toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pétition des Amis d’Israël contre le vote à l’Assemblée Nationale de la résolution pour la reconnaissance d’un Etat palestinien.


Pétition des Amis d’Israël contre le vote à l’Assemblée Nationale de la résolution pour la reconnaissance d’un Etat palestinien.

POUR SIGNER LA PETITION CLIQUEZ ICI

Israël – Palestine :

Pour une paix juste, il est temps de dire la vérité !

Le 28 novembre prochain à l’Assemblée nationale et le 11 décembre au Sénat, deux résolutions seront soumises au vote de la représentation nationale visant à « faire de la reconnaissance de l’Etat de Palestine un instrument pour obtenir un règlement définitif du conflit ».

Ces résolutions sont inutiles et dangereuses. Loin de favoriser la paix, elles ne feraient que compliquer la situation sur le terrain en faisant monter la tension. Elles porteraient aussi atteinte à l’action de ceux qui œuvrent à la reprise des négociations, sans lesquelles il n’y aura ni paix ni Etat palestinien.

Par ailleurs, elles conforteraient les Palestiniens dans l’idée qu’ils peuvent s’exonérer d’un compromis indispensable avec Israël pour obtenir par la contrainte une solution imposée, contraire à l’esprit de tous les accords signés et de toutes les résolutions adoptées depuis 1947.

L’unilatéralisme est une impasse et une violation des Accords d’Oslo, dont la communauté internationale, les Européens et la France s’étaient portés garants, comme des  principes maintes fois énoncés par le Quartet (Etats-Unis, Russie, ONU et UE) qui stipulent qu’« une action unilatérale de l’une ou de l’autre des parties en présence, ne peut anticiper sur les négociations à venir et ne serait pas reconnue par la communauté internationale ».

Encourager l’unilatéralisme par des résolutions et des déclarations, c’est prendre le risque d’empêcher toute reprise des négociations et condamner définitivement le processus de paix, en rendant insoluble le règlement du conflit avec les Palestiniens qui n’accepteraient jamais moins que ce que la communauté internationale leur a octroyé de manière arbitraire.

Dans le chaudron du Moyen-Orient, il n’y a pas de place pour des résolutions symboliques qui reconnaitraient un Etat qui à l’heure actuelle ne peut exister ; inciteraient les Palestiniens à ne pas faire preuve de réalisme politique et condamneraient les Israéliens à vivre dans la peur et la défiance.

Il n’y a donc pas d’alternative à la négociation. Pas d’alternative à des concessions mutuelles et douloureuses auxquelles les deux parties doivent se soumettre. C’est l’esprit de la résolution 242 des Nations Unies qui implique clairement la négociation en appelant au retrait « de » territoires et non « des » territoires, afin de satisfaire aux exigences et à la nécessité d’Israël de pouvoir disposer de frontières qui garantissent sa sécurité.

Parce que nous sommes d’infatigables partisans de la paix et que nous continuons à croire que la solution à deux Etats est toujours possible et plus que jamais souhaitable, nous estimons que personne ne peut exiger qu’Israël se soumette à un diktat contraire à ses intérêts, qui menacerait sa sécurité et ouvrirait le chemin vers d’autres confrontations et conflits dont ni la région ni le monde n’ont besoin.

Personne ne peut imaginer faire la paix sans Israël ou contre Israël, ce qui reviendrait à nier son droit à exister et sa légitimité d’être, conformément à la résolution 181 du 29 novembre 1947, l’Etat-nation du peuple Juif.

Pour gagner le pari de la paix et sauver la solution à deux Etats il faut tirer les leçons des erreurs du passé qui ont conduit au chaos et à la barbarie qui sévissent au Moyen-Orient. Il est temps de mettre chacun devant ses responsabilités et cesser de faire croire que c’est Israël qui menace la paix du monde alors que, comme toutes les démocraties, il est en première ligne du combat contre l’islamisme et le terrorisme.

Dans les conditions actuelles, la reconnaissance d’un Etat palestinien, dirigé par un gouvernement dont fait partie le Hamas, qui est une organisation islamiste et terroriste prônant dans sa charte l’extermination des Juifs, est un gage donné à ceux qui appellent à la destruction de l’Etat d’Israël. Cette décision n’est pas seulement prématurée, elle est impossible.

Comment prétendre favoriser la création d’un Etat démocratique vivant en paix et en sécurité avec Israël, lorsqu’aucune des composantes de ce futur Etat n’est démocratique, que le gouvernement en place n’est ni légal ni légitime, que l’enseignement de la haine des Juifs et d’Israël et l’incitation au terrorisme entretiennent la défiance des populations, qu’au sein de l’Autorité palestinienne il n’y a ni liberté de la presse, ni liberté d’expression, ni respect des minorités, ni égalité des droits pour les femmes ?

Comment cet Etat pourrait garantir la sécurité d’Israël si la bande de Gaza, qui sert de base de lancement d’attaques contre Israël n’est pas démilitarisée et le Hamas désarmé ?

Quelle sera la viabilité de ce nouvel Etat si les milliards de dollars que lui verse la communauté internationale (28 milliards de dollars depuis 1994), se fait sans contrôle, ce qui favorise une corruption endémique et sans contrepartie sur le respect des droits de l’Homme et le renoncement à la violence et au terrorisme ?

Nous le voyons, hélas, les conditions ne sont pas réunies pour une reconnaissance d’un Etat palestinien. De surcroit, il ne répond à aucun des principes définis par la convention de Montevideo de 1933 : pas de gouvernement qui représente l’ensemble de la population ; pas de contrôle sur le territoire sur lequel le gouvernement prétend exercer la souveraineté ; pas d’outils institutionnels capables d’assurer la viabilité du futur Etat ; pas de garantie que ce nouvel Etat pourra nouer des relations avec ses voisins et vivre en paix avec Israël.

Tant que ces conditions ne seront pas réunies, toute résolution unilatérale déconnectée de la réalité du terrain sera vaine, avec le risque sérieux de favoriser la création d’une dictature de plus au Moyen-Orient et le danger que les islamistes radicaux n’en prennent le contrôle comme ils tentent de le faire déjà au Liban, en Syrie, en Irak et demain en Jordanie.

POUR TOUTES CES RAISONS, nous demandons à la représentation nationale, aux amis d’Israël, à ceux qui militent sincèrement pour une paix juste, de s’opposer au vote d’une résolution de reconnaissance de l’Etat de Palestine à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Nous demandons au Président de la République et au gouvernement français de ne pas apporter le soutien de la France à l’initiative palestinienne au Conseil de Sécurité.

Parce que la création d’un Etat palestinien doit aller de pair avec l’instauration d’une paix juste et durable, elle doit être le résultat d’un accord historique qui marque la fin du conflit et empêche toute revendication ultérieure.

Cet objectif, le seul qui vaille, ne sera atteint que par la négociation.

C’est pourquoi, la France, qui est l’amie d’Israël et des Palestiniens, doit refuser toute tentative de règlement unilatéral du conflit et utiliser son influence auprès des deux parties pour œuvrer à la paix qui garantisse « deux Etats pour deux peuples » : un Etat juif, Israël, et un Etat palestinien pour les Arabes de la région, dans l’esprit de la résolution 181 du 29 novembre 1947.

Les Amis d’Israël

POUR SIGNER LA PETITION CLIQUEZ ICI





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Pétition des Amis d’Israël contre le vote à l’Assemblée Nationale de la résolution pour la reconnaissance d’un Etat palestinien.

    1. yoniii

      hi

      c’est bien beau .. si je pius dire

      mais votre texte oublie le principale ….

      ce n’est pas cette verité qu’il faut rappeller . car nos dhimmis de service le save et refuse de s’en souvenir et d’en tenir compte

      de meme que cette verité et lion du sol eurabia… ce qui permet le denie de la realité

      par contre il y a un element que vous pourriez utiliser et abuser et qui liu ce trouve au centre de l’occident dhimmiphié

      voir la suede , il y a quelque temps des islamise en suede , ont demande a la suede , et autre pays nordique de leur ceder une partie de leur terre , etrritoire , pays . pour en faire un etat islamique

      sous le pretexte vrais que ses bout de terriotoire ne sont plus occidentale mais muzz . car la sharia y est reine ;

      c’est cette argument qu’il faut user ,

      car ce qu’il font avec israel ouvriera la boite de pemdore . qui fera que tous territoire en eurabia soumis a la sharia de faite . deviendra muzz et les muzz obkligeront les occidentaux de ceder ,ses territoire pour fair un pays muzz au centree de l’occident judeo-chretin

      afin de livrer la guerree a partir de ses terre sur les terre rester non muzz

      c’est ce piont qu’il ,utiliser . car c’est celiu la qui fera remuer les patriotes occidentaux , et le reste de la population

      by

    2. patricia

      Surtout que dans la tete malade des palestiniens, la palestine est Israel, ils veulent nos villes, notre capitale Jerusalem, la palestine telle qu elle est, est l etat islamique, celui la meme que les usas et leurope soit disant combattent. Ces debiles veulent tout conquerir et tout le monde le sait mais il faut croire que la haine du juif est plus forte que celle du musulman.

    3. yoniii

      hi

      les dhimmiphié occidentaux ont sacrifie israel et le peuple juifs depius 20 ou 30 ans
      mais sont ils reéllmenet pres a creuver eux meme reéllmeny
      j’en doute

      c’est cette peur de mourrire soit meme qu’il faut utiliser pour reveiller les conscience et le combat
      contre nos ennemi

      by

    4. capucine

      j’ai signé cette pétition , et vous ???
      les palos n’auront pas nos terres ou alors dans un des 22 pays musulmans !
      ce qui est à nous n’est pas pour eux …de quel droit et en quel honneur
      Israël devrait se soumette à l’exigence d’un vieux terroriste qui a du sang juif sur les mains à ce pleurnicheur qui va mendier chez Obama et Kerry et à l’ONU et chez Hollande ? nous sommes chez en Erest Israël c’est un pays
      juif pour les juifs du monde entier …par pour les muzz ! ils nous refile tous la patate chaude dont personne ne veut ! qu’ils se la garde

    5. Cyrano

      Signer la pétition , c’est bien beau , on peut même signer ( abou mazen ou abou amar ) deux antijuifs . Cela n’est rien; le pire c’est que YONI a raison , ils n’auront plus que demander la récupération de territoires en Europe puisqu’ils y habitent . Là ou il y a de gêne il y a pas de plaisir . YONI ne vous en faites pas c’est pour un avenir proche que l’Europe telle que nous la connaissions n’existera plus .Elle est déja mangée par l’islam et ce n’est que le début . Le léopard ne perd jamais ses taches .

    6. David Belhassen

      A Capucine. Je ne comprends pas comment vous avez signé cette pétition alors que vous dites (je vous cite) :  » les palos n’auront pas nos terres ou alors dans un des 22 pays musulmans ! ».
      Ne voyez-vous pas que cette pétition prône (je la cite) : « Pour gagner le pari de la paix et sauver la solution à deux Etats ».
      C’est écrit noir sur blanc : « solution à deux Etats ». Cela signifie la création d’un Etat palestinite à l’intérieur des frontières historiques du Pays des Hébreux. En d’autres mots, la reconnaissance et la légitimation de la conquête arabo-musulmane.
      Cette pétition est encore plus catastrophique que pas de pétition du tout. Il vaut mieux laisser la France de Mr Hollande prendre toute la responsabilité et la culpabilité de la création du monstre « Palestine », plutôt que de lui octroyer notre aval biaisé par la signature de cette pétition.
      C’est pourquoi, je ne le la signerai pas et j’invite tous à lui dire un grand : NONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN et un encore plus grand NON en hébreu : LOOOOOOOOOOOOOOOOOO
      לאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאאא

    7. Claude SERVAJEAN

      Le verbiage mensonger fait d’une mauvaise foi absolue, les manipulations des faits historiques, le volonté de destruction du seul état où les juifs soient majoritaires après tant de siècles de persécutions, tout cela est intolérable! Il faut que toutes les personnes de bonne volonté comprennent le danger pour elles mêmes et pour Israel viennent apporter un soutien objectif à cette pétition pour contrer les nazislamistes!

    8. David Belhassen

      La seule et unique réponse, est de déclarer que l’Etat d’Israël se positionnera en faveur de la rupture des relations diplomatiques envers tout Etat qui reconnaîtrait l’entité palestiniste.

    9. HENRIETTE Irène

      Entièrement d’accord avec David Belhassen, et avec tout son texte mais si cela se concrétisait….. il y aurait du grabuge contre les Juifs… encore une fois.

      Je n’ose presque plus être au courant de ce qui se passe contre les Juifs, cela devient intenable et je me demande si ce n’est pas pire que 40/45, d’une certaine manière. Je ne suis pas voyante, au contraire, mais bien avant l’affaire du Musée Juif de Bruxelles, et des événements antijuifs en France, j’imaginais déjà le pire pour nos amis juifs.

    10. capucine

      8.David Belhassen
      23 novembre 2014 at 17 h 27 min

      OUI vous avez raison David j’aurais mieux fait de m’abstenir et ne pas signer
      ce qui m’a trompé c’est le titre de la pétition ! je suis contre deux états en Israël ! j’ai fais une grosse gaffe …

    11. Laurence

      David

      Il faut qu’il y ait un état palestinien , mais pas en Israel qui comprend la Judée Samarie et Jerusalem en entier !

      Jean-Marc Moskowitz

      Je voudrais savoir si c’est bien celà s’il vous plait ?

    12. capucine

      @ Laurence ! les palos veulent Jérusalem-est alors qu’ils n’ont aucun droit de regard sur notre capitale .. la Judée-Samarie est une terre juive comme son nom l’indique .. Jérusalem est Une et Indivisible et non négociable !

    13. ISRAEL

      Pourquoi, à tous les Juifs fidèles et ses amis fidèles, c’est ne pas possible
      de rester pur fidèle, s’ils signent cette « Pétition des Amisé » D’ISRAEL ?

      Puisque, ces « Amis » D’ISRAEL, ils écrivent dans son texte « justificatif pour cette Pétition », qu’ils croient pour la paix, cette existence du ces « deux » États », mais, ils ne sont pas d’accord à cette création par « unilatéralisme ». Donc, ils aiment cette création, mais par des négociations (et où, il y a des « fruits a profiter », par des corruptions ? )…

      Alors que, tous les Juifs fidèles ses familles de tout coté de la Terre, il ne sont pas d’accord à la création d’un islamique, étrange, « État » hostile « , sur les Juives terres qui sont éternellement y compris Jerusalme à ISRAEL son héritage légale par la Loi Suprême D’un Tout-Puissant Créateur et Roi de toute la planète Terre y compris ses pays, langues, nations, terres etc. Donc, Sa Parole Vérité est une Loi Suprême Éternelle Incontestable, c’est-a-dire Qu’Elle n’est peut pas-être jamais contestée ni par des lois humaines ni par leurs ses créations etc. Donc Qu’un Tout-Puissant Créateur a donné
      Sa Parole Vérité concernent les terres juives ses frontières légales sont bien
      fixées par Tout-Puissant I.H.V.H Sa Parole: – DU LA RIVIÈRE JORDAN JUSQU’À LA MER ET DU MONTAGNE HERMON JUSQU’À LA RIVIÈRE
      ÉGYPTIENNE – (Réf. La Torah ainsi toutes les Bibles Judéo-chrétiennes).
      Puisque vu que, C’est Du Tout-Puissant Sa Parole Vérité qu’est une seule Garantie efficace pour la Paix… Et alors, ils est très suspect que ces « Amis » d’ISRAEL, ils aiment de faire a sa façon sa « paix » dehors De Loi Juste Paix Garantie par Le Tout-Puissant Créateur, Sa Loi Suprême & Sa Parole Vérité La Lumière et la Protectrice qui protège tout ISRAEL.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap