toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le nouvel antisémitisme à Bruxelles : Les yeux grands fermés, par Alain Destexhe


Le nouvel antisémitisme à Bruxelles : Les yeux grands fermés,  par Alain Destexhe

Récemment, je fus pris à partie par un panel de journalistes sur une chaîne de télévision.

Le chef d’accusation : Une tendance à dénoncer les actes antisémites et pas « l’islamophobie ». Or, peser au trébuchet les premiers et la seconde et renvoyer dos-à-dos leurs auteurs serait, selon eux, une question de crédibilité, ces actes étant « tout aussi ignobles ».

En soi, c’est indiscutable. Mais la réalité que notre souci d’équivalence finit par dissimuler, c’est que les Juifs, à Bruxelles, ne vivent plus en paix.

L’antisémitisme y est une réalité de plus en plus visible. Dans certains quartiers, « sale juif » est devenu une insulte banale, presque générique.

Si un musulman peut vivre, et c’est la moindre des choses, en toute sécurité dans les 19 communes de la capitale belge, ce n’est pas toujours le cas d’un juif s’il est identifié comme tel. La forme moderne du ghetto juif, ce n’est plus la concentration dans un lieu mais l’exclusion de fait, en silence, des juifs de certains quartiers et écoles !

La kippa a quant à elle disparu des rues, tandis que les écoles juives déménagent. La première des libertés, celle d’aller et venir et de s’habiller selon son désir n’est plus assurée pour les juifs.

Les actes antisémites, concrets, précis, identifiables, les menaces physiques qui pèsent sur les juifs ne sont donc en rien comparables à la défiance qui s’exprime vis à vis de l’Islam, défiance réelle mais heureusement symbolique. Chez les Juifs, la terreur est physique.

Les quelques synagogues, écoles et lieux de mémoire juifs doivent être surveillés par la police. Les deux centres communautaires juifs de Bruxelles sont protégés par des plots en béton qui interdisent le parking de véhicules, des caméras et comportent un sas d’entrée … comme dans une prison. En revanche, les populaires prédicateurs musulmans extrémistes ne sont pas inquiétés. Dans deux semaines, la Foire musulmane de Bruxelles accueillera comme orateur-vedette un prédicateur koweïtien qui en appelle à l’éradication d’Israël. La liberté prévaut.

Le 21 juillet dernier, jour de la fête nationale, la Grande synagogue de Bruxelles n’a pu être ouverte au public, comme elle l’est traditionnellement ce jour-là, la sécurité n’étant pas garantie. Le crime glaçant de Mehdi Nemmouche, le tueur français de Bruxelles, au musée juif est encore dans tous les esprits.

Les actes antisémites, concrets, précis, identifiables, les menaces physiques qui pèsent sur les juifs ne sont donc en rien comparables à la défiance qui s’exprime vis à vis de l’Islam, défiance réelle mais heureusement symbolique. Chez les Juifs, la terreur est physique.

Ce n’est pas une tendance de dénoncer les actes antisémites, c’est accepter de voir qu’ils se multiplient. Et c’est reconnaître une vérité tragique: les juifs de Bruxelles sont les cibles prioritaires des islamistes radicaux.

Source : FIGARO VOX, par Alain Destexhe

Alain Destexhe est sénateur belge. Ex-Secrétaire Général de Médecins Sans Frontières et ex Président de l’International Crisis Group, il est, entre autres, l’auteur de «Le Mouvement flamand expliqué aux francophones» et «Lettre aux progressistes qui flirtent avec l’islam réac». Lire également ses chroniques sur son blog.

Chaque semaine, Alain Destexhe analyse, pour FigaroVox, l’actualité vue de Belgique. Il s’interroge ici sur la progression de l’antisémitisme et la montée de l’islamisme radical dans la capitale du plat pays.





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le nouvel antisémitisme à Bruxelles : Les yeux grands fermés, par Alain Destexhe

    1. HENRIETTE Irène

      Un très bel article de M. Destexhe car il a raison. Les musulmans des communes de Bruxelles font ce qu’ils veulent, impunément à commencer par des conjoints de certaines politiciennes…. que je ne nommerai pas.

      Les musulmans ont toutes les protections qu’ils ne méritent pas. La sécurité sociale, la pension, le chômage en général sans avoir jamais travaillé.

      On se croirait en France ! Ils peuvent manifester ouvertement leur haine de nos pays en Occident, sans aucun problème, avec en tête des manifestations haineuses…… quelques politiciens belges. Notre gouvernement n’a aucune dignité. Il faut les voir s’insulter, en particulier lors du premier discours de notre nouveau premier ministre. Celui-là est indésirable ainsi que son père, Louis Michel qui a de grandes possessions au Zaïre…..

      Le seul ministre intelligent… et Flamand… est Karel De Gucht qui est apprécié au Congo ex Belge (Zaïre).. c’est dire et pourtant il est franc, dit ce qu’il pense et qui est vrai…. Je m’étonne que l’on ne l’ait pas encore éliminé d’une façon ou d’une autre. Les crapules restent au gouvernement. A n’y rien comprendre pour des personnes honnêtes, et on s’étonne qu’il y a des suicides dans notre pays, actuellement de plus en plus, des maladies provoquées par le stress, le dégoût de notre gouvernement.et surtout beaucoup de départs pour l’Etranger, avec en grande partie des Juifs.

      Lorsque la Shoah a été vue à la télévision, tant de gens pleuraient et maintenant, on retourne sa veste…… Comment est-ce possible ?
      Personnellement, je le dis et le répète, je n’ai que des louanges envers les juifs qui m’ont fait plus de bien que ma propre famille.
      Ce sont des gens sur lesquels ont peut compter quant aux musulmans, ils sont faux et ignares, ce qui est dangereux….. Je ne peux plus voir un « arabe du nord de l’Afrique » en face de moi….J’en deviens malade, c’est plus fort que moi, surtout qu’ils deviennent de plus en plus agressifs envers le pays qui les a accueillis.

    2. dutoit yves

      Je voudrais répondre a ce monsieur au sujet de Monsieur Destexhe!!! qui lui meme fait partie du nouveau gouvernement!!! avec comme associé un parti au relent Nationaliste et extrémiste!! qui a un ministre de l’interieur qui a déclaré que les personnes qui ont collaboré en Flandre pendant la deuxiéme guerre mondiale avec les Allemands avaient leurs raisons!!!!!!!et avec un secrètaire d’état a l’immigrations et a l’asiel qui déclare sans aucune réserve que l’immigration marocaine algérienne et affricaine en général n’a pas apporté de plus value a la Belgique!!!!mais par contre tout autre immigration elle a apporté une plus value a notre Pays !!!c’est vraiment pour mettre les differéntes immigrations les unes contre les autres!!!!en plus il oublie que ce sont les ouvriers marocains dans un accord de paternariat avec le gouvernement Belge sont venus travailler pour construire nos infrastructures industrielle et routière exemple creuser les tunnels et autres ouvrages dangereux!!!et dur!!en plus ce secrètaire d’état était la veille de sa prestation de serment au parlement a ll’anniversaire d’un ancien collaborateur notoire qui déclare « ce collaborateur ne rien regretter de cette collaboration!!!!alors svp un un peu de bon sens et surtout éviter les raccourcis dangereux!!!! oui au combat contre les individus et les idées nauséabondes de l’antisémitisme

    3. HENRIETTE Irène

      Ce qu’on oublie de préciser c’est que les Juifs ne nous attaquent pas, ne tuent pas des musulmans dans les rues de la Belgique. C’est le contraire et l’antisémitisme a déjà commencé depuis bien longtemps, sans que le gouvernement sacro-saint n’agisse. Je vois aussi que dans notre justice, les victimes ne sont pas tenues en compte…. mais on finit par avoir pitié des criminels….. « ils avaient une vie difficile, etc…. » Enormément de gens ont une vie très très difficile, sont marqués à vie, n’arrivent plus à s’intégrer dans une société « pourrie » par la consommation, mais ILS NE TUENT PAS POUR AUTANT.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap