toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La nouvelle frontière de la dissuasion israélienne est l’amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement


La nouvelle frontière de la dissuasion israélienne est l’amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement

La question n’est plus la mise au point de lasers avancés, mais la mise au point de contre-mesures imparables pour neutraliser les lasers. Une course mondiale est engagée pour la mise au point d’armes lasers et en parallèle de contre-mesures anti-lasers. Israël n’est pas à la traîne.

Le choix du laser repose sur des raisons économiques, tactiques, stratégiques et technologiques. Le coût des systèmes est un paramètre important.

Les missiles anti-missiles de type « Tamir Iron Dome » sont en effet très onéreux en comparaison de lasers anti-missiles une fois mis au point.

Pour donner un ordre d’idée, un tir de missile anti-missile coûte aujourd’hui vingt fois plus cher qu’un tir de laser (100.000 $ environ contre 5000 $).

A cela s’ajoute les problèmes logistiques posés par la manutention et le stockage de milliers de missiles anti-missiles, combiné à la dépendance vis-à-vis des USA qui sont les pourvoyeurs.

Par ailleurs, les lasers permettent de contourner les limites balistiques actuelles d’Iron Dome qui serait probablement débordé face des centaines de missiles tirés simultanément par l’adversaire.

Le développement de nouvelles contre-mesures lasers passe par le contrôle de l’espace. Israël qui est la 8ème puissance spatiale, dispose de lanceurs comme « shavit » et de constellations de satellites civils et militaires.

La dissuasion future viendra donc de l’espace avec la mise en orbite de dispositifs, le contrôle de la puissance des faisceaux, la précision des détections en l’air et au sol.

La guerre des étoiles n’est pas une vue de l’esprit.

Technologiquement, le centre de recherche nucléaire classifié de Soreq a joué, et continue de jouer un rôle important dans ce type de recherches aux côtés d’autres centres dédiés conventionnels.

Il existe deux types de lasers, à l’état solide et à gaz.

L’un des lasers militaires les plus connus est le « COIL » (laser chimique iode-oxygène) embarqué sur des 747 modifiés pour descendre des objets volants. Ou encore le laser infrarouge « Avenger » de Boeing embarqué sur des véhicules de combat.

Le projet israélien le plus ancien et le plus connu est le « Nautilus », MTHEL (laser mobile et tactique à haute énergie) développé pour abattre les katioushot libanaises.

« Nautilus » a fédéré, à l’époque, les savoir-faire des principales entités de défense et permis des progrès décisifs.

Illustration : Laser  d’« Amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement ».

Source : nanojv.wordpress





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “La nouvelle frontière de la dissuasion israélienne est l’amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement

    1. Elia

      Merci pour cette info, j’attendrais les nouvelles lampes qui amplifient la lumière avant de changer celle de ma cuisine !

    2. yoniii

      hi

      le canon laser est une arme redoutable

      mais qui a 3 pionts faible mageur ;

      a) le rayon laser est limite d’un piont de vue des cobles pouvant etre atteinte en meme temps

      b) la canon laser est fragilisé par sa technologie , qui peut elle etre aneantie par une frappe nucleaire . ( destruction des composant electronique ou electrique )

      mais surout

      c) a l’heure actuel il exite d’un piont de vue de la theorie une contre meusre extreement efficace . contre tous type de faisseau laser

      dont je terrai ici le principe

      et qui est deja utiliser par une force militaire avec succceés
      actuellement sur le terrain

      mais cette contre mesure peut etre detourné comme arme offensive et defensive

      et qui peut elle repondre a aux divers limitation du canoàn laser . d’un piont de vue militaire en terme d’avantage

      il est curieux d’ailleur que tashal ne s’interresse pas a cette contrre mesure qui a fait ses preuves

      et qui surtout peut etrre detourner comme arme offensive
      avec beaucoup d’avantage sur le terrain

      dirai ceci

      tpoutes les rames terrestre ont un default mageur
      qui exploité onteligeament

      pourrais permettre a une force militaire d’aneantirre en une fracvtion de seconde toutes force miltaire

      avion , char, missile , etc… toutes arme fonctionnant sur des composant electronique

      pour ceux qui voudrais creuser

      le vous conseil d’etudier cette combat aerien
      teheran 1976 armée de lair iranienne
      general parviz jafari

      la faille decouverte lors de combat et toujour d’actualité aujours dans toues les force militaire sur terre

      et donc peut etre exploiter toujour avec succeés

      by

    3. jerome

      une maniere simple et encore plus efficace, Les Armes à Impulsion Electromagnétique(EMP) « propre »
      La guerre froide moderne a-t-elle remplacé les bombes nucléaires par des bombes électroniques capables de neutraliser les communications et les infrastructures informatiques de l’adversaire ? Boeing a communiqué avec réjouissance sur son essai aux Etats-Unis d’un missile capable de délivrer une forte impulsion électromagnétique sur des cibles précises présentes sur son passage

      Si elles sont généralement réservées à la science-fiction, les bombes capables de neutraliser les appareils électroniques et de brouiller les télécommunications par impulsion électromagnétiques (EMP) n’ont rien de nouveau dans l’arsenal militaire. Un article de Wikipedia nous rappelle que le principe de l’EMP est connu depuis 1945, avec le développement des bombes nucléaires, et que des essais ont été menés spécifiquement dès 1962, que ce soit aux Etats-Unis ou en URSS. Par ailleurs, la possibilité de créer un EMP non nucléaire est connu depuis 1951.

      Mais il restait à développer une arme d »EMP « propre », capable de ne neutraliser que les ordinateurs et autres installations électroniques d’une cible précise, sans atteindre aux infrastructures civiles. Or c’est ce qu’affirme avoir mis au point Boeing, qui a communiqué sur des essais menés dans le désert de l’Utah, aux Etats-Unis.

      En collaboration avec l’US Air Force, l’avionneur et fabricant d’armes américain aurait envoyé un missile, piloté à distance et à basse altitude pendant une heure, qui a déchargé une forte impulsion de micro-ondes au dessus de sept installations militaires. A chaque fois, l’électronique abrité dans les bâtiments aurait cédé. L’impulsion de plusieurs milliers de volts serait capable de pénétrer les bunkers et les installations sous-terraines.

      Le petit clip vidéo diffusé par Boeing montre une salle d’ordinateurs dotés d’écran à tubes cathodiques, sans doute beaucoup plus sensibles que les écrans LCD plus récents. Au moment du passage du missile, les ordinateurs semblent s’éteindre. « Nous avons touché toutes les cibles que nous voulions, et transformé la science fiction en science réelle », s’enthousiasme Keith Coleman, le directeur du programme chez Boeing. « Lorsque les ordinateurs se sont éteints, ça a même pris les caméras (installées pour filmer l’expérience). C’était fantastique ».

      Plusieurs cadres de Boeing s’expriment ainsi avec réjouissance pour se féliciter de leur expérience. Or en matière militaire, l’armée ne communique jamais sur ses avancées technologiques sauf pour tenter d’impressionner l’adversaire, façon guerre froide. Il faut faire savoir à l’ennemi que les Etats-Unis ont la possibilité d’atteindre les installations électroniques avant même d’envoyer des troupes.

      Cet été, un document attribué au premier ministre israélien Benyamin Netanyahu affirmait qu’Israël était en capacité de neutraliser toutes les installations électriques de l’Iran, grâce à « des munitions en fibre de carbone qui sont plus fines que des cheveux humains, provoquant des court-circuits électriques dont les réparations nécessitent leur retrait complet ».

      Israël réfléchirait à lancer une impulsion électromagnétique (IEM) sur l’Iran pour paralyser l’ensemble de ses réseaux de transports et de communications, et arrêter ainsi le développement de son programme nucléaire, a affirmé dimanche le Sunday Times.

      Le journal cite le spécialiste américain des questions de défense Bill Gertz qui, le 29 août, dans sa chronique vidéo sur le site conservateur The Washington Free Beacon, a fait part « d’inquiétudes croissantes » rapportées par les services secrets américains « sur le déclenchement par Israël d’une frappe sur l’Iran grâce à une explosion nucléaire en haute altitude destinée à perturber tous les appareils électroniques du pays ».

      Récemment encore, un auteur américain, Joe Tuzara, a écrit dans le journal de droite israélien Israel National News que l’accélération du développement d’armes nucléaires par l’Iran pourrait déclencher une attaque préventive d’Israël à l’IEM. « L’explosion ne créerait ni souffle ni radiation au sol, mais l’approvisionnement en nourriture se tarirait et les communications deviendraient pratiquement impossibles, ce qui aboutirait à un effondrement économique », écrit-il.

      De son côté, Uzi Rubin, qui avait collaboré au développement du bouclier antimissiles d’Israël, observe dans le Sunday Times « qu’il est hors de question d’utiliser un engin nucléaire, même pour un usage non létal comme une IEM ». « Il y a des méthodes pour créer une IEM depuis le sol », ajoute-t-il cependant.

      Le potentiel destructeur des IEM, une onde de choc puissante créée par l’interaction entre l’explosion et le champ magnétique terrestre, a été constaté dans les années 1950 et 1960 comme effet secondaire d’explosions nucléaires à haute altitude. Il est également possible d’en produire une à partir d’un générateur de micro-ondes, au sol.

    4. jerome

      Enfin pour conclure tout les disques dur se retrouvent effacés, aucun remède et aucune protection genre « cage de Faraday » ne résisterait d’ailleurs le Cloud a été créer contre se genre d’attaque à la seul condition que les serveurs hébergeant vos données ne soient pas dans le pays attaqué, et cela éviterait au hezbolla de nous attaquer autrement qu’avec un arsenal rudimentaires et oui nous les Juifs sont plus intelligent mes si le zéro aurais été inventé par les arabes il n’ont pas inventés le 1 qui dans les match nous placent toujours vainqueur 1 a 0

    5. jerome

      Enfin pour conclure tout les disques dur se retrouvent effacés, aucun remède et aucune protection genre « cage de Faraday » ne résisterait d’ailleurs le Cloud a été créer contre se genre d’attaque à la seul condition que les serveurs hébergeant vos données ne soient pas dans le pays attaqué, et cela éviterait au hezbolla de nous attaquer autrement qu’avec un arsenal rudimentaires et oui nous les Juifs sont plus intelligent, même si le zéro aurait été inventé par les arabes ils n’ont pas inventés le 1, qui dans les matchs nous placent toujours vainqueur 1 à 0

    6. Milita

      Le génie de la création appartient aux juifs. Le génie du mal revient aux islamopitheques, ils sont passés maîtres dans la fourberie et la cruauté.

    7. TRUDELLE

      Il faut développer tout ce qui peut affaiblir sinon anéantir la menace des fachos-islamistes qui cernent Israël : je fais confiance à ses chercheurs et à TSAHAL pour se prémunir contre le nucléaire iranien. Mais il ne faut pas tarder et l’attitude dilatoire des U.S.A. est hautement révélateur de quel côté penche OBAMA gauchiste avéré : né musulman il est de leur côté « at their side » ainsi que notre Chambre des députés qui ne représente plus qu’un pouvoir de nuisance dénué de légitimité :si les élections avaient lieu aujourd’hui il n’y aurait plus qu’une cinquantaine de députés P.S. Dans les spasmes de leur délire ils ont voté une résolution inepte dont on ne parlera plus en 2017 si leur mandature va jusque là !
      Pour synthétiser le fossé abyssal qui sépare les Juifs et donc Israël des musulmans il faut aligner les prix Nobel obtenus dans les disciplines scientifiques par les Juifs et les musulmans : pour ces derniers c’est simple ils sont dans le 0 pointé, chiffre qu’ils auraient inventé et qui leur convient parfaitement.
      Shalom à mes lecteurs

    8. yoniii

      hi

      le combat aerien a teheran en 1976
      a demonterer qu’une autre tactic et utilisable

      IEM ou EMP detriut les composant electronique
      certe , mais cela a un default lors d’attaque frontale

      exemple avion , char , missile frappant israel ce type d’arme ne pourrais pas etre utiliser
      car ses arme pourraient ce retourner contre israel
      car trop proche du territoire juifs

      hors , une autre strategie a etait decouverte et est exploitable dans cette configuiration qui a etait mise a jour lors de ce fameux combat aerien

      qui liu peut etre utiliser sur le territoire juifs pour une offensive ou defensive contre les force armée ennemi
      sans retomber pour les force militaire juives

      par ailleurs , il n’existe aucun contre mesure , a l’heure actuel contre ce type d’arme

      sans compter que tous les type d’arme actuel est vulnerable a celle ci

      en somme aucune division de char , d’avion , de missiles ne pourraient toucher le territoire juifs . sans etre desactivé par ce type d’arme

      memem un faisseau laser peut etre desactivé par ce proceder

      d’ou la vulnerabilité des canon laser et des force militaire actuel sur terre a ce type d’armement

      by

      c’est ce que a brillament demonterer le combat aerien de teheran en 1976

      et cett faille est toujour d’actualité aujourd hui

      by

      tous les composant technologique de toutes armes a la meme faille
      qui peut etre exploité

      donc toutes les force militaire sur terre ont cette vulnerabilité

      pourquoi ne pas exploité cette avantage militaire pour israel ??

      by

    9. robert haim

      les arabes n’ont jamais invente le O,seuls les indiens (indous) l’ont fait
      c’est pour cela que les arabes sont toujours restes en arriere

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap