toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La France était-elle devenue la Rance ?


La France était-elle devenue la Rance ?

Voici un article de l’un de nos lecteurs scandalisé par le vote du Parlement en faveur d’une reconnaissance unilatérale d’un hypothétique « Etat » palestinien qui sera aux mains des terroristes du Hamas.

La France étaitelle devenue la Rance ? 

 Oui la Rance ! Un pays pourri, moisi, dont il émane une odeur gênante. Un pays soumis.

 Je crois que la France a cédé un pas de plus face à la pression mondiale, renonçant honteusement au F de sa Fierté nationale pour le R de retors. Un R qu’elle regrettera amèrement.

 Je ne le cache pas, j’aime mon pays, j’aime ma France quand elle était la France, malgré les hauts et les bas, il y avait une certaine fraîcheur, mais maintenant, que pouvons-nous espérer de la politique française, qui a renoncer à son F pour un R.

 Le F de fier, qui peut parfois  servir, pour ne pas se laisser aller à l’introspection infinie et finir par s’excuser pour tout et d’excuser tout. Elle a cédé le F de la fierté pour le R de reste à terre, condamnée à jamais pour les temps coloniaux ; On pourrait lui dire : « reste à genou et plie toi à mes exigences »…Reste couché, voilà la nouvelle politique, une soumission aveugle – dans le sens spirituel – aux volontés d’une majorité d’électeurs potentielles, liés à des pays contrôlés par OCI. (Organisation de la Conférence Islamique, représentant 52 pays arabes).  Le F de Fraternité pour le R de Rentabilité : l’intérêt de quelques groupes sont plus importants désormais que ceux de sa population, chacun veut tout et tout de suite sans penser aux autres. Les plus donneurs de leçon, nos politiciens, sont malheureusement les pionniers.

La Fraternité, qui est l’une des bases de notre république est aujourd’hui, plus que jamais, jetée à l’égout des manigances des plus riches.

 Le F de la force pour le R de Renoncement. Renoncement à une véritable justice, au lieu de se laisser toujours plus affaiblir par diverses lois qui paralysent une justice efficace pour le pays. Maintenant, les bourreaux et autres criminels sont pris en pitié, excusés des dizaines de fois, prétextant tout et n’importe quoi. On marche sur les familles des victimes, qui auraient dû savoir que cet homme, cette femme, n’était qu’un incompris dans un pays qui refuse de l’intégrer et dans lequel personne ne l’intègre, c’est donc normal d’être violent !! C’est normal d’être un délinquant car on n’a pas de parents, pas de maison, ses parents étaient au chômage, ses parents étaient instables, etc. Des raisons par centaines pour laisser le pays devenir une poudrière ou chaque action de la police est aussitôt vue comme une agression qui enflamme des quartiers sensibles pendant plusieurs nuits.

 Je ne dis pas qu’il faut un état répressif, un état totalitaire, mais quand la justice et les gardiens de l’ordre ne sont plus à même de garantir la sécurité de la population qui a perdu confiance en eux, on peut s’attendre alors à des règlements de compte de plus en plus fréquents, voir même à des milices populaires qui feront pire que bien.

 Dans cet état de renoncement, on peut alors voter pour un état totalitaire futur, un état « palestinien » où la population n’aura aucune liberté de pensée ou d’action. La Rance qui se dessine est dans ce sens, sans justice, sans punition. Dans une tolérance extrême, La Rance ne pousse qu’une population sans repère et animée par son cœur et son absence de morale.   Le F de la Franchise, pour le R de Roublardise, des paroles creuses et vaines, des promesses vides de sens et des sourires de façade. Voilà, les nouveaux acteurs ne sont pas sur les plateaux télévisions américains ou européens, mais dans les cabinets de ministres, dans la chambre des députés, au Sénat, à l’Elysée, où chaque apparition et chaque parole ont un rôle à jouer avec plus ou moins de brio.

On assassine purement et simplement, à petit feu, un pays, la France, pour en faire un sous pays Rance, où plus personne ne sais vraiment où aller.

Une roublardise des mots où l’on dénonce des crimes horribles, tel que celui de Toulouse ou Bruxelles, ou plus récent, dans la banlieue parisienne où des français d’origine juive ont été séquestrés. On dénonce, on fait les gros yeux, on récite un discours vidé de sa force et de sa conviction. Car en votant pour la « Palestine » on accorde du crédit à ce genre d’actes, on les légitime, on les tolère de plus en plus, on les accepte comme preuve de courage.

De fausses manières et de faux discours, voilà, la Rance d’aujourd’hui, à l’image même des dirigeants des pays arabes, comme le terroriste mort, Yasser Arafat, qui disait en anglais qu’il voulait la paix, mais qui vociférait en arabe que ce serait la guerre.

 Le pire est venu désormais, l’Assemblée Nationale, sensée représenter une république, sensée combattre – et ceux  d’où qu’ils viennent – le fanatisme et le terrorisme, vient de ratifier un papier rancie, émanant l’odeur piquante d’un antisémitisme culturel séculier. Une fois encore, toute la perversité de l’homme ressort et fait de la France, la Rance.

 Une loi qui reconnaît un état « palestinien » en voilà une idée ! La France n’est plus, elle est Rance, c’est qu’une marionnette contrôlée par les lobbies pétroliers, une continuité des accords du Caire, un état satellite des Emirats Arabes et de l’OPEP. Une France qui n’a plus son F, une France qui est devenue rancie, aigrie et qui persiste en « signant » par ce vote, que la France n’est plus la France : la Rance.

 Le R de la Rancœur. La rancœur de la survie d’Israël, la rancœur de la survie de ces hommes, femmes, enfants, qui, après avoir survécu – ils ne savent comment – à la Shoah, ont arraché leur indépendance sur leur terre millénaire. C’est une insulte ! La rancœur a gagné les élites, et aujourd’hui, ils se frottent les mains tâchées du sang des juifs d’hier, et espèrent la paix en cautionnant la haine, la mort, le terrorisme et le dictateur.

 Ah ma France, tu es si Rance !

 Comment croire que je verrai ce jour, mais il est arrivé. Tout bon sens à quitter nos politiques, qui se chargent maintenant eux-mêmes d’une chape et d’un joug qui les détruira. Après la famille – qui est encore la cible de nouvelles lois iniques – le gouvernement prend une dangereuse position face à un conflit qu’il comprend peu ou pas du tout. Le pire, c’est que toute l’Europe applaudit, tout comme les Allemands applaudirent Hitler en 1933. Tout se répète, rien n’est nouveau sous le Soleil, l’Ecclésiaste avait raison.

 Il n’y a pas de problème en France, devrais-je dire en Rance, tout va si bien que l’on peut s’occuper d’un pays qui n’a ni forme, ni frontière, ni légitimité, ni gouvernement, ni structure, ni raison d’être ?

 Pour nos élites, et malheureusement pour d’autre aussi, la paix au Moyen-Orient est le plus important. Si demain un état « palestinien » naissait…, c’est-à-dire une nouvelle Jordanie tout compte fait (car ceux que l’on nomme « palestinien » ne sont finalement que des arabes dont pour la plupart sont jordaniens, iraniens et égyptiens). Donc si un tel état naissait, tout serait arrangé ?

 Quelle naïveté !

 Votons pour la Palestine ! Ainsi il n’y aura plus de chômage,

 Votons pour la Palestine ! Plus d’insécurité,

 Votons pour la Palestine ! Plus de mal logés,

 Votons pour la Palestine ! Plus de mal nourris,

 Votons pour la Palestine ! Plus de crise économique,

 Votons pour la Palestine ! Plus de problème de consommation des ménages,…

 Bref, un vote qui ne sert à rien, si ce n’est jeter de l’huile sur un feu déjà très nourri, mais qui en plus, n’amène aucune solution aux nombreux problèmes du pays.

 A croire que la rancœur s’est répandue dans toutes les couches de la population, attendant son heure, tapie dans l’ombre. Ce déferlement de non-sens, de haine et de stupidité m’attriste ! Ma France n’est plus ! Pas d’excuse pour elle. Elle part se battre au Mali pour réprimer les « terroristes » et défendre la démocratie, mais elle n’existe même plus à l’intérieur de ses frontières. La Rance est le nouveau pays, un sous état soumis, docile, animé par les fils des pétrodollars et, l’antisémitisme latent qui vomit aujourd’hui tout sa haine.

 Oui, ce n’est que cela finalement, le juif est gênant, il existe. On l’aimait quand on pouvait se jouer de lui, mais maintenant, dans son état toujours là, résistant contre toute attente aux nombreuses guerres…Israël, ce pays promis et gênant, car il prouve à l’homme qu’une puissance supérieure existe et contrôle le monde et son histoire.

 Israël est voulu par Dieu, dans un monde, dans une France qui refuse cette idée, l’existence d’Israël est une insulte à l’homme « libre » de Dieu.

 Comme une plaie vive, Israël rappelle les prophètes et leurs paroles, annonce qu’un homme, un Juif, est venu, Jésus et qu’Il reviendra. Voilà ce que représente Israël pour le monde qui a cristallisé sa haine contre lui. C’est un avertissement, c’est une épine dans son flanc d’homme « libre », mais c’est une pierre d’achoppement ! Ah non, c’est biblique ! Vite votons pour la « Palestine » !!

 Alors que Chypre est colonisée par la Turquie depuis des décennies, alors qu’il y a un mur entre le Pakistan et l’Inde, qu’il y a un mur entre l’Egypte et Gaza, alors qu’il y a tant et tant de conflits dans le monde – souvent dû à l’Islam – non, rien n’y fait, c’est Israël qui est coupable d’exister.

 Alors la France devient Rance, elle émane une odeur d’idées pourries et aussi vieille que la Terre elle-même. Elle rêve de voir sa grandeur de jadis renaître et exercer un contrôle sur les autres pays. Mais la Rance n’est plus rien, un fantôme de pays, un spectre errant dans l’Europe mourante et pourrissante, rancie elle aussi. La France a cédé à ses fantasmes destructeurs qui viennent de bobos gauchistes ou de l’extrême droite : tout le monde déteste

Israël, parce que l’homme ne veut pas de Dieu. Si Israël disparaît, la Bible sera une fois pour toute hors sujet et ils pourront souffler : c’était faux !

 Mais là, chaque jour, chaque heure, chaque minute, l’Etat d’Israël leur rappelle que l’homme est une créature… pas un Créateur.

 Mais dans un obscurantisme faussement intellectuel, les pays d’Europe, qui n’ont plus que République comme nom, se sont mis dans la tête qu’il existait un pays, un état « palestinien » et qu’il fallait le faire vivre. Pas à cause de la population de Gaza, non, pas aussi altruiste, sinon pourquoi ne pas s’occuper, du Darfour, du Rwanda, de la Birmanie ou du Tibet.

Non, rien d’aussi beau, seulement le désir de voir enfin le fantasme d’accomplir, d’effacer cette « erreur » qui gêne depuis 1948 : Israël.

 Je pleure sur mon pays, sur ma France devenue Rance, qui a tout abandonné dans un combat perdu d’avance. Je ne veux pas laisser tomber mes concitoyens, mais j’aimerai surtout alerter la véritable Eglise, le Chrétien véritable, pas celui du dimanche, mais celui engagé. Voyons clair dans tout cela, ne quittons pas la France non, mais affermissons-nous dans nos églises, pour ne pas laisser cet obscurantisme intellectuel venir contaminer notre Foi.

 La France est Rance certes, mais rien n’arrive sans la Volonté de Dieu, alors même si elle a perdu son F, nous avons de quoi lui redonner le F de la Foi, de la Fervente prière et du Feu de l’Esprit. Soyons-nous, la France qui ne cède pas dans la folie aveugle et obscurantiste.

Reproduction autorisé avec la mention suivante:

© Matthieu MAUGUÉ  pour Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “La France était-elle devenue la Rance ?

    1. Laurence

      Est ce que pour l’attentat de Peshawar il va y avoir des manifestations monstres dans le monde entier pour condamner cet acte immonde ????????

    2. zandvliet

      Israël disparaît, la prophetie disparaît, le monde échappe a Dieu, puisque disparu … Zacharie 12 v 3 parle de Jérusalem comme devenant une pierre pesante pour les nations…. Prédiction on ne peut plus réaliste faite il y a 2500 ans !! Qui aurait intérêt à ce que les propheties n’ait pas lieu afin d’échapper à la destruction ? Qui utilise l’humanité depuis si longtemps pour contrecarrer les plans de Dieu. L’humanité n’est que le jouet de celui qui voudrait bien ne pas voir s’accomplir ce que Dieu a décidé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap