toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Elisabeth Lévy : « L’antisémitisme est clairement de culture arabo-musulmane »


Elisabeth Lévy : « L’antisémitisme est clairement de culture arabo-musulmane »

Le crime de Créteil ne suscite pas l’effroi parce que ses victimes sont juives, il suscite l’effroi parce qu’il est effroyable.

La violence aveugle des violeurs n’a rien à voir avec la pauvreté, le chômage ou les discriminations – pour une fois, ces foutaises excusistes nous ont été épargnées -, et tout à voir avec l’incapacité radicale à l’empathie ou la compassion: elle est la négation même du monde commun.

Les petits barbares de Créteil, que l’on imagine aisément exiger par la force et l’intimidation le respect qu’ils croient leur être dû, ne voyaient pas, dans le vieux monsieur et le jeune couple qu’ils ont sauvagement agressés, d’autres êtres humains, mais de simples obstacles entre eux et la seule chose qui les intéresse en dehors de la brutalité – le fric, sous toutes ses formes.

Pour la loi, l’antisémitisme, le racisme, l’homophobie et toute haine fondée sur les convictions ou les choix d’un individu sont une circonstance aggravante. Il n’est pas sûr que la loi ait raison.

Loading...

Dans la pratique, ce «privilège dans le malheur» revient à soutenir que l’agression d’un «mâle blanc hétérosexuel» – en clair, d’un «de souche» – serait moins criminelle que celle d’un juif, d’un noir ou d’un homosexuel.Et les commentaires postés sur internet après l’affaire de Créteil en témoignent, il nourrit chez nombre de Français, le sentiment qu’on ne ferait pas tant d’histoires s’il ne s’agissait pas de Juifs.

Il faut dire que les Français sont bouchés. On ne cesse de leur expliquer, statistiques à l’appui, que l’insécurité régresse, leur stupide «sentiment d’insécurité» lui, ne cesse de progresser (une inquiétude sur laquelle revient le nouveau numéro de Causeur). On leur annonce triomphalement que le nombre d’homicides a été réduit de moitié depuis 2000 et que celui des cambriolages a baissé de 14 % en un an, et ils ont peur. Peur de la violence, inédite, gratuite, irrationnelle et débridée, qui peut transformer un accrochage entre automobilistes en meurtre sauvage et faire sortir un couteau pour un regard hostile ou simplement indifférent. N’importe quel habitant d’une cité de banlieue, n’importe quel passager du RER, n’importe quel professeur officiant dans un «quartier difficile» peut être confronté à ce déchaînement sans raison ni langage. Et quand la Justice imprégnée d’idéologie compassionnelle, s’efforce de réinsérer les délinquants – ce qui signifie en pratique les relâcher dans la nature – au lieu de les punir, une majorité de nos compatriotes en appelle aux policiers et aux juges pour les protéger, suscitant le mépris des grandes consciences qui peuplent nos médias, atterrées par ces beaufs à l’esprit étroit dont le ventre se noue quand ils croisent des jeunes encapuchonnés dans une rue sombre ou un couloir désert. Sans doute sont-ils atteints de capuchophobie.

Bien sûr, on ne feindra pas de ne pas le voir. Les victimes de Créteil sont juives. Comme le magasin incendié à Sarcelles pendant les affrontements à Gaza – sans doute un magasin sioniste. Comme les enfants assassinés par Mohamed Merah. Ou comme Ilan Halimi, quelle que soit la dose d’antisémitisme qui entre dans ce genre de cocktail criminel.

Alors, l’antisémitisme n’est peut-être pas une circonstance aggravante, il est une réalité qui ne cesse de s’aggraver. Et cette réalité, on veut bien la voir, mais on ne veut pas la nommer – ce qui, bien entendu, empêche de la voir. Non pas, bien sûr, qu’on ne parle pas d’antisémitisme, beaucoup trouvent au contraire qu’on en parle trop. Droite et gauche, réacs et progressistes, communient encore dans la dénonciation de l’antisémitisme, «un cancer», a dit Manuel Valls. Mais on se garde bien de le décrire. Au contraire, on le recouvre du pieux voile de la diversité heureuse, version voyageur du monde imprégné de l’amour de l’Autre. Mais l’Autre n’aime pas l’Autre, c’est-à-dire vous et moi.

Ainsi, après l’incendie d’un magasin juif à Sarcelles, a-t-on entendu François Pupponi entonner les louanges du vivre-ensemble dans sa ville. Logique.

Il est presque cocasse d’entendre parler, à propos de Créteil, de «nouvel antisémitisme». Dix ans après la parution des Territoires perdus de la République, cet antisémitisme n’a rien de «nouveau». Et il est clairement de culture arabo-musulmane.

Précisons pour les malentendants que tous les musulmans, loin s’en faut, ne sont pas antisémites. Il ne s’agit pas du vrai islam, certes. Mais c’est celui d’un nombre indéterminé de nos concitoyens qui en déduisent que les juifs, la France et l’Occident sont haïssables. Ou au minimum qu’on leur doit des excuses et une vie meilleure. Bien sûr, il y a des voix éclairées, comme celle d’Abdelwahab Meddeb qui vient de s’éteindre, celles de Tareq Oubrou et de Dalil Boubakeur. Ou encore de Boualem Sansal, menacé et dénoncé comme «traître» parce qu’il s’était rendu à un Salon du Livre en Israël. Dans les Territoires perdus, on dit d’eux avec mépris qu’ils sont des amis des juifs.

Bien sûr, il y a la majorité silencieuse? Mais justement, pourquoi est-elle si silencieuse? Pourquoi se sent-elle insultée quand on stigmatise à bon droit l’islam qui n’est pas le sien?

De tout cela, et de ce qui se dit dans certaines classes et dans certaines salles des profs, il n’est pas question. Ah si seulement l’affaire de Créteil avait eu lieu dans une banlieue bourgeoise catho et facho! On aurait disserté sur le terreau, pointé les idées nauséabondes propagées par quelques-uns, suivez nos regards, envoyé des équipes de télévision chez ces spécimens d’un autre âge. Mais sur le «nouvel antisémitisme», rien. Pas de terreau, pas de climat. Juste un odieux crime antisémite. En banlieue.

Elisabeth Lévy et Gil Mihaely

Learn Hebrew online

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 33 thoughts on “Elisabeth Lévy : « L’antisémitisme est clairement de culture arabo-musulmane »

    1. ghysly44

      Soyons solidaires juifs ou pas c’est la seule porte de sortie que nous ayons … Il faut dénoncer tous ces crimes petits ou grands , ne plus se laisser faire mais moi je n’ai trouver qu’une seule solution pour démontrer mon mécontentement envers ces fous quui finissent par nous terroriser …. c’est de voter FN !

    2. Pablo

      2017 se pointant à l’horizon, Le FN a un discours de moins en moins discernable !
      En fait, la course aux électeurs afin de gagner un pouvoir tant désiré, au contraire du fondateur, l’amène à avoir une attitude plus que brouillonne !
      Ce ne sont pas les propos d’un Philippot sur l’immigration, ceux de MMLP sur Israël, sans parler du volet économique de son programme, qui nous apportent beaucoup de clarté !

    3. Global

      Et pourquoi Elisabeth Lévy, patronne de « Causeur », et son collaborateur Gil Mihaely, écrivent un ce texte sue « Le Figaro »?
      Curieux.

    4. Oxydent75

      Imposer, avant les présidentielles de 2017, à « celui » qui se présentera de formuler CLAIREMENT « ses » solutions sur l’invasion arabo-musulmane. Il faut être bouché ou collabo pour ne pas voir dans toutes ces agressions et expositions des symboles (niquab, mosquées…) les signes d’un djihad déclaré à l’Occident, aux Juifs, aux Chrétiens.
      Ces barbares qui arrivent de tous les côtés, leurs femmes qui « pondent » dans nos hôpitaux et ces hordes parasitaires qui « sucent » les budgets sociaux de la France, il faut que ça finisse au plus vite.

    5. Jacques

      Mais si, l’antisémitisme revendiqué est une circonstance aggravante, de même que le racisme anti-noir, ou anti-blanc quand ils se manifestent !

      Alors bien sûr, Mme Lévy a mille fois raison de pointer l’origine arabo-musulmane de cet antisémitisme pas si nouveau… en revanche, je ne comprends pas bien quelle est, selon elle, son origine plus précise, si (je cite) « Il ne s’agit pas du vrai islam, » C’est quoi donc, le véritable islam ? Quid des nombreux versets du Coran (sans parler des hadits) très explicites quant aux « incroyants » et au sort à leur réserver ?…

    6. Claude Perse

      Bonjour, dans l’article il y a deux phrase bizarres: »Précisons pour les malentendants que tous les musulmans, loin s’en faut, ne sont pas antisémites. Il ne s’agit pas du vrai islam, certes. »
      La première est vraie. L’antisémitisme est souvent rejeté par grand nombre de musulmans. De plus, beaucoup de ces musulmans en général peu pratiquants ont vécu en Afrique du Nord avec des Juifs et constatent l’injustice.
      La deuxième phrase est fausse. Il n’y a pas de vrai Islam et de faux Islam. Le Coran contient à la fois des propos modérés sur les Juifs et le Chrétiens, puis plus loin dans le texte et suite à un conflit avec une tribu Juive, Mahomet déclare qu’il faut les tuer.
      Il est donc difficile pour les musulmans de condamner des propos belliqueux et l’appel au meurtre de Juifs puisque c’est écrit.
      Et c’est le grand problème de l’Islam. Personne croyant dans le Coran peut se dire modéré s’il n’amende pas le texte.

    7. Havel

      Elle est sérieuse cette dame?
      Les grandes persécutions contre les juives ont été perpétuées par les musulmans? Les Pogroms? La Shoah? L’inquisition?

      Quelle société a mieux protégé les juifs pendant qu’ils étaient tués de partout? Que je sache les Séfarades sont parti du Portugal, Espagne et France et ont toujours vécu en paix avec les arabes.

      Remettons les choses dans leur contexte.

    8. dorylée50

      Que Elisabeth Lévy et Gil Mihaely nous servent la blague éculée du bon et du mauvais islam, ça me sidère !
      Feu Hassan II roi du Maroc et commandeur des croyants l’a déclaré en clair à Anne SINCLAIR à la télévision française :  » Il n’y a qu’un seul coran, un seul islam. Jamais un musulman ne s’intégrera car sa loi divine (la sharia) prévaudra toujours sur la loi républicaine.  » C’est quand même assez clair. allah les a créés supérieurs aux autres et aux femmes pour qu’ils imposent l’islam partout sur Terre. Ne soyez pas amis avec les mécréants, frappez les au cou, chassez les partout où vous les trouverez, etc. Ils ne reconnaissent que les rapports de force. Alors de grâce, épargnez nous les musulmans différents des musulmans intégristes eux mêmes différents des islamistes modérés qui n’ont rien à voir avec les islamistes intégristes lesquels sont différents des djihadistes modérés j’en passe et des meilleurs. Ils ont tous le même dieu et le même texte de référence. Même si la majeur partie ne l’a jamais lu ! Dites vous bien qu’un musulman est un islamiste en tenue de ville et un islamiste est un musulman en tenue de combat.
      Ou alors, citez moi une communauté juive, chrétienne ou athée qui vit en paix et en bonne intelligence au milieu d’une citée islamisée. Et on en reparle.

    9. Europe-Israel.org

      @Havel vous ne connaissez en rien l’histoire des séfarades ! Ils ont été opprimés tout autant sans les pays Arabes parfois protéger et toujours en ayant un statut de sous-homme le statut de dhimmi.

      Lisez Bensimon et d’autres historiens et vous verrez que le monde Arabe a toujours été cruel avec les Juifs

    10. arié

      On combat la violence que par la violence malheureusement ou ont se casse tous d’un coup et laissant les musulman à la france et on verra quand leurs filles se feront violées ce qu’ils feront ou ce qu’ils diront

    11. Boutsindi Fred

      J’avoue que j’ai du mal à comprendre…Tous ces partis d’extrême droite pilulant actuellement en Europe et dont on sait pertinemment qu’ils fonctionnent à l’antisémitisme même s’ils le masquent bien au nom du politiquement correct; sont-ils de <>…Ceux qui avaient mis l’Europe à feu et à sang il y a moins de 100 ans, qui avaient inventé les chambres à gaz et les fours crématoires, étaient-ils de <> aussi? Ou peut-être l’appréhension et la compréhension de l’Anti-sémitisme est-elle strictement individuelle..La Shoah, les Pogroms dans l’ex URSS, l’Inquisition qui sacrifia de nombreux juifs étaient-ils motivés par un ressort culturel arabo-musulman?.En fin de compte, je me demande si cette Elisabeth Levy n’a pas le cerveau aussi corrompu que ceux de ces immondes criminels qui s’en sont pris à ce jeune couple de Créteil: vraiment lamentable!!!!

    12. KafkaKabyle

      Havel c’est avec les berbères que les juifs vécurent côte à côte , d’ailleurs beaucoup de juifs se sont berbérisés et beaucoup de berbères judaïsé , une fois que l’armée du califat a envahi définitivement l’Afrique du Nord après plusieurs résistances berbères , les juifs et les berbères furent réduit à un rôle d’esclaves , beaucoup de juifs et de berbères furent déportés à Damas etc , pour servir d’esclaves .

    13. Global

      Il est indéniable que le sort des juifs en terre d’Islam était toujours bien meilleur qu’en terre chrétienne.
      Juifs et musulmans d’Espagne partagèrent le même sort lors des expulsions en 1492.
      Les cimetières les mieux gardés et conservés au Maroc sont juifs, non musulmans. On y trouve encore des synagogues en fonctionnement et en bon état.
      L’animosité chrétienne à l’égard des juifs date des premiers siècles de l’Eglise et n’a jamais cessé. Celle des musulmans, en revanche, est récente et fomentée par le conflit israélo-palestinien.
      Il faut que la communauté juive française apprenne à se méfier de ceux, souvent sortis de ses propres rangs, qui tentent de l’instrumentaliser pour combattre l’immigration; ils ne sont nos alliés que pour un temps limité; leur bataille n’est pas la nôtre, ils se retournetaient contre nous à la première occasion.

    14. KafkaKabyle

      Global , l’Afrique du Nord n’est pas une terre d’Islam ,plutôt le fruit d’une islamisation forcée après plusieurs résistances berbères ,la dernière en fut Kahina , Dyhia de son vrai nom . Mais je partage l’idée que l’extrême droit se sert des juifs pour les séduire pour un dessein bien connu , or c’est l’extrême droit qui a fait le plus grand génocide de l’histoire envers les juifs .

    15. Global

      Kafkabyle (joli pseudo; mais abrégé comme ça il me semble meilleur).
      Nous sommes donc globalement d’accord.
      Une réserve quand même: le Maghreb, fruit d’une islamisation forcée. CERTES.

      Mais la France, pays gaulois, n’est-elle pas le fruit d’une latinisation forcée? Et même d’une christianisation juchée sur les baïonnettes des légions romaines, parfois à l’insu de leur plein gré?

      Les USA, voire toutes les Amériques, le fruit d’un « blanchiment » forcé, ayant, à toutes fins utiles, éliminé les autochtones?

      Et l’Israël de l’antiquité, fruit des conquêtes de Josué dont la nature est évidente à qui voudrait lire la Bible (hébraïque ou pas) ?

      Et tous les autres pays, sans exception aucune. DONT LE MAGHREB.

    16. KafkaKabyle

      Azul Global ,

      Certes beaucoup de conquêtes furent par la force , par ailleurs le « maghreb  » ne peut pas être la terre d’Islam , puisque le berceau de l’islam est l’arabie , l’afrique du nord appartenait à la civilisation méditerranéenne une des plus vielles civilisations .
      La présence des synagogues et des églises en Afrique du Nord , sont une preuve que l’Islam ne tient pas sa racine dans cette partie du monde . Saint Augustin d’origine berbère qui a modernisé l’ Eglise Catholique en Europe et certains papes kabyles sont des traces qui témoignent que l’Islam est venu beaucoup plus tard . Certes que les berbères se battaient avec les romains mais ce n’était pas par rejet du christianisme , puisque les opposants berbères étaient déjà chrétiens comme Jugurtha ; la lutte fut pour mettre fin à la domination romaine sur le territoire berbère . Par ailleurs l’histoire témoigne que l’islamisation en Afrique du Nord fut très violente y compris par Ibn Khaldoun .

      De même lorsque on colle l’étiquette au nord africain qu’il est arabe , la France y a contribué et y contribue toujours …

      Ce besoin de falsifier l’histoire découle des intérêts communs .

      Comme le disait Ferhat Mehenni , Israël et la Kabylie un destin commun , puisque les similitudes sont énormes , on s’intéresse à nous que lorsque qu’il y a un but précis .

      Pour le pseudo en effet ça sonne mieux ! Mais ça serait dommage pour Kafka !

    17. F,AAZAM-ZANGANEH

      CHER MADAME, LES PERSANS SONT ABSOLUMENT RACISTE DEPUIS LE DYNASTIE SAFAVID ET FIN DE DYNASTIE SASSANIDE , L’ENVEHISORT ARABE PAR KALI FA OMAR A DÉTRUIT L’AVANCEMENT DE CET CIVILISATION,LES FEMMES ET LES ENFANT SONT VENDU AU PENANSULE D ARABIE, IL EST ÉVIDANT QUE LES JUIF.CATHOLIQUE-PERSAN ONT UNE SORTE DE RARISSIME, ENVERS DES PAYS DE LANGUE ARABE,PUISQUE LE SEUL PAYS ARABE C EST L’ARABIE SAOUDITE, ORIGINE YEMENIT,LES AUTRE PAYS ONT LA LANGUE ARABE, MAIS NE SONT PAS DES ARABES, AVEC LE CHANGEMENT DE RÉGIME EN IRAN 2015.2016, NOUS ALLONS RESTAURE LA VÉRITABLE RELIGION PERSAN , ZOROASTRIEN, ET LIBÉRÉ LES AUTRE MINORITE RELIGIEUX POUR QU’ILS PUISE PRATIQUE LEURS RELIGION.COMME.JUIF.BAHAÏ.CATHOLIQUE BOUDDHISTE ETC…

    18. Bacchus

      Contre l’ignominie, le vote FN…Un parti politique, construit par des néo-nazis et des anciens de l’OAS!Dont certains militants ont essayé à deux reprises au moins, de tuer le général de Gaulle! S’allier avec des gens comme çà pour dénoncer la connerie des autres…C’est totalement abscons!Vous allez voter avec le GUD et autres groupuscules fascistes qui vouent une haine totale des juifs! Vous serez les alliés tacites de personnes comme Alain Soral, Dieudonné…Belles perspectives…Effectivement!

    19. Gianni faccinetti

      Par ma propre expérience ,j’ai vécu une bonne parti de ma jeunesse dans une banlieue de Lyon très réputé pour sa délinquance très dur (lois de la jungle) cela n’a pas empêche que toutes les communautés se côtoyaient ,juifs ,musulmans,italiens,espagnoles,portugais,corses ext… Étaient amis et respectueux les juifs et maghrébins s’entendaient a merveilles ,et suite aux événements en Palestine et au Liban tous ces morts d’enfants ,femmes ,civiles que l’armé Israélienne a tuée cela à crée une cassure et un replis communautaire chez les musulmans et les juifs qui on aboutis a ne plus se fréquenté et ne plus s’aprecier pour rester poli. La solution aujourd’hui est peut être qu’ils devraient tous manifesté un soutien mutuel quand il y a une guerre ou une agression raciste de personnes ou dun parti xenophobe malintentionné contre des innocentes personnes pour crée une solidarité humainement normal

    20. Marc guedj

      Je lève mon verre, Bacchus !
      Mon cher Bacchus,je lève mon verre, avec entrain, à votre commentaire pertinent et votre refus d’oublier l’histoire, pas si ancienne…
      Marc Guedj ,

    21. Shalom-salam

      Et moi, je lève mon verre à vous trois. A Bacchus et Marc Guedj pour leur rappel mémoriel de qui est MLP et quelles sont ses origines. A Gianni Faccinetti pour ce rappel tout aussi important que juifs, arabes et les autres peuvent vivre en harmonie et en toute fraternité, tant que les « politiques » et les « religieux » ne viennent pas y mettre leur nez. Enfin, historiquement, affirmer que l’antisémitisme est constitutif de l’islam est une contre vérité. Le peuple déïcide est une invention chrétienne, et même s’il y a eu des tensions entre les deux communautés dans l’histoire, les juifs vivaient mieux dans les pays arabes que dans les pays chrétiens. Il n’y a qu’en Europe que l’antisémitisme socialo-culturel est né et ce, dans les milieux nationalistes d’extrême-droite, ne l’oubliez pas.
      Heureux de lire des réactions un peu positives sur ce site.

    22. Jacques

      Je ne suis pas un spécialiste de l’histoire des cohabitations Juifs/musulmans, mais il me semble que dans la grande majorité de ces cas, le pouvoir était à dominante musulmane, et non juive ; et que les Juifs étaient surtout tolérés, avec le statut de dhimmis.
      Par ailleurs, le grand mufti de Jérusalem fut un allié « précieux » pour les nazis pendant la deuxième guerre mondiale, c’est connu. Et quand les Juifs ont voulu avoir leur pays à eux (donc y devenir « dominants »), les Arabes s’y sont opposés de plus en plus violemment, les émeutes, les meurtres se multipliant jusqu’à la création d’Israël. Pour aboutir à ce mot d’ordre arabe à la création d’Israël ? « Les Juifs à la mer » … « Israël : un jour pour naître et pour mourir » !
      Au delà de l’antisémitisme « chrétien » qu’il ne s’agit pas de nier, le problème n’est-il pas que certains musulmans refusent de se trouver en position de « dominés » et veulent à tout prix être les dominants (ce qui s’accorde avec pas mal de versets du Coran, au passage) ; ou comme le disait un autre intervenant, qu’ils ne voient les relations avec les non-musulmans que comme un rapport de forces ? D’ou, en lien avec lé création d’Israël et le conflit israélo-arabe, un antisémitisme grandissant chez eux (et que sous cet angle, on peut peut-être qualifier de « nouveau ») ?

    23. Yachard

      L’antisémitisme fut la politique officielle du gouvernement allemand qui débuta en janvier 1933 et au printemps de la mme année, commença l’étroite collaboration du sionisme avec le fascisme. Et voilà! aussi simple et vrai ! Bien sûr en 1960, lorsque les critiques avaient commencées, le cynisme sioniste trouva mille et une larmes ……..

    24. Bacchus

      Je rajoute que je suis et serai toujours étonné, d’apprendre que des français de confession judaïque quittent la France pour l’Israël par crainte, par peur!Le retour en Israël ne peut se faire QUE, pour de bonnes raisons.Certainement pas devant la stupidité,l’indigence intellectuelle de pauvres petites crevures.Français assurément et pas moins juifs!L’affirmation des valeurs religieuses respectueuses des valeurs républicaines, démocratiques doivent se faire ici et pas ailleurs.Des français n’ont pas a fuir à cause de leur(s) croyance(s), l’idée même est insupportable.Résistance…

    25. tayeb51

      Ce sont les musulmans qui avaient protégé les juifs durant l’inquisition.
      Ces juifs ont toujours vécu paisiblement avec nous.
      Ce sont les Européens qui vous avaient persécutés,tués…

    26. Europe-Israel.org

      @ tayeb51 : soit vous ne connaissez rien à l’histoire du Maghreb et du monde arabe soit vous êtes aveuglés:

      les Juifs ont toujours été persécutés en terre d’Islam et la proie du bon vouloir du Calife local. Les Juifs étaient traités comme des « sous hommes » par le statut de dhimmi !
      Alors lisez un peu avant de raconter ce genre de connerie !

      Les européens ont aussi persécutés les Juifs c’est vrai et cela dépend des époques

    27. soualah

      vous avez oublier un chose importante :L’HUMANITE . le jour ou viendra la fin des temps , tout homme quelque soit son origine, son ethnie , sa nationalité ne sera épargner par la fin du monde alors arrêter de critiquer les religions car c’est SATAN qui commence à nous détruire car son ennemi c’est l’homme.

    28. Meriem

      Bonjour, j’ai apprécié la première analyse de votre article.

      Je reste septique à la dernière. Il serait plus correcte, selon moi, de parler de la condamnation de la naturalisation des relations avec les israéliens (Israël) et non avec les juifs (qui est une religion qui n’a pas de limite territoriale. Cette confusion n’est pas saine)! ….

    29. CSL-Europe-Israël.org

      Meriem,
      Votre proposition pourrait être retenue, sauf que s’y oppose l’histoire des Juifs en pays musulmans qui, sans être comparables à ce qui s’est passé en Europe (c’est une question de degrés), a été faite de vexations, d’humiliations, de spoliations, d’interdictions, de conversions forcées souvent, d’expulsions.
      De même, les Juifs se retrouvèrent « sans limite territoriale » tout le temps de leur exil, dès lors qu’ils furent expulsés de leur terre d’origine, la « Palestine », ou Israël si vous préférez.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *