toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Immigration : le tabou du « grand remplacement »


Immigration : le tabou du « grand remplacement »

 

A-t-on raison de parler d’immigration massive ? Quelles en sont les conséquences sur la société française ? “Valeurs actuelles” répond à ces questions : la combinaison du regroupement familial et du “droit à la différence” a conduit à une périlleuse fragmentation de la nation.

Le “grand remplacement”. L’expression est devenue si polémique qu’elle est désormais taboue. Pourtant, le mot fut employé pour la première fois dans un rapport publié, en 2007, par la division de la population des Nations unies : « Le concept de migration de remplacement correspond à la migration internationale dont un pays aurait besoin pour éviter le déclin et le vieillissement de la population qui résultent des taux bas de fécondité et de mortalité », précisent ses rédacteurs.

Mais, depuis que l’écrivain Renaud Camus a mis en lumière qu’en touchant à la composition des peuples, on affectait aussi l’identité des nations, il est convenu de ne plus en parler. Ou alors pour nier que ce “remplacement” soit en cours et jeter l’anathème sur ceux qui osent y faire référence, comme Ivan Rioufol ou Éric Zemmour — car il est acquis que « l’immigration est une chance pour la France », comme l’affirmait Bernard Stasi dans les années 1980, et qu’elle rapporte plus qu’elle ne coûte : c’est un axiome qui ne se discute pas…

Qu’on épouse ou non ses conclusions, la dispute lancée par Renaud Camus n’est pourtant pas médiocre : « Le “grand remplacement” est le choc le plus grave qu’ait connu notre patrie depuis le début de son histoire puisque, si le changement de peuple et de civilisation, déjà tellement avancé, est mené jusqu’à son terme, l’histoire qui continuera ne sera plus la sienne, ni la nôtre », estime-t-il.

Les conclusions des travaux de démographes méritent aussi d’être lues : la proportion d’immigrés dans la population résidant en France est à son plus haut niveau, constate Michèle Tribalat. Dans l’avenir, le développement économique des pays du tiers-monde pourrait inciter leurs ressortissants à rester chez eux, mais ce processus est long « et la pression démographique pourrait se maintenir pendant un bon moment dans de nombreux pays, notamment ceux de l’Afrique subsaharienne, écrit-elle dans Assimilation, la fin du modèle français (Éditions du Toucan). Le peuplement européen aura le temps de changer au point de devenir méconnaissable, avant qu’un assèchement des flux migratoires n’intervienne ».

Il faut donc parler des chiffres — c’est que nous faisons dans ce dossier pour prendre l’exacte mesure de ce phénomène —, mais il faut parler aussi de politique pour évaluer les conséquences de l’immigration sur l’identité nationale. Comment assimiler ces nouveaux venus si l’on renonce à poser la France en modèle ? Qu’a-t-on fait depuis trois ou quatre décennies pour convertir ces coeurs étrangers à nos coutumes ? Rien.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Immigration : le tabou du « grand remplacement »

    1. Laurence

      nOTRE PAYS NE SERA PLUS LE NOTRE , NOS VALEURS NE SERONT PLUS LES NOTRES VU QU’ILS VEULENT LES REMPLACER
      IL FAUDRA PARTIR ET LEUR LAISSER UN PAYS DEVENU MERDIQUE PAR CETTE CHANCE D’IMMIGRATION !

    2. Le Pog

      « Le Grand Remplacement » va de pair avec « La Grande Trahison », trahison de nos instances républicaine, de nos politiciens UMPS, des médias. Les franc-maçons eux n’ont pas trahis, leurs obédiences sont par nature « humaniste » mondialiste, ce qui revient au même.
      Triste constat, mais depuis 1972, pour le moins, nous avions été prévenu de cette forfaiture.

    3. Eugenie

      Seule Marine Le PEN freinera ce remplacement !! C’est maintenant qu’il faut y penser pour 2017 ! En 2022, la situation aura empirée et ce sera encore plus grave pour nous et notre patrie Française !!!
      Il n’est pas sain de vouloir chasser les indigènes d’un PAYS comme LA FRANCE, avec des populations qui ne la représente pas et qui mettra les indigènes Français dans une situation inconfortable !!! La Charia n’est pas ce que nous voulons pour la France !!

    4. Marie

      Imaginez vous la France avec une population arabe et noire dominante
      L’image du français aurait une djellaba ou un boubou
      Les femmes auront la burkha
      Les mosquées auront remplacé les églises et Notre Dame de Paris fêtera le ramadan et les obsèques des dignitaires arabes qui dirigeront le pays
      Les agriculteurs auront disparition et les arabes seront les propriétaires de parcelles avec un retour des bœufs tirant la charrue l
      Les écoles seront coraniques et le mâtin et soir sera bercé par la voix du muzzin appelant à la prière
      L’administration sera corrompue et incompétents
      Plus de chantiers navals et plus d’aéronautique
      L’armée sera en tenue arabe avec kieffé et aura importé le matériel de Russie
      Les grandes écoles , les 2 assemblées , l’académie française et les autres auront disparu
      Les villes seront totalement dégradée et sals avec 120 millions d’habitants dont 110 millions de musulmans les 50 millions de chrétiens seront morts ou convertis
      Plus de juifs , synagogues et cimetières juifs diapos parus et dans les livres d’histoire on n’en parlera pas mais on lira nos ancêtres les arabes
      Elle est pas belle le république islamique française avec le grand remplacement

    5. Pablo

      Il faut définir une fois pour toutes les termes d’identité nationale et que les politiques restent absolument irréductibles sur ses principes !
      A partir de là, l’âme du pays sera préservée, ce qui reste l’essentiel !

    6. paul

      Tiens, on écrit ENCORE au conditionnel? Mais le train est DEJA passé.
      Réfléchissons plutôt aux conséquences et à l’adaptation face à cette situation!

    7. gouy

      Adaptation? Ici, je suis chez moi! Que celui qui vient chez moi juste pour vider mon frigo, sans apporter à manger ni faire la vaisselle après s’attende à être bien reçu… Que celui qui vient me dire que je n’ai pas le droit d’installer une crèche s’attende à un bon coup de pied au c…! Mon adaptation: cours de Krav et de tir!

    8. o.icaros

      il suffit de se promener dans les rues et magasins pour s’en rendre compte. C’est un fait observable par n’importe qui et il n’est pas nécessaires de statistiques.
      La droit, l’extrême droite, parle de remplacement. La gauche, parle, elle, de la France d’après. Cela ne veut-il pas dire la même chose? La France d’après, par définition sera différente de la France d’avant ce qui implique un grand changement.
      En ce qui concerne les statistiques, en 29 ans, la France s’est accrue de 10 millions d’habitants: 1982: 55 millions; 2011: 65 millions alors que le taux de fécondité des femmes n’a pas dépassé les 2, chiffre obligatoire pour renouveler une population à l’identique (et 2,07 en tenant compte de l’allongement de la vie).
      Comment dans ces conditions expliquer ces 10 millions?????

    9. fella

      je suis à cent millions de pour cent pour ISRAEL et c’est dans mon cahier de prière pour elle ,elle est en premier de mes priorités ,afin que ces remparts soient gardés par le DIEU d’ISRAEL qui ne sommeille ni ne dort

      ce n’est pas à moi ,de vous dire que vous abusez avec cet article ,on a tellement abusés de vous,que pour ma part,quoique puisse faire les juifs et les juifs seulement ,je le comprends ,même si cela n’est pas compréhensible

      pour moi ,aprés ce que les nations vous on fait,mon admiration pour vous est tellement immense,en effet vous êtes le seul peuple sur la terre à aider ses ennemis ,à leur donner l’eau précieuses et l’electricité et tout les jours des camions d’aides au palestinien leur parvienne,
      vous savez quoi ,vous ,vous honnorez DIEU dans ce que vous faites c’est pour cela que DIEU se lève pour vous et nous lèves nous pour vous par tout les moyens que nous avons ,notre vie même

      mais ,voilà le problème ,ce qui se passe en france aujourd’hui ,est en qq sorte ,la main du DIEU d’ISRAEL qui a rendez vous avec son peuple

      qu’ISRAEL sois bénis par tout les peuples de la terre et cette parole s’accomplira sans aucun doute possible car elle est la parole même du DIEU D’ISRAEL

    10. français pas naif

      Pas d’ADAPTATION possible, mais RECONQUISTA pour sauver notre culture et nos vies, nos libertés et celles de nos enfants

    11. abrahamfaut cessé de se plaindre

      Immigration : le tabou du « grand remplacement »

      C’est Giscard qui est responsable du regroupement familiale après son élection en 1974 à la présidence de la république. Il pensait ainsi rendre service aux grandes entreprises qui avaient besoin d’une main d’oeuvre bon marché et corvéable à merci. Voilà la vérité.
      Jusqu’à cette décision de regroupement familiale, l’émigré après une dizaine d’années de labeur retournait dans son pays où il avait construit une maison en attendant de recevoir le versement de sa retraite.
      Comme d’habitude c’est le veau d’or qui détruit les civilisations ! Et vous pouvez me croire ce n’est ni la première ni la dernière.

    12. Aaron

      Réponse à 11:
      C’est exactement cela, grâce au tandem Gisard /Chrirac ..et c’est ce que le général de Gaulle voulait éviter.
      D’où sa phrase (mal interprêtée) : « Je vous ai compris….. », prononcée plusieurs années auparavant.

    13. Paul

      Les français ne sont plus chez eux dans de nombreux quartiers de Paris et de sa banlieue. Ils y sont parfois tolérés, mais pour combien de temps?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap