toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Luc Ferry: « En 2014, l’antisémitisme a pour nom l’antisionisme »


Luc Ferry: « En 2014, l’antisémitisme a pour nom l’antisionisme »

 

Plus de 400 personnes étaient présentes le 23 septembre 2014 pour assister à la conférence-débat de Luc Ferry, devant les Amis du CRIF.

Selon Luc Ferry, l’abandon par la France de l’idée républicaine a entraîné la résurgence du racisme et de l’antisémitisme.

En 2014, quatre courants se partagent le paysage de l’antisémitisme. Les deux premiers sont historiques: l’antisémitisme issu d’un catholicisme moyenâgeux qui tient le peuple juif pour déicide et l’antisémitisme nationaliste de l’Europe des années 30. Les années 70-80 voient apparaître un nouvel antisémitisme qui vient de l’islamisme radical et de l’extrême-gauche. Enfin, l’antisionisme virulent est notamment dévoilé par Dieudonné. Il s’enracine dans la concurrence des mémoires douloureuses. En 2014, l’antisémitisme a pour nom l’antisionisme.

Pour lutter contre ces quatre formes d’antisémitisme, il faut reconquérir les territoires perdus de la République. Le multiculturalisme peut conduire à la catastrophe en engendrant un multi-antisémitisme et un multi-racisme. Il faut donc se battre pour le retour des valeurs républicaines.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Luc Ferry: « En 2014, l’antisémitisme a pour nom l’antisionisme »

    1. Laurence

      Les quartiers perdus de la République c’est tout ce qu’on y entend

      Si nous commencions par arréter de dire qu’ils sont perdus ça serait un début et en plus

      ce n’est pas vrai!!!!!!!!!!!

    2. Garrouste Jean-Francois

      …Moi je ne peux concevoir que l on soit anti-semite, anti-sioniste, cela est honteux, et ne tiens pas compte d une chose, nos Amis Juifs son le Peuple elu et de ce fait en plus que Jesus est Juif au lieu de les jalouser et de les detester, posons -nous la question, pourquoi, detestons -nous les Juifs, c est simple ils sont d excellents exemple de la reussite, sachons faire un bon mea-culpa et enfin se rappeller que Jesus lui aussi etait Juif et que nous l adorons, alors soyions serieux, soyions credibles, aimons le grand Peuple Juif qui est un exemple a suivre…n oubliez pas que le seul Peuple juste, equitable, pacifique au Moyen -Orient, avec Democratie…est ce Peuple Juif qui souffre de ses multiples reussites qui creent la jalousie, le depit amoureux, la frustration devant l etendue de notre insignifiance. crasseuse…
      ..JFGarrouste …..

    3. jacques

      lorsque Luc Ferry déclare : « En 2014, l’antisémitisme a pour nom l’antisionisme » , c ‘ est que ce monsieur de la HAUTE CULTURE n ‘ est au courant de rien … ni  » de mort aux juifs  » et ni  » de la fameuse nuit de cristal du 17 juillet 2014 …au cours de laquelle  » nuit de cristal  » des antisémites de tous bords s ‘ attaquèrent à tout ce qui est juif… tout comme ce qui s ‘ est passé en allemagne pendant la  » 1 ère nuit de cristal de berlin  » avec en tête le grand mufti de jérusalem …un antisémite musulman !

      alors que le sieur ferry affirme « En 2014, l’antisémitisme a pour nom l’antisionisme » il doit tourner sa cervelle d ‘ oiseau un milliard de fois avant d ‘ affirmer quoique ce soit !

    4. Simon Néhmé

      « En 2014, l’antisémitisme a pour nom l’antisionisme » sic.

      En 2014 ? !
      Dans les années 90, une de ses belles plumes justes malheureusement disparues, J.F. Revel avait enfin oser écrire dans courrier des lecteurs du Figaro ( qui est toujours à l’image de ses « confrères » loin d’être un journal «  philo » sémite ou sophique, comme certain(e)s le penseraient ) «  le déclin commence quand on considère Jose Bové spécialiste de l’Amérique ». J’avais mis en note : «  quand on met tout ce temps – car José sévissait bien avant – pour oser l’écrire, qui plus est de la part de quelqu’un comme Revel, c’est que le déclin est entamé depuis longtemps.
      L’antisémitisme – en clair ( et là, pas du tout d’amalgame, comme les Taquiyioun(ne)s de métier le font ) a toujours été de l’antisionisme, càd la haine pure et, si j’ose dire simple et gratuite, du Juif et du Juif seul – ou en groupes. Rassemblés en Nation souveraine parmi les Nations, Israêl : alors là …
      Quand au milieu des années 80 je l’ai dis et écrit dans un de ces lieux Bariziens ( ex-Parisiens ) où « ils et elles » étudient les très Hautes Etudes, j’ai été accusé de tous les maux et les papiers ne se sont plus « retrouvés » comme par hasard . Passons.
      Depuis « ils et elles » ont tellement gravi dans leurs études, que, par exemple, le moindre minaret d’Erdogan – dont ils n’osent même plus évoquer le nom – les atteints là où la pudeur académique et la réflexion de bonne foi ne nous permettent pas d’en situer le niveau.
      Donc, à mon humble avis ce n’est pas en 2014, que «  l’antisémitisme a pour nom l’antisionisme » ( sic) mais bel et bien très longtemps avant, et inversement – malgré quelques parenthèses historiques de personnes honorables.
      Démosthène, quand il crache son caillou !
      Bon courage

      Simon Néhmé

    5. Simon Néhmé

      Un jour une vieille dame achète à la brocante une lampe ancienne oxydée.
      Pour la mettre en état de fonctionner, elle la nettoie en profondeur et là en la frottant une fumée blanche ( aucune connotation autre que « laïque » ) s’en échappe.
      La fumée monte, monte, monte et tout d’un coup un Jin ayant la tête d’un Affrit au seul torse nu, soudainement apparaît :
      * Daaame , Simon à ton écoute et ordres : demande moi trois choses que tu désires le plus et j’exaucerai tes vœux sur le champ, immédiatement.

      * Oh, je voudrais un grand trésor en pétrole ou en or pur.

      * Bloum. Le Jin claque les doigts et c’est fait. Un immense trésor rempli le
      salon de la vieille dame heureuse à …mourir d’une crise cardiaque.

      * Se ressaisissant : je veux redevenir jeune, belle et coquine.

      * Bloum. Le Jin tape des mains et une ravissante jeune femme, au corps sportif, au visage si rayonnant de beauté que Venus et Ashtarté réunies en seraient mortes de jalousie.

      * Sautant de bonheur et de joie, elle dit à l’Affrit : je veux un homme pour partager avec lui les bonheurs de ma nouvelle vie.

      * Bloum du Jin : et voilà le chat de la jeune femme transformé en un jeune homme dont l’apparente vitalité multidimensionnelle rendrait jaloux tous les rois, princes et présidents mais dont le visage exprimait un chagrin et un dépit indescriptibles.

      Se tournant vers sa jeune amoureuse, il lui dit : tu regrettes maintenant de m’avoir castré, Non ?

      En espérant que la société française aura un sort meilleur en ne laissant plus «  ils et elles » continuer à castrer la République Française.

      Bon courage et tant pis pour les jaloux.

      https://www.youtube.com/watch?v=m9We2XsVZfc

      Simon Néhmé

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap