toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour Kerry, la persistance du conflit entre Israël et l’AP nourrit le recrutement djihadiste de l’Etat Islamique…!!!.


Pour Kerry, la persistance du conflit entre Israël et l’AP  nourrit le recrutement djihadiste de l’Etat Islamique…!!!.

Image à la Une : The « reaching out to Muslims » team. // L’équipe qui “tend la main aux musulmans” Photo Credit: Conservativeinfidel.com

Encore heureux qu’il n’ait pas affirmé que la capitulation d’Israël face à l’AP mettrait un terme à l’esclavage sexuel d’ISIS.

Le Secrétaire d’Etat américain John Kerry a déclaré aux musulmans jeudi soir que l’absence de paix entre Israël et l’Autorité palestinienne est « la cause du recrutement [djihadiste], et de la colère de la rue et de l’agitation. »

Il a déclaré à l’occasion d’une réception en l’honneur de la fête musulmane de l’Aïd al-Adha que la colère « a quelque chose à voir avec l’humiliation, le déni et l’absence de dignité. »

Loading...

Ce n’est pas une satire. C’est la réalité. C’est bien ce qui a été déclaré par Kerry, ancien président du Comité des relations étrangères du Sénat et actuel Secrétaire d’État des États-Unis d’Amérique.

Ce serait drôle si ce n’était vrai, mais il est affligeant de voir un homme intelligent jouer le rôle d’idiot et établir des relations de cause à effet, qui créent un labyrinthe sans issue  tout en mettant sur le compte d’Israël l’explosion des exigences du monde arabe et faire d’ Israël  la cause de tous les problèmes du monde, sauf Ebola – pour le moment.

La réception de la fête musulmane était organisée par Shaarik Zafar, que Kerry avait nommé un mois auparavant comme Représentant Spécial auprès des communautés musulmanes. C’était juste après la décapitation par les barbares de l’Etat Islamique ISIS, du journaliste James Foley, leur première victime américaine, La réponse de Kerry lors de la cérémonie d’installation de Zafar avait été : « Le vrai visage de l’Islam est une religion de paix fondée sur la dignité de tous les êtres humains. »

Voilà la genèse d’un chemin tortueux qui se termine par un doigt accusateur pointé sur  Israël, coupable de la violence musulmane à ses portes. L’administration Obama prend soin de ne pas incriminer le seul Israël pour l’échec des négociations, mais le dit autrement, d’une manière biaisée en  accablant les 350.000 juifs des quartiers de Jérusalem considérés comme «illégitimes» et «illégaux», et faisant de même pour un nombre égal en Judée et Samarie.

Kerry a commencé son discours en faisant l’éloge des « fameux 5,4 milliards de dollars » levés au Caire cette semaine pour reconstruire Gaza. Il n’a pas mentionné que le Hamas, qui dirige la bande de Gaza, n’a pas donné son accord pour un désarmement mais qu’il s’est vanté de continuer à fabriquer des fusées pour compenser  la perte de son stock dans la récente guerre.

Une fois de plus, l’administration Obama a ignoré l’insistance d’Israël qu’il ne peut y avoir de paix avec une organisation terroriste qui ne renie pas son objectif déclaré de détruire Israël.

Learn Hebrew online

Au lieu de cela, la clé ce sont les  «négociations», un terme que le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a réussi à transformer en «ultimatum».

Pas de paix à Gaza? Pas de problème. Kerry a dit hier soir: «Il est impératif que nous trouvions un moyen de revenir aux négociations pour ce que tout le monde sait qui est en fin de compte, la seule façon d’aller de l’avant et qui fait sens. »

Et c’est là que son «Représentant Spécial auprès des communautés musulmanes » entre en scène.

Loading...

 «Nous avons le premier bureau basé sur la foi», a déclaré Kerry.  » Nous avons le bureau pour tendre la main au monde islamique. Et quand il a commencé à ébaucher notre approche stratégique nationale en tant que leader d’une communauté de foi, il a énoncé cette stratégie par deux mots: «Les questions de religion.»

Le christianisme, le judaïsme, le bouddhisme et l’athéisme n’ont jamais eu d’importance dans la politique du Département d’Etat depuis 30 ans qu’il cherche à punir Israël pour avoir gagné la guerre contre le monde arabo-musulman en 1967, mais tout d’un coup les questions de religion sont importantes, parce que l’islam radical est embarrassant pour les disciples d’Allah.

 «Ce que nous faisons réellement quand nous célébrons … Aïd al-Adha est que nous célébrons en quelque sorte le sens et l’importance du sacrifice et du dévouement dans nos vies », a déclaré le pasteur Kerry.

Avec des accents à la John Lennon loin de ceux d’un homme de foi individuelle, il a fait référence à la recherche de « l’introspection et de la réévaluation par l’Aïd al-Adha et Yom Kippour. »

Kerry a peint un beau tableau du monde : «une jeune fille quelque part dans New Delhi priant devant une mosquée, ou des enfants et des adultes au Pakistan, des filles s’appliquant du henné aux mains en chantant ou les chiites de la ville sainte de Najaf ou un jeune chiite célébrant l’Aïd-e-Ghorban en Iran ».

Par opposition à la simplicité de cette unification universelle, Kerry l’éternel étudiant a balayé la réalité d’une formule : «C’est un moment très complexe … L’extrémisme que nous voyons, l’exploitation radicale de la religion qui se traduit par la violence, n’a aucun fondement dans l’un des véritables religions. Il n’y a rien d’islamique dans ce que ISIL / Daesh défend  ou fait aux gens».

Ayant arraché la moitié du Coran qui prêche l’assassinat des Juifs, la dernière ficelle que Kerry a tirée de son labyrinthe a été la démographie.

«Quand vous avez 65 pour cent d’un pays, comme c’est le cas dans de nombreux pays du Moyen-Orient ou d’Asie Centrale du Sud ou ailleurs, dans le nord de la Corne de l’Afrique, qui sont âgés de moins de 35 ans … et 50 pour cent âgés de moins de 25 ans, vous allez avoir un problème de gouvernance à moins que votre gouvernance  réponde vraiment aux demandes et aux besoins de cette partie de la population».

Voilà la cause du chaos en Syrie, selon Kerry.

Et que propose-t-il pour arrêter le massacre? C’est simple. Qu’Israël se mette au diapason avec l’Autorité palestinienne, bien sûr.

« En effectuant mes tournées, j’ai rencontré des gens dans le cadre de nos discussions sur la coalition contre ISIL. La vérité est qu’il n’y a pas un seul leader, qui n’ait soulevé avec moi spontanément la nécessité d’essayer d’obtenir la paix entre Israël et les palestiniens, parce qu’ils ressentaient que c’était une cause du recrutement et de colère de la rue et de l’agitation – et j’ai vu beaucoup de hochements de tête – dans le sens d’un règlement. Et les gens ont besoin de comprendre la connexion qu’il y a. Et cela a quelque chose à voir avec l’humiliation et le déni et l’absence de dignité, et  l’Aïd célèbre le contraire de tout cela ….« 

« Ce qui se passe en Irak est un début intéressant à cet égard, où Daesh a en quelque sorte tracé une ligne et a forcé les gens à s’arrêter et à réfléchir, et les sunnites et chiites commencent à réaliser qu’il y a un problème commun là-bas et qu’il y a une façon d’essayer de travail ensemble. « 

Kerry est dans les secrets de Dieu, ou peut-être d’Allah, pour l’État islamique.

ISIS ou ISIL comme l’administration Obama  se plaît à l’appeler, donne à Kerry l’occasion de saisir la queue d’un autre tigre et de continuer à tendre l’autre joue à la pensée incroyablement complexe que la théologie islamique radicale est la racine de la violence islamique radicale.

Tzvi Ben-Gedalyahu17 Octobre 2014

Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Pour Kerry, la persistance du conflit entre Israël et l’AP nourrit le recrutement djihadiste de l’Etat Islamique…!!!.

    1. Moshé_007

      Il a juste oublié de dire qu’ébola, c’est à cause des juifs, sans oublier le sida et le maoïsme !

      Ce type irait jusqu’à dire n’importe quoi pour garder son poste, c’est avant tout un crétin proche de la débilité profonde et il se fait griller par barack
      -hussein, au moins grâce à toutes les conneries qu’il débite, il n’osera plus se représenter à la présidence.

      Je ne comprend pas pourquoi il est encore accueilli en Israël et je ne peux que félicité Al Sisi qui l’à fait fouiller comme un voyou lors d’un intérogatoire chez les flics !
      Cependant ne pas oublier qu’il fait ce genre de déclaration, uniquement pour faire monter les enchères pour attribuer des milliards aux chefs du hamas et leurs comptes en Suisse, comme pour ceux du banc qui mouille !

    2. Moshé_007

      Ils ne savent plus quoi invoquer pour justifier leurs positions et la vache kerry et barack-hussein sont très contrariés par la totale destruction du coeur de la centrale de Parchin en Iran, cette magistrale explosion retarde d’au minimum 10 ans les avancées iraniennes dans son projet porté à bout de bras par l’administration obama !

      obama, tout ce pour quoi tu t’es enfoncé dans la m… depuis ton premier jour à la présidence est caramélisé à trente mètres sous terre !

      Tsahal a su comment stopper les négociations sur le nucléaire iranien avec une efficacité qu’aucune autre armée n’aurait su mener à bien !

      Bravo Tsahal et va chialer obama, tu n’es qu’un looser et tu prend partie pour des loosers, c’est à ça que l’on reconnait les loosers !

      Les renseignements israéliens et les armes furtives savent comment régler les problèmes à la racine, l’unité de Parchin était l’unité chargée d’intégrer les composants nucléaires dans la bombe, également l’unité capable de contrôler les synchronisations d’un tel engin, non seulement toutes les installations sont fossilisées pour l’éternité, mais les quelques spécialistes capables de réaliser cette opération étaient présents dans le labo !

      D’ici peu les iraniens tenterons de se venger comme ils l’ont fait lors des autres destructions des installations militaro-industrielles mollarchiques, le Mossad les attends et l’Iran ne peut plus trop compter sur le hizbollah et le hamas, les deux frères de barack-hussein et de kerry !

      Tsahal est vraiment redoutable et redoutée, Tsahal vient de mettre à plat des années de mic-mac initié par obama, quel leçon !!!

    3. Et si......

      Bonsoir j’ai cliqué sur l’ article :

      Un nouvel épisode « pallywoodien », ou comment la mort de quatre jeunes…
      europe-israel.org

      et j’ai eu ce message :

      404

      OUPS ! La page que vous cherchez n’existe pas. ?

      Pouvez-vous m’en dire plus? Merci!

    4. Et si......

      « …« la cause du recrutement [djihadiste], et de la colère de la rue et de l’agitation. » »

      Plutôt depuis l’élection de Obama que nous connaissons le déferlement des arabes musulmans dans le monde pour l’islamiser l’amplification des actes antisémites, du chaos et du terrorisme sans peur et sans loi!

      Obama et sa clique devraient démissionner car JAMAIS les Etats-Unis n’ont eu un Président aussi fuyant, fourbe et nul!

    5. Pilou

      John Kerry, le pantin de Barack Hussein Obama a atteint le summum de la lobotomie d’un illusionnisme arabe.

      Qu’on lui donne son, Nobel, tant désiré pour qu’il puisse enfin subir une bonne psychanalyse avant d’écrire ses mémoires.

    6. hadash

      IL EST CLAIRE QUE OBAMA AVEC KERRY FEIGNENT D’IGNORER CE QUE REPRESENTE LE QATAR POUR TOUS LES DJIHADISTES DE TOUS POILS LES FINANCEMENTS DU HAMAS ET TOUS LES AUTRES TERRORISTES DE PAR LE MONDE .obama et kerry regardent ailleur quand natanyahou attire leur attention .c’est devenu un dialogue de sourds.et malheureusement ces deux la ont decides d’ignorer une fois pour toute ISRAEL ,le premier ministre fait le dos rond mais tien bon la barre et ne cede sur rien et les ignores a son tour ce qui les enragent ;am-israel-hai

    7. yael

      @hadash

      Entre Obama -Kerry et le Qatar, y aurait il pas par hasard des relations d’argent ? Combien le Qatar a t il donner a Obama pour qu’Obama ferme sa g…..!
      Bientot, ces fils de p… iront dire que Israel a cree Daesh: ces fils de p…. en sont capables !

      Le Qatar achete tout et tout le monde !

    8. Franky

      Ce que cet imbécile veut essayer de faire croire, c’est que la fin de l’état d’Israël va automatiquement résoudre plus de mille quatre ans de conflits en chiites, sunnites et autres. C’est fou ce que cet incapable est prêt à faire pour que son nom ne reste pas dans les oubliettes de l’Histoire.

    9. Ongué

      Obama a emprunté la voie de Kerry mais c’est vraiment Obama qui présente sa déception,je dirai son échec jusqu’à présent. Obama ,depuis son échec de sers frères musulman en Égypte, Obama ne s,est plus jamais relevé .Car , Obama comptait tellement voir les frères musulmans au pouvoir .pour bien combattre Israël .
      Il était où depuis le débuts des hostilités en Syrie ? ,en Irak? c’est de la faute d’Israël?? Obama est déstabilisé politiquement puisque il, est devenu président , tout se focalisait sur Israel négativement .

      CETTE DÉCLARATION D’OBAMA KERRY DÉMONTRE LE LIEN ÉTROIT D’OBAMA ET SA RELIGION MUSULMANE. IL FINIRA UN JOUR SON MANDAT , SANS TOUCHER UN SEUL CHEVEUX D’ISRAËL AMEN ALLÉLUIA L’ÉTERNELLE EST GRAND!

    10. Nemo

      C’est encore et toujours la stratégie du bouc émissaire pour ne pas voir la réalité en face : celle de leurs échecs !

    11. SOLEIL

      D’ou vient obama ?
      Comment a-il ete propulse sur la scene politique alors qu’il etait un parfait incconnu dans le monde politique !
      D’apres toutes mes lectures de differents articles, je suis persuadee que c’est un pion infiltre par quelques etats arabes ! D’ailleurs ses etudes ont ete prises en charge et financees par l’Arabie Saoudite et autres pays !
      Jamais un president des Etats Unis n’a ete a ce point hostile a Israel, en n’hesitant pas a le trahir en tendant la main a ses pires ennemis !
      Sachez que dans les phopheties de Daniel, il est dit qu’a la fin des temps toutes les nations vont se retrouver aux portes de Jerusalem, l’Amerique en tete pour nous combattre.
      Vue la tournure que prend les evenements, on est pas loin ….
      Qu’Achem nous protege !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *