toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Colère des Français : attention, danger !


Colère des Français : attention, danger !

Impôts, délinquance, sentiment d’abandon : un rapport confidentiel des préfets tire la sonnette d’alarme, soulignant l’exaspération grandissante des Français.

Faut-il craindre le pire dans les mois à venir ? C’est en tout cas l’exaspération grandissante des Français qui ressort de la dernière note confidentielle rédigée par le ministère de l’Intérieur à partir des rapports transmis par les préfets. Publiée le 27 septembre, cette note a été jugée suffisamment préoccupante pour être communiquée aux principaux dirigeants de la majorité, comme le révèle Le Nouvel Observateur.

Il en ressort un mécontentement croissant des Français, sur fond d’aigreurs accumulées. Le premier point du rapport souligne ainsi le « sentiment d’abandon » ressenti par le monde rural, qui s’inquiète du redécoupage cantonal. Selon les préfets, ce dernier fait l’objet de « débats enflammés dans les exécutifs locaux », où l’on redoute les « conséquences d’un tel redécoupage sur le maillage territorial des services publics et l’éligibilité à certaines subventions ou projets d’équipement ».

« Matraquage fiscal » et délinquance

« L’hégémonie des métropoles », que le gouvernement serait en train d’organiser via la loi Lebranchu, est également de plus en plus pointée du doigt. Plus classique, le deuxième point abordé par le rapport concerne le ras-le-bol fiscal des Français. Les élus « considèrent que les limites du consentement à l’impôt sont atteintes » et redoutent que le « matraquage fiscal » évoqué fasse le lit du Front national.

Le rapport parle même de « choc psychologique » pour « des foyers jusque-là non imposables ». Selon les préfets, « la menace de désobéissance fiscale » est même « clairement brandie ». Autre thème mis en avant par la note confidentielle : la sécurité. L’augmentation de la petite délinquance, notamment « dans des régions qui s’en croyaient indemnes », « inquiète autant que cela exaspère ». Aussi les préfets soulignent-ils que « la population semble désormais prête à s’impliquer davantage dans la lutte contre la délinquance à travers des opérations comme Voisins vigilants ou Alertes commerce « .

Dernier sujet de grogne évoqué, celle des professionnels du bâtiment. Les préfets soulignent « la situation de détresse » du monde artisanal, notamment du secteur du bâtiment, qui s’estime victime d’une « concurrence déloyale » des autoentrepreneurs. La note rappelle en particulier que « dans certains départements, près de 70 % des créations d’entreprises artisanales » relèvent de ce statut, ce qui vient d’ajouter à la concurrence « low cost » d’entreprises étrangères.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Colère des Français : attention, danger !

    1. André

      Vous êtes très en dessous de la réalité. En France la colère et la frustration sont tels qu’un grand nombre de personnes sont prêtes à faire la révolution si le pouvoir en place continue à le ponctionner jusqu’au sang tout en favorisant l’immigration musulmane et l’aide aux étrangers . Ils ne supportent plus le mépris qui leur est fait et l’arrogance des envahisseurs et n’attendent que le moment propice pour agir. La moindre étincelle mettra le feu aux poudres, et gare aux méchants sales français ils pendront leurs dirigeants et pourchasseront « jusque dans les chiottes » ( comme dirait Poutine) les islamistes.

    2. pactole

      La colère est toujours mauvaise conseillère. Yannick Noah en a fait l’expérience avec sa chanson « ma colère nationnale ». Le meilleur comportement est celui du rouleau compresseur qui avance lentement mais que rien n’arrête. Quand les français en auront assez de manger leur pain noir, ils se vengeront avec leurs bulletins de vote, c’est la force de la Démocratie. Shalom

    3. Eguybert Darmanch

      A : pactole
      Son message du : 4 novembre 2014 at 7 h 03 min

      Bonjour Pactole.

      Vous me permettrez de répondre à votre message. Merci.

      C’est vrai pour la technique du rouleau compresseur.
      En revanche, quand vous nous parlez de démocratie, veillez à vous informer le mieux possible par des écrits fondamentaux et dispensez-vous des croyances publiques habituelles. Autrement dit, ne vous laissez pas manipuler. A vous lire en effet, on s’aperçoit que les mythes ont la vie dure.
      Bienheureusement, c’est toujours la vérité qui triomphe car les faits sont des faits, et si je vous dis que dans ma cuisine, l’eau bout à 93 degrés Celsius, vous ne me croirez pas. C’est la même chose dans le domaine des idées.

      Qu’est-ce que la démocratie ?

      C’est d’une part, une forme de régime où le citoyen participe à l’élaboration de la loi et la contrôle, soit directement, soit par l’intermédiaire de ses représentants, à condition que ceux-ci obéissent au peuple souverain, ce qui en France, n’est pas le cas puisque les députés ne sont que des représentants politiques devant les circonscriptions électorales et n’ont jamais été les « représentants du peuple ». Pour rappel, il est écrit dans la Constitution de 1958 sous l’empire de laquelle nous nous trouvons : « Tout mandat impératif est nul », ce qui signifie que le député une fois élu fait ce que bon lui semble, sans avoir à tenir compte des attentes, des demandes, des espoirs des électeurs par lesquels il a obtenu son siège.

      Les Français ne participent pas et ne contrôlent pas la loi. Les partis politiques et aussi, fait non constitutionnel, les groupes de pression, constitués le plus souvent sous forme d’associations de la loi 1901, font les lois. Les gouvernements qui ne sont pourtant pas élus (premier ministre et ministres) font les lois. Bref, tout le monde fait la loi, sauf le peuple souverain.

      Certes, il existe un mode d’expression démocratique : le référendum.
      Mais faites le compte des referendae auxquels ont pu recourir les électeurs depuis 1958 et vous sortirez votre mouchoir.
      Souvenez-vous également de ce qu’a fait monsieur Sarközy avec le résultat du référendum sur le projet de constitution européenne; il l’a invalidé en ratifiant le Traité de Lisbonne.

      Eh bien d’autre part, dans un pays réellement démocratique, monsieur Sarközy eût été convaincu de trahison, destitué (procédure d’empêchement qui existe aux Etats-Unis), et sa ratification invalidée comme étant nulle et non avenue.

      Voilà ce qu’est une démocratie, c’est à dire, le pouvoir de se gouverner de lui-même, par lui-même et pour lui-même. Le citoyen contrôle tout, la loi et ceux qu’il peut élire en tant que représentants (étant entendu que si le représentant n’écoute pas le représenté et n’en fait qu’à sa tête, il ne représente plus personne).

      Je ne m’étendrai pas davantage, c’est assez long comme ça.

      En conclusion, aussi sûrement que l’eau ne saurait bouillir à 93° C quel que soit l’endroit où nous nous trouvions sur le plancher des vaches (en haute altitude c’est différent), il n’existe pas en France de démocratie. Tout au plus peut-on parler de régime semi-démocratique. Et franchement, ça ne pèse pas lourd.

      Cordialement

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap