toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Parlement espagnol va-t-il reconnaître l’Etat de Palestine?


Le Parlement espagnol va-t-il reconnaître l’Etat de Palestine?

 

Le Parlement espagnol a annoncé tenir prochainement un vote sur la reconnaissance de l’Etat palestinien, quelques jours seulement après le vote symbolique du Parlement britannique, et la reconnaissance de la Palestine par la diplomatie suédoise. Une information de la chaîne Al Arabiya.

Lundi dernier, le Parlement britannique votait symboliquement pour la reconnaissance d’un Etat palestinien, un vote symbolique certes, mais très largement en faveur de cette même reconnaissance de la Palestine, avec 274 voix « pour » et seulement 12 voix « contre ».

Ce vendredi matin, la chaîne Al Arabiya nous informe que le Parlement espagnol annonce vouloir tenir très prochainement un vote sur la reconnaissance de l’Etat palestinien, s’inscrivant également dans la roue de la Suède qui a elle aussi décidé de reconnaître l’Etat de Palestine, sans vote du Parlement, faisant de ce pays le premier membre de l’Union européenne à s’engager sur cette voie.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Le Parlement espagnol va-t-il reconnaître l’Etat de Palestine?

    1. Laurence

      L’europe est en train de proclamer un etat symbolique afin d’accellerer les pourparler de paix
      C’est tout le contraire qu’ils sont en train de faire

    2. Nemo

      Comme d’habitude, on veut mettre la charrue avant les boeufs, ce qui fait que la charrue est complètement inutilisable, que les boeufs ne peuvent plus avancer et que le champ ne sera jamais labouré ….
      C’est bien malin !

    3. Franky

      « Aujourd’hui, le chemin est parcouru. Qu’importe Hitler, c’est du passé. Le présent, c’est l’Europe, suffisamment riche pour retourner dans le monde et d’abord, dans l’Orient arabe et musulman, son voisin proche. Elle s’est même attribué une mission que nul en dehors d’elle ne lui reconnaît : la paix entre les hommes de bonne volonté. De ceux-là, les Juifs, décidément, ne font pas partie. L’Europe est devenue profondément anti-juive.
      En retour, les porteurs du nom juif doivent s’interroger. Jusqu’à présent, la plupart d’entre eux se sont pensés en fonction de l’Europe. Répondre à ses exigences intellectuelles, politiques, sociales, cela leur semblait indispensable. La persistance du nom juif au travers de l’histoire, la continuité des haines qu’il soulevait, tout cela devait trouver une explication dont les termes soient acceptables par l’Europe. Si le basculement de l’Europe dans l’antijudaïsme s’est accompli, alors tout doit être repris depuis le début. Comment le nom juif a-t-il persisté ? Par un moyen à la fois matériel et littéral dont l’Europe ne veut rien savoir : la continuité de l’étude. Comment l’étude a-t-elle continué ? Par une voie dont l’Europe moderne ne veut rien savoir : la décision des parents que leur enfant aille vers l’étude. Pourquoi la haine ? Parce qu’en dernière instance, le nom juif, dans toutes ses continuités, rassemble les quatre termes que l’avenir de l’univers moderne souhaite vider de tout sens, un par un et tous ensemble : homme/femme/parents/enfant. »

      Les penchants criminels de l’Europe démocratique
      Jean-Claude Milner

    4. yael

      Encore un qui baisse son pantalon pour mieux se faire enc……
      Pourtant, il n’échappera pas a une serie d’attentas ! Les muslims ne lui feront pas de cadeau !

    5. Lucien

      Jean-claude Milnier,si tu te mêlais de tes problèmes plutot que ceux des autres,personne ne demande ton avis sur la signifiquation du mot « juif », »,qu’importe hitler c’est du passé » tu dis n’importe quoi,nous juifs on traine ce boulet afin de ne pas oublier nos millions de freres juifs exterminés,et pour que cela ne puisse recommencer.concernant le mot juif et la haine de ce mot par des extrémistes de tous bords,tu demande notre rejet de l’univers heureusement qu’il y a Israël qui saura répondre a tous ses ennemis,tu ferai mieux de t’inquiéter d’autres dangers qui guettent l’Europe,

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *