toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Aucun terroriste islamique n’est un « loup solitaire »


Aucun terroriste islamique n’est un « loup solitaire »

Guy Millière. Ces derniers jours, trois actes terroristes islamiques ont été commis sur le continent nord américain, et revendiqués par l’Etat Islamique.

La plupart des journaux en France n’en ont pas parlé comme d’actes terroristes islamiques, ce qui n’est pas surprenant. Le fait qu’ils aient été commis par des convertis à l’islam n’a guère été souligné dans les journaux en France, ce qui n’est pas surprenant non plus. L’idée qu’il s’agissait de « loups solitaires » a elle-même été remise en circulation, ce qui est, hélas, très logique.

Estomper la présence d’un risque terroriste islamique à même de se concrétiser n’empêche pas ce risque d’exister, mais nuit à la vigilance requise pour faire face à ce risque, ce qui exacerbe ce dernier.

Effacer autant que faire se peut qu’il s’agit d’un risque islamique n’empêche pas ce risque d’être islamique, mais broie la possibilité de mener des analyses pertinentes et indispensables sur ce qui fait que l’islam conduit si souvent à des actes de meurtre et de violence, sur tous les continents: il est de plus en plus insupportable d’entendre de tous côtés les discours disant que l’islam est une « religion de paix, d’amour et de tolérance », très simplement parce que ces discours sont falsificateurs et destinés à aveugler.

Ne pas souligner que des convertis sont désormais souvent utilisés pour commettre des actes terroristes ne change rien au fait que c’est le cas, et détériore la possibilité d’appréhender la réalité telle qu’elle est. Des Occidentaux convertis sont des recrues particulièrement intéressantes pour des groupes djihadistes, car ce sont des recrues plus difficiles à détecter pour des services de sécurité que des Musulmans nés musulmans et portant sur leurs papiers des noms musulmans.

La théorie du « loup solitaire » elle-même n’a aucun sens et doit être réfutée avec la plus grande vigueur.

Des assassins tels que Mohamed Merah ou Medhi Nemmouche n’étaient pas des « loups solitaires »: le premier était passé par des réseaux djihadistes en Afghanistan, le deuxième appartenait à l’Etat Islamique, qui ne portait pas encore ce nom. Le terroriste d’Ottawa n’était pas un « loup solitaire » et envisageait de rejoindre l’Etat Islamique en se rendant en Syrie. Il en va de même du terroriste qui, en utilisant sa voiture, a tué un soldat quelques heures auparavant ailleurs au Canada. Le terroriste à la hache de New York n’était lui-même pas du tout un « loup solitaire », mais un homme lié à des réseaux islamiques divers, dont ceux conduisant à l’Etat Islamique.

C’est un fait: des réseaux de recrutement existent.

C’est un autre fait: les mouvements islamistes sont derrière ces réseaux et en quête d’Occidentaux, qu’ils trouvent.

C’est un troisième fait: le danger islamique est désormais omniprésent et peut prendre des milliers de visages.

C’est un quatrième fait: ce danger, par le biais des réseaux susdits, utilise de multiples canaux: internet, Facebook, Youtube, le téléphone, les lieux de rencontre, les mosquées.

C’est un cinquième fait: on ne se convertit pas à l’islam tout seul, et on ne rejoint jamais l’islam radical tout seul. Si la conversation à l’islam est aisée, il est prouvé que la quasi totalité des convertis rencontrent directement ou virtuellement des guides qui les accompagnent dans leur démarche. La conversion à l’islam exige, de surcroît, une circoncision à l’âge adulte, et un être humain ne pratique pas la circoncision sur lui-même.

C’est un sixième fait: se convertir à l’islam, pour un Occidental, implique un cheminement mental qui explique aisément le passage à l’islam radical.

Se convertir à l’islam, pour un Occidental, suppose d’adhérer à une autre vision de l’histoire et de la chronologie, de la civilisation occidentale et du politique, de la culture et de l’économie. Cela suppose un basculement vers une altérité radicale et globale qui ne peut se comparer qu’à l’adhésion à un mouvement sectaire ou à un totalitarisme.

Le totalitarisme islamique est le totalitarisme majeur du temps présent

 e malheur est que le mouvement sectaire en question est le plus ample et le plus violent de l’histoire de l’humanité. Le malheur est aussi que le totalitarisme islamique est le totalitarisme majeur du temps présent, celui qui reste et ravage alors que les autres totalitarismes sont morts ou moribonds.

Dois-je l’ajouter? Se convertir à l’islam permet de légitimer de multiples comportements criminels qui, dès lors que la conversion a lieu, n’apparaissent plus au converti comme des comportements criminels, mais comme des comportements justifiables et justifiés par des textes présentés comme sacrés. Le nombre de crimes plus ou moins abominables commis au nom de l’islam est, nul besoin de l’ajouter, abominablement élevé. Les terroristes du Canada et de New York viennent s’ajouter à une très longue et très accablante liste, qui devrait inclure, pour ces dernières semaines seulement, un autre converti à l’islam (celui qui a décapité une femme en Oklahoma), le musulman qui a tué un bébé de trois mois à Jérusalem, celui qui a tenté d’assassiner le rabbin Glick mercredi dernier, à Jérusalem encore.

© Guy Millière pour Dreuz.info.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Aucun terroriste islamique n’est un « loup solitaire »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap