toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Istanbul : la plus grande Synagogue vandalisée et assaillie par des opposants à Israël


Istanbul : la plus grande Synagogue vandalisée et assaillie par des opposants à Israël

Image à la Une : Neve Shalom Synagogue, Istanbul. Photo: Salom News.

Des vandales inconnus ont publié une note « à démolir » sur les portes de la synagogue principale Neve Shalom d’Istanbul vendredi, selon un journal local. Lundi, The Algemeiner a recueilli le témoignage d’une source locale, qui a requis l’anonymat en raison d’un climat d’hostilité, et a déclaré que c’est un adolescent, portant un drapeau turc sur le dos, qui a affiché la note.

Neve Shalom, la plus grande synagogue d’Istanbul, était vide et fermée au moment de l’incident, qui apparemment a eu lieu vendredi après les services du soir du chabbath. Après avoir vérifié dans les environs qu’il n’y avait aucun engin explosif, les gardes de sécurité ont enlevé la note.

Loading...

Selon la source, la communauté juive a tweeté aujourd’hui une note de remerciement à la police turque en ces termes : «Nous turcs juifs qui devenons la cible de violence inacceptable après chaque incident au Moyen-Orient, nous remercions nos services de police pour son aide à notre communauté et à nos synagogues.» Peu de temps après l’incident, Omer Celik, le ministre du Tourisme et de la Culture, a tweeté, « Toute sorte de provocation contre nos citoyens juifs et les synagogues ne doit être ni autorisée ni tolérée. »

En outre, toujours selon la source, le MHP (parti nationaliste) du vice-président Tugrul Turkes a également tweeté, «nous invitons notre nation à la vigilance contre toute provocation envers nos citoyens juifs.» Le dimanche, un groupe de jeunes nationalistes de la section locale, Alperen Ocaklari, a marché sur Neve Shalom pour protester contre les récents affrontements entre la police israélienne et les émeutiers arabes sur le Mont du Temple de Jérusalem.

Selon la source, « Environ 100 membres du groupe ont scandé des slogans anti-israéliens et «takbir» (une proclamation de la grandeur de Dieu) », mais la police les a arrêtés avant qu’ils n’entrent dans la rue où se trouve la synagogue.

Brandissant des banderoles, les manifestants ont déclaré : «Israël vous allez payer pour ce que vous faites. Une fois de plus, nous mettons en garde Israël sioniste et suceur de sang que nous, les Alperens, nous voyons tout le sang musulman comme le nôtre, chaque âme comme la nôtre. Et nous proclamons au monde que nous ne permettrons aucun fait accompli», sous la présomption erronée qu’Israël a prévu de diviser la mosquée Al Aqsa en deux et l’autoriser aux fidèles juifs, aussi.

Les manifestants ont procédé à la lecture d’un communiqué de presse : « Al Aqsa doit être protégée par des soldats turcs. » La légende d’une photo fournie à Algemeiner dit ceci «Les non-croyants qui entourent al-Aqsa doivent savoir que les petits-fils du Sultan Abdulhamid Han sont encore en vie et que nous pouvons ceinturer l’ensemble de vos temples, tout d’un coup en une nuit.»

Les manifestants nationalistes devant la Synagogue Neve Shalom d'Istanbul. Photo: communiquée.

Les manifestants nationalistes devant la Synagogue Neve Shalom d’Istanbul. Photo: communiquée.

Neve Shalom, construite dans les années 1930, a connu plusieurs attaques dans l’histoire récente. Le 16 Novembre 2003, une voiture piégée a explosé à l’extérieur du temple, l’un des quatre dans toute la ville, dans une attaque « au moins en coordination avec des organisations terroristes internationales », selon des sources de sécurité israéliennes. Ce mercredi, les Juifs turcs prévoient de commémorer les victimes de l’attentat de 2003.

Learn Hebrew online

En 1986, 22 fidèles ont été tués quand un terroriste palestinien affilié à Abou Nidal a ouvert le feu pendant les offices. Le dernier incident a suscité une indignation intense parmi les 20.000 Juifs de Turquie, selon le journal juif local Salom. En septembre dernier, un article du Yeni Akit, une publication majeure dans la ligne du président Erdogan, avait appelé à ce que les Juifs du pays soient imposés pour payer la reconstruction des bâtiments endommagés dans la bande de Gaza lors de la récente opération Bordure de protection d’Israël.

Faruk Köse a déclaré que le «Fonds de Contribution à Gaza» devrait s’appliquer aux juifs turcs ainsi qu’aux juifs étrangers qui font des affaires en Turquie et aux ressortissants turcs ayant des liens commerciaux avec l’Etat juif. En Juillet, alors que les forces de Tsahal entraient à Gaza lors de l’opération de protection, de violentes émeutes ont éclaté en Turquie menaçant la communauté juive locale et des institutions israéliennes.

Beaucoup d’Israéliens, au cours de la dernière année ont reconsidéré leurs projets de visite en Turquie – une destination jadis très courue des touristes – après les remarques crues et antisémites du Premier ministre turc Erdogan, avertissant les juifs turcs de surveiller leurs arrières, des insultes durant les réservations d’hôtel, et le harcèlement des employés à l’aéroport d’Istanbul. «Les gens ne sont pas heureux, mais personne ne se décident à faire son Aliya,» a déclaré la source, lorsqu’on lui a demandé quel effet le climat d’hostilité avait sur la communauté.

Loading...

« Ce n’est pas une décision facile à prendre, » a dit la source. « Il ne faut pas oublier qu’il n’y a eu d’agression physique jusqu’à maintenant et nous espérons qu’il n’y en aura pas. Il est vrai que nous pensons à notre avenir dans ce pays et si nous avons un avenir dans ce pays. Et cela est également vrai pour les turcs laïcs « .

Sources : The Algemeiner – 10 novembre 2014 –
Dave Bender

Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Istanbul : la plus grande Synagogue vandalisée et assaillie par des opposants à Israël

    1. makha

      Et dire qu’on veut faire rentrer ces assassins dans l’Europe…
      Les nazilamistes dehors je vous maudit…et votre Erdogan je le vomi…
      hypocrite, lâche bientôt vous payerez pour les millions d’arméniens que vous avez assassinés et les minorités que vous persécutez continuez à jouer le double jeu que plus personne ne croit votre tactique à Momo le pédophile est connue ….

    2. Levray Dufault

      A chaque fois que dans un pays etranger on démolit une synagogue , on devrait en reponse demolir une mosquee en Israel….Et si la synagogue est explosee pleines de fideles nous devons en Israel exploser une mosquee bourree de fideles! En rendant le mal qu’on nous fait EXACTEMENT dans la meme mesure, et le mieux c’es de le faire en 10 fois plus fort, alors les musulmans comprendraient dans le monde entier qu’il faut foutre la paix aux juifs dans le monde entier! Si l’Iran nous balance une bombe atomique, même si celle-ci est interceptée avant d’arriver a Tel-Aviv ou bien détournée sur Damas, Israel a le devoir de balancer 3 bombes atomiques sur l’Iran en visant les 3 plus grandes villes de l »Iran avec Téhéran! Ainsi eux , le Hezbollah et tous les pays arabes du monde entier se calmeront de suite….Le tout c’est de montrer a celui qui nous frappe que le coup qui recevra en réponse sera multiplié par 10 automatiquement! ,

    3. Chretien

      Ces individus qui se croient des fidèles d’Allah sont des animaux qui ne comprennent que la force. Normal, le coran est une doctrine de haine et de mort. Rares sont ceux qui prennent le recul nécessaire par rapport a leur foi. Il faut donc les empêcher de se croire tout permis et les empêcher de continuer à nuire partout en les traitant avec la plus grande fermeté. La démocratie montre ses limite et ne peut s’appliquer qu’à ceux qui la respectent, pas à ceux qui s’en servent pour détruire et s’imposer.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *