien. Un texte non contraignant à l’égard de l’exécutif mais qui a une forte portée symbolique. A ce sujet, Marion Maréchal-Le Pen avait annoncé qu’elle se dirigeait vers un vote favorable.

Invitée de BFMTV, la députée du Vaucluse Marion Maréchal le Pen avait estimé que cette reconnaissance permettrait une meilleure lutte contre le terrorisme. «Ce sera une résolution symbolique. Au Front national nous sommes pour la reconnaissance, parce qu’elle donnera des droits et des devoirs pour lutter contre le terrorisme», indiquait-elle. «Je voterai ‘pour’», a-t-elle alors conclu, regrettant que «ni l’une, ni l’autre partie, ne veulent la reconnaissance d’un Etat palestinien et d’un Etat israélien».

Mais, depuis, France Inter a assuré que l’élue frontiste a changé d’avis. «Finalement, la députée FN a décidé de s’abstenir à l’occasion du vote», indique le site de la station. Marion Maréchal-Le Pen se serait ravisée après avoir saisi le bureau exécutif du FN qui a finalement tranché, prenant en compte le fait que plusieurs cadres du parti ont des avis divergents sur le sujet.

De fait, le collègue de l’élue du Front national, Gilbert Collard, avait déjà formulé son opposition à cette résolution. Parmi les ténors du FN, l’influent député européen Aymeric Chauprade a aussi exprimé de grandes réserves. «Un Etat palestinien est légitime, avec un territoire viable, un retour aux frontières de 1967, mais pour reconnaître un Etat, il faut reconnaître un véritable Etat, qui contrôle un territoire. Je pense qu’il faut d’abord arriver pour Mahmoud Abbas à reprendre l’autorité sur l’ensemble du territoire», a plaidé le chef de la délégation FN au Parlement de Strasbourg. D’après lui, «si la Palestine est reconnue demain officiellement, il ne se passera rien, ça montrera juste que Mahmoud Abbas n’a aucune autorité, ça va endormir encore plus les choses».

D’après les informations de l’Obs, «ce ne serait que face à l’insistance d’autres figures du parti que Marion Maréchal-Le Pen aurait changé son fusil d’épaule». Visant particulièrement Aymeric Chauprade, également conseiller aux questions de politique internationale de Marine Le Pen.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “La volte-face de Marion Maréchal-Le Pen sur la reconnaissance de l’Etat Palestinien

    1. Reactif

      Comme quoi en politique on peut dire tout et son contraire. Et tout le monde fait la même chose. Bienvenue en Hypocrisie. Ceci étant et en l’occurrence tant mieux.

    2. michel boissonneault

      seul les fous ( folle ) ne change pas d’avis….peux-être a huit-clos des politiciens d’expérience lui ont expliquer que plus ont donne du pouvoir aux muzz plus les autres communautés sont perdants

    3. David Belhassen

      Une des raisons (je veux bien le croire) pour lesquelles Marion Maréchal Le Pen a changé d’opinion ?
      Voici le duplicata de mon échange de courriels avec le secrétariat du Front National :

      Israël, le 21 Novembre 2014
      A l’intention de Mr Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National
      Bonsoir,

      Des rumeurs circulent sur les « réseaux sociaux » d’internautes, selon lesquelles le FN reconnaîtrait l’existence d’un « Etat palestinien » (voir à ce propos les déclarations de Mme Marion Maréchal Le Pen et de Mr Florian Philippot).
      Sachant pertinemment que cet Etat sera le fer de lance arabo-islamique visant à la destruction d’Israël (et à un prochain génocide qui sera perpétré contre ses habitants), et que la liquidation d’Israël servira de « prémices » à l’invasion et l’arabo-islamisation de la France, la question qui se pose est la suivante :
      Comment un parti qui se définit comme patriote, laïque, et républicain peut-il reconnaître l’existence d’un Etat-fantoche islamiste, obscurantiste, anti-chrétien, oppresseur, criminel et qui soutient l’islamisation et l’esclavagisme du peuple de France ?

      Tant que je n’aurai pas entendu la Présidente du Front National, Mme Marine Le Pen, se prononcer à ce sujet, je reste dans l’expectative (mêlée de déception à l’égard de Mme Marechal Le Pen et de Mr Philippot).
      Je vous serai gré d’une réponse rapide, si vous l’avez, afin que mes amis patriotes français sachent pour qui ne pas voter lors d’éventuelles élections prochaines.

      David Belhassen

      Réponse reçue le 27 Novembre 2014:

      Bonjour M. Belhassen,
      Le Front National a toujours défendu une politique d’équilibre au Proche-Orient. Si nous soutenons la formation d’un Etat palestinien, il n’en demeure pas moins qu’ Israël doit être assuré d’une existence indiscutable et d’une sécurité garantie.
      La stabilité de la région repose sur la coexistence pacifique de deux états.
      Comme Marine Le Pen a eu l’occasion de le dire, la création d’un Etat palestinien est vitale en ce sens qu’elle imposera aux Palestiniens, reconnus sur la place internationale, de se soumettre aux exigences qui sont faites aux nations de lutter véritablement et sévèrement contre le terrorisme.
      Cordialement
      Eric Domard
      Conseiller Spécial de Marine Le Pen

      Cabinet de Marine Le Pen
      Front National – 78, rue des Suisses – 92000 NANTERRE
      Tél : 01.41.20.21.10 01.41.20.21.10 – Fax : 01.41.20.21.11
      Courriel : [email protected]

      Et voici ma réponse du même jour :
      A l’intention de Mr Eric Domard,
      Bonjour,
      Je prends acte de cette position officielle de Marine le Pen, Présidente du Front National.
      Son contenu est suffisamment clair pour conclure que le Front National fait usage d’un double langage : d’une part, il promet à ses électeurs parmi les citoyens français de mettre tout en œuvre afin d’empêcher l’arabo-islamisation de la France, et de l’autre se prononce en faveur de la création d’une entité arabo-islamiste qui s’autoproclame – de manière fallacieuse et factice -« palestinienne » et qui prône la destruction de l’Etat d’Israël et l’extermination de sa population.
      Cette entité arabo-islamiste-palestiniste n’est autre que le fer de lance idéologique du conquérant arabo-musulman qui, au VIIème siècle après J.-C., a envahi par la violence et le cimeterre la terre d’Israël et la patrie du peuple hébreu.
      En somme, ce que le Front national aspire pour la France – sa sauvegarde face à un processus sournois de conquête arabo-musulmane -, il le refuse à l’Etat d’Israël, seul Etat légitime sur toute l’étendue de ses frontières historiques, qui aspire à effacer les séquelles de la conquête arabo-musulmane sur ses terres ancestrales.
      Je me vois donc dans l’obligation éthique de publier notre échange de courriels et par la même occasion de lancer un appel à tous les patriotes de France, sans distinction d’origine, de religion, ou de sexe, de ne pas voter pour le Front National et de lui barrer la route, par tout moyen démocratique mis en leur disposition.
      J’espère par la même occasion que Maître Gilbert Collard –le seul député intègre du Front National – quittera votre parti afin de créer un vrai mouvement patriotique et démocratique.

      Cordialement,
      David Belhassen

    4. Esaü

      Meyer Habib a parlé avec son coeur, c’est rare pour un politique de nos jours, la france a de la chance de le compter dans son assemblée.

    5. Marie l'Alsacienne

      Tant mieux si MMLP a changée d’avis, Gilbert Collard a du l’aider, elle est encore jeune et n’est probablement pas au courant de tout.

      Bravo a elle !

    6. Marc guedj

      Le masochisme de Colllard !
      L’intervention enflammée de Gilbert Collard pendant le débat du 28 Novembre à l’assemblée nationale sur la résolution pour la création d’un état palestinien a frappé les esprits. On a même pu lire sur le site  » MERCI POUR CE BON MOMENT ». On a loué le courage intellectuel de l’adhérent du Front National.
      En fait, il ne s’agissait que d’un court bon moment, d’un  » effet de manches » comme on dit chez les avocats puisqu’il semblerait que le même Colllard n’ait pas du tout voter contre la résolution mais se serait abstenu…
      Après ce que nous avons entendu sorti de la bouche de Collard, ne pas voter contre cette résolution relève d’une tendance au masochisme…
      Marc Guedj

    7. Daniel

      Maître Gilbert Collard, beau parleur. il parle, il parle, il parle… c’est son métier, il est avocat! Il a laissé croire qu’il voterait contre la reconnaissance de l’état palestinien mais quand il a fallu passer à l’acte, il n’y avait plus personne, il s’est abstenu. Il est à l’image du Français moyen et de son parti: UNE GRANDE GUEULE!

    8. Robert Davis

      « Israel doit assuré… »quel blabla insensé! C’est nla france qui n’est ,PAS capable de se défen dre elle-même qui va ssurer la défense d’Israel? Sio on arrêtait de dire des âneries,ce neserait pas mieux? foutez la paix à Israel et de toutes manières que chacun se mette dans le crâne que si la france foutait la paix à Israel ou non… C EST LA MEME CHOSE! Israel doit se défendre lui-même et que les diplomates-clowns aillent voir ailleurs si on y est!La france n’a pas son mot à dire dans la politique d’Israel ni du P.O.et si elle ne l’a pas encore compris,tant pis pour elle,c’est elle qui paye les pots cassés et elle le paye de TOUS LES COTEStout en montrant tous les jours à quel point elle est IMPUISSANTE! L’europe n’est même pas capable d’empêcher les conflits sur son territoire et si elle croit qu’Israel peut être comparé au…mali c’est qu’elle a besoin d’une TRANSPLANTATION DE TOUS SES ORGANES PAS SEULEMENT SON CERVEAU!

    9. loulou

      reconnaissance de qui ? de quoi ? et après ce sera quoi « le monde » bravo les députés – chers français votre pays change de nom francomusulman

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap