toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

De Gaza à la Catalogne : L’hypocrisie insupportable de l’Europe, par Michael Freund


De Gaza à la Catalogne : L’hypocrisie insupportable de l’Europe, par Michael Freund

Samedi dernier, Federica Mogherini pour la politique étrangère de l’Union européenne a établi un nouveau record du monde de duplicité diplomatique et de hâte. À peine sept jours après sa prise de fonction de son nouveau poste, l’ancien ministre italien des Affaires étrangères se précipita pour se payer une visite à Gaza et à Ramallah, où elle a réussi à appeler à la division de Jérusalem, à dénoncer la construction de logements pour les Juifs en Judée et Samarie, et insister sur la mise en place d’un Etat palestinien !

Rassemblant toute la fanfaronnade morale dont les diplomates européens sont si friands, elle n’a pas hésité à donner des conférences en Israël, comme si elle savait mieux que l’Etat juif lui-même quels pourraient être ses propres intérêts nationaux.

Les Syriens morts peuvent joncher les rues d’Alep, l’État islamique est occupé à décapiter des Kurdes et des chrétiens en Irak, et les femmes saoudiennes pourraient être autorisées à conduire des voitures, mais Mogherini semble n’avoir qu’une idée fixe en tête concernant le Moyen-Orient. Et elle tourne seulement autour d’Israël.

Loading...

Cette hypocrisie de premier ordre est européenne. Elle est révoltante dans sa portée et son ampleur. Et il est temps d’arrêter !

C’est le continent où le plus de sang juif a été versé plus que dans tout autre, sur ces 2000 dernières années, l’Europe a une responsabilité particulière et une obligation morale à soutenir Israël.

Oui, vous avez raison. Vous avez bien lu : l’Europe le doit à Israël.

Elle a une dette éternelle à payer au peuple juif pour les tueries, les massacres, les diffamations, l’antisémitisme, les conversions forcées, les expulsions, les croisades et l’inquisition qu’elle a infligé à nos ancêtres pendant deux millénaires.

Tout cela pourrait ressembler à de l’histoire ancienne pour Mogherini et ses collègues, qui probablement ne voit pas ce que cela a à voir avec la contrainte pour Israël  de créer un Etat palestinien. Donc, juste pour le cas, nous allons mettre en évidence un exemple plus récent de l’hypocrisie européenne, qui est plus proche de la maison Europe et peut être se trouve dans sa propre arrière-cour : La Catalogne.

Dimanche dernier, des millions d’hommes et de femmes de la région du nord-est espagnol lançaient un cri historique pour la liberté. Défiant courageusement les menaces brutales et d’intimidation de Madrid, quelques deux millions de Catalans ont pris part à un référendum sur l’indépendance, d’exercer pacifiquement leur droit fondamental de décider de leur propre avenir.

Learn Hebrew online

Et les résultats ont été décisifs. Plus de 80 % des électeurs ont soutenu l’indépendance de la Catalogne en Espagne, ce qui incite le chef catalan Artur Mas à déclarer sur le scrutin : « Il est très clair que nous voulons nous gouverner. »

« Nous méritons de voter un référendum légal et obligatoire », a déclaré Mas, ajoutant : « Et voici ce que nous allons faire. »

Curieusement, cependant, le grondement des Catalans pour l’indépendance ne semble pas intéresser le reste de l’Europe autant que celui des arabes-palestiniens, même si les premiers ont une bien meilleure histoire pour avoir leur propre Etat.

Loading...

Pour commencer, il y a eu une fois un Etat catalan, bien que brièvement, au 17ème siècle, alors qu’il n’y a jamais eu un Etat de Palestine indépendant de toute l’histoire. Même si l’on pense que les arabes-palestiniens vivent sous l’occupation depuis 1967, l’Espagne a occupé la Catalogne pendant 300 ans, ce qui en fait un conflit plus long en cours d’exécution, et la justice différée, voire une justice refusée.

Et alors que les Catalans peuvent légitimement prétendre à être une nation avec sa propre langue et sa propre culture, les arabes-palestiniens ne le peuvent pas.

Néanmoins, cela ne semble pas déranger le moins du monde l’Europe, car elle ignore complètement le cas catalan qui demande un État, tout en défendant celui des arabes-palestiniens.

Ironie du sort c’est ce parlement espagnol à Madrid – le même que celui qui ne veut pas tolérer la liberté de la Catalogne – qui se prépare à voter la reconnaissance de la « Palestine » comme pays indépendant !

Cela ne fait que prouver que s’agissant d’Israël, la maxime de la politique de l’Espagne c’est « faites ce que nous disons, pas ce que nous faisons. »

Je voudrais penser que le nouvel élan européen de reconnaître un Etat palestinien découle de la naïveté, de quelque croyance erronée que cela servira en quelque sorte à atténuer la menace posée par l’extrémisme islamique. Ou peut-être tout simplement qu’il s’apitoie par ignorance, car je pense sincèrement que les Palestiniens ne sont pas la partie lésée dans le conflit avec Israël.

Mais je sais mieux – et je l’espère vous aussi. L’hypocrisie est si partiale et si flagrante qu’elle ne peut pas et ne doit pas être ignorée.

Malheureusement, ce à quoi nous assistons maintenant est un peu plus que la continuité de la maltraitance des Juifs d’Europe, mais avec une nouvelle tournure. Après tout, depuis 2000 ans, les Européens ont dit aux Juifs de quitter et « d’aller en Israël. »

Maintenant que nous sommes finalement ici, ils veulent que nous l’abandonnions et que nous la remettions à nos ennemis.

Et pourtant, quand il s’agit d’un différend de longue date au cœur de l’Europe, ils ne pensent même pas de suggérer une division de Barcelone ou la création d’un Etat catalan vivant côte-à-côte avec l’Espagne dans la paix et la sécurité.

Alors peut-être est-il temps que quelqu’un prenne Mogherini à part et  lui chuchote poliment à l’oreille : Avant de commencer à offrir des conseils non sollicités à Israël, vous voudrez bien peut-être mettre de l’ordre dans l’hypocrisie de votre propre maison.

Source : par Michael Freund, adapté par Mordeh’aï pour malaassot.com





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “De Gaza à la Catalogne : L’hypocrisie insupportable de l’Europe, par Michael Freund

    1. michel boissonneault

      ce texte est éffectivement vrai , cette femme a un seul but est la destruction
      par tout les moyens de l’état d’israel …..le moyen-orient est éffectivement a feu et a sang… pour elle il y a juste Israel pourtant qu’il y a urgence

    2. Ratfucker

      La Catalogne a été un état souverain de 1229 à 1516, gouverné par les rois de Majorque et d’Aragon. Elle possède une langue et une culture propre, et une identité nationale forte, contrairement à la nation de papier palestinienne, inventée par une officine du KGB sous la direction d’Andropov afin de donner à l’URSS un satellite au Moyen Orient. Si les rêves humides des « amis de la Palestine » se réalisaient, leur pays se dissoudrait dans les jours qui suivent dans le Bilad el Shams figurant sur la carte de l’Etat Islamique, sans plus de réactions indépendantistes que de 1948 à 1967 sous les occupations égyptienne et jordanienne.

    3. Pilou

      On a la mémoire courte ( amnésie ) pour avoir lu quelques commentaires enthousiasmants à l’endroit de Mme. Federica Mogherini remplassante de la baronne Catherine Ashton au sein du machin ( Union Européenne ).

      Mme. Federica Mogherini était alors présentée comme une très grande amie d’Israël.

      Ne soyons pas dupes, personne ne peut prétendre une amitié avec Israël et détenir une fonction au sein de l’UE .

    4. Robert Davis

      L’ue qui génére ce genre de personne est une aberration politique et chacun de ses gestes le prouve,cela n’est pas un scoop! Cependant si politiquement tout va si mal pour Israel ne devrait-on pas chercher la cause INTERNE de tous ces echecs dont il faut le proclamer ON S EN FOUT afin de montre à ces malfaisants qu’ils perdent leur temps? ceci n’est qu’une PETITE ligne de défense la plujs importante il n’y a QUE LE GOUVERNEMENT D ISRAEL QUI PEUT LA METTRE EN PLACE. Par exemple comment se fait-il quèe cet archi crétin de netanyahou ne compprenne pas qu’il NE FAUT PAS INVITER CES MINISTRES DES AFFAIRES ETRANGERES DE L US QUI SONT LA PERSONNIFICATION DE LA POLITQUE DE L UE CONTRE ISRAEL? eh bien tout simplement parce que le plus grand ennemi d’Isrqael c’est netanyahou. Celui-ci NE VEUT PAS GQAGNER LA GUERRE D ISRAEL MAIS UNIQUEMENT LA SIENNE! Il fait tout pour lui-même RIEN POUR ISRAEL. Leue a compris cela depuis longtemps et sait qu’ele peut taper autant qu’elle veut sur Israel PUISQU IL N Y A PERSONNE POUR DEFENDRE CE PAYS.

    5. yohanam

      Europe, Europe! Où est-tu ? Réponse d’Europe : Ji n’ixiste to plou, ji m’appile maintinant Eurabiadaesh, continent où la riligion di prophite pidophile rigne. ouala ji ti promi qui s’il riste un juif ou un chritien ji l’igorge

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *