toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La presse française a pour consigne formelle ne pas évoquer le lien entre Ziad Abou Ein et le groupe terroriste Abou Nidal


La presse française a pour consigne formelle ne pas évoquer le lien entre Ziad Abou Ein et le groupe terroriste Abou Nidal

Il serait en effet catastrophique qu’un lien soit fait entre le décès du dignitaire palestinien, le groupe terroriste Abou Nidal et l’attentat de la rue des Rosiers. La presse française à l’unisson de la diplomatie hexagonale tient en effet un filon idéal pour exercer de nouvelles pressions spectaculaires sur Israël, conformes à la vision et à la doxa de l’Union Européenne.

Toutes sensibilités politiques confondues, y compris les plus imperméables et les plus hostiles traditionnellement, aux lobbies financiers arabes. Il est ainsi révélateur de considérer la nouvelle position monstrueuse du Front National sur Jérusalem, avec proposition d’un statut international religieux et onusien, pour la capitale d’Israël.

La vision européenne et hexagonale, quasi unanime, dit qu’Israël est coupable de colonisation. Que sa capitale Israël ne lui appartient pas. Du moins pas en totalité. Que l’État hébreu n’a pas de légitimité sur les régions de Judée et de Samarie qui surplombent Tel-Aviv. En filigrane de ses positions folles, l’Europe espère des contreparties financières et des faveurs des Etats du Golfe, de l’Arabie Saoudite et sur un deuxième tableau de l’Iran disposant d’importantes réserves énergétiques, voire de la Russie, n’est ce pas.

La France donne le change en endormant sa communauté juive, qui se réduit comme peau de chagrin, avec des colifichets distribués à ses dirigeants (missions, décorations, honneurs, subventions, etc.) et des postures parfois grandiloquentes et grotesques pour condamner l’antisémitisme. Un antisémitisme, qui n’a jamais été aussi virulent depuis la Collaboration. Cet antisémitisme est pourtant le résultat mécanique de l’antisionisme toléré, et parfois propagé, par ceux là mêmes qui se prétendent cyniquement « protecteurs » des Juifs.

L’affaire Ziad Abou Ein est une opportunité en or pour faire pression sur Israël. Tous les médias subventionnés exploitent le filon, on culpabilise Israël pour le faire reculer. On l’insulte, on le diffame on le salit. Sans aucun risque en retour. Tsahal est présenté comme une armée de colonisation violente. Le gouvernement israélien est montré sous un angle cynique et impérialiste. L’Autorité Palestinienne, Hamas compris, est victimisée. La cause palestinienne est embrassée par les politiques et les médias qui y voient un vrai placement économique.

Ces affinités pro-arabes hexagonales se traduisent en effet par des investissements records du Qatar en France, des contrats d’armements et d’infrastructures avec l’Arabie Saoudite, des perspectives alléchantes avec l’Iran. Avec en bonus une forme de paix sociale (entre 5 et 10 millions de musulmans dans l’Hexagone), le rôle du bouc émissaire étant pour l’instant dévolu aux Juifs et à Israël. Israël n’a rien à proposer de plus que ce qu’il n’offre déjà à tous vents, ses technologies sont déjà partout en Europe, ses nouvelles molécules pharmaceutiques, ses avancées médicales, sa cyber-sécurité, etc. Les israéliens qui partagent déjà tout avec tout le monde, n’ont rien de plus à négocier. Pas de pétrole, un marché intérieur minuscule, une diaspora, respectueuse, laborieuse et docile, l’arbitrage est vite fait.

Le seul risque pour l’Europe et l’Hexagone avec ce genre de politique est de se mordre la queue, de s’allier aujourd’hui avec les ennemis de demain, de réveiller peu à peu les démons d’une communauté arabo-musulmane revancharde et messianique de plus en plus importante à tous les échelons, y compris peu à peu aux postes de commandes. De s’abandonner sans retour aux intérêts étrangers, à d’autres agendas, à d’autres visions, de saborder la souveraineté, la sécurité, et l’honneur aussi.

Rappeler aujourd’hui que le héros de la rue arabe, et de la bien-pensance occidentale corrompue, Ziad Abu Ein est en fait un assassin d’enfants, un membre du groupe terroriste antisémite Abu Nidal, que ce groupe Abu Nidal est l’auteur de l’attentat de la rue des Rosiers à Paris, que l’enquête sur cet attentat a été bâclée et sciemment étouffée, rappeler tout cela dévoilerait trop de contradictions, de compromissions, de complicités criminelles et ouvrirait une boîte de Pandore terrifiante, libérant à la fois les démons du passés, les fantômes du présent, et les promesses de catastrophes futures. Inévitables selon les analystes, le pire est en effet à venir.

Nanojv





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “La presse française a pour consigne formelle ne pas évoquer le lien entre Ziad Abou Ein et le groupe terroriste Abou Nidal

    1. Laurence

      Oui , ce n’est que le début
      Israel est diabolisé par tout le monde , et les Juifs de France ont du soucis à se faire
      toute la haine refoulée va ressortir de plus belle avec leur diabolisation de ce tout petit pays qui est la convoitise de tout le monde et surtout sa capitale ,,Jérusalem

      Le front nationnal veut quant à lui veut découper Jérusalem en plusieurs morceaux , Juifs de France le FN est pareil que les autres partis , ils ne protègeront jamais les Juifs

      Qu’est ce qu’ils en ont à faire les pays d’Europe d’ une communauté Juive qui est inferieurs en nombre par rapport aux musulmans

    2. FANNY

      Pourquoi ces pays arabes si immenses et aux habitants si nombreux ont-ils si peur de ce minuscule pays qu’est Israel et veulent-ils l’éliminer ? Pourquoi les Juifs si peu nombreux sont-ils encore et partout les boucs émissaires: les raisons ne peuvent quand même pas être principalement économiques !

    3. Tamara

      Malheureusement oui Fanny : quand le Pétrole veut tuer Israël en achetant l’Occident :c’était déjà en 1970 : « La France a des idées mais pas le pétrole »…
      mais est-ce normal lorsqu’un pays comme Israël apporte tant à l’humanité et que surtout il est dans son droit légitime, et cela, le Monde le sait !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    4. WOILLEMONT

      Je suis bine triste de la position du FN sur ce sujet
      Car je pensas qu’il serait sensible à la dimension identitaire et patriotique de l’état hébreu et donc le soutiendrai

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap