toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Aujourd’hui 11 novembre: Journée d’hommage à tous les morts pour la France


Aujourd’hui 11 novembre: Journée d’hommage à tous les morts pour la France

Les cérémonies du 11-Novembre, qui bouclent une année de commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. Mais c’est aussi une journée d’hommage à tous les morts pour la France. 

De nombreux Juifs ont combattu et sont morts pour la France lors de la Première Guerre mondiale et lors de la Seconde Guerre mondiale. Ils furent nombreux à rejoindre les rangs de la résistance ou à partir rejoindre De Gaulle à Londres.

« 1914, mobilisation et union sacrée »
Durant les quatre ans de guerre, plus de 1,5 million de Juifs sont mobilisés dont 500 000 Russes. Plus de 36 000 combattants Juifs français sur 180 000 âmes juives de France et d’Algérie et à comparer à une population totale de 39 millions d’habitants. 96 000 Juifs Allemands sont enrôlés sur 480 000 Juifs allemands, sur une population de 65 millions d’habitants. 50 000 Juifs britanniques combattront sur 270 000 Juifs britanniques pour 46 millions d’habitants en Grande-Bretagne.
Ils participent au conflit soit sur les fronts, soit dans l’intendance.
A partir de 1917, 250 000 Américains Juifs les rejoignent.
Sans oublier les 20 000 Juifs engagés volontaires dans les forces anglaises.
1939 de nombreux juifs étrangers s’engagent contre l’Allemagne nazie
En 1939, 160 000 juifs étrangers vivent en France. Dès la déclaration de la guerre, le 3 septembre 1939, 25 000 s’engagent contre l’Allemagne nazie, ce qui représente la quasi-totalité des hommes en âge de porter les armes. Incorporés dans les 11e et 12e Régiments étrangers d’infanterie, 13e Demi-brigade de la Légion étrangère, 97e groupe de reconnaissance de division d’infanterie et dans les 21e, 22e, 23e régiments de marche de volontaires étrangers. Ils participent aux combats de Narvik (Norvège), de la Somme, de l’Aisne ou encore des Ardennes.
Pourtant rien ne les prédestine a tenir un fusil, ils le font cependant avec bravoure. Des milliers d’entre eux meurent tandis que de nombreux autres, épuisés ou blessés, partent pour l’Allemagne dans les stalags. Ceux qui évitent la captivité et restent en France sont impitoyablement persécutés. Ils sont d’abord dépouillés systématiquement de leurs biens avant d’être internés dans des camps de concentration et d’extermination.
Les rescapés de cette féroce répression rejoignent les rangs de la Résistance intérieure ou de la France libre. Ils combattent aussi bien en Afrique du Nord, qu’en Italie ou en France, lors des débarquements de Normandie et de Provence. Loin de l’idée selon laquelle les Juifs étrangers ont été des victimes passives ayant accepté leur sort avec fatalité, leur engagement volontaire prouve au contraire leur rôle actif dans le combat contre le nazisme et pour la libération de la France.

Journée d’hommage à tous les morts pour la France

Temps fort de cette journée du 11-Novembre, l’inauguration sur le site de Notre-Dame-de-Lorette, à Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais), de l' »Anneau de la Mémoire », un mémorial pour 580.000 soldats de toutes nationalités tombés en 1914-18.

Dès 10h40, le président de la République déposera une gerbe au pied de la statue de Georges Clemenceau, le « père » de la victoire, au rond-point des Champs-Elysées, avant la traditionnelle cérémonie de ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu.

Depuis 2011, le 11 novembre est la journée d’hommage à tous les morts pour la France, et le chef de l’Etat saluera la mémoire des sept soldats français tués en opérations au cours des 12 derniers mois.

Trois d’entre eux sont morts en Centrafrique, dont deux le 9 décembre aux premières heures de l’opération Sangaris. Quatre autres ont été tués au Sahel, dont le dernier le 29 octobre dans le nord du Mali. A l’issue de la cérémonie, le chef de l’Etat s’entretiendra brièvement avec les familles des soldats et les personnalités présentes.

Emotion également l’après-midi, sur les lieux-mêmes des offensives parmi les plus meurtrières de la Grande Guerre, sur le front du Nord-Pas-de-Calais. A 15h30, François Hollande inaugurera un mémorial novateur constitué de 500 plaques d’acier portant les noms de 579.606 soldats tombés dans la région, sans distinction de nationalité ou de religion.

Combattants d’une quarantaine de pays

Un « anneau », symbole d’unité, censé réunir des soldats de toutes origines dans une « fraternité posthume ». Les Britanniques sont les plus nombreux, avec 241.214 noms de combattants inhumés pour la plupart dans quelque 800 cimetières militaires de la région. Devant les Allemands (173.876) et les Français (106.012). Au total, le monument égraine dans l’ordre alphabétique les noms de combattants d’une quarantaine de pays, dont ceux issus des anciennes puissances coloniales.

L’inauguration du monument entend, selon François Hollande, être « à la fois un geste profondément humain et un message d’espoir éminemment actuel à tous ceux qui luttent aujourd’hui pour que la paix et le droit triomphent partout dans le monde ». Un message qui devrait être au coeur du discours que le chef de l’Etat prononcera à partir de 16h, lors d’une cérémonie internationale dans la nécropole voisine de Notre-Dame-de-Lorette, qui rassemble les restes de 43.000 combattants.

Learn Hebrew online

Réhabilitation des 639 condamnés pour « désobéissance »

Après une cérémonie prestigieuse en présence des représentants de 80 pays le 14-Juillet, des commémorations plus discrètes ont marqué début septembre l’anniversaire de la bataille de la Marne, en l’absence du chef de l’Etat en visite en Irak. Les pays invités ce 11-Novembre seront cette fois représentés au niveau ministériel, sans éclat particulier.

L’Elysée souligne le caractère « populaire » de ces commémorations, avec le souci toujours présent de transmettre la mémoire du conflit aux jeunes générations. D’autres cérémonies marqueront le centenaire de la Grande Guerre dans les trois ans qui viennent, mais aucune date n’est arrêtée, pour éviter l’effet de lassitude au moment où le président est plus que jamais attendu sur le front du chômage.

En prélude au 11-Novembre, un espace consacré aux fusillés de 1914-18 a été ouvert jeudi au musée de l’Armée à Paris. En novembre 2013, François Hollande avait demandé qu’une place leur soit réservée, un geste solennel plutôt qu’une franche réhabilitation des 639 soldats condamnés pour « désobéissance » durant le conflit.

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Aujourd’hui 11 novembre: Journée d’hommage à tous les morts pour la France

    1. Levray Dufault

      Vous devriez inclure les milliers d’enfants et de femmes que vous avez assassinés au Mali dans le but d’endiguer un terrorisme qui grandit a des milliers de kms de la France…..Terrorisme tellement loin de l’hexagone que vous ne risquez de lui pas grand chose…..Surtout qu’après ces meurtres en série de civils du Mali vous osez condamner la défense israélienne dont le terrorisme sévit a ses portes et même en son sein avec les sbires d »Abbas et son fatah qui tuent des civils juifs en Israel quotidiennement derrière votre indifférence hypocrite….. Alors permettez moi, a votre image qui osez plaindre les tueurs palestiniens, de faire une minute de silence pour les enfants morts au Mali, pauvres créatures innocentes mortes sans aucune émeute a Paris pour dénoncer ce massacre ignoble!!!! Vous avez tué en moyenne 3 civils pour chaque terroriste armé au Mali alors qu’Israël n’en a tué qu’un pour chaque terroriste du Hamas a Gaza……Alors France regarde toi d’abord avec tes massacres de villages entiers a des milliers de kms de chez toi avant de condamner Israel qui, sous le feu et les attentats qui sévissent dans ses villes, n’a pourtant pas l’autorisation de se défendre !!! Lorsque les arabes de chez vous éclateront vos églises et vos cathédrales, vous comprendrez mieux ce qu’endure Israel depuis 1948

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *