toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Entre les Juifs ou les islamistes la France choisira-t-elle les islamistes ?


Entre les Juifs ou les islamistes la France choisira-t-elle les islamistes ?

Michel Garroté :  Y a-t-il une différence entre, d’une part, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), et d’autre part, le Conseil français du culte musulman (CFCM) ? Y a-t-il une différence entre, d’une part, la tablette de chocolat aux noisettes entières, et d’autre part, la tablette de chocolat aux éclats de noisettes ? Y a-t-il une différence entre, d’une part, une burqa de couleur bleu, blanc rouge, et d’autre part, une burqa de couleur verte ? Y a-t-il une différence entre d’une part, se moquer légèrement du monde, et d’autre part, se foutre carrément de la gueule des gens ?

En termes de propagande, de capitulation et de collaboration, la médiacratie française semble renouer avec des procédés que l’on pensait définitivement abolis depuis 1945. Après s’être déshonorée dans sa capitulation face au national-socialisme, puis dans sa complaisance, et, même, dans sa complicité, avec le soviétisme, la France, pour soi-disant éviter une Intifada djihadiste sur son territoire, affiche une unité nationale de façade et refuse de regarder la réalité en face. Le comble de l’ironie, c’est que certains musulmans réformateurs osent dire des choses que les politiciens français devraient être les premiers à dire.

Je ne crois pas un seul instant à une modification des relations étroites qui existent depuis très longtemps, entre d’une part, les autorités françaises ; et d’autre part, l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) et le Conseil français du culte musulman (CFCM). Je crois simplement, que les politiciens français sont mal pris entre d’un côté, des affaires comme celle des meurtres perpétrés par Merah ; et de l’autre, leur peur de ce que les médias pourraient dire à leur sujet s’ils cessaient d’être hypocritement islamophiles.

Loading...

D’une main, les autorités françaises font mine de durcir le ton ; de l’autre, elles continuent de ménager, l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), le Conseil français du culte musulman (CFCM), le Qatar, l’Arabie saoudite, les Frères musulmans, les wahhabites, les salafistes, etc. La politique intérieure et extérieure de la France à l’égard de l’islam n’a pas changé sur le fond et elle n’est pas prête de changer, que cela soit au PS ou à l’UMP. Et avec ça, le PS et l’UMP se lamentent sur la montée du FN, montée dont ils sont largement responsables du fait de leur manque de courage.

Enfin, en tant que non juif, en tant que chrétien attaché à la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne, je souhaite que les Juifs français puissent rester en France et non pas qu’ils dussent un jour tous migrer en Israël. Mais en tant que non juif, en tant que chrétien attaché à la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne, j’ai hélas le sentiment hautement désagréable, que le sort des Juifs chez nos amis français en 2014, n’est pas plus enviable qu’il l’était en 1940. Il y a peut-être une différence entre 1940 et 2014, mais c’est une différence de degré et non pas de nature.

A 70 ans d’écart, les mêmes illusions, chez une partie des Juifs français, semblent se reproduire, dans le genre, « ils n’oseront pas, tout de même, pas en France… ». Encore une fois, j’insiste, la situation n’est pas exactement la même en 2014 qu’en 1940. Mais certaines similitudes laissent tout de même songeur. Et si un jour la France devait – définitivement – choisir entre les Juifs ou les islamistes, choisirait-elle les islamistes ?

Je ne veux pas d’un 21e siècle judéophobe et islamophile

Michel Garroté : L’anthropologie chrétienne, c’est à dire, la philosophie chrétienne et la théologie chrétienne, combinées, dans l’étude de la personne humaine, cette anthropologie est essentiellement forgée par celles et ceux que l’Eglise appelle les saintes et les saints. Avec, par exemple, saint Jean évangéliste, saint Bernard, sainte Catherine de Sienne et saint Thomas d’Aquin, les catholiques ont toute la littérature catholique nécessaire pour s’apercevoir que primo, le christianisme est issu du judaïsme ; et secundo, que contrairement au judaïsme et au christianisme, tous deux issus de la bible, l’islam, lui, dès sa naissance au 7e siècle, n’est issu que de Mahomet et du coran.

Or, les athées et les agnostiques sont également en mesure de constater qu’en termes anthropologiques, Mahomet et le coran n’arrivent pas à la cheville de la bible, à la cheville des Prophètes d’Israël, à la cheville de David et ses Psaumes, à la cheville des écrits de saint Jean évangéliste, de saint Bernard, de sainte Catherine de Sienne, saint Augustin et de saint Thomas d’Aquin. En fait, que l’on soit croyant ou pas, l’intelligence suffit pour constater que le coran est une livre assez dérisoire en comparaison de la bible et en comparaison des écrits des Prophètes d’Israël, des saintes et des saints. Il est vrai qu’une partie du clergé catholique, notamment en France et au Moyen Orient, semble avoir un degré de culture, de connaissance, de foi et d’intelligence, degré soit très limité, degré soit très infesté par le désir de plaire – à n’importe quel prix – aux représentants et dirigeants musulmans.

En résumé, il faut distinguer le dogmatique et le pastoral. Par exemple, le Concile Vatican II était pastoral et non dogmatique. Détail intéressant : le plus important texte dogmatique catholique, c’est le « Credo », le « Je crois en Dieu ». Or, ce Credo ne dit rien qui ne sorte du catholicisme. Ce que je veux dire par-là, c’est que les propos judéophobes et islamophiles ne tiennent pas la route au plan philosophique. Car le « Credo » ne demande ni de repousser les Juifs, ni d’embrasser les mahométans. En fait, d’un point de vue philosophique catholique, le peuple juif a participé et participera jusqu’à la fin des temps au plan divin. Les saintes et les saints l’ont dit et écrit. Ceux qui disent le contraire, ceux qui sont judéophobes et islamophiles sont tout simplement des idiots.

A cet égard, je sais très bien – inutile de me le rappeler – qu’au Vatican, ou plutôt au sein de son personnel, c’est un peu le panier de crabes, avec les « pro-ceci » et les « anti-cela ». Mais ce n’est pas parce que son personnel est parfois déficient que je vais cesser d’aimer l’Eglise.

Learn Hebrew online

Pour ce qui me concerne, j’ai toujours souhaité – et je souhaite encore – élargir, le travail et le débat des idées, dans le cadre d’une anthropologie judéo-chrétienne de la société libre et laïque. De la société libre, par opposition aux sociétés totalitaires et autoritaires, que celles-ci soient fascistes, nationales-socialistes, communistes ou islamistes.

L’essentiel, pour les catholiques, devrait – normalement -, se situer ailleurs. L’essentiel, pour les catholiques, devrait – normalement -, se situer, d’une part, dans l’origine, et d’autre part, dans l’eschatologie, dans le sort ultime de la personne humaine et dans le sort ultime de l’Univers. Concernant l’origine, Saint Bernard, parlant des chrétiens par rapport au judaïsme, a écrit que « les branches (les chrétiens) ne doivent pas être ingrates envers la racine (le judaïsme), les branches ne disputeront pas à la racine la sève qu’elles tiennent d’elle ». Concrètement, l’Eglise reconnaît le lien qui relie les catholiques au judaïsme. Avec Saint Bernard, l’Eglise demande même aux catholiques, je cite Saint Bernard, de ne pas être ingrats envers les Juifs et de se souvenir que c’est du judaïsme que les chrétiens tiennent la sève de leur foi.

L’Eglise catholique a reconnu et reconnaît encore, par des textes écrits, que les prémices de la foi catholique se trouvent dans les patriarches, dans Moïse et dans les prophètes. Saint Jean évangéliste a écrit que « le salut vient des Juifs ». C’est, du reste, la raison pour laquelle, je crois fermement, concernant l’eschatologie, concernant le sort ultime de la personne humaine et de l’Univers, que Dieu aura un seul peuple, Israël et les chrétiens issus des Nations. Dieu jugera le monde et l’Eglise de la même manière que le monde et l’Eglise auront jugé Israël. Et il ne nous appartient pas de juger, par nous-mêmes, sous quelle forme anthropologique, Dieu aura un seul peuple, Israël et les chrétiens issus des Nations, dans les temps eschatologiques.

Loading...

Mais laissons les temps eschatologiques et revenons au temps présent. Actuellement, l’islam n’est pas disposé au dialogue alliant foi et raison. L’islam actuel s’avère même totalement incapable d’allier foi et raison. Cela m’est égal qu’il y ait plus d’un milliard de musulmans et « seulement » quelques millions de Juifs et d’Evangéliques sur terre. Ce n’est pas un motif suffisant pour privilégier le dialogue avec l’islam au détriment du dialogue avec le judaïsme et les communautés évangéliques. Dans le moyen et le long terme, c’est l’amitié judéo-chrétienne qui fera rempart aux islamistes radicaux. Ménager l’islamisme radical, c’est un calcul à court terme. Un calcul qui ne nous créera que des ennuis. Du reste, pour le dialogue avec les musulmans, je note que l’Union Européenne ne dialogue pas avec les intellectuels musulmans réformateurs (ils sont pourtant des centaines et ils attendent toujours notre ouverture au dialogue) ; l’Union Européenne préfère dialoguer avec l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) et avec la Ligue Arabe.

Quant à l’antisionisme (que j’ai abondamment pratiqué dans ma jeunesse…), y compris l’antisionisme catholique français (très conspirationniste), il est une idéologie haineuse qui se drape dans la soi-disant défense des droits de l’homme. Si la France n’est plus antisémite, pourquoi ne le prouve-t-elle pas dans ses actes ? C’est facile de faire mémoire de la Shoah tout en refusant, à demi-mots, aux Juifs leur terre ancestrale.

A cet égard, je rappelle qu’Israël s’est retiré du Sinaï. Qu’Israël s’est retiré du Sud-Liban. Qu’Israël s’est retiré de la Bande de Gaza. Résultat : le Sinaï est un lieu de transit pour les armes qui finissent à Gaza. La Bande de Gaza est une république islamique : le Hamastan. Le Liban, ou plutôt le Hezbollistan, est une enclave iranienne dominée par la légion étrangère et mercenaire du Hezbollah. La Judée et la Samarie sont dominées par des bandes claniques, par des éléments armés du Hamas et par des éléments armés du Fatah. Et « l’Autorité » palestinienne de Mahmoud Abbas en Judée et en Samarie – concrètement sur le terrain – en termes « d’autorité », c’est du pipeau mafieux.

Pour conclure, je note que lorsque nous osons simplement défendre la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne, la gauche, l’extrême gauche, l’extrême-droite laïque antisioniste et les islamistes nous accusent de prôner la supériorité de la civilisation chrétienne occidentale, alors que personnellement, j’ai toujours écrit « société libre et laïque de culture judéo-chrétienne » et jamais « civilisation chrétienne occidentale ». Ce mélange d’autisme et de terrorisme intellectuel, à notre encontre, reste pour moi assez hallucinant. Et puis, ce mélange d’autisme et de terrorisme intellectuel, révèle, une disparition lente, mais constante et persistante, de la connaissance.

M. Garroté réd chef www.dreuz.info





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Entre les Juifs ou les islamistes la France choisira-t-elle les islamistes ?

    1. Nathan

      Michel Garrote etant Juif -Israelien-Francais (nee a Paris en 1937 en Israel depuis 1955 ) et non religieux je me trouve en plein accord avc votre dicernement sur les 3 religions . Bravo

    2. klein

      la France est en convalescence pour le moment, ! tous les Français en souffrent
      Vacances de pouvoir , de travail , absence de centre de décision , patience !

    3. Robert Davis

      Côté français la situation est exactement la même que dans les années 30 c’est côté Juif qu’elle n’est PAS la même. Les lâches ne comprennent que l’usage de la violence aujourd’hui comme hier rien n’a changé chez eux. Côté Juif par contre dans les années 30 ils éta

    4. Robert Davis

      …ils étaient totalement désarmés alors qu’aujourd’hui ils sont parfaitement capables de se défendre et utiliser la violence tout comme les arabes. Ils suffit qu’ils le veuillent et s’organisent avec leurs amis et les fameux mercenaires israéliens demandés partout dans le monde. Entre 2 matraques les médias se coucheront et n’oseront plus ouvrir même la bouche tels qu’on les connait!

    5. Elia

      «  »Entre les Juifs ou les islamistes la France choisira-t-elle les islamistes ? » »
      Bonne question.
      J’y réfléchirais après une bonne tablette de chocolat aux noisettes entières !

    6. rahm55

      ALL EUROPEAN LIFE morte à Auschwitz  » – Par Sébastien Vilar Rodrigez

      Je marchais dans la rue à Barcelone , et tout à coup découvert une terrible vérité – Europe est morte à Auschwitz . Nous avons tué six millions de Juifs et les avons remplacés par 20 millions de musulmans . A Auschwitz nous avons brûlé une culture , la pensée , la créativité et le talent .

      Nous avons détruit le peuple élu , véritablement choisi , car ils ont produit de grandes et merveilleuses personnes qui ont changé le monde .

      La contribution de ce peuple se fait sentir dans tous les domaines de la vie : la science , l’art , le commerce international , et surtout , comme la conscience du monde .

      Ce sont les gens que nous avons brûlés.

      Et sous prétexte de tolérance , et parce que nous voulions prouver à nous-mêmes que nous avons été guéris de la maladie du racisme , nous avons ouvert nos portes à 20 millions de musulmans , qui nous ont apporté la stupidité et l’ignorance , l’extrémisme religieux et le manque de tolérance , la criminalité et la pauvreté , en raison d’un manque de volonté de travailler et de soutenir leurs familles avec fierté .

      Ils ont fait sauter nos trains et transformé nos belles villes espagnoles dans le tiers-monde , la noyade dans la crasse et la criminalité .

      Enfermé dans les appartements qu’ils reçoivent gratuitement du gouvernement , ils planifient la destruction assassiner et de leurs hôtes naïfs .

      Et ainsi , dans notre misère , nous avons échangé la culture pour la haine fanatique , savoir-faire créatif de compétences destructrices , l’intelligence pour le retard et la superstition .

      Nous avons échangé la poursuite de la paix des Juifs d’Europe et leur talent pour un avenir meilleur pour leurs enfants , leur attachement résolu à la vie parce que la vie est sacrée , pour ceux qui poursuivent la mort , pour les personnes consommées par le désir de mort pour eux-mêmes et d’autres , pour nos enfants et les leurs .

      Quelle terrible erreur a été faite par l’Europe misérable .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *