toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Honteuse, encore une fois, la France vote pour un nouvel État terroriste


Honteuse, encore une fois, la France vote pour un nouvel État terroriste

Ce mardi, 30 décembre 2014, la France a voté au Conseil de sécurité des Nations-Unies en faveur de la résolution  palestinienne  portant sur un État Arabe…Une résolution rejetée de facto par plusieurs pays dont les États-Unis ( membre permanent du Conseil) et l’Australie.

La France, la Chine et la Russie, tous trois membres permanents du Conseil, ont apporté leur soutien à cette résolution déséquilibrée qui demande un retrait israélien des territoires disputés avant la fin de 2017.

L’ambassadeur palestinien Riyad Mansour avait exhorté le Conseil à adopter ce texte, faitdans la précipitation, pour montrer que «toute la communauté internationale s’intéresse à la question palestinienne» .

Cette résolution ignore pourtant les inquiétudes sur les besoins légitimes d’Israël en matière de sécurité. Elle était plutôt favorable aux terroristes et squatteurs arabes de la Judée et Samarie.

Elle prévoyait, par exemple, la division de la capitale de l’État Juif, Jérusalem, comme capitale d’un État palestinien, le règlement de la question des prisonniers palestiniens (les terroristes ayant du sang sur les mains), l’arrêt de la construction dans les implantations ( pourtant légale au regard du droit international) et affirmait le caractère illégal de la barrière de sécurité (qui protège la vie des citoyens juifs contre les attaques palestiniennes).

Ce vote français à propos d’une résolution portant sur un État Palestinien est une mauvaise surprise, pour la communauté juive de France et aussi les Français qui habitent en Israël. Les Juifs espéraient un « non » ferme de Paris sur la création unilatérale d’un État Palestinien.

L’Assemblée Nationale a déjà voté, le 2 décembre 2014, une résolution visant à reconnaître l’État de Palestine.

Le Sénat français a aussi adopté, le 11 dudit mois, la même proposition de résolution sur la reconnaissance de l’État de Palestine.

La France aujourd’hui est un pays Islamique qu’on le veuille ou pas. Les intérêts de la France reposent avec les pays arabes et non pas avec un petit pays aux racines démocratiques profonde. La honte !

Le Président François Hollande et la majorité Française pensent aussi que leur intérêt réside [dans le rapprochement] avec le monde arabe, de la mer [Méditerranée] au Golfe. Il se peut que Hollande, et même plusieurs décideurs au Quai d’Orsay, n’aient pas vraiment les mains libres devant le très puissant lobby pro-arabe. Le poids de ce lobby semble décidément indéracinable.

Depuis 1968, la politique de la France au Moyen-Orient est orientée vers la défense de la cause palestinienne.

La France a soutenu déjà le « rapport Goldstone » soutenu par la meute des États totalitaires ou fascisants à l’ONU– il s’est avéré par la suite que c’était un rapport biaisé – et qui avait accusé Israël de violer le droit international dans son offensive, de janvier 2009, dans la bande de Gaza.

En novembre 2011, Paris avait voté aussi pour l’adhésion d’un État Palestinien à l’UNESCO…( alors que les conditions n’étaient absolument pas réunies pour qu’il y ait une reconnaissance).

En prenant injustement parti contre Israël, la France prend chaque fois de grands risques de faire d’elle, « une terre d’Islam ». La France, qui s’enlise dans sa crise économique (1) et s’arabise, pense qu’il faudrait sacrifier Israël pour arriver à une entente avec le Monde musulman.

Les leaders français ont déjà péché et collaboré avec les nazis. Ils le feront à nouveau mais cette fois-ci avec l’intégrisme musulman. Parce qu’ils préféreront se soumettre plutôt que de combattre aux côtés d’Israël qui est la véritable première ligne de front dans ce nouveau Proche-orient menacé de chaos .

Les leaders de ce pays appeleront un jour au secours de l’autre coté de l’Atlantique pour que les Canadiens et les Américains les délivrent du joug de l’islamisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

(1) Les signes incontestables de la faillite en cours de la France… #BESTOF





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Honteuse, encore une fois, la France vote pour un nouvel État terroriste

    1. Robert Davis

      Je suis naturellement bien content que la demande imbécile des 2 gros « plein de soupe » qu’on voit sur la photo(hollande et son ami abbas) ait été rejetée mais que croient ces demeurés? les résolutions de l’onu NE SONT PAS CONTRAIGNANTES et de toutes manières les USA n’auraient aps laissé passer cela et comme il y avait au Conseil un autre ami d’Israel,l’Australie, il était bien évident que les crapules ne gqagneraient jamais. Et s’ils gagnaient une fois? eh! bien je suis sûr que même un PM-diplomate et PEU au fait de la politique contrairement à ce qu’il prétent aurait été forcé de tirer la conclusion que l’expulsion est la seule solution. Alors qu’auraient gagné ces 2 goinfres?les malveillants n’ont pas besoin de raisons…

    2. Alain Y. Cerf

      Ainsi la France est favorable à un énième état arabe dictatorial. Pour mémoire, Abbas en est à la 10ème année de son mandat de 4 ans et il a déclaré qu’aucun juif n’aurait le doit de résider dans le futur état de Palestine.

      Décidément, Fabius, c’est de la m… dans un bas de nylon.

      Quand à Hollande, il a choisi le déshonneur pour éviter l’intifada des banlieues. Et bien, il aura à la fois le déshonneur et l’intifada des banlieues.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap