toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Etat islamique est fier d’avoir réduit des femmes et des enfants yazidis en esclavage


L’Etat islamique est fier d’avoir réduit des femmes et des enfants yazidis en esclavage

 

Pour le magazine de propagande de l’EI, l’esclavage des personnes considérées comme ayant des croyances religieuses déviantes, a redonné son sens à un aspect de la charia.

L’ Etat islamique (EI) affirme avoir offert comme butin de guerre à ses combattants les femmes et enfants yazidis capturés dans le nord de l’Irak, se targuant d’avoir ravivé l’esclavage.

Dans un article intitulé « La relance de l’esclavage avant l’heure », Dabiq, le magazine de propagande de l’EI, affirme pour la première fois clairement que l’esclavage des personnes considérées comme ayant des croyances religieuses déviantes, a redonné son sens à un aspect de la charia.
« Après leur capture, les femmes et enfants yazidis ont été répartis parmi les combattants de l’EI ayant participé aux opérations de Sinjar », affirme l’article. « Cet esclavage de familles polythéistes est probablement le premier depuis l’abandon de cette loi de la charia », ajoute-t-il. « Le seul autre cas connu -mais beaucoup moins important- est celui de l’esclavage de femmes et enfants chrétiens aux Philippines et au Nigeria aux mains des moujahidine là-bas. »

Dabiq explique que « les gens du Livre » (adeptes des religions monothéistes comme les chrétiens et les juifs, NDLR) peuvent échapper à ce sort car ils ont la possibilité de verser une taxe appelée « jizya » ou de se convertir. Mais cela n’est pas appliqué aux Yazidis.

Fin août, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) avait rapporté que des dizaines de femmes yazidies capturées en Irak par l’EI avaient été forcées à se convertir à l’islam puis avaient été « vendues » pour être mariées de force en Syrie à des combattants du groupe jihadiste.


Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap